Social

Grève à l'ANPAA 974: "Un mode de management par la sanction et par la peur"

Mardi 5 Décembre 2017 - 14:49

La "goutte d’eau qui a fait déborder le vase" est un licenciement jugé "injustifié". Depuis ce matin, une quinzaine de salariés de l’ANPAA 974 (Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie) sont mobilisés devant le siège social de la direction régionale, à Savanna, pour protester contre leurs conditions de travail. Un mouvement à l'initiative de l'intersyndicale CFDT "Santé Sociaux Réunion" et CGTR "Santé et"Action Sociale".
 
"D’autres salariés sont solidaires mais ne sont pas venus par peur de représailles, ou parce qu’ils sont nouveaux ou en CDD",
indiquent les représentants du personnel, reprochant à la direction "un mode de management par la sanction et par la peur".


"Nous œvrons pour la population, on reçoit des usagers en difficulté et nous sommes nous même malmenés, avec des conditions de travail lamentables", déplore Isabelle Clain, représentante CFDT. Dialogue social rompu, attaques personnelles et diabolisation des représentants du personnel font partie des griefs évoqués. Alors que deux rapports d'expertise (de l'Arvise et du cabinet Sextant) ont alerté sur les risques psychosociaux, les grévistes réclament aussi aujourd'hui "la mise en place des préconisations de ces rapports".

"C'est notre dernier recours"

Également soulignée, la vétusté des locaux. Selon les salariés, le centre de Saint-Paul risquerait d'ailleurs de fermer. "C’est une information qui circule, le centre serait transféré au Port ou à La Possession mais on ne sait ni quand, ni précisément où, on ne nous donne pas d’information", reprochent-ils.

Une discrimination à l’embauche est aussi pointée du doigt. "Si on postule et qu’on connaît un membre du personnel, on ne sera pas retenu", affirme Jean-Claude Fanchin, représentant CGTR. 

Cette grève qui ne durera qu'un seul jour "pour l'instant", est perçue comme un"dernier recours" ."Il faut que ça s’arrête. On veut travailler dans la dignité, dans le respect et continuer à offrir à la population une prise en charge de qualité. Qu’on nous donne les moyens de faire nos missions correctement !", conclut Isabelle Clain. 

Nous avons tenté de joindre la direction mais n'avons eu aucun interlocuteur pour nous répondre.
M.A
Lu 2523 fois



1.Posté par huguette le 05/12/2017 16:00

Vous pouvez contacter la medecine du travail et il doit y avoir du pesonnel qui a du tomber malade si le management et ce que vous dites..

2.Posté par Mojito le 05/12/2017 16:02

Dommage qu'on ne puisse pas savoir la signification du "clivage réunionnais métropolitains"...

3.Posté par leonidas007 le 05/12/2017 17:25

pour éviter le clivage, fermons la boîte..

4.Posté par @2 Mojito le 05/12/2017 19:23

Entièrement d'accord avec toi. Là je ne vois pas trop l'intérêt de montrer une telle photo sans explication.

5.Posté par Wil le 06/12/2017 06:14 (depuis mobile)

Vous faites exprès ?! Ils dénoncent le favoritisme envers les "zoreil " de l''ANPAA !!!

6.Posté par Mojito le 06/12/2017 16:23

Bien sûr que je fais exprès! le but était de savoir si on se situe au niveau du ladilafé (la petite touche de racisme ordinaire quotidien) ou s'il existe des faits tangibles et vérifiables, je crois que cela s'appelle du journalisme quoi...

7.Posté par Medor le 24/12/2017 12:33

CE sont les nouvelles méthodes de management qui entrainent la haine entre les salariés .La nouvelle loi travail va aggraver la situation .
Il ne faut pas avoir peur ! . Il faut écrire tous les dysfonctionnements . Saisir le médecin du travail en lettre recommandée sinon il reste évasif , il ne faut pas oublier que le médecin a le meme patron que les salariés.
Saisir le médiateur qui aura besoin de preuves écrites . A vous de saisir le patron par la peur : il risque la prison ferme .
Ne pa s hesiter à porter plainte au pénal , aucun licenciement peut être effectuer par celui qui dénonce . Si vous etes nombreux a en souffrir , nhesitez pas une seconde . Faites vous aider de vrais avocats .
c'est un combat psychologique , c'est celui qui est le plus offensif qui gagne.
courage
vous allez voir

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter