MENU ZINFOS
Social

Grève à La Créole : La CGTR renvoie la responsabilité des coupures d'eau au président


Le conflit social au sein de La Créole se poursuit, et les échanges par communiqués interposés aussi. Alors qu'hier soir, le conseil municipal de Saint-Paul déplorait des coupures d'eau intempestives, évoquant des "actes de malveillance", la CGTR rétorque : "Si des actes de malveillance sont avérés, ils ne sont dus qu'à l'incompétence des agents que le président de La Créole pousse à intervenir."

Par N.P - Publié le Jeudi 16 Septembre 2021 à 11:12

Grève à La Créole : La CGTR renvoie la responsabilité des coupures d'eau au président
Le communiqué de la CGTR :

"Nous prenons connaissance ce jour, du communiqué de la Mairie de Saint-Paul et de l'intervention radio du Président de la Créole sur les ondes de FREE DOM, relatif à des soi-disant actes de malveillance.

Nous, salariés grévistes condamnons aussi fermement ces soi-disant actes de malveillance (s'ils sont avérés) entraînant des perturbations sur le réseau de distribution de l'eau potable sur la commune de Saint-Paul, qui ne sont en aucun cas le fait des grévistes. Nous, membres de la Délégation Syndicale faisons face à une Direction et un Président de la Créole inconscients de la gravité de leur entêtement dans le déroulement de la négociation.

Pour rappel ce conflit a pris sa source dans la délibération du conseil communautaire du TCO du 30 août 2021 qui engageait le président de la Créole à casser les acquis sociaux des salariés qui pour certains remontent aux années 1990.

Le lundi 6 septembre au soir, un accord global a été trouvé notamment avec le paiement intégral des salaires. La direction devait rédiger le lendemain un protocole de sortie de grève pour signatures en prenant aussi en compte l’ensemble des revendications.

La nouvelle gouvernance est revenue sur ses engagements, la délégation syndicale, étant pour sa part responsable, a accepté néanmoins de subir une perte de salaire à raison d'1 jour non payé et de deux jours de congés, pour permettre la résolution de ce conflit.

Nous rappelons par ailleurs que l'ensemble des salariés grévistes étaient prêts à reprendre leur poste de travail le lendemain 7 septembre au matin. La nouvelle gouvernance continue, elle, de revoir à la hausse ses propositions jour après jour.

En ce qui concerne les perturbations sur le réseau de distribution, 5 salariés non grévistes du service assainissement non compétents sur l'eau potable interviennent au mépris de l'hygiène et de la sécurité sur le réseau de distribution nuit et jour, en manipulant à tort et à travers des vannes et réducteurs de pression sur les 1000km de réseau existant sur la commune de Saint-Paul, entraînant des casses et des fuites. C'est comme si Air austral remplaçait ses pilotes par ses hôtesses de l'air.

Si des actes de malveillance sont avérés et le Président de la Créole aurait raison, ils ne sont dus qu'à l'incompétence des agents qu'il pousse à intervenir.

Aujourd'hui encore la délégation syndicale proposera à la nouvelle gouvernance une avancée, avec le retrait de 2 jours de salaire de base sur la paye du mois de décembre et 2 jours de congés dès le mois d'octobre".

Pour la Délégation Syndicale CGTR EAUX
Le Délégué Syndical




1.Posté par Gérard Manriotan le 16/09/2021 12:06

Pilotes de caniveau ?

2.Posté par Mounoir le 16/09/2021 12:26

C'est toujours le peuple qui paye et pris en otage lorsqu'il y a un différend entre un syndicat et une Direction ! Heureusement qu'on n'a pas la RATP à la Réunion, c'est pratiquement une grève tous les mois et les gens qui vont bosser dans le bain !

3.Posté par Ubu Roi le 16/09/2021 12:45

C'est la 1ère fois depuis 12 ans que nous avons des coupures d'eau à St Paul ! Il a fallu attendre d'avoir un président Uburoi qui, se prétendant de gauche, PS passé au PLR, pour remettre en cause les acquis sociaux d'une entreprise qui fonctionnait bien jusqu'à présent.
La nouvelle gouvernance, va-t-elle diminuer le priix de l'eau ? NON, bien au contraire.
Va-t-elle reconnaître d'avantage les compétences des employés? NON, le clientélisme et le népotisme nous guettent.
Mais qui est ce président qui se permet de mettre à la porte un employé sans respecter les procédures que la loi impose. Se croit-il au-dessus des lois? D'où vient-il? Encore un qui se croit dans les colonies ????

4.Posté par Dierdi le 16/09/2021 12:50

Eh ben....Emmanuel ek Huguette..anciens PCR...zot lé pire que la droite 🥶🥶🥶

5.Posté par paulux le 16/09/2021 13:02

La gréve est une cessation concertée du travail. Les jours non travaillés n'ont pas a être payée!

6.Posté par Choupette le 16/09/2021 13:05

" ... à casser les acquis sociaux des salariés qui pour certains remontent aux années 1990" !!!

Eh oui, il y a une fin à tout. Surtout aux bonnes choses ... .

C'est incroyable que ces privilèges existent encore ! C'est voire même discriminatoire par rapport aux travailleurs d'autres sociétés qui doivent se contenter de leur seul salaire - parfois d'une minable prime pour s'en sortir.

Tant mieux si la soupe était très bonne et que beaucoup en ont profité et fait profiter ... . Pourquoi faire entrer un tel plutôt qu'un tel ?
Mais c'est terminé le bon temps. Tout cela mène à la privatisation. C'est obligé.

Pourquoi des gens doivent se débrouiller avec un SMIC ou un RSA pendant que d'autres ne se satisfont pas de leur salaire mirobolant. Nous sommes tous humains et avons les mêmes besoins. Que l'on soit cadre ou simple ouvrier/employé/chômeur.

On vous a gâtés, pourris depuis 1990, et avant ? Comment ils faisaient nos fontainiers ?
Ils se servaient d'un morceau de jante de bicyclette pour réparer une fuite au compteur qui se trouvait sous la chaussée ! Ils se déplaçaient à vélo et étaient payés en francs CFA.

C'est vrai que tout le monde n'était pas raccordé à l'eau courante. Surtout dans les hauts. Et c'est bien que les voitures de société existent.

Il faut lâcher du lest.

Au passage, espérons que Madame la Présidente de la Région s'intéressera à l'eau propre qui coule dans la mer quelque part dans le sud-est et qu'elle prendra les mesures nécessaires pour la ramener sur l'île ... .

7.Posté par Ubu roi le 16/09/2021 14:11

Il a fallu attendre 12 ans pour que St Paul connaisse à nouveau des coupures d'eau !
Chapeau la nouvelle gouvernance !

8.Posté par Cimendef le 16/09/2021 14:18

Un président qui se croit encore au bon vieux temps dans les colonies qui se permet de licencier qyuelqu'un sans respecter les procédures légales, mais pour qui se prend-il ? Quelle tristesse!
Et ça se dit de gauche, défenseur de la juqstice sociale et des libertés....alors qu'ils cassent les acquis sociaux durement arrachés après d'âpres luttes durant des années.

9.Posté par Lewis le 16/09/2021 13:20


10.Posté par estelle le 16/09/2021 13:21

déposer une plainte la justice enqueteras et si des employés grévistes ont commis des sabotages les consommateurs en pâtissent que les auteurs de ces actes soient licenciés ainsi que leurs soutiens .

11.Posté par Pandore le 16/09/2021 16:02

Au secours, les loups sont entrés dans St Paul !!!

12.Posté par @3 le 16/09/2021 20:33

Vraiment vous êtes à côté de la plaque …d’égout…..
L’ex Directeur et le Syndicat ( et d’autres complices) ont usé de méthodes bien plus vicieuses et brutales ….qui ont détruit des carrières et des vies ….ce n’est que le juste retour de bâton

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes