Courrier des lecteurs

Guerre inutile ou dialogue ?

Jeudi 22 Mars 2012 - 15:11

Guerre inutile ou dialogue ?
Monsieur Gunet, je crois qu'il ne faut pas se tromper ni de guerre, ni d'époque, ni de desseins.

La qualité de langue est reconnue par tous les linguistes de la Terre entière, aux créoles en général, au créole réunionnais en particulier. Il ne sert à rien de partir d'une définition du patois (terme qui n'existe nulle part ailleurs qu'en France) pour essayer d'y fourrer notre créole.  Si les scientifiques avaient rangé les créoles dans les dialectes (terme qui, lui, a une signification non idéologique mais scientifique) j'en aurais été malheureux, mais je me serais plié. Les créoles  sont  mis par la science dans la grande famille  des langues humaines et j'en suis fier.
En prenant en compte les résultats des études des linguistes, l'Assemblée Nationale Française a classé, le 11 Mai 2000 (modification de la Loi sur l'Outre-Mer)  les créoles parlés sur tout le territoire de la République parmi les langues de France. Il vous faut accepter cela : vous ne pouvez vous mettre au dessus de la science, au dessus des lois !

Pour continuer à parler de politique, sur un plan personnel maintenant :  je n'ai jamais nié mon passé dans ce domaine. Jamais !  Mais lorsque j'ai compris que je n'y étais pas compétent, j'ai pris les distances que ma conscience m'imposait. Mais c'est là une très vieille histoire. Elle date de 1975 (la majorité des Réunionnais vivants aujourd'hui n'étaient même pas nés !) Je tiens aussi  à vous préciser que je n'ai pu signer la Convention de Morne rouge : je n'ai jamais mis les pieds en Martinique ! Je tiens aussi à signaler que j'admire tous ceux qui s'impliquent, de façon honnête (il y en a), ouverte, tolérante, sincère (il y en a aussi) en politique, et que je suis reconnaissant à toutes les femmes et hommes politiques qui ont pris fait et cause pour notre langue régionale, son enseignement, sa valorisation, quelle que soit leur obédience ! Dès que j'ai l'occasion de le dire, je le dis. J'en ai fait la démonstration le 6 octobre de l'année dernière, et vous étiez là !

Le fait de parler créole de nos jours à la télévision — langue que j'ai utilisée spontanément sur Antenne Réunion, dimanche soir —  n'est preuve de rien sur le plan de la politique statutaire, ou partisane, ou politicienne.  Dans mon cas, c'est tout simplement l'indication que j'ai du plaisir à m'exprimer en créole réunionnais, ma langue première, et à m'adresser à mes compatriotes réunionnais dans notre langue spécifiquement réunionnaise – ce qui n'est pas toujours possible. Il m'arrive souvent, très souvent, aussi souvent  que nécessaire, aussi souvent que cela me fait plaisir, de parler français. Cela prouve-t-il que je rejette notre créole ?
Pour ma part, je n'ai nullement l'intention de vous attaquer sur le fait que vous, vous vous soyez exprimé en français. Le français est l'un de nos biens, j'aimerais dire "communs" ! (Hélas, malgré ce que vous pensez, ce n'est pas vraiment partagé à La Réunion. Et notre devoir est de faire en sorte qu'il soit partagé). De plus votre « Grand lexique créole de l'île de la Réunion » (dont je conseille à tous la lecture) prouve que vous possédez bien notre créole.

Enfin – et je vous prie de bien faire attention à cela, qui pourrait mettre en cause l'honneur de personnes physiques et morales – l'argent que différentes institutions ont bien voulu attribuer à l'Office de la Langue Créole de La Réunion sous forme de subventions, a été utilisé à des fins déclarées à l'avance, avec la plus grande honnêteté, dans la plus grande transparence – toutes les pièces justificatives sont à la disposition des donneurs. D'autre part, le fait de dire (ce que vous avez fait dimanche) que,  dans l'école publique, l'enseignement du et par le créole est une "arnaque" est une accusation particulièrement grave : il n'y a de la part du rectorat de La Réunion, ou de ses responsables, ni vol, ni détournement de fonds, ni tromperie. Il y a simplement respect des textes valables pour toutes les langues régionales. J'ose espérer que ce terme "d'arnaque" a dépassé votre pensée.
Maintenant, tout cela étant dit, c'est à vous de voir si, à vos yeux, les anathèmes ont toujours cours, ou si un dialogue peut s'instaurer entre nous, dans le respect des différences et pour le bien  des Réunionnais.

Axel Gauvin
Lu 994 fois



1.Posté par mazenbron le 22/03/2012 20:52

Sauf vot respet,mi comprend pa votre causement en lagaz kapitalis ek la lang ki tourne . Koz kreol siouplé ,Kamarade Gauvin !

2.Posté par Au post 1 le 22/03/2012 21:24

Moin, moin l'a fin' explique Gauvin dimanche soir comment i faut répond' band' bougs comme 'ous qui méprisent français.
Armand Gunet

3.Posté par Zozossi le 22/03/2012 23:51

"L'Assemblée Nationale Française a classé, le 11 Mai 2000 (modification de la Loi sur l'Outre-Mer) les créoles parlés sur tout le territoire de la République parmi les langues de France." Quel aveu M. Gauvin nous fait là! Fonder le classement du créole comme "langue" sur une décision politique d'une assemblée nationale dont une majorité de membres n'ont sans doute jamais mis les pieds à la Réunion, et qui votent mécaniquement des textes présentés par leur parti sur des sujets dont ils ignorent tout! Les Réunionnais, eux, sont mieux placés que quiconque, politiciens moutonniers ou "spécialistes" cooptés par une caste friands de modes idéologiques, pour savoir dans leur immense majorité que leur créole est un patois, joli mot français dont on n'a pas plus à rougir que de la boue du terroir qui colle aux bottes!

4.Posté par marie le 23/03/2012 08:35

Mr Gauvin, nous sommes plus nombreux à ne pas vouloir du patois créole à l'ecole, ne faites pas comme ci vous ne l'entendiez pas.

5.Posté par noe2012 le 23/03/2012 15:03

Le "français" est la langue de la République !
Les dialectes et autres patois doivent être bannis ... Ce n'est pas parce qu'il y a ou avait 6500 langues sur la Terre qu'il faut tous les apprendre pour faire plaisir à certains "penseurs-péis " !
On ne veut pas qu'on apprenne le "créole" à nos enfants à l'école !

6.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 23/03/2012 17:58

Le mot patois n'existe peut être qu'en France mais ce n'est pas le cas du mot pidgin. Or les "linguistes de la Terre entière" considèrent le créole comme un pidgin. Et un pidgin, ce n'est pas une langue mais un langage.

Au delà, "s'adresser aux compatriotes réunionnais " en créole, c'est gentil, mais c'est oublier qu'à la Réunion il n'y a pas que des réunionnais: c'est faire bien peu de cas des métropolitains, comoriens, immigrés, ...

7.Posté par Laurence le 23/03/2012 21:16

Au Pierre Frédéric Dupuy:

2) Le pidgin (lien : http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/monde/famcreole.htm)
Un pidgin correspondrait à un système linguistique doté de structures rudimentaires (lexique réduit, structures grammaticales élémentaires) et de fonctions sociales limitées. Le pidgin n'est la langue maternelle d'aucun des locuteurs qui l'utilisent. On parle de créole lorsque le pidgin devient la langue maternelle d'une portion ou de l'ensemble d'une communauté linguistique qui l'a adopté. Pidgins et créoles partagent les mêmes aires linguistiques.


Vous pouvez aussi voir du côté de Marie Christine Hazael Massieux, une des plus grande créoliste et linguiste: lien suivant:
creoles.free.fr/Cours/diaporamas/deflangues.pps
Le pidgin est l'état de la langue créole jsute avant qu elle ne devienne langue maternelle. Elle vous dit que qd des enfants naissent avec le créole comme langue maternelle, on n'appelle plus le créole langue mais pidgin.
Au fait, pourriez vous nous donner les liens des linguistes qui disent que le créole est un pidgin???
Vous devriez aussi revoir la définition de langue et langage car le langage est l'aptitude cas un être humain à communiquer au travers d'une langue????
Par exemple le lien suivant:
http://www.cnrtl.fr/definition/langage
Il faut revoir toutes vos définitions et les appuyer par des citations de scientifiques.
Ni artrouve....

8.Posté par Gérard Jeanneau le 23/03/2012 23:07



Le grand queux de Lofis la lang Kréol, Axel Gauvin, nous concocte son vocabulaire créole écrit. Ainsi de son fourneau est sorti le mot lofis, mot complètement grillé quand on le compare au français office et au latin officium. Un mot tout fade, tout ratatiné et qui, ajouté à d'autres de même farine, peut donner la nausée.

Et dire que l'on verse de généreuses subventions à cette entreprise de démolition du créole où l'on s'applique à faire de ce très joli patois une langue de bas étage, qui est loin de devoir tenir le haut du pavé. Gros gaspillage de l'argent public.



9.Posté par laurence le 24/03/2012 08:14

Cher Jeanneau,
Là voius êtes très très fort quand même.
Vous ne trouvez plus rien à dire après un tel courrier : eh oui!!!! ce ne sera pas vous qui ferez preuve d'une telle tolérance . Cela vous fait très mal de voir que Mr Gauvin a pu écrire de telles choses.

Pour les comptes, allez les vérifier comme il vs le propose ?? pourquoi ne le faites vous pas? Je sais VOUS AVEZ PEUR car ce que vs allez trouver : des comptes clairs sans aucun reproche!!!!!

Eh oui Gauvin apprécie le lexique de Gunet , et il l'a écrit. I casse aou ça???
Vous n'avez même plus rien à dire que de décortiquer le mot "lofis": là ou néna plus dutou d'arguments, i montre bien ou na pu rien à dire sur sak Gauvin la écrit.

Une idée: venez avec les journalistes vérifier les comptes de lofis/ office: au moins là on ne dira plus que l'on dilapide l'argent public. Comme je vs l'ai dit vs ne le ferez pas car VOUS AVEZ PEUR. Peur de vs retrouver le nez dans votre C....

vous allez finir par non seulement plus crédible mais en plus ridicule.
Prenez en de la graine et essayez d'atteindre ce stade de sagesse que Gauvin a atteint.
Amitiés.

10.Posté par Répondez-moi Laurence !!! le 24/03/2012 19:10

Au post 9
M. Jeanneau est certainement mieux placé que vous pour parler du créole car il a une triple licence de français-latin-grec et habite ici depuis plus de 30 ans.
Comme vous êtes très fortiche, expliquez-nous en quoi une mission d'une vingtaine de participants d'un final de colloque à Cayenne pour un coût estimé au plus juste à 75 000 € était justifiée !!!
Armand Gunet

11.Posté par Laurence le 25/03/2012 08:52

Et toc: moi j'ai une maîtrise de Lettres Modernes (littérature médiévale, policière, Lingusitique et communication.........)et un DEA (master) de Langage / texte et communication , mention bien!!!!!!!!!!! Je suis née ici et mes ancêtres sont arrivés vers 1700 et mon ancêtre s'est marié avec une ces 1ères indo portuguaises.
Bon voilà, ceci étant dit.
Vous n'avez pas répondu à ma question et à mon idée: allez vérifier les comptes de LOFIS avec les journalistes/ vs ne le ferez pas car VOUS AVEZ PEUR. Eh oui!!!!!!! C'est comme ça, comme on dit en créole "na rienk la gueule, na poin rien dann la k...."
Allez avec les médias, demander un rendez vous pour VERIFIER les comptes, communiquer à la population réunionnaise les comptes de LOFIS et après on reparlera. Pour l'instant, vous ne profanez que des MENSONGES et vous DIFFAMEZ, ce qui est votre sport favori.
Qd vs aurez fait cela on en reparlera, pour l'instant le dialogue est inutile et stérile car vs n'avez aucune preuve.
Adieux .

12.Posté par Laurence ne sait pas lire ! le 25/03/2012 11:01

Malgré tous vos diplômes, vous ne savez pas lire, Laurence. Vous enseignez ? Pauvres élèves !
Personne ni moi-même n'a diffamé M. Gauvin en affirmant que les dépenses faites avec ses subventions ont été différentes de ce qu'il avait annoncé pour les obtenir.
Nous disons simplement que tout cet argent a bien été jeté par les fenêtres car notre créole n'est même pas un dialecte et encore moins une langue régionale.
Nulle part en métropole les administrés auraient accepté sans broncher pareille gabegie !!!
Et vous ne pouvez malheureusement pas cautionner les dépenses inconsidérées de Lofis par celles de l'actuelle Région que vous critiquez, à juste titre !
Armand Gunet

13.Posté par Laurence ne sait pas écrire non plus ! le 25/03/2012 11:05

"Pour l'instant, vous ne profanez que des MENSONGES et vous DIFFAMEZ, ce qui est votre sport favori." (post 11)
Je ne profane que des mensonges ?
Et vous, vous ne proférez que des âneries, non ?
Armand Gunet

14.Posté par ndldlp le 02/04/2012 22:10

13.
vous diffamez les créoles, couillon de Gunet, en affirmant que le parlé qu'ils utilisent depuis leur enfance, dans leur contact quotidien intra familial et extra familial n'est rien, tout juste décrit par un terme "patois" qui a du mal à être défini.

vous emmerdez le créole que je suis, ainsi que Laurence (oté la baie st paul en force !!), bertel, et bien d'autres qui n'écrivent pas ici pour contrer vos délires d'olibrius pour paraphraser le capitaine Haddock.

Mais bougre de pachiderme, vous n'avez pas autre chose à faire qu'à scander au gaspillage des fonds publics ? savez vous combien la Région a jeté par les fenêtres avec la remise en cause des projets comme le Tram Train pour me limiter à celui-là ??? une bonne centaine de voyage annuel pour la Guyane..

Bougre de cornichon, changez donc votre fusil d'épaule, acceptez que le Réunionnais et son créole, ont réussi ce que vous et vos semblables ont redouté depuis toujours, l'émancipation intellectuelle et la reconnaissance d'un "soi créole", qui n'est pas le soi français que la départementalisation n'a pas su apporter, instaurer,maintenir et perpétuer.
Battez vous pour lutter contre le faible niveau en français des créoles, proposez vous pour des cours publics sur le barachois, là, vous auriez le soutien de Laurence, Bertel et d'autres..

salutations à mon prof de sciences naturelles de plateau caillou au passage ...

15.Posté par Gérard Jeanneau le 03/04/2012 07:57

Mon pauvre NDLP, là, vous avez franchi le Rubicon - horribile dictu : à bout d'arguments sur le sujet, vous vous perdez dans une stérile argumentation ad hominem. Vous égrennez des insultes, comme un grincheux roquet se perd dans ses aboiements furibonds.

Et - horribile dictu - vous massacrez le français. Puis-je me permettre de vous guider pour que vous ayez, enfin, le niveau convenable d'un baccalauréat. C'est utile pour vous et pour nos élèves qui ont lu votre pitoyable billet; avec de tels écrits qui leur tombent sous les yeux, les pauvres désapprennent vite ce qu'on leur a appris en classe. Il va falloir recruter beaucoup de professeurs au Barachois.

Je me mets de mon mieux à l'ouvrage.
1 - Il semble que "scander à" ait été employé au lieu de "crier au scandale à propos du gaspillage"...
2 - "Accepter que" est suivi du subjonctif : acceptez que les Réunionnais aient réussi...
3 - vous et vos semblables avez redouté... (et non "ont redouté"...).

Et je ne relève pas les nombreuses fautes d'orthographe; depuis mai 68, il semble qu'elles ne comptent plus ! A la retraite, je le vois, j'ai beaucoup de pain sur la planche.
Et je renvoie à mon article sur le créole.

16.Posté par JEP le 03/04/2012 09:27

Est-ce vraiment là le problème le plus préoccupant pour un Réunionnais ? Ah ! La fameuse punition que nous a infligé Dieu après l’outrecuidance qui consistait à construire une Tour de Babel afin d’atteindre les cieux - véritable crime de lèse majesté –, n’a pas fini de nous diviser.

17.Posté par G. Jeanneau le 03/04/2012 10:44


Pardon, mon ami Bled,
... vous égrenez...
Merci pour le pardon !



18.Posté par Ndldlp le 03/04/2012 21:57

La grand'maire et l'or tograf nient, enleve rien a la fer..jeanneau vous etes dun combat bien ridicule cherchant telle la mere babouin traquant sur son petit le moindre parasite que sont ma grammaire et mon orthogr l'essentiel est que vous m'avez compris et que grace a votres interventions' j'en fais moin de fautes et j'en ai prouve beau coup de sas tite factions.
Merci mon cher lapin. J' attends de lire vos observations sur le fonds plutot qu sur la forme. Je ne vous ferai pas l'affront du coup du sage de la lune du doigt et du singe' votre sagesse vous fait meriter mieux qud cela.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Juillet 2018 - 14:57 Apprendre à nager : Oui !… mais avec QUI ?

Mercredi 18 Juillet 2018 - 16:35 Carrière de Bois Blanc, une affaire politique !