MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Groupe Capricorne : Constats et propositions pour sortir de la crise


Par . - Publié le Samedi 24 Novembre 2018 à 23:53 | Lu 915 fois

Un groupe de femmes et d’hommes d’horizons divers attachés à l’avenir de la Réunion a décidé de se réunir et de se donner les moyens de sa participation à la construction d’une société réunionnaise solidaire et fraternelle.
 
Hors de toute structure politique et institutionnelle, ces femmes et ces hommes inscrits dans le respect des valeurs de la République, veulent étudier des sujets préoccupants pour les habitants de notre île et émettre des opinions conformes à ces valeurs.
 
Portant le nom de Capricorne, cette association se compose de membres soucieux de l’avenir de La Réunion. Nous sommes tous des citoyens. Nos contributions seront donc toutes signées CAPRICORNE.
 
C’est à ce titre, que s’exprime Capricorne, dans le contexte actuel où nous sommes nombreux à faire connaître notre ras le bol !
 
 
Constats
 
Notre île est en souffrance ou peut-être devrions-nous dire en sous-France?
C’est ce constat qui sous-tend notre action. La situation est connue.
 
         1- Une pauvreté hors-norme : 42% de la population vivent sous le seuil de pauvreté dont 20% avec un revenu ne dépassant pas 242 euros mensuels (hors prestations sociales).
         2- Un chômage de masse: représentant 30% de la population active avec un taux  dépassant les 56% chez les jeunes.
         3- Une précarité face au Logement. 10% des ménages réunionnais sont des demandeurs actifs de logement locatif social.
         4- Des minima sociaux records: 245 000 personnes bénéficient de prestations sociales, soit 30% des réunionnais, le RSA restant l'allocation la plus diffusée dans l'île.
         5- Une formation et une scolarité déficientes. Plus de 252 000 Réunionnais âgés de 15 ans ou plus non scolarisés ne possèdent aucun diplôme, soit près de 47% des Réunionnais de cette population.
          6- Un record de France de l’illettrisme : une enquête publiée par l’Insee montre que, de 2007 à 2011, le nombre de personnes en situation d’illettrisme passe de 100 000 à 116 000
         7- Une démographie toujours en augmentation: plus de 833 000 personnes vivent à la Réunion dont 35% ont moins de 20 ans. Dans les 30 ans qui viennent, à l'horizon 2040, la population réunionnaise devrait augmenter de 27%. Le seuil du million d'habitants devrait être dépassé aux alentours de 2030.
         8- Une balance commerciale déséquilibrée : Nous importons pour presque 5 000 millions d'euros et exportons pour moins de 500 millions d'euros.
         9- Une montée inquiétante des thèses xénophobes voire racistes
         10- Une dégradation galopante de notre environnement et, par voie de conséquence, de la santé des réunionnais à cause, notamment, de l’utilisation de produits dangereux dans l’agriculture.
11- Une augmentation régulière de la violence, des crimes et des délits.
12- Une précarité grandissante chez les personnes âgées.
 
Une grande majorité de Réunionnais a du mal à s'approprier son destin et les causes sont multiples. Il en résulte une difficulté, voire une impossibilité, à envisager un destin commun digne.
 
Le triangle pervers responsable de la violence originelle de la société réunionnaise est constitué par la complicité des tenants des trois grands pôles du pouvoir: l'Etat et ses instances spécialisées, les politiciens locaux et les barons de l'économie, oligarchie de familles monopolistes qui entretiennent entre elles et avec le pouvoir des liens de proximité et d'intérêts communs. Ce triangle enferme la Réunion dans des réglementations d'exception visant à maintenir les monopoles économiques et à renforcer le pouvoir des élus.

Le système est construit sur 3 archaïsmes fondamentaux qui assurent son maintien:
         - La société de plantation, héritage colonial qui profite à une minorité. Jusqu’à quand?
         - L'hypertrophie du secteur tertiaire et une société de consommation qui a évolué rapidement sur des modèles qui ont mis à mal nos traditions.
         - Une classe politique étroitement complice des intérêts des groupes monopolistes et/ou largement dépassée donc inefficace.
 
Le sous-développement scolaire et culturel, privant des outils réflexifs et critiques, ne permet pas d'analyser la société avec rigueur et de retrouver une part d'initiative et une dignité existentielle. Manipulés par les slogans simplistes de ceux qui se sont appropriés le champ et le discours politiques, un grand nombre d'hommes et de femmes présente les symptômes psychologiques alarmants: violence, alcoolisme, sentiment d'impuissance, tendance à l'irresponsabilité (incivisme, fatalisme face à toutes formes de pouvoir). L'aggravation de ce processus attaque la stabilité des images parentales, ce qui entraine de graves conséquences dans l'éducation.
 
Orientations
                 
Notre devoir est de défendre et promouvoir les principes de la République tout en offrant un avenir digne à nos enfants.
        
L’Histoire montre bien qu'il a existé des hommes et des femmes qui sont intervenus afin de permettre des avancées significatives pour l'amélioration de l'humanité.
 
L’association Capricorne souhaite en faire partie et ce, en toute responsabilité et fraternité. Nous devons rester à l’écoute des opinions de chacun. A cette fin, des outils de communication et d’échange devront être mis en place rapidement.
 
La République se doit d’assurer une assistance fraternelle à ses citoyens.
 
Mais l’interventionnisme de l'état ne sera pas suffisant. La fraternité doit retrouver toute sa place dans la cohésion sociale et ce, au travers de la solidarité. Si nous refusons les inégalités engendrées par les formes de compétitions individuelles du capitalisme inégalitaire, si nous sommes d'accord pour ne pas promouvoir l’égoïsme et la marginalisation de l'autre, tous deux facteurs d'exclusion, la solidarité et une redistribution des richesses seront facteurs de cohésion sociale.
 
Mais comment parvenir à cette nouvelle société plus juste que nous appelons tous de nos vœux ? La situation est tellement grave et urgente qu’il convient d’agir avec méthode mais toujours dans la concertation.
 
Il nous semble important d’agir en deux temps. Des mesures urgentes s’imposent dans un premier temps. Dans un second temps, mais rapidement, nous devrons nous entendre sur le modèle de société que nous souhaitons pour l’avenir et y travailler pour y parvenir.
 
Propositions
 
Dans l’immédiat.
1/ Prendre des mesures immédiates afin de redonner un pouvoir d’achat aux réunionnais et ce, notamment, en  intervenant sur les diverses taxes afin de faire baisser les coûts des biens et des services. Pour les produits issus de l’importation, au nom de l’égalité des citoyens, il appartient à l’Etat de compenser les surcoûts de l’éloignement et non aux citoyens. De même, au nom de la solidarité, un effort devra être fait par tous les intermédiaires de la chaîne commerciale. La libéralité du système n’interdit pas le respect de ces valeurs de solidarité et d’égalité.
2/ Faire en sorte que personne ne vive avec un revenu inférieur au minimum social.
3/ Généraliser la préférence régionale dans les recrutements et ce, à niveau égal.
4/ Prendre les mesures immédiates afin de répondre, au plus vite, à la demande en logements.
5/ Bannir toute nouvelle taxe.
 
Dans un second temps.
Définir un modèle de société pour l’avenir et imaginer tout ce qu’il conviendra de mettre en oeuvre afin d’y parvenir. Tous les secteurs devront être concernés. Ce modèle de société ne devra laisser personne sur le bord du chemin.
        
Certains d’entre nous ont dit fort justement ces derniers mois qu’il est préférable de construire un pont, plutôt qu’un mur : le pont, symboliquement lieu de passage et d’épreuve, lien entre deux désirs en conflit.  Et bien construisons et traversons ce pont pour sortir du conflit. Et vite.
 




1.Posté par Kayam le 25/11/2018 01:16

Il existe déjà le riz. Estampillé nou la fé. ----- Tout sa le nom y pe trouvé là, rienk sa mèm zot la choisi ?

Kan La Réinion té kouve, personne lavé zidé. Zordi, apré feux d'artifice yaplodi pa, in ta de moune y devien magicien ! Pareil y lève in chapo, é propozition y défil, y défil, y défil !

Vive La Réinion ! y sava ête fantastic !!

2.Posté par Modeste le 25/11/2018 08:59

.....en clair un peu plus d'assistanat.....et on trouve où l'argent????

3.Posté par Dominique RIVAL le 25/11/2018 09:03

Où peut-on joindre ce groupe ?

4.Posté par jutedubonsens le 25/11/2018 11:16

Certes tout ça part d'un bon sentiment et n'est pas totalement utopiste. Toutefois tout comme la franc maçonnerie avec ses groupes de réflexion est devenue un lobby d'influence politique mais également dénaturé en usant de son influence pour obtenir des avantages pour les Frères, Capricorne ne manquera pas, à terme, de faire pareil. L'homme est l'homme et il y aura toujours des individus qui succomberont aux sirènes et feront perdre tout crédit à l'altruisme du départ.
Donc à voir et pourquoi pas y adhérer dans un premier temps.

5.Posté par Kayam le 25/11/2018 12:01

Prenez mon signe et indirectement j'adhère à votre groupe.
----
Toutes les qualités qu’une personne peut avoir sont (presque) réunies chez le Sagittaire ! Signe dont l'élément est le FEU. La déprime ne fait pas partie de son vocabulaire puisqu’il sait tirer profit de toutes les épreuves qu'il traverse. En effet, il ne considère que le côté positif des choses.

Sociable et tolérant, il peut facilement s’adapter à toutes les personnalités. C’est même un de ses meilleurs atouts puisqu’il sait en profiter pour créer un nouveau mode de vie. Sa nature généreuse et chaleureuse le pousse souvent à faire tout son possible pour aider les autres.

Il a aussi un petit côté aventurier. Il aime bien prendre des risques et la plupart du temps, il part à la recherche de nouvelles sensations. Le Sagittaire adore s’amuser et c’est généralement la première personne que l’on remarque à toutes les fêtes. « Carpe diem », c’est sa devise.

C’est aussi un très bon professeur. Il sait attirer l’attention sur un sujet qui est loin d’être passionnant en utilisant l’humour.

Déterminées, les personnes qui sont nées sous ce signe astrologique n’hésitent pas à mettre leur projet sur pied. Elles sont non seulement entreprenantes, mais aussi très dynamiques. Ce bonheur qui anime l’existence du Sagittaire, il peut facilement le transmettre à sa famille et son entourage.

Le Sagittaire, c'est aussi le signe de la recherche de la sagesse. C'est un être à la personnalité fougueuse, rebelle, tout en restant conformiste. Le Sagittaire attache beaucoup d'importance à la liberté. C'est aussi quelqu'un d'impatient : quand il commence quelque chose, il risque à chaque fois de ne pas le terminer car il aime entamer plusieurs choses à la fois. Il est assez audacieux mais il garde la tête sur ses épaules. C'est aussi quelqu'un de généreux. Il peut avoir de très grandes ambitions dans ce qu'il fait.

Le Sagittaire est très direct, très ouvert et il a la capacité de s'adapter à toutes les situations. Il aime toujours la nouveauté, ce qui fait qu'il opte pour les changements dans la mesure de ses possibilités.
Au niveau travail, le Sagittaire est à l'aise dans toutes les professions qui impliquent un contact social.

Un Sagittaire peut être franc à l'extrême, il n'hésite pas à dire ce qu'il pense même si cela peut être blessant.
----
Tout n'est que vérité.

Source www.signe-zodiaque.com

6.Posté par JORI le 25/11/2018 12:47 (depuis mobile)

Vous dites 30% des reunionnais touche des prestations sociales et vous voulez comme solution imposer un revenu minimum social. Et comment comptez vous financer cela ?

7.Posté par JORI le 25/11/2018 12:51 (depuis mobile)

"il appartient à l'état de compenser les surcouts de l'éloignement, et non aux citoyens". Et d'après vous qui finance le budget de l'état ?. Et au nom de la solidarité, garde t on la sur rem ?

8.Posté par JORI le 25/11/2018 12:56 (depuis mobile)

En fait, j'ai un gros problème avec vos propositions, c'est que nul part vous dites comment vous les financez. D'autant plus que vous demandez à ne plus créer de taxe et certainement à ne pas augmenter les existantes sinon à les diminuer.

9.Posté par JORI le 25/11/2018 12:59 (depuis mobile)

Je pense pour ma part qu'il ne faut plus parler de pouvoir d'achat mais de: reste à vivre après avoir retiré du salaire les charges dites incompressibles et toujours en augmentation.

10.Posté par polo974 le 25/11/2018 13:12

résumé:
1. baisser les taxes, donc les moyens publics. et rêver que les grands groupes vont se lasser plumer.
2. donner de l'argent qu'on'a pas (et encore moins vu le 1.)
3. monter un mur alors qu'on parle de lancer des ponts...
4. lesquelles (de mesures)? c'est gratos ? ? ?
5. s'interdire de se donner certains moyens...

je propose de renommer le groupe : le groupe des bisounours


bien sûr, les taxes, ça fait moins dans le porte monnaie, mais ça fait aussi moins d'éducation, moins de solidarité, ...

il faudrait chercher à gagner sur les gaspillages (par ex: dépenses clientélistes et chantiers pharaoniques qui ne résolvent aucun problème).

il faut arrêter de croire au ruissellement, car en général, ce n'est pas l'argent qui ruisselle, mais les eaux vannes...

il faudrait un impôt foncier très lourd avec exonération sur le minimum (pour protéger la petite propriété familiale) et sur les locations à loyer raisonnable (ça fait pas beaucoup). Ainsi les collectivités ou l'état reprendraient possession du sol au détriment des rentiers (marchand de sommeil) héritiers des usuriers d'une époque plus ou moins ancienne.

11.Posté par JORI le 25/11/2018 15:44 (depuis mobile)

10. Polo974. C''est quoi une petite propriété familiale ?.

12.Posté par Zeb BULO le 25/11/2018 16:07

Je ne sais pas si c'est moi qui fait une fixation en ce moment, mais j'ai comme l'impression que les GJ appartiennent au monde des bisousnours avec leurs revendications.
- augmentation le SMIC et forcément les salaires intermédiaires
- exonération de toutes les charges
- suppression de l'octroi de mer
- égalité des prix sur les biens de consommation
- compensation par-ci et par-là
- solidarité par-ci et par-là

Ok les bisounours et comment allez-vous financer les services publics (d'État et territoriaux), la Sécu, la santé, la retraite, etc. ? Et ne me renvoyez pas à l'État
Pour inverser la balance commerciale, comment allez-vous procéder pour les produits manufacturés ? Vous allez implanter une ligne de montage de lave-linges? Mdr !

13.Posté par A mon humble avis le 25/11/2018 16:48

Baisse des taxes permettant d avoir le prix d un litre d essence raisonnable, remise de la CSG au taux du debut d année pour les retraites, augmentation du smic et des minimes sociaux, baisse de l octroi de mer, garde les 30 pour cent d abattement sur les impôts revenus. Gel des augmentations des taux appliques sur la taxe foncière par les collectivités locales pendant cinq ans. Prix réglementé sur les produits de première nécessité dans tous les commerces.

14.Posté par MPjg28 le 26/11/2018 03:47

La seule façon de donner un vrai pouvoir d’achat au personnes suivantes : de Zéro revenu à 3000€ par mois c’est l’allocation universelle de800€ minimum par mois financée avec :les allocations chômages ,familiales,logements,primesNoel,rentrées scolaires ,aides étudiants...etc enfin toutes les aides réunies de 18 ans à la fin de vie .
Toujours versée travail ou pas travail .je suis persuadée que les gens iront plus facilement travailler si les 800€ ne sont pas retirés !
Pour un couple c’est un minimum de 1600€ en plus ! Un mi temps pour une femme sera plus facilement accepté aussi .
En Finlande c’est 1000€ pour tous .
Et enfin le travail sera récompensé !!!

15.Posté par PATRICK CEVENNES le 26/11/2018 12:51

fukcd473
14.Posté par MPjg28 le 26/11/2018 03:47
Un tertre de connerie humaine à vouloir comparer la Finland avec la France !
5.5 millions d'hab. (FR - 67 millions) - dette publique 122 milliards d'euros (FR - 2200 milliards)
De plus, c'est 560 euros/mois qui ont été affecté, par tirage au sort, à seulement 2000 chômeurs. Cette mesure a été annulée. Plus con que toi, tu meurs ! Mdr !

16.Posté par BUBU-LE-NAGEUR le 26/11/2018 16:23

Bonjour à tous,

Enfin une éclaircie dans un concert de réflexions négatives ; je commençais à désespérer de voir émerger une pensée créatrice.
Si vous le permettez je ferai une remarque en préambule concernant l’utilisation itérative des différentes déclinaisons de l’adjectif « fraternel » dont on sait qu’à tort ou à raison mais toujours par ignorance, le risque serait grand de susciter des réactions émotionnelles occultant un examen bienveillant des propositions de votre groupe.

Nous en arrivons au contenu du Constat, indiscutable, auxquelles j’apporterai quelques amendements :
- 3 bis : (…) Avec un parc locatif de qualité médiocre ne répondant plus aux standards minimums de sécurité et de salubrité au-delà de 5 ans d’occupation.
- 10 bis : « … à cause, notamment, de l’utilisation de produits dangereux dans l’agriculture », de la politique d’enfouissement des déchets et de l’incivisme.
- 13 – Enfin ce qui n’est pas spécifique à notre société réunionnaise, une absence de remise en cause à tous les niveaux de responsabilité et de compliance au principe « d’avoir à rendre des comptes » dont les corollaires sont des sentiments d’injustice et d’impunité perçus par les citoyens.
Si la question importante n’est pas de considérer l’épaisseur de la muraille mais la volonté de la franchir, alors rien ne peut relever du monde des bisounours sans avoir préalablement subi l’épreuve de la réflexion sincère, lucide, objective et le feu de la critique, fut-elle outrancière.
A ce titre, il ne me paraît pas opportun d’entamer ici un débat technique, car les échanges publiques via les réseaux sociaux ont trop souvent tendance à privilégier l’émotivité au détriment de la lucidité.
Comment vous contacter ?

17.Posté par MPjg28 le 26/11/2018 19:23

Bonsoir , Fusionner toutes les prestations , du RSA à toutes les allocations et aides qui sont trop nombeuses (une quarantaine je crois ) pourrait engendrer des millions d’economie en changeant entièrement et en simplifiant le système actuel et aiderait considérablement les petits salaires et donner vraiment l’envie de travailler !

18.Posté par polo974 le 27/11/2018 14:02

11.Posté par JORI le 25/11/2018 15:44 (depuis mobile)

""" 10. Polo974. C''est quoi une petite propriété familiale ?. """

une maison ou un appart, en opposition à un parc immobilier servant de rente (par exemple, certains notaires ont très bien réussi là-dedans (allez savoir comment?)...).
un terrain agricole exploitable familialement en opposition aux champs de canne ou forêts qui servent de réservoir foncier à certains grands groupes.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes