MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Grévistes ou délinquants ?


Où quand des syndicalistes ne contrôlent plus rien...

Par Antoine - Publié le Mercredi 12 Mai 2010 à 15:44 | Lu 1732 fois

Peur sur la ville !

C'est un peu le titre du film qu'ont voulu tourner hier les responsables du chaos organisé (si on peut dire) dans le centre ville de Saint-Louis.
Frustrés et fâchés d'avoir été empêchés de pénétrer en mairie (Dieu seul sait ce qu'ils auraient pu y faire quand on voit les dégâts en ville) les militants de Cyrille Hamilcaro (on ne nous fera pas croire que c'étaient là des grévistes) ont "pété un câble" en allant "boucher" les deux entrées de la ville.
Repoussés par les forces de l'ordre qui ont essuyé des coups de galets, ces mêmes "manifestants" aux projets les plus brumeux s'en sont pris une première fois aux commerçants en leur intimant l'ordre de fermer les rideaux et une seconde fois en les menaçant tout en jetant leurs poubelles en plein milieu de l'Avenue Principale.

C'est un spectacle de désolation auquel ont assisté médusés les saint-louisiens témoins malheureux de ces débordements sans précédents.
Il serait trop facile d'accuser les politiques dans cette affaire, mais tout le monde a bien vu Monsieur Hamilcaro prendre la tête du cortège dès le matin, suivit de messieur Adras et Lallemand, du SAFPTR (on remarquera l'absence de la CGTR et de FO qui se sont désolidarisés de ce mouvement incontrôlé).

Vivement que Saint-Louis retrouve sa tranquillité.




1.Posté par Cambronne le 12/05/2010 16:38

Grévistes ou délinquants ? de toute évidence des délinquants pour vous répondre

2.Posté par responsable ? le 12/05/2010 16:58

Bravo à messieurs Les responsables de cette "grève", complètement dépassés par des énergumènes qui ont passé toute la matinée à provoquer les forces de l'ordre et à renverser toutes les poubelles du centre ville.
Comment peut-on laisser une cinquantaine de personne terroriser le centre ville (ils obligeaient les commerçants à baisser leurs rideaux) ?
Bravo messieurs les syndicalistes et puis aussi monsieur cyrille hamilcaro qu'on a vu devant le cortège.
Les commerçants ne vous oublieront pas de sitôt.

3.Posté par Bel Caf lo vré Fra le 12/05/2010 18:07

Oté, la pas zot pour moukater, la pas zot pou parle la violence, la délinquance, pou parle dégradation. Kan sé zot ki fé, lé révolitionère ; kan sé in not ki fé pareil, lé désolant. Ki sa i parle désolation mes zamis ? Ki sa i parle tranquilité mes zamis ?…Mé koman i appelle band bougs komsa ?

4.Posté par un jeune le 12/05/2010 20:39

Oui tres choquant !! On se serait cru dans une manif organisée par le PCR !! Heureusement que le Chaudron est loin de St Louis !!

5.Posté par source sure le 12/05/2010 21:21

voila pourquoi je ne fais pas greve la derniere fois pour le cospar j'ai pris du lacrimo dans la gueule à cause de débordements
et à la dernire de la region on entendiat des insultes fuser dans tous les sens
tout ca parce que les syndicalistes ne savent pas organiser les choses
quand j'étais étudiante et syndicaliste on avait des services d'ordre

6.Posté par Ded le 12/05/2010 21:43

le rappel du Chaudron est marrant.
A l'époque , des bus partaient le soir de "certaines villes" , pleins de jeunes qui allaient "s'amuser" à la capitale et qui revenaient en fin de nuit vace parfois les bras chargés du fruit des pillages.

7.Posté par le congo chez tintin le 13/05/2010 12:45

Quand Ali Baba se moque du petit voleur...

8.Posté par lautrichien le 13/05/2010 19:50

Ki ki a vu Hamilcaro à la tête du cortège ? encore des désirs pour des réalités. Et puis alors dire que tous regrettent ces débordement, tiens mon oeil, ça devait rappeler de bons souvenirs au claude qui lui n'hésitait pas à lancer des galets sur les voitures, fiche un coup de pied sur une femme enceinte, foutre le feu à un véhicule de gendarmerie.
Hé oui, y en a qui se souvienne des manifs de 92 et du pillage en règle de la commune en 95. Hein Claude, tu à la mémoire qui flanche ? Y compris ta condamnation pour violence avec sursis.
Entre parenthèse je t'ai pas trouvé très gaillard sur le perron de la mairie, tu avais des trémolos dans la voix et des ti bégaiements.
Au fait, ils seront payés les nervis mâles et les nervises femelles ? Car toute la journée à garder la mairie dehors sous le soleil ça mérite une prime.
Enfin, il y en a qui choisissent de piller les banques, toi c'est la commune pour la deuxième fois. C'est moins risqué et surtout les autorités sont conquises par tant d'envolés.
S'il faut l'écrire tous les jours ça va pouvoir se faire.

9.Posté par source sure le 15/05/2010 09:17

en tout ka ou sont les autres syndicats car j'ai vu que safptr apres s'etre bien défendu de leur appartenance ou sont ils ??? pas de déclaration et communnique

10.Posté par la rivière le 16/05/2010 11:19

j'ai bien peur que tous ces débordements ne soient qu'un grain de sable dans l'océan par rapport à ce qui arrivera dès lors que l'enquête au pénal sur le déficit de la commune aboutira. Des noms apparaîtront, des responsables seront inquiétés, des cris et des grincements de dents se feront entendre. Suivez bien l'actualité et dans quelques mois, nous saurons qui sont les délinquants.

11.Posté par georgio le 16/05/2010 22:34

LoL ! "Les commerçants ne vous oublieront pas de sitôt." re-LoL, parce que les comerçants auront les moyens de dire : "tu as fait fermer ma boutique, alors tu vas payer plus cher... ou bien, tu ne rentres pas... ! té les gars zot y connaît koué zot la po dit là ? Devant l'argent commerçant y sava devenir amnésique ça... comme ci zot y connaît pas que le client lé roi ! là zot la fé un lerreur là !

12.Posté par ctioyen le 17/05/2010 08:21

post 10
une enquete est vraiment en cours ?

13.Posté par la rivière le 19/05/2010 17:11

post 12, ne faîtes pas l'âne, citoyen, vous n'aurez pas de foin.

14.Posté par ANONYME le 20/05/2010 12:01

bon! mi rejoint post 10! attend dans quelques mois, "bèzement y sava pété dans la cour patel!" en profite bien la bande de "cocos secs"! dans peu de temps y sava mette lait po bouillir po faire la colle coco avec zote!
ahahahahahaha!!!!! qui rira bien rira le dernier!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes