Social

Grève des prisons : Fin de l'union sacrée des syndicats de surveillants pénitentiaires

Dimanche 28 Janvier 2018 - 15:05

Grève des prisons : Fin de l'union sacrée des syndicats de surveillants pénitentiaires
Le syndicat FO pénitentiaire publie un communiqué dans lequel il s'insurge contre la signature du relevé de conclusions du gouvernement par le syndicat UFAP-Unsa Justice. Un relevé de conclusions dont les propositions ne satisfont pas les revendications de départ des syndicats, FO n'hésite donc pas à qualifier la signature de l'UFAP de trahison .

Vincent Pardoux, secrétaire locaux de FO pénitentiaire, interrogé sur le sujet, affirmait vendredi que FO ne signerait pas ce relevé de conclusions, très éloigné de leur plateforme de revendications. De plus, précisait-il, les mesures proposées sont inapplicables au plan local, notamment quant à la proposition de créer des quartiers "étanches" pour les détenus radicalisés, les locaux existant sur l'île ne le permettant pas. 

Vincent Pardoux reconnaissait en revanche une avancée sur la revendication d'une augmentation de la prime d'Indemnité compensatoire pénitentiaire, actuellement fixée à 1000 euros, que le gouvernement promet de passer à 1400 euros, quand les syndicats en demandaient 2000.

Une proposition parait scandaleuse au secrétaire de FO, celle d'une prime pour les établissements où les surveillants se font agresser, lorsque ceux-ci demandent plus de sécurité dans les prisons, ainsi que plus de personnel. Les revendications spécifiques à La Réunion, une brigade cynophile pour détecter les drogues et des tazers pour les surveillants dans les quartiers difficiles, sont restées lettre morte.

Ci-dessous, le communiqué de FO pénitentiaire.

Grève des prisons : Fin de l'union sacrée des syndicats de surveillants pénitentiaires
B.A
Lu 1060 fois



1.Posté par Gege le 28/01/2018 21:26 (depuis mobile)

Quelle honte pour ce syndicaliste de l''ufap .il est vrai que son secrétaire n''a pas travaillé beaucoup sur les courcives .Les collègues qui subissent tous les jours les insultes et les agressions s'' en souviendront
Il a vendu son âme

2.Posté par Bart Ladouce le 29/01/2018 11:04

Les syndicats sont tous pourris. Sans exception.
Il suffit de taper quelques mots clés sur Gogole : syndicats, magouilles, livre noir, argent noir etc.. pour s'en rendre compte.

En 2017, avec les moyens d'information modernes ouverts à tous, il faut être cocu volontaire et crétin de l'extrême pour adhérer à ces boites à fric marxistes. Il est vrai qu'on ne demande pas à un gardien de prison d'utiliser sa cervelle mais ses muscles. Mais merde ! Quand même ! Un minimum quoi ! Merde !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter