MENU ZINFOS
Santé

Grande distribution: Un chauffeur livreur testé positif au Covid-19


Par Zinfos 974 - Publié le Vendredi 17 Avril 2020 à 11:43 | Lu 20944 fois

Photo d'illustration - Pierre Marchal / Anakaopress
Photo d'illustration - Pierre Marchal / Anakaopress
Parce qu'ils accueillent quotidiennement la population, les travailleurs mobilisés dans la grande distribution sont également en première ligne et risquent la contamination. Si des mesures ont été prises pour protéger les clients et les salariés, la chaîne de protection a semble-t-il été brisée fin mars dernier dans deux grandes surfaces du sud de l’île. Un chauffeur-livreur a contracté et a été testé positif au Covid-19 le 25 mars dernier. 

À l’issue des investigations opérées par l’ARS, trois personnes ont hier été testées, deux dans un supermarché de St-Pierre et une à St-Joseph.

Rémy Grimaud, secrétaire fédéral Sud de la branche commerce de la CGTR, fait partie des personnes qui ont été en contact avec le chauffeur livreur testé positif. Ses résultats attendus ce vendredi se sont révélés négatifs. "Une bonne nouvelle, mais la crainte est toujours bien présente", confie le syndicaliste. "Les salariés ont peur, de leur prise de poste à leur retour chez eux". 

Pour Rémy Grimaud,  les mesures prises par le supermarché ont été insuffisantes. "La direction a mis en place des gestes barrières à l’intérieur et à l’extérieur du commerce pour les clients et les salariés, mais en interne, rien n’a été fait pour éviter les contacts entre réceptionnistes et chauffeurs livreurs", déplore-t-il.

Malgré le risque de contamination, une fois contactés par l'ARS, les salariés ont continué de travailler jusqu'à l'annonce des résultats heureusement négatifs. "Le risque zéro n'existe pas. Les dirigeants des grandes surfaces doivent prendre leur responsabilité et faire plus que de mettre en place les gestes barrières", appelle le syndicaliste. 




1.Posté par MDR le 17/04/2020 11:54

Cet dans tout les grande surface on devrais plus souvent faire des controlles les commerçants ne respect pas, les consigne

2.Posté par Jean le 17/04/2020 12:13

A St Louis, c'est à pleins brancards qu'ils finiront par sortir d'un Supermarché, ou les gens se comportent comme des sauvages, au mépris de toutes les règles de distanciation sociale recommandés.

3.Posté par travailleurs le 17/04/2020 12:15

Malheureusement, certains ne semblent pas prendre conscience des risques encourus par leurs employés qui sont sur le terrain. Ils sont toujours en train de vous demander d'en faire plus en ce temps de crise mais vont rechigner à donner une prime ou des heures supplémentaires. Pendant ce temps là, eux sont confinés.

4.Posté par julie jolie le 17/04/2020 12:16

allé di sa st louis !

5.Posté par Un chauffeur livreur le 17/04/2020 12:27 (depuis mobile)

Cette épisode donne raison à la cgtr qui demandait aux travailleur d'utilisé leurs droit droit de retrait en cas de sous protection.... un chauffeur pourrait contaminé pas mal de personne en quelques heures malheureusement..

6.Posté par Consciencedomoun le 17/04/2020 12:41 (depuis mobile)

Tout à fait solidaire de ces travailleurs en première ligne,directement au flux de toute la population, même plus,en terme de fréquentation,qu''à l''hôpital. .ils se doivent d''être au maximum protégé et toutes mesures prises par leurs employeurs.

7.Posté par Domino le 17/04/2020 12:47 (depuis mobile)

Si la personne n'a pas fait de voyage, alors là le virus est bien dans le circuit de plus ce jour un contamine en prison, autochtone prend toute sa grandeur....

8.Posté par citoyen le 17/04/2020 12:58

La prevention ne sera efficace que si toutes les personnes qui continuent de travailler puissent être dépistées ...et donc bénéficier des tests.
Cependant comme pour les masques, notre gouvernement et donc l'ARS sont incapables de nous proposer cette option...PENURIE ! c'est honteux d'autant que des laboratoires s'étaient proposés d'effectuer ces tests et que leur proposition n'a pas été retenue.
Tous les pays qui sont en phase de maitriser tant bien que mal la situation proposent des tests à grande échelle. En France le déconfinement risque de se traduire par une catastrophe avec reprise +++ de l'hécatombe que nous connaissons....aussi nos décideurs semblent satisfaits du fait que les moyens techniques pourront faire face à une nouvelle vague de malades....même si à terme le nombre de mort est élevé....on se fiche de notre santé et on privilégie l'argent ...

9.Posté par Katie 974 le 17/04/2020 13:49 (depuis mobile)

Le 25 mars dernier et c ke zordi ns lé o courant. Nena un tas zaffair koma enkor ns koné pa?Si domoun y continu allé fe courses juste pou vanguer y continu allé mc do zamé ns va en sorte à ns.apres zot va met tte la faute su l''ars pfff

10.Posté par Gio420 le 17/04/2020 14:19 (depuis mobile)

Toutes zinfo y mette au courant en dernier

11.Posté par glip-aka le 17/04/2020 14:38

Coronavirus ou pas! C est le fric avant tout.

12.Posté par chantal le 17/04/2020 15:42

que tout de moune y continue à courir dans les supermarchés comme ils le font actuellement non pas par nécessité mais pour bat carré. Quand zot y sera malade zot va pleurer su radio la dit la fé

13.Posté par Ti coq le 17/04/2020 16:11 (depuis mobile)

moi j ai vu une caissière sans gants ni masque ni visiere dans un hypermarché à St Pierre.

14.Posté par Pascal le 17/04/2020 16:15

Quand ça va réellement commencer à la Réunion ça va être terrible pour la population et en particulier ceux avec diabète asthme !!!!
Nous avons 2 à 3 semaines de décalage ! J’espère me tromper .... 17.000 morts déjà à cause de la non anticipation du gouvernement ! Et de nos incapables de technocrates et ARS de fonctionnnaires à la botte du ministère de la santé. En Allemagne moi s de morts plus de lit de réanimation et plus de tests !!!!

15.Posté par olive le 17/04/2020 16:17

vous allez nous égrener les métiers de tous les contaminés ?

alors un médecin, une infirmière, un gardien de prison, un policier, une sage-femme, un plombier, une hôtesse de l'air, un camionneur, un ramasseur de poubelle, un architecte, un comptable, une nounou, une institutrice etc...

et après ?

16.Posté par The thai le 17/04/2020 20:43 (depuis mobile)

Oui c est ca le livreur c est 8 h par jour et apres 16h de repos? On l interroge pas ce qu il a fait apres don boulot? Toujours entrain de mettre son doigt la ou il n y a pas lieu d etre.mr le syndicaliste

17.Posté par armelle le 18/04/2020 14:20

les conditions d’exercice du métier de chauffeur livreur sont particulièrement difficiles, alors que dire durant la période de la pandémie … : " La prévention des risques professionnels des chauffeurs de poids lourds ":http://www.officiel-prevention.com/formation/conduite-d_engins/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=95&dossid=491

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes