MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Gros carambolage aux services fiscaux de Champ Fleuri


Par Pierre Balcon - Publié le Lundi 17 Avril 2017 à 10:19 | Lu 658 fois

Je  critique les organisations syndicales , - surtout quand il s’agit de syndicats de la fonction  publique - , lorsqu’elles s’immiscent dans le  débat  politique, parce que j’estime que ce n’est pas leur rôle .

Mais cette fois  j’applaudis à leur mise en garde «  technique » .

L’ "Usine à gaz" du prélèvement à la source .

Les syndicats Solidaires Finances Publiques, CGT et FO ont prédit vendredi dernier un "accident industriel" majeur avec la mise en œuvre du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu  à compter de janvier 2018. 

Dans un communiqué commun, les trois organisations syndicales ont ainsi mis en garde contre des "risques d'accident industriel susceptibles de se produire tant sur le niveau des recettes fiscales de l'État que sur le consentement à l'impôt, les conditions d'accueil des contribuables ou encore les conditions de travail des personnels de la Direction Générale des Finances publiques" qu’entrainerait le prélèvement  à la source de l’impôt sur le revenu …"L'ouverture de la campagne de dépôt des déclarations de revenus  va pousser vers les services de la DGFiP de nombreux contribuables déboussolés, en recherche de réponses précises", craignent-elles.

Dénonçant une "usine à gaz", elles affirment que cette réforme "va alourdir les charges de travail sans que pour autant la simplification attendue par les contribuables soit au rendez-vous" .

 Elles réclament "l'abandon" du projet.

Un projet pensé par l’équipe de Macron, contraire à nos valeurs

Actuellement la  situation fiscale de chaque contribuable est confidentielle et maîtrisée par lui. Il bénéficie en outre d’un différé de paiement de son impôt d’un an : les paiements, mensuels ou par tiers, automatisés ou manuels, se font, de manière échelonnée et  contrôlée par le contribuable lui-même,  dans l’année qui suit la perception de ses revenus.
Ca  c’était avant que l’équipe de technocrates, avec à sa tête notre grand capitaine, ne s’en mêle.

Le prélèvement à la source, conçu par l’équipe de Macron avant son départ du  gouvernement , prévoit que l'impôt sur le revenu sera collecté, à partir du 1er janvier 2018, au moment du versement du salaire par l’employeur, qui sera  en charge  d’opérer  les retenues prescrites et  qui aura  donc, à ce titre, connaissance  de la situation fiscale de son salarié. 

Pour les retraités, c’est la caisse de retraite qui se chargera de la collecte.

Nouveau revirement de Macron

François Fillon a dit clairement que  s’il était élu, il abandonnerait  cette  réforme  bureaucratique , contraire  aux principes de liberté  et au droit à l’autonomie  des citoyens.
Macron, de son côté, a été  le maître  d’œuvre de cette réforme, qui  figurait donc en bonne place   dans son programme. 

Et puis voilà que, la semaine dernière, sentant le vent  tourner, notre marcheur s’est ravisé une nouvelle fois! Donc mercredi dernier  il a déclaré, à qui voulait l’entendre,  vouloir, en premier temps, "expérimenter" pendant une année le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu. Il n'est plus certain , nous a-t-il dit, de la « robustesse technique » du dispositif. Prudent, il ne  souhaite plus qu’il soit généralisé tout de suite. Et dans un assaut de lucidité, notre technocrate  a  convenu  qu’il  y aura immanquablement des loupés techniques et qu’il « n’avait pas envie «  ( sic ) de « plonger le pays dans l'incertitude totale ».

Trois ans de travail pour en arriver là ! Cruel aveu d’incompétence   pour  un inspecteur  des finances de la  génération 2.0! Quel amateurisme !

On connaît  évidemment la  chanson : lorsqu’une réforme  ne passe pas ,  pour  contourner la  volonté  des  citoyens  et passer en force, dans le secret des  bureaux de nos technocrates  ,  on présente  la mesure  comme « expérimentale »   , ou « transitoire ». Les choses sérieuses  sont renvoyées après ,   à l’insu  du plein gré de  citoyens jugés idiots et irresponsables...

La CSG en embuscade 

A ceux qui douteraient  de la légitimité  de notre méfiance  vis-à-vis de promesses  fumeuses de dernière minute , rappelons  aussi que Macron  veut  augmenter  la  CSG  de 1,7 %. Or la  CSG, qui rapporte plus  que l’impôt  sur le revenu, est non seulement un impôt prélevé à la source mais c’est un impôt  injuste car non progressif. Cette majoration sur laquelle  Macron n’est pas revenue, quoiqu’avec lui on ne sait plus très  bien en fait, frappera durement ceux  qui ne pourront  négocier  des compensations de revenus, tels les retraités, que Macron n’aime pas  parce  qu’il y voit des « rentiers »  de la vie.
 
 




1.Posté par GIRONDIN le 17/04/2017 10:44

Effectivement expérimentation a dit le Mr le banquier traite!

Pour Fillon le MENTEUR, a-t-il prévu 8000€ par mois pour les femmes? Toutes les femmes?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes