MENU ZINFOS
Politique

Guerre des multiplexes : La CIVIS refuse de se constituer partie civile


Par N.P - Publié le Mardi 13 Novembre 2018 à 12:10 | Lu 2282 fois

Le conseil communautaire de la CIVIS a, hier, refusé la demande de Jean-Gaël Anda autorisant le conseil à se constituer partie civile dans l’affaire de la guerre des multiplexes.

Dans les épisodes précédents, ICC a porté plainte contre Michel Fontaine, président de l’intercommunalité pour "prise illégale d’intérêt"  dans la vente de la parcelle de 15 000 m2 à Pierrefonds à 200 euros le m2 à Mauréfilms alors que ICC en proposait 450 euros. Un manque à gagner de 4 millions d'euros pour la collectivité, avait calculé Jean-Gaël Anda.

Une plainte qui a donné suite à une perquisition au siège de la CIVIS en avril dernier sans mise en examen. 

Hier, Jean-Claude lacouture, maire de l’Etang Salé, a présidé la séance le temps de l’examen de la demande de l’élu de l’opposition. Demande rejetée par le conseil de l’intercommunalité en cas de poursuites contre le président de la CIVIS, indique la presse écrite. "Un refus prévisible", note Jean-Gaël Anda sur sa page FB mais "la suite, bientôt, l’enquête pénale continue…"




1.Posté par sauf quand va peter... le 13/11/2018 12:25

les tontons flingueurs se protègent entre eux...ziskakan???

2.Posté par kersauson de (p.) le 13/11/2018 12:49

le fontaine en est VRAIMENT UN ... ( r.......x ) , et de 1ere meme
lui et son dalon etheve

3.Posté par la gitane le 13/11/2018 13:00 (depuis mobile)

450 eur le mètre carré ?

à Paris : le prix du mètre est de 10 000 €

bataille entre coqs.... pfffff

4.Posté par Shim le 13/11/2018 14:01

donne ça maurefilm fini avec !!! ICC zot complexe ste marie ressemb pa rien band sieges lé gaté et le prix lé fort fort fort pou ce que c'est ! alor ICC allé dormi

5.Posté par DOGOUNET le 13/11/2018 14:12

Lo mair st Pierre, nout sef vénéré;..avant que Marianne lui botte les f.....s !

6.Posté par crabe masquee le 13/11/2018 15:58

C'est bizarre que la CIVIS refuse de se porter partie civile dans une affaire aussi embarrassante...
Je rappelle les faits: Michel Fontaine à demander à la SPLA de vendre un terrain à Etheve à 200€ du m2 deux mois avant que le conseil communautaire n'ait validé cette même vente et un mois avant que les domaines n'ait donné leur avis. Le tout alors que la CIVIS avait reçu une offre à 450€ du m2 (cf article du quotidien)
Si vraiment elle n'avait rien à se reprocher elle l'aurait fait sans hésiter...

7.Posté par yves le 13/11/2018 17:09

ben c est trop cher

A st DENIS a la Riviere il y a N.D qui a achete une case creole sur 800 m de terrain pour 130.000€

50€ du metre carre

qui fait mieux

8.Posté par GIRONDIN le 13/11/2018 18:38

Sans blague !!!!! 🙄

9.Posté par A post 7 le 13/11/2018 21:47 (depuis mobile)

Pour 130 000 euros elle trouvait encore lznprix élève.

Valeur réelle plus de 700 000 euros.

On.ne.parle plus de soldes ni de promotion à ce prix

10.Posté par Le Jacobin le 14/11/2018 10:45

50€ le m2 c'est uniquement pour les Elus, le président de la CCIR aurait bénéficier d'un terrain dans le centre de Saint Denis à des prix défiants toute concurrence pour la construction d'un immeuble par le bais de sa SCI

Pour information un autre Élu prétend avoir déposé 4 000€ dans une banque suisse, il n'y a aucune banque suisse qui vous ouvre ses portes pour des sommes aussi ridicule. Pour un dépôt entre 200 000€ et 400 000€ vous aurez de la chance si une standardiste vous réponde.

Essayez vous même !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes