Social

Grève du 5 décembre: Alliance Police Nationale lance un ultimatum

Le syndicat Alliance Police Nationale appelle à la mobilisation via un communiqué commun avec UNSA Police, dans lequel ils demandent une forte mobilisation dans les rangs de la police. Ils lancent un dernier ultimatum avant le "black-out" :

Mercredi 20 Novembre 2019 - 10:25

"Suite à la dégradation des conditions de travail des policiers, suite au mépris du gouvernement vis à vis des policiers,  face à une administration qui tente par tous moyens de revenir sur nos acquis, face à la casse de la fonction publique, la colère gronde dans les rangs. 

Alliance police nationale et UNSA police font front commun dans l'adversité, si pour nous faire entendre il faut employer la manière forte, alors nous allons nous y employer. Si le gouvernement ne veut pas entendre la grogne du 02 octobre alors elle va entendre l'appel du 05 décembre. 

Nous allons mobiliser les troupes et nous lançons un ultimatum à nos décideurs. Nous appelons à un black out dans les commissariats et nous appelons toutes les organisations syndicales à nous rejoindre. Journée morte pour la Police, nous ne sortirons que sur appel, nous ne verbaliserons pas, nous ne ferons pas de procédures... L'appel est lancé !!!"

Regis Labrousse
Lu 6248 fois




1.Posté par wai le 20/11/2019 10:31

bref ...une journée normal pour eux quoi .....

2.Posté par La vérité si je mens ! le 20/11/2019 11:24

D'un comique l'appel ...
Des bleus de chauffe aux ordres matin , midi , soir ...
Le reste du temps à refaire le monde sur les réseaux sociaux !

3.Posté par GIRONDIN le 20/11/2019 12:01

Les percepteurs font grève ?

4.Posté par Monsieur GEORGES le 20/11/2019 12:25

Dernière sommation à qui? SINON quoi?

5.Posté par Isis le 20/11/2019 12:43

Certain(e)s avaient possibilité de refuser des ordres abjects donnés par certaines hiérarchies ! Mais ils ont tout mon soutien et je les approuve ! Car en lançant des gaz lacrymogènes, ce sont aussi eux qui ont fait les frais de ces poisons !

6.Posté par TICOQ le 20/11/2019 12:46

1.Posté par wai le 20/11/2019 10:31

7.Posté par TICOQ le 20/11/2019 12:49

1.Posté par wai le 20/11/2019 10:31

Allez faire leur boulot au lieu de baver. De nos jours il faut du courage et un bon équilibre mental pour faire une carrière en police ou en gendarmerie. Posez votre candidature.

8.Posté par balayedovantzotportavant le 20/11/2019 13:03

au boulot macron et castaner ne vont pas être content pas de grève svp vous êtes payés pour taper sur les pompiers et les gilets jaunes vite au boulot je ne vous suivrai pas vous êtes contre nous! castaner il y a des ripoux qui trainent!

9.Posté par Fidol Castre le 20/11/2019 14:08

nous ne sortirons que sur appel, nous ne verbaliserons pas, nous ne ferons pas de procédures...


...une journée normale, quoi...

10.Posté par Commissariat... le 20/11/2019 14:18 (depuis mobile)

Déjà que les personnes à l'accueil au commissariat de police de Malartic soit un peu plus aimable sans prendre les gens de haut lorsqu'on vient les voir...
Après on pourra peut-être avoir de la compassion pour la police...

11.Posté par TICOQ le 20/11/2019 17:08

y a pas à avoir de la compassion (pourquoi pas de l'empathie tant qu'on y est ?), mais de la compréhension.

12.Posté par Vive la gendarmerie le 20/11/2019 17:48

Ces policiers ont-ils conscience du degré de rejet du peuple à leur égard? Tout le monde se tape le coquillard de leur grève, les gendarmes seront là pour assurer à leur place. Au lieu de pleurnicher pour une mutation ou quelques euros, ils devraient prendre modèle sur leurs collègues militaires qui font leur boulot sans rechigner.
Il suffit de comparer le nombre de policiers condamnés ou visés par des procédures disciplinaires par rapport aux gendarmes pour se rendre compte qu’il serait temps de faire le ménage.

13.Posté par Mahébourg le 20/11/2019 18:47

Ceux qui ont éborgné, mutilé, gazé, estropié...et qui veulent encore des primes et des primes...et, comble du culot, de la reconnaissance !!!
Et de surcroît, ils menacent !!!
'Dernière sommation !' Sommation adressée à qui ???
Préparent-ils un putsch??
Ce tract est sidérant et traduit un étrange état d'esprit, une hyper violence.

Effectivement, sur 896 plaintes pour violences policières, lors des récents événements, moins de 4% (soit 34 à ce jour) visent les gendarmes, lesquels continuent à observer une certaine éthique militaire.

NB - Le syndicat Alliance, qui a publié ce torchon, avait appelé à voter Macron dès le premier tour en 2017.
Alors, de quoi se plaignent-ils?? Leur candidat a été élu.

14.Posté par Vice et coutume le 20/11/2019 18:53

La police française :
https://fr.sputniknews.com/amp/france/201911201042456275-gilets-jaunes-roues-de-coups-de-matraque-ils-denoncent-du-racket-legal---images/

15.Posté par Candide le 20/11/2019 19:16

C'est curieux...
Je n'ai pas encore lu le rituel message: "Soutien total à nos forces de l'ordre".
Les lécheurs sont-ils eux aussi en grève?

16.Posté par Joel le 20/11/2019 19:55

Vous inquiétez pas, c’est difficile pour eux d’êtres pour ou contre le gouvernement, mais il y en aura encore assez pour vous lancer des grenades....

17.Posté par klod le 20/11/2019 20:07

respect pour les policiers , certes.

mais on se rappellera , pour ceux qui suivent l'actualité nationale (qui a DES IMPACTS endémiquement , ou localement , selon .....lol ) , que le syndicat "alliance" a de nombreux supporters du FN ,,,,,,,,,,,,,,,,


le FN chez la marée chaussée ..................!!!!!!!!!???????????

chacun selon son "ressentie" de l'Histoire ou du "respect de chacun" en tirera les conclusions ..........

18.Posté par Question ? le 20/11/2019 20:43

Lors de la crise des GJ, pour contenir l'insurrection (pic des gj), et éviter d'être contraint démissionner, le gouvernement a augmenté la paie des policiers de base (de 150€ à 300€ ?). Fallait pas accepter et exiger plus (1000€ ou rien)..Pris à la gorge, et en panique, vous aurez tout eu mais vous avez accepté des miettes.....Faut donc vous en prendre à vous mêmes....

19.Posté par Candide le 20/11/2019 22:10

Finalement, s'ils font grève, il y aura peut-être moins d'yeux crevés et de mutilations...Les urgences aux hôpitaux pourront se reposer.
Espérons pour eux qu'ils n'aient pas la stupidité d'aller dans les cortèges..Ils pourraient se faire écharper.
Difficile de jouer les durs sans leurs LBD et leurs grenades.

20.Posté par Candide le 20/11/2019 22:21

@17 klod
Pour , le préfet L'Allemand, avec sa magnifique prestance et sa casquette de général SS ou de maréchal nord coréen, est un pur produit du PS et de la Gauche, à laquelle il doit sa carrière et son admission dans la préfectorale.
Il a été au cabinet de Chevènement et de plusieurs ministres socialauds.
En 1984, membre des Jeunes Socialistes et du CERES (aile gauche du PS), il a même été envoyé au Nicaragua, porteur d'un message pour la révolution sandiniste, dont le moins que l'on puisse dire est qu'elle s'est retournée contre le peuple, avec le dictateur Ortega.
Depuis L'Allemand a poursuivi sa fulgurante carrière avec Castaner, lui-même issu du PS.
cf. Wikipédia.

21.Posté par Clown le 21/11/2019 06:47 (depuis mobile)

Je viens d'apprendre que la police travaillait...dingue il manquerait plus que la gendarmerie suivent....

22.Posté par Magnifique pays le 21/11/2019 18:07

Lors de la manifestation de policiers de mercredi 2 octobre, le journaliste Gaspard Glanz a été interpellé et emmené durant une heure et demie au commissariat. Très probablement, selon une vidéo, sur ordre d'un leader des manifestants.
Encore un passage au commissariat pour Gaspard Glanz. Mercredi 2 octobre, le journaliste vidéaste des mouvements sociaux suivait la "Marche de la colère", une manifestation de policiers parisienne. Mis à l'écart une première fois par la police pour avoir "perturbé le bon déroulement de la manifestation", il est ensuite interpellé par des gendarmes et emmené au commissariat. Dans une vidéo postée le 4 octobre sur Youtube par le vidéaste Alexis Kraland, on croit comprendre que c'est un responsable du syndicat policier Alliance qui demande aux gendarmes mobiles chargés du maintien de l'ordre d'interpeller Glanz. Gendarmes qui s'exécutent immédiatement.

23.Posté par Didier le 30/11/2019 08:24

Jamais vu les flics intervenir pour empêcher un patron d'exploiter ses travailleurs, de ne pas payer leurs heures supplémentaires ou de licencier abusivement ses salariés.
Jamais vu les flics intervenir dans une entreprise pour arrêter un chantier dangereux pour les travailleurs.
Toujours vu les flics accourir pour faire déguerpir les grévistes en lutte pour leurs droits élémentaires.
Le jour où ils feront l'inverse, je reconsidèrerait mon appreciation à leur sujet.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >