Société

Grève dans l'Éducation nationale : De nouvelles perturbations à prévoir vendredi

Jeudi 4 Avril 2019 - 15:58

Grève dans l'Éducation nationale : De nouvelles perturbations à prévoir vendredi
Suite au mouvement de grève nationale annoncé dans l'Education nationale pour ce vendredi 5 Avril 2019 , des perturbations sont de nouveau à prévoir dans les établissements scolaires. 

Saint-Paul :
Suite à un préavis national de grève touchant l’ensemble des personnels de l’Éducation nationale, la municipalité de Saint-Paul informe les parents que le service minimum d’accueil, ne pourra pas être assuré, le vendredi 5 avril 2019 dans les écoles (voir tableau ci-dessous). À noter que le service de restauration scolaire sera cependant maintenu pour les élèves présents. 
Concernant l’activité périscolaire, nous vous prions de vous rapprocher de l’association présente au sein de l’école.
Les parents sont donc invités à prendre leurs dispositions. La municipalité remercie les familles de leur compréhension. 

 



Le Port : 

 

La Possession : 

N.P
Lu 5935 fois



1.Posté par boulguitta le 04/04/2019 17:37

grève ou pas grève ,telle est la question!
Blanquer a écrit aux profs et directeurs (qu'il prend en compte l'avis des personnels ,que ces établissements seront rares etc),c'est ce qu'il a écrit pour apaiser mais cela n'est nullement précisé ,explicité ,rédigé noir sur blanc dans ses articles de loi " école de la confiance" !Or c'est ce qui est écrit dans la loi qui compte et nul n'est censé l'ignorer...
Même s'il a menti dans sa lettre aux personnels ,que pourra t-on lui faire ,le mettre en prison?Non.Tout juste trouver un autre ministre qui continuera ce boulot commencé (et en pire ) puisque la loi sera déjà actée.
C'est pour cela que je dis à tous les profs qui n'ont pas fait grève aujourd'hui , et qui ne la feront pas ,c'est votre droit :par contre, dans un proche avenir, il faudra accepter la nouveauté sans pleurnicher.

2.Posté par CONTRIBUABLE le 04/04/2019 18:09

TOUJOURS LES AGENTS DE L ÉDUCATION NATIONALE IL FAUT Q

3.Posté par Tirez sur la bobinette et la chevillette cherra et vice-versa le 04/04/2019 23:06

Petit mémo sur les difficultés d' un prof de collège ou de lycée à La Réunion:
- Salaire de base: de 2500 à 4500 € mensuel suivant l'ancienneté
- Prime outre-mer (valable même pour les autochtones comme dirait BB): 2000 € mensuels
- Temps de travail: entre 12 et 15 h par semaine + les cours particuliers tarifés autour de 50 € de l'heure (non imposable) Cela pendant 7 mois environ, compte-tenu des vacances scolaires, largement justifiées pour les élèves, beaucoup moins pour les profs..
- Congés de maladie et autres: 20 jours par an en moyenne (Soit 0 jours pour certains profs sérieux, et 40 jours pour les profs de gym adeptes de surf).

Et ça se permet de cracher dans la soupe et de se mettre en grève! ...

4.Posté par PEencolère le 05/04/2019 06:39 (depuis mobile)

Juste pr info: grève pr dénoncer loi blanquer qui musèle les profs et retire des moyens (encore!) à L''EN (directeurs) @3: avec bac +5 je n''ai pas à rougir du salaire que je perçois (2900 avec 10 ans de métier => Y a déjà les primes dedans hein! ).

5.Posté par PEencolère le 05/04/2019 07:02 (depuis mobile)

Ah oui, pr que les malokis parlent en connaissance de cause : 1 PE c''est 26h hebdomadaire + 108h annuelles + les preps à la maison le soir et 1 bonne partie des "vacs". Je m''en plains pas hein, c juste pr remettre les choses ds leur REEL contexte!

6.Posté par Marcel le 05/04/2019 07:44

Je réponds aux jaloux qui vilipendent les soit-disant "avantages" des professeurs à la Réunion :
La première des réponses, c'est de dire que s'ils ne sont pas contents, ils n'ont qu'à passer les concours d'enseignement puis demander un poste à la Réunion. Alors commencera le vrai parcours du combattant. Tout d'abord, avant de rentrer "à la maison" pour avoir le droit de vivre auprès de sa famille, il lui faudra faire ses armes dans une banlieue, si possible chaude de la région parisienne (histoire de capitaliser un peu de points et de rentrer plus vite dans le jeu des mutations), et avoir, sans aucune formation ni préparation, des élèves pour le moins compliqués à gérer. Je dis à gérer, parce qu'il s'agit de leur apprendre à vivre ensemble, ce qui est déjà un objectif ambitieux.
Ensuite je dirai à ces croquants, qui font semblant de s'étonner des vacances des profs, jugées trop importantes, que s'ils ont réussi à passer sous les fourches caudines des états d'âme et des querelles intestines des gentils élèves d'une quelconque zone d'éducation prioritaire métropolitaine, s'ils réussissent le concours, finiront par trouver les vacances un tant soit peu méritées, en tous cas nécessaires au repos et à la remise en forme pour reprendre une nouvelle période d'enseignement.
Enfin j'ajouterai que ce brave citoyen qui s'étonne que ses impôts soient si mal dépensés devrait penser un petit peu à l'avenir de ses marmailles. Si l'Education Nationale venait à disparaître, ce qui, dans la logique libérale actuelle leur pend au nez, il leur faudra mettre la main au porte-monnaie pour assurer l'éducation de leurs chers petits, que ce brave homme qui s'indigne des salaires de la fonction publique à la Réunion ignore tout des horaires des professeurs du second degré (un professeur certifié c'est 18 heures DEVANT ELEVE, et un agrégé 15 heures) et de leur travail (le temps passé à corriger des copies et à préparer des cours est au moins équivalent) et que tout le monde ne donne pas des cours particuliers, certainement pas à 50 euros de l'heure.
Alors je dirais enfin que tout citoyen qui se prétend un tant soit peu démocrate devrait soutenir les professeurs, qui représentent l'avenir de leurs marmailles, et donc de la Nation tout entière.
A bon entendeur.

7.Posté par Romain le 05/04/2019 09:46

Post 6. Bien d'accord, j comprends pas ceux qui vous jalousent. Qui aimerait faire un boulot au milieu de plein de chiards qui sont même pas les tiens ou d'ados qui sont pas les tiens non plus mais encore plus cons que les premiers cités.

Je ne comprends pas cette vocation, encore moins quand c'est un homme qui l'a et encore moins si il est en primaire, en quoi travailler avec des enfants peut à un moment donné séduire un homme ??? J'ai ma réponse et je vous le dis : mes enfants n'iront jamais dans la classe d'un Instituteur homme, point, c'est pas naturel. Et après on parle des curés... Pas plus confiance aux curés qu'aux instits hommes...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Septembre 2019 - 16:21 Citalis: Fin du mouvement de grève annoncé ce lundi