Société

Grève de la fonction publique : Une réponse attendue le 16 octobre

Jeudi 12 Octobre 2017 - 17:13

Suite à la manifestation des agents de la fonction publique à La Réunion et sur tout le territoire français, la FSU (Fédération syndicale unitaire) a affirmé qu’une réponse du gouvernement était attendue le 16 octobre.
 
Elle rappelle que "le budget de 2018 est guidé par l’objectif de la baisse du déficit public en dessous du seuil des 3%" et que pour cela "le gouvernement prévoit une baisse de 15 milliards des dépenses publiques", lit-on dans un communiqué.  "La FSU a alerté sur les conséquences désastreuses d'un tel budget qui impactera négativement de fait celui de la sécurité sociale (5 milliards), des collectivités territoriales (3 milliards) et de l’État (7 milliards)", déclare la fédération.
 
"Cette baisse des dépenses publiques se traduit déjà par des mesures telles que le gel de la valeur du point d'indice pour les plus de 5 millions d'agents de la Fonction publique, le rétablissement de la journée de carence auxquelles s’ajoute l’annonce de la suppression de 120 000 emplois publics sur 5 ans dont 70 000 dans le versant territorial", poursuit le FSU.
 
Perte de pouvoir d’achat, les vieilles recettes économiques et fiscales qui ont fait la preuve de leur inefficacité, la suppression d’emplois, des fonctionnaires pénalisés en cas de maladie… c’est ce qui est dénoncé. "Pour permettre le redressement du pays?" demande la fédération syndicale.
 
Les solutions ? "Le développement d'emplois de qualité dans le privé comme dans le public, répondre aux évolutions de notre société, aux profondes mutations du monde du travail, une autre réforme fiscale plus juste et plus solidaire" proposent-ils.
 
La FSU appelle donc "le gouvernement à répondre".
SH
Lu 826 fois



1.Posté par JORI le 12/10/2017 19:14

Le jour de carence a permis la baisse du taux de l'absentéisme dans la fonction publique!!. Qu'a la FSU contre cela??. C'est mieux pour le public, non!!.

2.Posté par Zettor yoland le 12/10/2017 19:26 (depuis mobile)

Nous sommes foutue avec ce petit roi de France macron c''est la fin des français nous allon tous a la morgue avec ce type borné

3.Posté par Bana le 13/10/2017 04:40 (depuis mobile)

À la réponse de Macron k t’en tou les maires pour titurialisais toute les emplois précaires ?

4.Posté par Batman le 13/10/2017 04:56 (depuis mobile)

Les bande zelu n’a droit in t’as fonction de 4 à juska 30 à 40 milles euros par mois et le Ti zemploy n’a droit que le smille air n’a point la honte envers tout c emplois précaires ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 17:36 Huit petites tortues vertes relâchées en mer