Société

Guadeloupe et Martinique : Les élus obtiennent le même quota de contrats aidés qu'en 2016

Dimanche 15 Octobre 2017 - 10:34

Les élus de Guadeloupe ont obtenu gain de cause auprès de la ministre des Outre-mer pour le maintien des contrats aidés, après plusieurs jours de mobilisation. Ces derniers avaient menacé de ne pas participer aux assises des Outre-mer qui commencent ce lundi dans l’ile. 

Vendredi, Annick Girardin a confirmé par courrier à Olivier Serva, député LREM, que "les besoins de la Guadeloupe en matière de contrats aidés seront couverts pour 2017 dans les mêmes conditions de l’accord avec la Martinique afin de respecter le principe d’équité des territoires". Fin septembre, en Martinique un accord avait été trouvé pour le maintien de plus de 3.000 contrats aidés pour l’année 2017 suite aux manifestations de syndicats, élus et associations.

Comme pour l’accord de la Martinique, la Guadeloupe conserve donc son nombre de contrats aidés par rapport à 2016 contrairement à La Réunion.

24.000 contrats aidés ont été alloués en 2016 dans notre département.  Après l’annonce de la baisse de 75 % et la mobilisation des élus locaux en août dernier , 1 000 contrats avaient été accordés puis lors de la visite de la ministre, début octobre, 300 contrats supplémentaires. Il faut préciser que la population de La Réunion équivaut à celle de la Martinique et de la Guadeloupe réunies.

L'accord trouvé en Guadeloupe et en Martinique stipule également un maintien "au niveau prescrit en 2016 jusqu'à la mise en place d'un dispositif plus satisfaisant pour l'emploi durable des personnes concernées".
N.P
Lu 5858 fois



1.Posté par jean claude payet le 15/10/2017 11:04

faut aller aux caraibes.....bon vent

2.Posté par kersauson de (P.) le 15/10/2017 11:25

la dinEdar s 'en cogne
elle a deja coulé tant et tant d associations etc

elle n est plu a qqs milliers de contrats aidés en moinss
c est po son pb
elle est senateur ek retraite kolossale assuréee
et un palace digne des romains retrouvé a l insu de son plein gré

3.Posté par Pierre Balcon le 15/10/2017 11:43

Nous avons là la preuve du charlatanisme politique.

Le traitement ( anti assistanat et anti clientélisme ) n'est prescrit que quand on n'est pas malade .
Dans les DOM , où nous aurions vraiment besoin d'un bon coup de balai dans la gestion des emplois aidés , on reconduit un système qui ne marche pas et sur le continent où le recours aux emplois aidés est marginal , on sort l'artillerie. .

Rappelez vous ces chiffres :
100 000 contrats aidés dans les DOM pour une population de 2 000 000 hbts soit un ratio de 5%
200 000 contrats aidés ailleurs pour une population de 60 000 000 hbts soit un ratio de 3 pour mille

4.Posté par bonnemémoire le 15/10/2017 11:48

Information très instructive et qui devrait nous faire réfléchir collectivement.


5.Posté par Babeuf le 15/10/2017 12:08

Bien sur La ministre soigne ses électeurs!

Deux poids deux mesures!!
C'est le moment de faire valoir:

6.Posté par mahamed le 15/10/2017 12:57

Quand nos politiques comprendrons qu'ils ne sont pas là pour eux et leur famille nous passerons toujours après .

LAMENTABLES !

7.Posté par cmoin le 15/10/2017 13:04

Non fallait!Diminution pour tout le monde!

8.Posté par Ti kreol réynioné le 15/10/2017 13:16

C'est normal les antillais sont beaucoup plus solidaire entre eux et menace souvent la France d'autonomie et d'indépendance.

Nous sommes trop gentil du coup on se fait baiser, c est normal.

Les technocrates français pensent que les réunionnais sont justes des pleureuses qui font du cinéma. Alors qu'il prennent plus au sérieux les antillais ce ceux ci étant plus menacent sur le statut de leur ile.

Les antillais ont toujours été plus considéré que les Réunionnais et cela ne date pas d'hier.

9.Posté par le jour et la nuit le 15/10/2017 13:19

"Le recours massif aux contrats aidés est une spécificité des collectivités de La Réunion. Ces contrats de travail de droit privé, dérogatoires au droit commun et réservés aux personnes en difficulté sur le marché du travail, font l’objet d’aides financières de l’État et sont exonérés de cotisations sociales. Selon les données de l’Agence de services et de paiement (ASP), 26 100 contrats aidés ont été financés dans les collectivités territoriales et les établissements publics en dépendant en 2015 pour un coût de 118,5 M€ à La Réunion. À titre de comparaison, les emplois aidés de ces employeurs ont été de 4 300 en Martinique et de 3 800 en Guyane."

Extrait du récent rapport de la cour des comptes d'octobre 2017


10.Posté par Kaiinoa888 le 15/10/2017 13:35

A la RUN on a que des élus que l"on mérite, que des C...lles MOLLES qui pensent qu'à leur arbre généalogique!
Prêt à lécher le moindre baton qu"on leur tend!
Plus de 50 ans de départementalisation, pour les voir courrir ventre à terre pour le moindre pinguoin venu de je ne sais oú!
Rien que des vendus, des laches et j'en passe....

11.Posté par kreol974 le 15/10/2017 14:05

Tout le temps on se moque des élus antillais...mais là j'avoue qu'ils font passer pour des couillons nos élus...même si on le savait déjà..... Sérieux, je suis content pour eux, et mort de rire pour nous..... La république est en marche , hein Mr Annette !!!! mouahahaha

12.Posté par max cilaosa le 15/10/2017 14:11

On peut toujours critiquer, plusieurs points de comparaison, ratio contrat aide population, ou contrat aide tx de chomage ou tx d emplois

13.Posté par runman974 le 15/10/2017 14:12

On a la preuve que tout est fait pour que La Réunion reste à la botte de Paris!
Je l'ai trop souvent écrit, les choses ne changeront pas tant que nous serons un département! En effet, la population de l'ile dans sa majorité n'a pas voté pour le Macro macron et sa bande, mais comme nous ne sommes pas soudés et trop peu motivés le pouvoir de Paris nous mène par le bout du nez et il fait de nous ses ESCLAVES!
Y en MARRE!
Réveillons nous!

14.Posté par runman974 le 15/10/2017 14:25

Devant l'inertie de nos élus tous corrompus, devant la dictature de Monsieur Le Préfet et de Monsieur Macron j'appelle tous les gens qui en ont marre à se lever et à se réunir pour trouver un nouveau système politique, du genre démocratie directe avec autonomie accrue de La Réunion!

15.Posté par Antillais @ Ti kréol Ryonné le 15/10/2017 14:43

Mon ami je ne penses pas du tout que les Antillais soit plus considérer que les Réunionnais en métropole c'est juste une question de caractere je m'explique le Réunionnais est certes plus accueillant plus gentil tout ce que tu veus mais plie la queue facilement devant le zoreille j'ai l'exemple quotidiennement a mon taf a contrario l'Antillais est moins tous ce que tu veus mais est plus tenaces et mobile sur la Métropole que le Réunionnais ce qui peu avoir son importance a mon avis . J'ai une question pour toi a ton avis pourquoi le Zouk marche t il mieux que le Sega en Metropole ce n'est pas que le zouk soit mieux c'est juste que les Antillais essaient de partager leur culture un max la ou le Réunionnais va rester dans son coin en Provinces c'est juste ca mais ce n'est que mon avis ...

16.Posté par des chiffre des chiffres... le 15/10/2017 15:00

@ 3 vos chiffres sont plutôt intéressant. Mais balancé sans réflexion globale ses chiffres ne veulent rien dire.

Le taux de chômage et le PIB par habitant en outre mer n'a rien à voir avec le taux de chômage et le PIB par habitant en France.

Les contrats aidées sont une mauvaise solution mais sont nécessaire pour le moment.

Si un jour la France se décide à développer l'économie de ses outres mers, nous pourrons modifier le système.
Mais est ce véritablement l'intérêt de la France d'avoir des zones ultra marine avec une vraie économie propre? Je ne le pense pas.

Donc les choses ne sont pas prêt de changer...

17.Posté par Francky le 15/10/2017 15:20 (depuis mobile)

Maintenant aller chante ti fleurs fanées.
Bande de lécheur de bottes pour ne pas être méchant.

18.Posté par girondin 50120 le 15/10/2017 16:33

Ce qui prouve bien que les élus de la Réunion sont des glands !!!
Et puis on a les politiques que l'on mérite ....

19.Posté par girondin 50120 le 15/10/2017 16:33

Ce qui prouve bien que les élus de la Réunion sont des glands !!!
Et puis on a les politiques que l'on mérite ....

20.Posté par Gratel le 15/10/2017 16:48

@16

+1000

21.Posté par Dazibao le 15/10/2017 16:49

14.Posté par runman974

Devant l'inertie de nos élus tous corrompus, devant la dictature de Monsieur Le Préfet et de Monsieur Macron j'appelle tous les gens qui en ont marre à se lever et à se réunir pour trouver un nouveau système politique, du genre démocratie directe avec autonomie accrue de La Réunion!
......................................

Tous les gens ? Soyons lucides. La majorité des gens marche kilotte baissée.....

22.Posté par Dazibao le 15/10/2017 16:58

La cari langoustes, bichiques, la ballade à Mafate, à l'Hermitage, la lèche....Tout cela n'a pas ému la ministre.

Il fut un temps quand le ministre De Perreti était venu à la Reunion et tenait discours à la NORDEV, le 'tit syndicaliste LEPINAY la débarqué avec le pèpe, la renverse les barrières et la monte sur l'estrade, le ministre, le préfet, les officiels ont tous courru kilotte dans la main.....Je dis bien qu'ils ont détalé.

On a critiqué VERGES, les cocos, les syndicalistes etc. mais aujourd'hui qu'ils n'existent plus, qui fédère et fait connaitre le mécontentement ? Personne. C'est le vide absolu.

Ce qui prouvait que VERGES, LEPINAY et autres empêcheurs au gouvernement de tourner en rond avaient leur utilité.....

Certains ont crié "bon débarras". Et bien maintenant, supportez..... sans gémir siouplait.

23.Posté par Pro no stick le 15/10/2017 17:46 (depuis mobile)

Région : couille molle
Département : canal aride
Communes : encéphalogramme plat.
Députés : cf Région
Sénateurs : cf Région, département, communes et députés.
Population : tout juste bon à voter sans neurones.

24.Posté par "PERSONNE" le 15/10/2017 17:57

A mon avis, la droite à la Réunion ( UDF, LR, PS) a éliminé le PCR qui lui, a éliminé le parti indépendantiste.
Aujourd'hui on a un seul parti au pouvoir! Qui, selon vous, pourra défendre les intérêts des réunionnais ?

25.Posté par Macron est méchant le 15/10/2017 20:00

Les gens ont peur, ils se cachent derrière leurs lunettes, not ti péi adoré lé terrifié ! Qui connait si demain nous sra pas mort ? La vie lé dur (soleil aussi), macron lé méchant avec nous, commerce lé trop cher, lavion lé trop haut, mi sa va pleuré a soir, ma allume un bouzi pour prié et demande pitié, zenfant i pleur pas i gaigne pas tété

Fermez vos doléances, le vote est clos, 5 ans à attendre, soyez patients

26.Posté par Pierre Balcon le 15/10/2017 20:04

Les "emplois aidés" sont une appellation trompeuse
Ce qui est en cause , dans mon propos , ce n'est pas l'aide c'est l'affectation de l'aide .
Je reste pour ma part favorable aux aides ciblées limité au secteur marchand .pour les publics en difficultés
Plutôt que de subventionner les communes et associations , pour l'emploi de clientèles avec de faibles perspectives d'emploi durable , un nouveau système pourrait conduire à privilégier de nouvelles formes d'incitation à l'embauche du côté employeur (: exo de charges , primes , aides fiscales , etc...) et /ou à la mobilité du coté des demandeurs d'emploi ( formation , primes , prise en charge de voyages et de séjour ..;etc )

Ca fait plus de 60 ans qu'on nous dit que "pour le moment les emplois aidés sont nécessaires" et donc on privilégie le statu quo
J'ai connu les "quinzaine" , les TUC , les CAE , , les CUI , les emplois jeunes , les emplois d'avenir .
Tout ce fatras témoigne d'une paresse politique et on en est au même point .
Et bien loin de constater une amélioration du marché de l'emploi , la situation se dégrade

27.Posté par Ma sonnerie le 15/10/2017 20:21 (depuis mobile)

Personne n'entend Anaïs Patel et l'autre zoreille d'en marche...elles ne pensent plus??

28.Posté par Dazibao le 15/10/2017 20:23

Nous lé pas plisse mais nous lé moins, vive nous......

29.Posté par Marc le 16/10/2017 02:37

5. En quoi la Guadeloupe et la Martinique sont des électeurs de cette ministre? Elle est de Saint-Pierre-et-Miquelon, qui est un territoire français au large du Canada.

8. La France n'en aurait absolument rien à foutre si les Antilles devenaient indépendantes. Je pense même que ça motiverait une ouverture de bouteilles de champagnes à Bercy, Matignon et l'Elysée. Ce n'est pas la carte qu'ils jouent: ils ont surtout bloqué les centre-villes plusieurs jours et menacé de boycotter les Assises des Outre-mer. Le Président de la République ne pouvait pas prendre le risque politique de se voir snobé par les ultramarins dans une consultation de cette envergure. Et le climat social étant extrêmement tendu dans beaucoup d'outre-mer, il sait que si le conflit s'envenime dans un département il risque d'y avoir un nouveau 2009.

26. Je suis (pour une fois) assez d'accord avec vous. Néanmoins, il faut aussi admettre que les emplois aidés sont, pour le secteur public, un palliatif au manque de moyens pour embaucher du personnel statutaire de catégorie C pour accomplir certaines missions type garderies, nettoyage de la voie publique, ... (Par ailleurs, il faut bien admettre que cela a un lien avec la sur-rémunération puisque celle ci augmente le coup de l'emploi statutaire). Qu'ils soient trop nombreux et servent à du clientélisme, c'est un fait mais de là à considérer que ça doit être entièrement supprimé, il y a une marge que je ne franchirais pas tant qu'on n'aura pas de vrai solution sur les effectifs de la fonction publique territoriale.

30.Posté par Gratel le 16/10/2017 06:13

@26


31.Posté par PECOS le 16/10/2017 08:42

A quoi a servi le "vacarme" du Foiessein et des autres maires aussi mous que des chenilles de mer devant la Préfecture ! Que du vent toujours pour endormir la frange d'électeurs qui sont à leurs bottes...La preuve que Paris les prend pour des guignols !

32.Posté par JORI le 16/10/2017 10:54

26.Posté par Pierre Balcon le 15/10/2017 20:04
"Ce qui est en cause , dans mon propos , ce n'est pas l'aide c'est l'affectation de l'aide ", pourtant votre candidat fillon avait prévu de les supprimer et vous l'avez suivi. Mais peut être avait il prévu de vous nommer son conseiller pour réparer la chose!!.

33.Posté par TAGOUN le 16/10/2017 11:35

Fallait voter Macron ! l'a rien compris.......

34.Posté par Pierre Balcon le 16/10/2017 11:45

à post 32

Décidément vous avez l'oreille dure !
J'ai dit que le terme emploi aidé était ambigu !
Je suis pour que l'Etat favorise l'embauche des publics en difficultés mais supprime ce que l'on appelle les emplois aidés dans le secteur non marchand , public ou associatif ) .
C'était exactement la proposition de F Fillon ;
Est ce clair ?

35.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 16/10/2017 13:06

Allez , 7000 contrats aides pour les 2 iles representant le meme nombre de population que La Réunion qui en a utilise 24000 , bien sur ça n'interpelle personne , toujours plus ecrivait l'economiste F.De Closet , il faudra quand meme que cela stoppe , les contribuables , aidés à donner leurs sous vont un jour se rebeller , et ce ne sont pas les insoumis (à quoi je vous le demande ) qui y changeront quoique ce soit .

36.Posté par JORI le 16/10/2017 14:16

34.Posté par Pierre Balcon le 16/10/2017 11:45
votre candidat fillon ne faisait aucun distinguo dans les emplois aidés, il voulait tous, je dis bien tous, les supprimer, contrairement à ce que vous prétendez.
Est ce clair??.

37.Posté par Marc le 16/10/2017 18:03

34. et 36. Je vous propose, plutôt que d'étaler inutilement votre inimitié en place publique, un duel à l'épée au petit jour. Ca n'en sera pas plus ridicule et aura au moins le mérite d'être distrayant pour la communauté, ce que la situation présente n'est pas pour l'instant.

38.Posté par Pierre Balcon le 16/10/2017 18:49

à post 37

J'accepte ! à visage découvert bien sur , comme au temps où l'honneur avait encore un sens .

39.Posté par Moi président le 16/10/2017 20:32

N'oublions pas quand-même que les associations sportives ont des besoins impérieux en éducateurs sportifs.
Le sport en France est très largement dévolu aux associations, dont les capacités de financement ne sont pas comparables aux collectivités. Elles ne lèvent pas d'impôts.
Je les imagine mal recruter leurs éducateurs sportifs dans le cadre du service civique, et encore moins dans le cadre du bénévolat.
Donc elles ont toujours besoin des contrats aidés pour rémunérer leurs éducateurs sportifs.
D'autant plus que les éducateurs en question ayant généralement moins de 50 ans, la prise en charge par l'ASP n'est que de 75% au lieu de 95%.

40.Posté par JORI le 16/10/2017 20:35

37.Posté par Marc le 16/10/2017 18:03
Seriez vous jaloux du fait que ceux que vous interpellez ou auxquels vous souhaitez répondre dans votre post 29.Posté par Marc le 16/10/2017 02:37, ne vous répondent pas ????.

41.Posté par Marc le 17/10/2017 13:27

40. C'est une mauvaise utilisation du terme "jalousie". En quoi avez vous quelque chose que je n'aurais pas et que je désirerais? Je constate juste que ce n'est pas le premier article où je ne vous vois intervenir quasiment que pour invectiver Pierre Balcon. Je ne suis pas, moi non plus, un grand fan du personnage mais je suis persuadé que vous pouvez utiliser votre temps de façon plus constructive et, à tout le moins, moins inutilement agressive.

42.Posté par Lydie CAZANOVE le 17/10/2017 16:17 (depuis mobile)

Madame la ministre connaisez vous vraiment les DOM pour nous donner un résultat pareil ?Cette jeunesse vous les oublier?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter