MENU ZINFOS
Social

Grève à Réunilab : Emmanuel Séraphin soutient le mouvement social


Au 6e jour du mouvement social des salariés de Réunilab, le maire de Saint-Paul est venu apporter son soutien aux grévistes.

Par - Publié le Mardi 8 Novembre 2022 à 16:22

"Je trouve que ce combat est juste. Même si la société a été rachetée, les droits et les engagements doivent perdurer", argue Emmanuel Séraphin. Ce mardi, au 6e jour du mouvement social qui secoue la société Réunilab, le maire de Saint-Paul est venu soutenir les salariés.

"Au moment où l’on a eu a besoin de vous, vous avez eu un rôle important dans la crise. Sans vous, l’épidémie aurait pu être pire" rappelle l’édile sous les applaudissements des grévistes. L’élu souligne que durant la période covid, l’entreprise a généré d’importants chiffres d’affaires. 

"Vous avez créé la richesse, vous étiez là, vous avez apporté ce chiffre d’affaires. C’est normal qu’au sortir de cette crise, vous continuez à bénéficier du retour de ce chiffre d’affaires", souligne-t-il. 


Des résultats plus que satisfaisants

Pour rappel, le mouvement de grève fait suite à l’échec des négociations annuelles obligatoires (NAO). Les salariés exigent une augmentation des salaires de 100 euros net, une prime de partage de la valeur de 3000 euros, une prime de fin d’année de 3000 euros net et surtout une amélioration des conditions de travail qui poussent les salariés à des arrêts maladie ou à quitter l’entreprise. Les accidents de travail se sont multipliés par deux durant la période 2019/2020 selon les syndicats.

En parallèle de cette situation décrite par les salariés, Réunilab, qui a été officiellement achetée par la société Inovie en septembre 2021, génère un chiffre d’affaires important. Celui-ci était déjà orienté à la hausse avant la crise sanitaire, avant de s’envoler en 2020 et surtout 2021, où il dépasse les 70 M€. Le début d’année 2022 est également prometteur avec un résultat net comptable sur les 6 premiers mois de 2022 qui dépasse déjà les 9 M€.  

Toujours selon les grévistes, Réunilab affiche une situation financière solide avec de réelles marges de manœuvre. Au 31 décembre 2021, la société disposait d’une trésorerie de plus de 20 millions d'euros, soutenue par les bons résultats des dernières années. Entre 2016 et 2021, les actionnaires successifs se sont distribué 50 millions d'euros de dividendes, sur 57 millions d'euros de bénéfices (dont 23 millions en 2021). Les nouveaux statuts de la société prévoient d’ailleurs une distribution « automatique » de l’intégralité des résultats à l’actionnaire Inovie. 


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par mondieu le 08/11/2022 16:53

les agents de sa commune sont en souffrance il fait rien il va voir ailleurs pauvre type

2.Posté par Selfion le 08/11/2022 17:02

Quel sot..

3.Posté par Financiarisation le 08/11/2022 17:03

Dans la radiologie aussi, on réduit les droits sociaux..

4.Posté par P.MASS le 08/11/2022 18:14

On parle des super bénéfices de Total mais on ne parle pas des super bénéfices de REUNILAB sur le dos de la sécurité sociale !!!!!
Elle est ou la NUPES ?????
Qui sont les actionnaires qui se partagent le magot après s'être déjà royalement payé utilisé les voitures de fonction autres frais de déplacement de congrès .
On veut des noms Messieurs les journalistes ! facile pour vous de les publier

5.Posté par Un avis parmi d autres... le 08/11/2022 18:29

Ces labos se font des c... En or.
Ces salaries ont raison. Tien bo. Largue pas

6.Posté par didier le 08/11/2022 18:55

Mr le Maire était-il là quand le employés municipaux ont fait grève ?
Pour les soutenir bien sur !!

7.Posté par jojo la frite le 08/11/2022 18:55

c'est qui ça ? .... Emmanuel Séraphin ... ? connais pas ! .... un zigoto comme un autre ? ..... merci pour les orécisions ... SVP ! ...

8.Posté par jojo la frite le 08/11/2022 18:56

Encoire lui ! ... emmenuel sér

9.Posté par alain Senfort le 08/11/2022 19:46

Ce n'est pas le rôle d'un maire de prendre partie dans un conflit d'entreprise privée.

C'est de la politique politicienne.

10.Posté par Olive le 08/11/2022 21:35

Occupe sa mairie plutôt que faire son macro

11.Posté par jojo la frite le 09/11/2022 00:16

Nul n'est parfait ... la preuve ! ...

12.Posté par Pat le 09/11/2022 00:47

Après s'être bien engraissé via le COVID, voilà la grève. Si je soutiens les salariés de base, il serait temps que le département, la région ou l'Etat torde le bras à ces officines qui comme les épiciers, pardon, les pharmaciens se sont engraissé sur le dos des Français.

13.Posté par Jeannot le 09/11/2022 05:29

Au lieu de bourre out nez dan' zafére privé, allez soutenir ban grévistes la Région au lycée du Verger conn.... .

14.Posté par Elsa le 09/11/2022 02:56

C’est clair qu’avec séraphin les employés communaux sont en souffrance… ils sont obligés de bosser maintenant !!! Bravo à lui pour le soutien aux employés de reunilab…

15.Posté par N'importe quoi !!! le 09/11/2022 06:52

La majeure partie des élus n'ont jamais gérés une entreprise puisqu'ils sont pratiquement tous issus de la fonction publique. C est n'importe quoi ces donneurs de leçons. Vivez la fonction de chef d'entreprises ensuite vous allez pouvoir parler.

16.Posté par eric le 09/11/2022 07:15

Ridicule ce n'es pas sa place mais peut etre veut il se faire passer pour un bienfaiteur au pres de ces administres en particulier les agents communaux qui feront grevé a n'en pas douter

17.Posté par Didier le 09/11/2022 07:58

Les affaires de la direction d'INOVIE à La Réunion se portent à merveille puisque, d'après ses salariés, l'antenne réunionnaise de ce groupe aurait réalisé 14 millions de bénéfices en 2021, tandis qu'INOVIE, au niveau national, réalise un chiffre d'affaire en hausse constante ces dernières années, d'un milliard 300 millions d'euros en 2021, soit 20 % de toute l'activité de biologie médicale nationale, avec 7600 salariés.
Cette entreprise brasse tellement d'argent qu'elle rachète chaque année de nouvelles entreprises en
Afrique, au Moyen-Orient et dans les DOM.
Ses actionnaires ne sont pas mus par le soucis de soigner les populations, mais par celui de réaliser le maximum de profits possible sur le dos de ses salariés.
Les grévistes de Reunilab ont donc bien raison de ne pas se laisser faire, d'exiger que leurs acquis soient préservés et leurs salaires alignés sur la hausse des prix !

18.Posté par C''''est la fin le 09/11/2022 09:08

Séraphin, c'est bien celui à qui tata BELLO a donné une promotion au grade d'Attaché Principal alors même qu'il est en détachement.
Il soutien les agents de Réunilab mais à quel titre ? Quel foutage de gueule...
Celui d'attaché principal en détachement, de maire à plein temps, de président du TCO à plein temps..
Et son élu délégué à jeunesse , un certain Dain qui aurait été recruté dans un lycée ?
C'est la fin...

19.Posté par JANUS le 09/11/2022 09:56

Que va-t-il faire dans cette galère ??? ☺☺☺

Dans la semaine où la chaussée royale décroche le titre de rue la plus moche de FRANCE, à cause de ses panneaux publicitaires illégaux, le maire va se faire oublier dans une grève d'un établissement privé ...

Honte à vous, Monsieur SERAPHIN ... Je n'ose pas vous appeler Monsieur le Maire, tant vous êtes absent des affaires de la Commune ...

20.Posté par Oh le pantin... démission!!!! le 09/11/2022 11:05

Du jamais vu, un pseudo maire qui soutient des salariés du privé alors que ses propres agents sont en souffrance depuis l'affaire aujourd'hui étouffée de sa DGS.

Quelle tare celui-là, il est totalement à côté de la plaque, je dirais même qu'il est derrière la plaque tellement il est léger, très léger!!!

21.Posté par Allez mette aux reins au soleil don!!!! le 09/11/2022 12:46

Lu lé attaché principal, promotion que tata Bello la donne à lu su un plateau alors que depu longtemps lu travaille pu à la région.

Lu lé minable kom maire, minable kom président du tco et là lu vient porte son soutien à une bande de salariés que les déjà trop bien payés. Lu oublie la souffrance de son bande zemployés communaux que lé harcelés tous les jours, qui quittent lo bateau.

Mi donnerait à ou un conseil espèce ramasseurs zindemnités, "arrête fé de la politique et mette out 'reins au soleil, don"

22.Posté par Toto le 09/11/2022 14:09

Pourquoi il ne va pas demander aussi les grévistes du lycée le Verger. La peur coup sabouk tata Huguette

23.Posté par ma vérité le 09/11/2022 14:22

il ferais mieux de s occupé de sa commune déguelasse comme tout les communes de bobo gaucho

1er commune de bobo gaucho deguelasse st denis 2em st paul ben voila s est tout

24.Posté par Par ici la sortie le 09/11/2022 15:22

Par ici la sortie mon petit...

Je ne sais qui gère son agenda et sa communication mais là c'est un flop total, une erreur de magistrat (magistrale).

Depuis que lui et la bande à Bello sont empêtrées dans l'affaire des embauches familiales et amicales au sein de la région, c'est le buzz tous les jours.

Voilà pourquoi ces gens là finirons par tomber , tôt ou tard. Plus tôt que tard il semblerait.

Et le jeune dain, on en fait quoi Séraphin?

25.Posté par la saga continue le 09/11/2022 22:21

Si demain il y a la grève pour le carburantt, il soutiendra tata Bello ou le peuple.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes