MENU ZINFOS
National

Guadeloupe: L'inauguration du mémorial de l'esclavage sous le feu des critiques


- Publié le Dimanche 10 Mai 2015 à 10:37 | Lu 4279 fois

Guadeloupe: L'inauguration du mémorial de l'esclavage sous le feu des critiques
François Hollande poursuit sa tournée dans les Antilles ce dimanche. Une tournée placée sous le signe de la Mémoire.
 
Hier en Martinique, le président de la République s’est recueilli devant la tombe d’Aimé Césaire au cimetière de la Joyau à Fort de France. Le chef de l'Etat a déposé une gerbe sur sa tombe en présence du fils d'Aimé Césaire, Jacques Césaire.

L’image était d’ailleurs symbolique à quelques heures de l’inauguration ce dimanche en Guadeloupe du Mémorial de la traite négrière et de l’esclavage.
 
Mais cet événement s’accompagne de quelques regrets chez les partisans d’une réparation de l’Etat français face à l’esclavage.

Présidé par Jacqueline Jacqueray, le Comité International des Peuples Noirs (CIPN) ne participera pas à l'inauguration du Mémorial ACTe ce 10 mai en Guadeloupe et explique sa démarche.
 
60% des jeunes sont au chômage
 

La présidente du CIPN estime qu'on a oublié les trois "R" qui constituaient les fondations du projet de départ, la reconnaissance, le réparation et la réconciliation. « Le sentiment que nous avons nous ici en Guadeloupe c'est qu'il y aurait des crimes qui sont plus réparables que d'autres. Et je crois que ça grandirait la France, ça grandirait monsieur Hollande, qu'il ose demander pardon, tout simplement, pour ce crime abominable. Ce crime-là n'est pas réparable, mais les préjudices du crime sont réparables », explique Jacqueline Jacqueray.
 
Si le CIPN boycottera l'inauguration, une autre polémique revient avec force dans les propos des opposants au président de Région Victorin Lurel. Ils qualifient le bâtiment futuriste qui abrite le mémorial de « projet pharaonique » de 83 millions d’euros.
 
« Vous avez une misère sociale dans ce pays où 60% des jeunes sont au chômage, où les gens n'ont pas d'eau chez eux, il y a des endroits où il n'y a pas d'électricité. On vient nous pondre un bâtiment à la gloire d'un autocrate. Qui nous prouve que c'est 83 millions d'euros ? Nos enfants ne doivent pas devenir les esclaves justement de nos dettes ou des dettes laissées par ces élus », estime Mélina Seymour Gradel du parti Ambition Guadeloupe.
 
Le président inaugurera le mémorial ce dimanche. Il est accompagné de la ministre des Outre-Mer George Pau-Langevin, de la ministre de la Justice Christiane Taubira, de la ministre de l'environnement Ségolène Royal et du président de l'assemblée nationale Claude Bartolone.
 

Guadeloupe: L'inauguration du mémorial de l'esclavage sous le feu des critiques




1.Posté par 974 le 10/05/2015 12:10

Comme kwé nous partage le même combat ki soi Guadada.Madinina,Réunina,Guyana nout toute na le même z'histoir et pardon zot va demandé un jour ou l'autre.....

2.Posté par Thierry le 10/05/2015 12:26

L'avant dernier paragraphe dit ce que je voulais dire en ayant vu l'article. C'est effectivement se faire de l'argent sur le dos des pauvres et par projet pharaonique, c'est vraiment tel un Pharaon ... tant pis que le peuple en crève, pourvu que l'oeuvre soit sorti de terre avant sa mort.

Plus de 80 millions en construction. Mais combien cela coûtera en entretien au fil des ans ? Qui profiteront des emplois ? etc, etc.

A se croire libérés, ils se sont fait esclaves par leur soit disant libérateur. A la Réunion, nous avons échappé à la MCUR... et du coup au déclin d'une famille dont on entend de moins en moins parler.

3.Posté par Jojo le vrai faux le 10/05/2015 12:39

La fille Verges aussi voulait un.
La maison de civilisation.

4.Posté par Zbob le 10/05/2015 12:57

La Réunion a su se débarrasser de "la famille " qui se la pète et de son projet de "tombeau du patriarche" , ce qui n'est pas le cas aux Antilles apparemment.
Lurel se prend pour le grand mamamouchi local et il a eu son "machin"
C'est triste d'en arriver là ...du coup, ça gueule dans les associations mais c'est leur raison de vivre!

L'esclavage a été reconnu crime contre l'humanité et ce n'est que justice mais les revendicateurs patentés oublient toujours de mentionner que si réparation ou repentance il doit y avoir , il faut aussi les demander aux "frères" africains de l'époque qui se faisaient un plaisir d'attraper et de vendre aux négriers ( pas seulement les vilains Blancs , n'oublions pas non plus les charmants marchands d'esclaves arabes en particulier Yéménites ...ah bon , faut oublier , oublier aussi sans doute que dans la péninsule arabique et les pays du golfe , l'esclavage sévit encore) tous leurs frères et sœurs contre vieux fusils , alcools et pacotilles , n'oublions pas que , au même titre que Gorée au Sénégal, Zanzibar en Tanzanie et Lamu au Kénia ( deux îles appartenant au sultanat d'Oman à l'époque) ont été des point de départ du voyage sans retour...
N'oublions pas non plus qu'à l'époque , en France , en particulier , les serfs aux mains des nobles n'avaient pas un sort beaucoup plus enviable ( les "maîtres" avaient aussi droit de vie et de mort") et que ces malheureux ignoraient tout de cet esclavage qui dépeuplait l'Afrique ( la plupart ne connaissait quasiment rien d'autre que leur village et les terres sur lesquelles ils vivaient...)

De nos jours , il est illusoire de vouloir demander des "réparations" financières car les demander à qui? aux descendants de possesseurs d'esclaves , mais c'est oublier que même si le nombre est limité , certains affranchis s'empressèrent dès qu'ils furent libres et qu'ils le purent de devenir à leur tour propriétaire d'esclaves,( oui, oui certains vont hurler devant cet argument dérangeant) demander à l'état ( c'est à dire à nous avec nos impôts) et pour donner à qui ? Combien par personne et comment décider si c'est une somme dépendant du nombre d'ancêtres esclaves que les descendants ont eu dans leur famille? Ou quoi? ...

Imaginer une somme d'argent c'est vouloir donner comme autrefois , encore et toujours une "valeur marchande" à l'être humain...On tourne en rond

Le vrai combat c'est de faire en sorte que , dans la société d'aujourd'hui ( et pas seulement en France) chacun soit reconnu comme être humain , sans s'occuper de sa couleur et de sa religion , que chacun soit respecté par les autres , tous les autres ( et pas seulement les blancs d'ailleurs , faut-il rappeler qu'aux Antilles , il vaut mieux , aux yeux de la population en général et pas seulement aux yeux des békés, être le plus clair possible pour être "plus respecter" , paradoxe non?)

Vaste programme , vaste utopie?

5.Posté par 1portois le 10/05/2015 13:07

si les gwada n'en voulait pas de bloc de béton. n'avait qu'à faire comme nous: pas vote pour LUREL aux dernières élections.
Comme quoi lyanage kont la profitasyon la pas dure lontemps.( excuse pour les fautes)

6.Posté par A La Réunion, on l''''a échappé belle ! le 10/05/2015 13:26

La feue MCUR qui était estimée à 90 millions d'€, prix de départ était prévue d'être construite sur un site patrimonial inconstructible.
Les commissaires enquêteurs de l'enquête publique ont botté en touche. Ce sont les électeurs réunionnais qui ont envoyé uax vestiaires l'équipe Vergès.
Le remplaçant, Didier Robert, est encore 30 fois plus mégalomane et pharaonique avec son projet de NRL d'un prix de livraison qui arriverait entre 2, 2 et 2, 9 milliards d'€.
A. Gunet

7.Posté par un simple citoyen Français le 10/05/2015 13:33

Pourquoi en 2015, le Président de la République élu au suffrage universel par les citoyens Français, devrait demander pardon pour l'esclavage qui avait été instauré dans les colonies durant 150 ans par la royauté qui fut destituée et guillotinée par le peuple en 1789 ???

L'abolition de l'esclavage dans ces colonies a bien été prononcée en 1848 par les seuls représentants du peuple constitués en assemblée nationale qui dans sa déclaration des droits de l'homme et du citoyen donne les mêmes droits et les mêmes devoirs à TOUS les citoyens Français !!!

Nos politiciens qui, par intérêt personnel jouent avec le feu en pronant l'assistanat permanent dans les DOM devraient avoir le courage à défaut d'avoir l'honnêteté, de tenir un langage de vérité envers celles et ceux qui par leurs suffrages les ont mis au pouvoir !!!

8.Posté par Zarbi le 10/05/2015 14:40

En bonne logique ces mal-contents devraient en priorité demander réparation aux roitelets africains ( dont un très fortuné roi du Dahomey ) qui ont été les capturer en brousse pour les vendre aux blancs ( armateurs des bateaux de la religion du peuple élu ) qui attendaient sur les côtes . CE SONT LEURS FRERES DE COULEUR QUI LES VENDAIENT !
Idem sur la côte Est où ces "prisonniers" étaient vendus aux marchands zarabs qui en faisaient commerce . Heureux ceux qui n'ont pas pris le chemin des terres du prophète : leurs descendants peuvent aujourd'hui en parler ; LES AUTRES ONT ETE EMASCULES ( par des "chirurgiens" de la religion du peuple élu ) .
Il convient pour être objectif de tout mettre sur la table et d'arrêter de seulement cracher sur les sales blancs .

9.Posté par SEVERIN le 10/05/2015 14:43

Super vos commentaires sa rend optimiste pour l'avenir,nos élites parasites politiques de Métropole ont de quoi a commencer a changer leurs mentalités vis à vis des DOM-TOM.Tout simplement de nous respecter pour ce que nous sommes,moins s'occuper du clientélisme dus a l'immigration que l'intégration de nos 50% au + des démunis des DOM.Trop tard pour la reconquête de ton électorat la HOLLANDOUILLE des Gôchos / les Ripoublicains,les esclaves des DOM-TOM sont en marche.Il y en a marre de payer les peaux cassées pour les gens qui méritent pas d'être sur notre sol Français,que nos parasites politiques nous traitent comme de la merde.Vive la Réunion,vive la France république bananière,in yab des Yvelines

10.Posté par ´´´´´ le 10/05/2015 14:48

Tiens si c'était pour la soah tout le monde aplaudirais

11.Posté par yvolebas le 10/05/2015 14:49

a ben voila une ile avec qui la réunion ferait bon ménage,a part le racisme réunionnais qu'es qui fait que guadeloupe et réunion ne s'entendent pas?ah oui y parait que la réunion est française mais qu'elle ne parle pas un mot....les boules quand on sait combien l'etat français donne à cette ile de malheur

12.Posté par Frigidaire le 10/05/2015 15:15

C'est fifille VERGES qui doit pleurer, elle n'a pas eu son joujou. N'était elle pas la plus grande spécialiste de tous les temps de l'esclavage ?

13.Posté par Motholeli le 10/05/2015 15:33

@Zbob : il n'y avait plus de serfs au XVIIe et XVIIIe siècle en France (en Bourgogne, il y avait un peu de servage résiduel, mais c'est le seul exemple).

Le mouvement des villes au XIIIe siècle ("l'air de la ville rend libre"), les rachats de servage pratiqués à partir de Louis X le Hutin (début XIVe, ordonnance de 1316), puis les pertes de population dans une Europe ravagée par les vagues d'épidémies qu'on désigne communément sous le nom collectif de 'La Peste noire" au XIVe et XVe siècle ont eu raison de ce système.

Avant la Révolution, la France est composée de petits propriétaires libres (libre ne veut pas dire riche, ni même aisé), pas de serfs juridiquement attachés à la terre et vendues avec elle. Alexis de Tocqueville voyait dans cette état des choses l'une des conditions déterminantes du déclenchement et du succès de la Révolution française.

Le fermage et le métayage pratiqués selon les régions sont des modes de louage et d'exploitation de la terre avec contrats notariés, qui n'ont pas de conséquence sur le statut juridique des personnes. Un fermier ou un métayer ne sont pas des serfs .

14.Posté par Bayoune le 10/05/2015 15:40

Luc Reinette explique clairement les raisons du boycott de cette inauguration - qui se ferait au profit de Hollande de Lurel
http://www.la1ere.fr/2015/05/05/l-independantiste-luc-reinette-paris-pour-expliquer-son-refus-d-assister-l-inauguration-du-memorial-acte-pointe-pitre-253419.html

15.Posté par noe le 10/05/2015 16:15

Au lieu de construire des monuments à la con , Hollande aurait dû investir dans le plein emploi avec ces 80 000 000 €



16.Posté par 974 le 10/05/2015 16:18

Vive la france pays des droit de l'homme bafoué,vive la france qui sur son territoire dit combatte le terrorisme mais qui les armes dans les pays arabe,vive la france qui se fout de la souveraineté de son peuple et affirme que la démocratie est une échec,vive la france vendu aux massacreur d'enfants,vive la france des pédophiles"jack lang,Daniel cohen bendit,"la france de bhl qui ne veux que le chaos,cette france sales immoral qui ose nous gouverné,cette france voleuse corrompus cette france dont vous vous en ête fiére....oui nous avons des droit et des devoirs mais pas les mêmes avantages,quand un métro viens pour s'installer il a droit a une maison meublé sur un terrain qu'on lui donne et aussi une augmentation de salaire,si ici c'est de la sorte là bas sûrement qu'ils ont le même problème, ont doit remercier la France pour sa????

17.Posté par Môvélang le 10/05/2015 16:26

les francais se sont fait les nouilles en OR sur le dos des nègres et autres esclaves , et cet Or est même inscrit dans leur gène, leurs arrières arrières petits enfants et encore plus en profiteront pendants des générations et des générations, et le lot de consolation des descendants d'esclaves c'est un mémorial payé avec leurs sous ( pour ceux qui n'ont pas compris, je veux sire les sous des descendants d’esclaves)
j'ai entendu un descendants de nègres antillais ( comme les juifs ) réclamer une vraie indemnisation, les nègres réunionnais sont trop cons pour réclamer leur part, j'ai honte pour mes ancêtres

18.Posté par Zarbi le 10/05/2015 16:50

Ne vous inquiétez pas pour Melle Françoise et la perte consécutive de ses 15.000 euros de traitement mensuel suite à l'abandon de la MCUR . Elle a d'autres casquettes tout aussi rémunératrices à commencer par son fauteuil sénatorial alloué à vie à la "famille" ( Alexis de Villeneuve l'a appris à ses dépens ) .
Mais pour parler d'esclavage elle en connaissait un rayon ; voir le pedigree familial qui suit :

Les ancêtres de Françoise Vergès étaient tout bonnement esclavagistes. Pour la présidente du Comité pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage, cette révélation fait grand désordre dans le landerneau domien.
Marie Florentine de Million des Marquets, née en 1832, avait épousé en 1855 un modeste commis en marine, un certain Adolphe Vergès. Ce qui fait de Marie Florentine (qui l’a d’ailleurs élevé), la grand-mère de Raymond, père de Paul et de Jacques et trisaïeule de Pierre et de Françoise Vergès…
La famille Million des Marquets, trisaïeule comprise, possédait, au titre de planteur, selon l’acte établi en février 1848, « 121 esclaves, dont 66 Créoles, 12 Malgaches, 39 Mozambiques et 4 Indiens ou Malais » qui marnaient comme pouvaient le faire les esclaves sur une plantation d’une vingtaine d’hectares à la Ravine Saint Jean, à Saint André, commune située dans l’est de la Réunion…
Voilà pourquoi Françoise Vergès était toute désignée pour causer avec compétence de l’esclavage, de la colonisation, et pour jouer les « experts transversaux » lors des États généraux des DOM !

Il y a eu des indemnités versées par l'Etat français à l'abolition de l'esclavage en 1848 .... mais pas aux victimes ( qui les méritaient ) : aux esclavagistes pour leur "manque à gagner" ! C'est beau comme de l'Antique .
@ - 17 : quelques rares familles de français , souvent de religion juive ( armateurs ) Voir aujourd'hui le baron Ernest-Antoine Sellière mis en cause par le CRAN pour l'origine de la fortune de sa famille .

19.Posté par mazenbron le 10/05/2015 17:30

Bizarre: la partie supérieure des murs de cette oeuvre rappelle le maillage style grillage mailles carrées de la bibliothéque de St Paul.

20.Posté par darloute le 10/05/2015 17:37

@ 11ou peut rentre ou sa ou sort ! y arrange nous. Si ile est misérable casse toi .Tout simplement.

21.Posté par DADI le 10/05/2015 18:19

A mourir de rire les revendications du CIPN
De vrais bourrins plus soucieux de quémander des aides et indemnités que de développer leur département.
J'ai vécu 4 ans en Guadeloupe et ce que j'ai compris c'est que dans antillais il y a ... anti !
Ils sont anti tout.
Le martiniquais ne peut pas voir le guadeloupéen,
En guadeloupe ceux de Basse Terre ne peuvent voir ceux de grande terre, en grande terre ceux du Moule ne peuvent pas voir ceux de Ste Anne ...
Quant aux antillais qui reviennent après une carrière en métropole ils sont rejetés car devenus différents et sont appelés négropolitains
Et un racisme quotidien et sans complexe vis à vis des blancs
De vrais bourrins vous dis je

22.Posté par 974 le 10/05/2015 18:27

Post17: et ça tu as du mal hein ???? D'où ta haine envers les blancs !! Je comprends mieux mais n'excuse pas

23.Posté par 974 le 10/05/2015 19:38

Po sait i prétend paye un tas impôt métt dans zot tête qu'un grand parti zot l'arzent i sa va pas a la france ni aux français mais belles et bien a la banque centrale qui arnaque la france,les français,donc nous avec la dette plus les interé...na un tas i fais pikire a zot comme sa koméla,et zot i pense que l'esclavage i existe pi zot lé bien naïf....kommen sa ce fais que les prix sont si élevé a un endroit avec un forts taux de chômage et oussa la plus grande parti des population vive sous le seuil de pauvreté ? ? ? ? Lé étrange...pourquoi les taxes foncières sont plus chères dans les dom qu'en france????peut être i taxe a nous sur le soleil kissa i koné....avec 53% de vie plus chère qu'en métropole i dérangés pas certain de venir.....zot lé trop danzéré!!!!!

24.Posté par LINON Yolaine le 10/05/2015 20:20

Je tiens à exprimer ma fierté sur l'existence de ce monument en Guadeloupe!
Dommage qu'il ait fallu attendre 2015 pour avoir ce grand Mémorial Acte dédié à l'histoire de l'esclavage et de la traite négrière dans la Caraïbe française. Moment difficile de notre histoire mais que nous nous devons de nous souvenir, cela fait parti de notre patrimoine, de nos ancêtres. C'est important de se souvenir et aussi de comprendre en découvrant l'exposition, en s'appropriant de ce lieu.
Cette inauguration par François Hollande, Président de la République Française, et Victorin Lurel, Président du Conseil régional de Guadeloupe  est symbolique et n'a rien de politique comme certain le prétend.

C'est un devoir de mémoire pour nos héros qui se sont battus pour notre liberté.

83000000 € ?
Pourquoi tant de polémique sur le coût de ce Bâtiment important qui s'inscrit dans la mémoire l'histoire ? Nos ancêtres ont payés cher de leur vie et cela n'a pas de prix ! Et ben tant pis si les les millions d'éclats de quartz qui représentent les âmes des esclaves valent des millions ! On leur devait au moins ça ! C'est un minimum !  

Retenez plutôt  que c'est le plus gigantesque musée de  mémoire jamais dédié sur l'esclavage au monde qui gagne à être connu de tous

Ce mémorial va produire des retombés pour la Guadeloupe

Retenez plutôt que c'est le plus grand monument sur l'esclavage au monde qui gagne à être connu de tous.

25.Posté par joevany le 10/05/2015 20:21 (depuis mobile)

A lire les commentaires ça fait bizarre de constater qu''on vendu notre ame que reste t il de notre histoire de notre culture nou crie le ventre plein repus notre soif étanchées pendant que le plus faible reste tjrs faible et les riches plus riches

26.Posté par Titi or not Titi le 10/05/2015 20:24


Et pendant ce temps en Méditerranée ...

Des Hommes, Des Femmes, Des Enfants Meurent Dans l'Indifférence !!


27.Posté par Pascal Maillot du RBM le 10/05/2015 20:56

Voilà une aberration, une plaie dans le paysage, un gâchis de millions!!!! Avec tous ces pauvres, tous ces précaires, voilà ce que le PS est capable de faire, un scandale!
Toujours ce même discours, sur l'esclavage, tournez la page, avançons, regardons devant nous!
Et je me tairais sur les demandes du copain de Me Taubira, l'indépendantiste qui réclame réparation financière, quel abruti, quel pitoyable bonhomme... Cela ne lui suffit pas de mettre à feu et à sang les Antilles, ici il continue dans ses pitreries.
La France n'a rien à payer de son passé, ce sont les faits, elle l'assume mais elle n'a rien à payer, quelle folie!

28.Posté par Mwa la pa di le 10/05/2015 21:19

Le drame de certains Antillais est qu'ils sont dans la démarche unique de voir chaque Français blanc de métropole se mettre à genoux et demander pardon pour quelque chose qui ne nous concernent plus et dont nous ne sommes pas responsable. Je ne me sens pas responsable de ce que des Français ont pu faire il y a plusieurs générations. Non, même si je condamne fortement l'esclavage quel qu'il soit, je ne suis pas responsable,pas plus de ce que mes ancêtres auraient pu faire ou subir du temps du servage Je ne suis responsable que de mes actes et de mes pensées.

29.Posté par Produits pays le 10/05/2015 21:22

Vous êtes tous des racistes ... Surtout anti- blancs

30.Posté par Produits pays le 10/05/2015 21:25

Poste 11: bien dit !!!

31.Posté par 974 le 10/05/2015 21:59

Produit pays post29......ton z'ancett t pèse nout z'ancett a terre po viole a zot..t kwé zot crime "ne pas être blanc" a koze mon band z'ancett t pas blanc zot t traite a li kome Le chien mi exagéré pas quand mi dit z'animaux t passe avant mon z'ancett t kwé zot crime"ne pas être blanc,donc une espèce sous évolué,pas digne d'intelligence et de ce fait sans considération"et aujourd'hui nous sommes devenus des raciste,vous n'avez ce que vous mérité avec tout vos foutages de gueule perpétuels avec vos grands air de contrôleurs de donneur de leçons,dites merci a la france pour son héritages coloniale qu'elles dénigre systématiquement avec des comme vous......

32.Posté par Zarbi le 10/05/2015 22:06

@ - 24.Posté par LINON Yolaine
Parce que vous croyez que les étrangers vont arriver par charters entiers et par dizaines de milliers chaque semaine pour visiter cette "usine-à-gaz" ?
C'est de l'argent claqué juste pour se donner bonne conscience pour un édifice qui coûtera plus cher qu'il ne rapportera ( si un jour il "rapporte" quelque chose ) ; dans 10 ans il sera déjà à rénover . Il ne tiendra debout qu'à coups de subventions chaque année , tout ça pour satisfaire l'égo de nos gauchistes repentants . ( ça coûte pas cher , c'est l'Etat qui paie disait le mollusque de l'Elysée )

33.Posté par Dynamitez-moi ça! le 10/05/2015 22:29

La repentance, drogue quotidienne des crétins blancs et noirs, tous aussi complexés les uns que les autres.

Pauvre métropole… pauvre outre-mer… pauvre France…

Quand allons-nous en sortir?...

34.Posté par KLD le 10/05/2015 22:42

ce qui est comique c'est que certains sur notre ile s'amuse à féter napoleon , alors que la joséphine a rétablie l'esclavage et que le petit corse a envahie tout l'Europe . ha , ha , hi ,hi ....

35.Posté par Zarbi le 10/05/2015 23:51

Pour trouver de l'honnêteté dans ce débat il faut se tourner vers les africains qui disent sans complexe ce qu'il en a été , qui ne risquent pas la mort médiatique pourchassés par la meute des bien-pensants .
- L’Afrique peut-elle également accepter avoir eu en son sein des «négriers» ? Mabanckou pose la question:
«Faut-il sans cesse nier que pendant ce trafic les esclaves noirs étaient rassemblés puis conduits vers les côtes par d’autres Noirs ou par des Arabes?».
L’écrivain congolais, qui vit entre la France et les Etats-Unis, où il est professeur, n’est pas le premier à pointer du doigt la responsabilité africaine dans l’horreur de la traite.
Le Malien Yambo Ouologuen avait en 1968 revisité l’histoire africaine, soulignant que les horreurs de l’esclavage existaient sur le continent bien avant l’arrivée des Blancs.
Pour faire bon poids on peut parler de la traite des slaves de l'Europe du Nord ( 4.500.000 victimes ) et du centre de castration de Verdun à l'époque ; de la traite des barbaresques ( 1.250.000 victimes ) razziées sur les côtes Nord de la Méditerranée et les bateaux araisonnés ; de la traite arabo-musulmane de l'Afrique de l'Est ( 17.000.000 de victimes ) dont tous les mâles - plus de la moitié en mourait - étaient systématiquement castrés avant d'entreprendre la remontée le long de la mer Rouge vers les terres du prophète .
La traite arabo-musulmane a été la pire et la plus cruelle , étalée sur 13 siècles ; mais il est défendu d'en parler : c'est politiquement incorrect .
( lire également Tidiane Ndiaye : "le génocide voilé" )

36.Posté par Zeb BULO le 11/05/2015 00:45

@24. Mort de rire ! Ce qu'il ne faut pas lire des fois ! Un tertre de conneries humaines.

- Alors comment pouvez-vous, vous, affirmer que cette inauguration est symbolique et non politique ?
(Hollande est obligé de racler les fonds de tiroirs pour les élections régionales à venir, sinon il va prendre une deuxième raclée après les départementales)

- Sérieusement, vous pensez que votre verrue va produire des retombées économiques ? Puisque vous êtes un grand visionnaire, vous pourriez nous avancer un chiffre ? Mort de rire !

- Votre machin chose va vous coûter combien en impôts ? Pourriez-vous nous donner le budget de fonctionnement annuel de votre verrue ? Histoire qu'on se fende tous la yeule ici !

- Avez-vous été visiter le Musée du Quai Branly ? Alors permettez-moi de rigoler quand vous écrivez fier comme un bar tabac avoir le plus grand musée qui traite de l'esclavage ! Vous avez loupé un épisode depuis 2012.

37.Posté par Zozossi le 11/05/2015 11:30

Discours et comportement irresponsables d'un de ces pauvres zombies Blancs qui ouvrent les vannes de la haine anti-blanche à grands coups de "repentance" à sens unique.

Financièrement ruineux, historiquement imbécile (merci à 35 posté par Zarbi pour le rappel historique) , politiquement malfaisant: ce blockhaus de la bêtise et de la laideur a tout pour révulser.

Dans le florilège de haines recuites que va raviver l'inauguration de cette horreur, il faut écouter le pataquès d'une de ces "intello" antillaises bavant sa haine maladive anti-blanche et anti-française sur la télé française "Martinique 1ère", où elle oppose entre autres monstruosités débiles les "vrais êtres humains" (les non-Blancs) et les Blancs.
Hallucinant de haine et de sottise, et très représentatif de cette petite caste de doudous complexées hystériques de là-bas.
Une chance pour la Réunion d'être à peu près dispensée de ce genre de créatures…

Ecoutez son "discours", qui, dans la bouche d'un Blanc, déclencherait aussitôt un charivari de condamnations dans la caste, son média et sa "Justice" taubirisée.
Précision utile: la donzelle est… "avocate"!

http://www.dailymotion.com/video/x2ih9sm_decryptage-25-fevrier-2015-maryse-duhamel_news?start=3

38.Posté par GIRONDIN le 11/05/2015 12:24

Ça doit lui faire drôle au président.

La semaine dernière il dînait avec des esclavagistes au Qatar (que environ 90% de la population étrangère qui est traitée comme des esclaves, 10% restant des vrais qatarie) et hier avec des descendants!!!!!

39.Posté par Amiral la Po le 11/05/2015 13:26

Bien vu Zarbi...
la maryse duhamel toujours aussi (...) comme 1 manche à balai...
l'exemple type même de l'antillaise complexée de sa couleur de peau...

_ Modéré par la Rédaction.

40.Posté par Antillais le 11/05/2015 13:33

Decidement on s'interesse beaucoup aux Antilles a la Réunion toujours un artcle sur les Antilles alors que chez nous aucun article sur la Réunion a méditer ...

41.Posté par jean Jouhis le 11/05/2015 14:00

en memoire de pol verges et sa mcur

lui meme descendant d esclavagistes

42.Posté par Grangaga le 11/05/2015 16:27

A nou la préfèr' sass' rékin o lié de sa, astèr'......ben y rèss' a nou ruint' Li......non pardon........La Vièz' Nwar' po pléré........

43.Posté par J''''en ai marre le 11/05/2015 17:10

Un livre intéressant - mais peu relayé par les médias figés sur la traite atlantique - du professeur américain Davis " esclaves chrétiens , maîtres musulmans " , nous indique qu'aux XVI et XVII siècles le nombre d'esclaves chrétiens capturés en Europe du nord et emmenés vers les côtes du Maghreb était plus important que celui de la traite atlantique !
Les "pirates" arabes - les barbaresques - en 1627 sont montés jusqu'en Islande d'où ils ont ramené 400 captifs ; toutes les côtes nord-méditerranéennes étaient vides de populations , les barbaresques étaient installés à demeure dans le sud de la France ( d'où l'explicite appelation du massif montagneux entre Languedoc et Nice : le massif des maures !
Et que l'on arrête de culpabiliser les occidentaux avec ça ( les espagnols , portugais , anglais , hollandais ... ont aussi participé à cette déportation : on en entend jamais parler ; seule la France - surtout socialiste en recherche d'électeurs - se complaît à se couvrir la tête de cendres et à se vautrer , comme un porc dans sa soue , dans cette repentance rétroactive )
Que ces "historiens " en carton , mais vrais faussaires et manipulateurs de l'Histoire réelle ne viennent pas nous chanter le couplet d'une Afrique : pays où coulait le lait et le miel , avant que les blancs n'y mettent les pieds . Il reste , heureusement , des témoignages de contemporains :
- Dans son livre "La Mêlée sociale" Georges Clemenceau rapporte qu’à la fin du XIXe siècle,
on trouvait sur les marchés d’Afrique équatoriale des individus, hommes et femmes, sur lesquels chacun marquait le morceau qu’il désirait acheter pour manger. Lorsque tout était vendu, la personne était abattue, découpée, et les morceaux distribués aux acheteurs. Il ajoute : « Quelles pouvaient être les pensées de ces noirs qui voyaient leurs frères se partager leur futur cadavre ? Sans doute pensaient-ils que la veille encore, ils en faisaient autant. » Il termine : « Si nous apportons avec la civilisation l’interdiction du cannibalisme, n’allons-nous pas les condamner à la famine ? »

44.Posté par Antouine le 11/05/2015 17:45

bravo 38 !

45.Posté par Amiral la Po le 12/05/2015 09:44

Merci Post 43.
Excellent article..
Il est vrai qu'au sujet de l'esclavage il n'y a que la pensée unique du blanc contre le noir mais jamais du noir contre le blanc et encore moins du noir contre le noir!!
Quand j'entends l'autre pauvre tâche de maryse duhamel qui porte un nom de famille Canadien et quand je vois sa couleur de peau,nou pé pa dire ke cé in kaf ke la viole son arrière-arrière grand mère!!!
Mais chuuuuuut!!!Faut pas le dire ça,il faut le devoir de mémoire très sélectif...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes