Société

Grand Boucan : Plus de participants au défilé et plus de sécurité

Jeudi 21 Juin 2018 - 14:33

Image d'archives
Image d'archives
De la liberté, de la créativité et de l'imagination. Voilà l’esprit du Grand Boucan tel que défini par Anne Savet, la présidente de Compagnie Pôle Sud, l'association à l'initiative de l’événement - en partenariat avec la Ville de Saint-Paul. La manifestation se tiendra ce dimanche, à partir de 14 heures, en plein cœur de Saint-Gilles les Bains, comme à l'accoutumée. "Le thème de cette 22ème édition est 'inventions et découvertes'. L'idée est que chacun puisse venir se déguiser, s’amuser, et partager ces moments de joie et de fête", exprime l'organisatrice lors de la conférence de presse de présentation donnée ce jeudi, aux Roches Noires. 
 
Une quarantaine d'associations participent cette année au traditionnel défilé présidé par le Roi Dodo, les nouvelles recrues témoignant d'un engouement croissant. Une véritable aubaine pour le commerce, comme le confirme Paul Caro, le président de l'association des commerçants et professionnels de Saint-Gilles. "C’est un potentiel énorme de clientèle, ça permet de développer cette destination qui est la première ville balnéaire de La Réunion".

130 agents déployés

Côté sécurité, avec le retour d’expérience des années passées, le dispositif a été renforcé. "Depuis trois ans, nous constatons une augmentation des faits de délinquance", fait savoir Jean-Marc Aure, élu délégué à la sécurité. "130 agents (40 gendarmes, 20 policiers, 10 ASVP et 60 agents de sécurité) seront déployés, c'est dix de plus que l’an dernier".

Grand Boucan : Plus de participants au défilé et plus de sécurité
Et pour permettre aux véhicules de secours de circuler sans encombre, la route du Général de Gaulle sera fermée de 13 heures à minuit, et le chemin Summer toute la journée, dès 8h, avec la promesse d’une mise en fourrière pour les contrevenants. Des navettes gratuites Kar'Ouest seront mises à disposition. La fin des festivités est prévue à 23 heures, pour une réouverture de la voirie dès minuit, suivie d'un nettoyage des rues dans la foulée par les équipes de Tamarun.

Les bouteilles interdites sur la voie publique

Toujours dans cette logique de sécurité, le nombre de débits de boissons autorisés est passé d'une quarantaine l'an dernier à 36 pour cette 22ème édition. "Les bouteilles seront interdites sur la voie publique car elles deviennent des projectiles pouvant être utilisés contre les policiers et gendarmes. Les consommations doivent se faire dans des gobelets", est-il précisé. Enfin, dans le cadre du plan Vigipirate renforcé, des véhicules lourds et légers seront installés pour éviter les voitures-béliers.
 
Chaque année, cette manifestation devenue emblématique accueille entre 15 et 20.000 personnes. "C’est la plus grosse manifestation de la commune de Sant-Paul", souligne le premier adjoint. Et l'engouement ne semble pas prêt de redescendre. 

M.A - marine.abat@zinfos974.com
Lu 2602 fois



1.Posté par Phil le 21/06/2018 15:30 (depuis mobile)

En ces périodes de vache maigre, où paraîtrait il plus de 45% de réunionnais vivent en dessous du seuil de pauvreté, une telle débauche d'énergie et de dilapidation d'argent public me fait mal au cœur...Pour ce à quoi ça sert un fine, juste l'ego..


2.Posté par zaigrettes le 21/06/2018 17:12

ville balnéaire? plus depuis un certain temps!

3.Posté par cmoin le 21/06/2018 21:09

A post 1 Faudrait donc arrêter de vivre parce que certaines(certainement pas 45%) sont pauvres?

4.Posté par Phil le 21/06/2018 22:28 (depuis mobile)

À cmoin....pas arrêter de vivre cmoin...loin de là....mais arrêter la gabegie, ce qui, à mon sens , n'a jamais privé personne de respiration...donc de vie...ok mon ami....

5.Posté par Llort le 22/06/2018 07:31

à post 1 : il existe trois modes de calcul du seuil de pauvreté, qui correspondent respectivement à 40%, 50% et 60% du salaire médian, et bien évidemment c'est celui à 60% qui est toujours mis en avant, puisqu'il concerne plus de personnes et permet de bien marquer et manipuler l'opinion publique, alors que la logique voudrait que l'on commence à être pauvre à partir du seuil de 50%, et qu'on l'est vraiment au seuil de 40%, ce qui correspond à peine à 15% de la population

6.Posté par Nono le 22/06/2018 08:43

@4 Les chars sont réalisés bénévolement par des associations, l'enveloppe budgétaire est ridicule. Par contre, on pourrait supprimer le 20 Décemb, hé hé hé.


@2 Bien vu zaigrettes, Saint Gilles ville balnéaire... Plus rien n'est balnéaire à la Réunion depuis 2011.

7.Posté par Phil le 22/06/2018 12:29 (depuis mobile)

À nono..très cher , je suis absolument d''accord avec vous...il y a tant d''électrons, de satellites avides de sous, payés par nos impôts, qu''une fin de non subventions à au moins la moitié d''entre elles ne me gênerait absolument pas, bien au contraire

8.Posté par Madigator le 22/06/2018 14:08 (depuis mobile)

20 décembre rien à voir avec grand boucan, je dirais même c''est le contraire,

9.Posté par SITARANE le 22/06/2018 15:45

Tout comme ORANGE REUNION , ZINFOS 974 est devenu le porte parole des GDF 974 !!!!!!!!!!!!

10.Posté par Maher le 24/06/2018 17:35 (depuis mobile)

Pour m'endormir moins con ce soir, c'est quoi GDF ? Merci

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >