Océan Indien

Grève à Mayotte: Accord trouvé entre les syndicats et le gouvernement

Samedi 16 Avril 2016 - 09:31

La réunion "de la dernière chance" était menée hier par la ministre des Outre mer
La réunion "de la dernière chance" était menée hier par la ministre des Outre mer
Après plus de 15 jours de grève, la grève qui dure à Mayotte est en passe de s’achever. Hier, une réunion s’est tenue à Paris au ministère de l’Outremer où un accord entre le gouvernement et les syndicats a été trouvé pour répondre aux revendications d’"égalité réelle" avec la métropole réclamées par les syndicats.

L’intersyndicale CGT, CFDT, FAEN, FO et FSU réclamait l’alignement de Mayotte sur la métropole, notamment en matière de code du travail, de prestations sociales, de salaires ou de services publics.

À l’issue de cette réunion, les syndicats se sont dits "satisfaits" des accords signés mais ont promis de rester "vigilants". Ce samedi, une assemblée générale dans l’île pour décider ou non de la levée des barrages.

Parmi les accords trouvés : le passage à un taux d’indexation de 40% de traitement des fonctionnaires, la mise en place de la prime d’activité au 3e trimestre 2016 et l’étude de la mise en œuvre de la CMU-C [couverture maladie universelle complémentaire] dans le département avant la fin 2016.

 
Lu 1282 fois



1.Posté par contribuable et vache à lait. le 16/04/2016 12:12

et quand ils toucheron la caf comme à la réunion, ils voufront retourner vivre la bas di !!!! ça fera moins de monde du coup ici.... par contre, les bateaux n'en finiront plus de traverser et ça sera la bérézina !

2.Posté par kafir le 16/04/2016 12:24

Je n'en reviens pas . Mais plutôt que de noircir ce passé commun et de n'en retenir que les aspects les plus sombres ( il ne faut pas cacher , évidement , ni oublier les erreurs commises , les inégalités , les injustices de l'histoires coloniales pas plus que de l'histoire intérieure de la métropole) sources de ressentiments, il faudrait mettre en avant tout ce qui nous uni, Français de métropole et d'outre-mer , la fraternité!!!!!!!!!!.

kafir

3.Posté par O Kaïdi, Kaïda, Kaïdo... le 16/04/2016 13:36

Parmi les accords trouvés : le passage à un taux d’indexation de 40% de traitement des fonctionnaires, la mise en place de la prime d’activité au 3e trimestre 2016 et l’étude de la mise en œuvre de la CMU-C [couverture maladie universelle complémentaire] dans le département avant la fin 2016.
..........................

Cà va coûter un max.......
Contribuables surtout métropolitains (car les plus nombreux) mettez la main à la poche à ki......Vous allez raquer pour la décision de Sarkozy de départementaliser et puis Mayotte n'allait pas rester longtemps les fesses entre deux chaises statutaires). Maintenant que c'est fait, faudra assumer afin que les Mayottais soient comme tous les français. Vive SARKOZY.....le petit père des peuples français......


REVOTEZ SARKOZY pour payer plus.......

4.Posté par Pro No Stick le 16/04/2016 14:39 (depuis mobile)

À quand le blocage de la Réunion pour obtenir dans le privé et pour les revenus de la solidarité, une prime de vie chère comprise entre 7 et 37%...?

5.Posté par Jean FOUTSA le 16/04/2016 16:09

Je retiens que les représentants de l'état ont peur de Mayotte!! Il n'y a pas de préfet compétent pour régler les problèmes dans ce département ? Encore une république bananière de plus?!
Les politiciens, les syndicats, les administratifs... préfèrent prendre l'avion et négocier dans des bureaux luxueux, alors que leurs compatriotes sont dans la fanges ?!! voilà c'est : L’ÉGALITÉ RÉELLE DU TERRAIN! l'avis Ericka B. serait bienvenue!!

6.Posté par kld le 16/04/2016 21:54

ha oui , post 4 , une id"ee à approfondir .

7.Posté par kld le 16/04/2016 21:58

ha oui post 4, marrant comme idée.

8.Posté par Ouste ! le 17/04/2016 08:22

À quand une suppression rapide de la liaison aérienne et maritime, sens Majoyotte-Réunion ? L'autre sens de circulation restant ouverte jusqu'à ce que la majorité des majorais établis à la Réunion auront quitté l'île une fois pour toute. C'est à dire là où ils pourront définitivement prétendre se sentir chez eux. Spécialement ceux pour qui le mot travail n'a aucun sens et qui ne sont là que pour profiter des prestations sociales.
Exception faite toutefois de ceux qui bossent et qui se sont parfaitement intégrés et adaptés aux usages et traditions locales. Pas plus compliqué !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >


Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop