Faits-divers

Gros-bras, violeur de prison et lâche. Même son avocat le désavoue!

Vendredi 10 Février 2017 - 14:30

Olivier Thiburce veut à tout prix imposer ses quatre volontés. Y compris sur le plan sexuel. C’est ainsi qu’en prison à Cayenne, Saint-Pierre, il a, plusieurs nuits de suite, obligé un codétenu à lui sucer des attributs qu’il croit admirables… le con!

28 ans et 12 condamnations pour le violeur-violent !

Âgé de 28 ans, Olivier Thiburce est un violent compulsif et méchant. Quand on ne se plie pas à sa volonté, il cogne mais attention, il cogne pour peu que sa victime soit plus faible. Lorsqu’il a affaire à forte partie, il se tient lâchement à carreau. D’ailleurs, il ne s’est même pas présenté à l’audience car, pour une fois, il n’était pas sous les verrous; ce qui ne lui arrive que rarement. À son âge, il compte déjà 12 condamnations pour violences diverses, dégradations, vols, recels, et beaucoup de prison à la clef.

En novembre 2014, il est en taule et, pour on-ne-sait-quelle bonne conduite, il est incarcéré sous le régime de semi-liberté. La nuit, ce saligaud a des envies et pour y satisfaire, quoi de mieux que de violer un codétenu!

Sous le coup des 2 heures du matin, il investit la cellule d’autres personnes en semi-liberté. Là, il réveille sa victime, toujours la même. Son souffre-douleur est assez costaud lui aussi. Mais l’autre impulsif a une telle réputation qu’il en a une trouille bleue et n’ose se rebeller.

Thiburce entraîne le malheureux dans les sanitaires et, sous la menace, l’oblige a lui administrer une fellation. Et comme il n’est pas con, il oblige l’homme à avaler, histoire que les sécrétions gastriques détruisent les preuves de son forfait.

"Il se prend pour un pédé !"

Mais le violé a, lui aussi, oublié d’être con. Les dernières fois, il fait semblant de s’exécuter et d’avaler. Lorsque l’autre a le dos tourné, il recrache la mixture dans le lavabo, lequel est en-dessous garni d’un treillage fin. Où le sperme vient s’accumuler. C’est ainsi que les enquêteurs ont découvert la preuve matérielle du viol (car c’en est un !) et l’ADN du violeur.

Thiburce n’est pas venu à la barre, et les gendarmes ne l’ont pas trouvé à l’adresse qu’il leur avait donnée.

Son avocat, Me Bruno Raffi, en a fait une bien belle, comme à son habitude. Dès le début de l’audience, l’avocat a déclaré "se retirer de cette affaire". Pour quelles raisons, grands dieux ? "Parce que ce monsieur n’a pas daigné se présenter à mon cabinet, je me retire donc". Joignant le geste à la parole, le tonitruant avocat a martialement quitté la salle du tribunal.

Me Ferrante, pour la victime, a mis en évidence la qualité du rapport de force entre les deux parties. Et expliqué que la victime avait si honte qu’elle n’en avait parlé à personne alors que les faits remontent à novembre 2014 : personne, ni sa femme, ni ses enfants, ni sa famille, ne sait la triste mésaventure survenue à ce malheureux. Il n’a pas assisté aux confrontations par peur de la violence de l’autre.

"Lui se juge comme un lâche, sa vie est un enfer intérieur", a dit en substance l’avocate. "Il culpabilise. À la limite, il se prend pour un pédé comme il dit. Je sais bien que la souffrance masculine prête souvent à rire mais elle n’en est pas moins réelle!"

L’avocate, comme toujours, a touché juste. Le violeur a écopé de 4 ans de prison ferme, d’un mandat d’arrêt qui lui court aux fesses depuis hier, et de 7000 euros de dommages-intérêts.

Quant à savoir s’il va casquer, ceci est une autre histoire.

Question : que faisait ce fou dangereux en régime de semi-liberté ?
Jules Bénard
Lu 7390 fois



1.Posté par Lee Largdedans le 10/02/2017 14:49

La nouvelle génération d'avocats à la Réunion est vraiment surprenante. Ils remplacent le procureur et enfoncent leurs clients.

Une belle brochette d'enflures...

2.Posté par titi974 le 10/02/2017 16:16

Il faudra qu 'un jour la justice explique comment ce genre de raclure se retrouve en semi liberté et pour la condamnation c'est à désespérer 4 ans de taules pour un violeur et le reste du carnet de chansons bien fournis je crois que la c'est le pompon du laxisme dans toute sa splendeur....

3.Posté par Renard le 10/02/2017 18:31

obligé un codétenu à lui sucer des attributs qu’il croit admirables… le con!


T'es vulgaire, mon gars.
T'as un langage gras et grossier. Là, tu ne vaux pas mieux que le détenu que tu critiques.


Et comme il n’est pas con, il oblige l’homme à avaler, histoire que les sécrétions gastriques détruisent les preuves de son forfait.


T'es dégueulasse, gros. C'est censé être drôle ?

4.Posté par L'Ardéchoise le 10/02/2017 19:18

Ou l'art et la manière de rapporter de façon drolatique des faits qui ne prêtent guère à sourire tant ils sont consternants !

5.Posté par Marie le 10/02/2017 20:21 (depuis mobile)

Pfff arrêter un peu kel vulgaire et dégueulasse punaise c pas drôle pour le gars violer mais keske g rigoler a la lecture de ce fait . trop drôle komen c écrit .punese à la la ptdr ....

6.Posté par Jose le 10/02/2017 20:37

La décadence poussée à son paroxysme, ah elle est belle cette jeunesse, et comment solutionner ces problèmes d'une façon plus radicale et expéditive que l’hôtel 3 étoiles?
Le bagne peut être ?

7.Posté par Emmene moi danser ce soir le 11/02/2017 07:08 (depuis mobile)

La solution pourrait consister en une barque positionnée à côté d'un dcp..Avec un trou afin que le dit Thiburce avale aussi à un moment donné ...de l'eau de mer.

8.Posté par Jules Bénard le 11/02/2017 08:42

à posté 3 "renard" :

Quand on n'a pas le courage de signer de son nom, on commence par ne pas critiquer les autres.

Ta lâcheté non plus n'est pas drôle.

T'as les foies ?

Alors tu ne vaux pas mieux que qui tu sais.

Quand on en a aussi peu dans son froc, on la ramasse avec son mouchoir par-dessus. !

9.Posté par Phoénix420 le 11/02/2017 10:41

La victime aurait dû lui bouffer le gland et le lui arracher!!Légitime défense oblige vu que les gardiens de prisons semblent bien s'amuser de ces entourloupes!!

10.Posté par julien le 11/02/2017 11:32

Bonjour

Ceci n'est pas un article .. c est un réglement de compte, ou un courrier des lecteurs..
Plutot d accord avec Le commentaire 3.

Lamentable

11.Posté par Choupette le 11/02/2017 13:13

Ouais bon, les détails ... .

Le victime devrait visionner le film "Shawshank Redemption", "Les Évadés" en version française, avec Tim Robbins et Morgan Freeman.

Un morceau d'anthologie en la matière.

12.Posté par Le Jacobin le 11/02/2017 13:37

Mr Benard épargnez nous les détails SVP, curieusement Pierrot n'utilise pas son modérateur.

13.Posté par Renard le 11/02/2017 16:09

Alors tu ne vaux pas mieux que qui tu sais.



Hum...ça sent l'homme d'expérience. L'homme qui a fait disparaitre des preuves grâce à ses sucs gastriques.

14.Posté par Renard le 11/02/2017 16:10

Cochon, va

15.Posté par Fidol Castre le 11/02/2017 16:11

Article Gore.

Je suis Castré.

16.Posté par L''''INSOUMIS le 11/02/2017 16:37

Je rêve....?!

Y a des hypocrites qui nous la font "bobos effarouchés"...?

Dans ce contexte, la verdeur de langage n'a absolument rien de choquant ....

Si certains avaient lu du Frédéric Dard (San Antonio), ils nous la joueraient pas offusqués du bulbe

Vas y mon Julot, c'est toi le meilleur..!

17.Posté par Il coûte combien à la société ce parasite? le 12/02/2017 08:36

"L’avocate, comme toujours, a touché juste. Le violeur a écopé de 4 ans de prison ferme, d’un mandat d’arrêt qui lui court aux fesses depuis hier, et de 7000 euros de dommages-intérêts.

Quant à savoir s’il va casquer, ceci est une autre histoire.
"

Quelle bonne blague. Il ne paiera rien, la victime devant se débrouiller pour récupérer les sous. Et vu la situation, elle ne réclamera rien en pratique.

Quant au Thiburce, un paquet de "corrections" bien "salées" pour lui rappeler les règles de base de la vie en société lui feraient le plus grand bien.

Mais bien sûr, notre "Justice" dite "civilisée" ne le permet pas. Alors que c'est le seul langage que ce crétin malfaisant comprendrait dans un premier temps du moins ...

Et il va coûter combien à la société en étant "logé et nourri" à l'Hôtel de la République, pendant quelques années, cet indésirable ?

18.Posté par Jules Bénard le 12/02/2017 11:05

à posté 13 "renard" :

Vous êtes ordurier, grossier, innommable.

Vous me faites pitié.

Vous êtes bien représentatif de la masse de gens qui ne comprennent rien à rien et font désespérer de l'intelligence humaine.

Vous vous regardez dans la glace, le matin ?

19.Posté par Guillaume le 14/02/2017 17:20 (depuis mobile)

Ce mec habite dans ma cité c effectivement un gros bras mais il n''etait pas reputé pour fair sa c''etait plutôt un mec simpatique avec tout le monde et la je suis choqué...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter