Gran 20 désanm au Musée de Villèle pour les 170 ans de l’abolition de l’esclavage


Mise en scène et en lumière du domaine de Villèle et des acteurs de l’histoire de l’esclavage du jeudi 20 décembre et vendredi 21 décembre à partir de 17h. Entrée gratuite.

    •    Personnages :  des sculptures et leurs ombres repeuplent le domaine et font revivre l’habitation ;
 
    •    DÉROULEMENT :

16H30 : Accueil des invités en musique
17h : Moment protocolaire - discours des officiels et inauguration
à partir de 18h : Ouverture au public, Parcours sur l’ensemble du domaine

    •    Chapelle pointue :
    ◦    installation, sur un solo de roulèr, de la sculpture des « Trois frères » de Sandrine Plante

    •    Kan des esclaves (reconstitué par l’association de quartier Kan Villèle) autour d’un feu
    ◦    intervention de comédiens et de musiciens (Réunion et Mozambique)
    ◦    solo de l’artiste emblématique du maloya Firmin Viry
    ◦    remise d’un kayamb au Président du Conseil départemental pour les collections du musée Villèle, au Président de la fondation nationale, au ministre de la culture du Mozambique et aux maires présents

    •    Belvédère / vue sur l’ensemble du domaine et sur la façade arrière de la Maison
    ◦    point de vue sur la mise en lumière du site (cheminée, jardins, bâtiments, plantations…)
    ◦    découverte du mapping de la galerie de portraits réalisés par les collégiens

    •    Cheminement le long des plantations de canne, de café, de coton et de maïs, vers les ruines de l’usine sucrière et sa cheminée mises en lumière

    •    Longère : « far-far numérique »
    ◦    présentation des sites internet / plateforme de consultation /médiation
    ◦    présentation de l’application Kikoné
    ◦    présentation de l’atelier sur l’esclavage de la table numérique

    •    Hôpital des esclaves
    ◦    Inauguration du Mémorial restauré au son d’un bobre
    ◦    Dévoilement de la plaque de lancement du chantier du musée de Villèle

    •    Jardins
    ◦    dévoilement de la sculpture « Bann’ Marronèr » de Nathalie Maillot et Nelson Boyer
    ◦    accompagnement par un violoncelliste
    ◦    éclairage de la sculpture « Ombline Desbassayns » installée dans la loggia à l’étage de la maison 
    ◦    création couleur - lumière – poème « LIB »  
    ◦    Compagnie nationale de chant et de danse du Mozambique
Vendredi 14 Décembre 2018 - 18:17
Département de La Réunion
Lu 485 fois