MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Grèves des musées régionaux : La gangrène de la politisation des embauches


Par JCS - Publié le Vendredi 13 Janvier 2017 à 09:24 | Lu 895 fois

Grèves des musées régionaux : La gangrène de la politisation des embauches
On connait tous à la Réunion les conséquences des recrutements politiques dans les mairies, Région, Département, Interco et autres organismes publics : Postes occupés par des personnes n'ayant pas les compétences requises, emplois fictifs, service rendu nul ...

Avec la prolifération des SPL et autres SEM où les élus siègent en force au conseil d'administration, le champ de la gangrène s'est élargi.

Prenons l'exemple des musées régionaux : Kélonia, Stella Matutina, Cité du Volcan, MADOI. Depuis quelques mois, une nouvelle direction a pris les rênes de ces musées.

Plus d'un s'étonne du parcours de certains d'entre eux que se soit à la tête de la direction générale, aux finances, aux relations humaines, aux services techniques et à la sécurité.

Personne n'ignore leurs affinités politiques et leur nomination à ces postes n'y est pas étrangère.

Malheureusement, cette politisation de l'emploi a produit les mêmes effets que dans les autres collectivités : Mécontentement du public avec des taux de fréquentations alarmants, malaise social avec des grèves, démagogie pour calmer le personnel, absence de vision pour l'entreprise.

ll importe de rappeler que la SPLRMR survit grâce une subvention conséquente de La Région Réunion : toutes dérives impactent directement nos impôts et taxes !

Le pire et comme souvent devant le fiasco de leur bilan : les rats quittent le navire, sans avoir de compte à rendre.

A ceux là, ne souhaitons pas bon vent et bien au contraire qu'ils échouent rapidement pour ne pas continuer à sévir et répandre leur gangrène.

JCS



 




1.Posté par GIRONDIN le 13/01/2017 09:57

Le pire et comme souvent devant le fiasco de leur bilan : les rats quittent le navire, sans avoir de compte à rendre.


2.Posté par jony le 13/01/2017 10:56

JCS , mdr un nom d'emprunt pas choisi au hasard n'est ce pas ? ce courrier très orienté est tout simplement pathétique , aucun courage non plus on dirait de la part de cet "ecrivain" qui certainement ne sait pas faire mieux . Vous donnez une mauvaise image de nos musées et de notre patrimoine . La jalousie ne vous amènera pas très loin avec ce chiffon .

3.Posté par Kael le 13/01/2017 11:18

Les problèmes internes à la structure sortent au grand jour depuis peu! À ce que je vois il y a des agents assimilés au service public qui ont oubliés la réglementation en vigueur les concernants! Volé et faire accuser son camarade, c'est plus que malhonnête, c'est un délit! Le procureur devrait s'intéresser un peu à ces malhonnêtes!

4.Posté par Caroline le 13/01/2017 11:18

Et vous connaissez la gangrène des anciens qui se croient tout permis, tout ça parce qu'ils ont l'ancienneté !!

5.Posté par Gérard le 13/01/2017 11:44

Le regroupement en SPL a un raisonnement financier évident! Il permet de mutualiser les moyens et d'amoindrir les coûts d'achat, tout en conservant la cohérence des opérations! Ce n'est pas un exemple propre à la Réunion d'avoir des musées ou sites culturels regroupés! Partout en France ça existe!

6.Posté par Etrange synchronicité le 13/01/2017 12:09

Êtes vous sûr, JCS, que ces problèmes d'embauches ne datent que de quelques mois ?
Si cela vous chagrine tellement, proposez donc un Audit, et rendez le public, qu'on sache un peu les compétences de TOUS les employés, et surtout des ANCIENS... ainsi vous pourrez prouver que le problème des embauches politiques est tout récent dans cette entreprise... à bon entendeur ?

7.Posté par l espérance le 13/01/2017 12:20

tous ses recrutements """" politico """" et entre amis sa ne date pas d hier beaucoup ont la mémoire courte
souvenez vous de l affaire de terre rouge qui reviendra bientôt au tribunal
ou encore des années de cela un fils et une fille d un ancien président était embaucher payer au salaire de ministre et une payer a rien foutre
et sa continu et continuera encore pendant que nos enfants use de leur compétence pour avoir un diplôme
et d autre pistonner politique prenne leur place a rien foutre

8.Posté par Rémi le 13/01/2017 12:23

Le principe même de réunir toutes les structures muséales pour une gestion cohérente n'est pas à remettre en cause ,
c'est volontariste et bien pensé . que les anciens soient réfractaires au changement et à une gestion saine et transparente est peut être le véritable souci , n'est ce pas ?

9.Posté par Rémi le 13/01/2017 12:55

Le principe même de réunir toutes les structures muséales pour une gestion cohérente n'est pas à remettre en cause ,
c'est volontariste et bien pensé . que les anciens soient réfractaires au changement et à une gestion saine et transparente est peut être le véritable souci , n'est ce pas ?

10.Posté par maroco le 13/01/2017 18:54

Tant qu'il y aura de la m... de politicien avec argent publique et complice justice/journalistes on arrivera à rien. REVOLUTION il faut couper des têtes comme en 89.

11.Posté par kala le 14/01/2017 11:43

Pratique courante, cela ne date pas d'aujourd'hui, laissant peu de chances aux candidats méritants. Un changement : réforme gouvernementale/Obligation de recruter par l'intermédiaire d'une entreprise spécialisée neutre agréé contrôlée (quoique untel connaît untel = trafic d'influence, c'est d'usage sans oublier les promesses électorales). Lorsqu'on tél à une structure pour un renseignement, il faut faire le tour de pas mal de services pour obtenir une simple information (ping pong), combien de personnels incompétents et inutiles voir fictifs sur un même poste, du balayeurs au plus haut niveau, c'est grave. Okilé la transparence ?, l'exemple vient d'en haut ! Résultat : augmentation des impôts !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes