MENU ZINFOS
International

Google part en croisade contre le "revenge porn"


- Publié le Dimanche 21 Juin 2015 à 12:36 | Lu 1889 fois

Google s'engage dans la lutte contre le "revenge porn" ("porno-vengeance").

Le géant américain de l'internet a annoncé, vendredi 19 juin, avoir pris des mesures pour tenter de limiter la diffusion des images à caractère sexuel, diffusées sans le consentement des personnes photographiées ou filmées.

"Nous avons eu vent de nombreuses histoires troublantes de 'revenge porn', où une personne qui cherche à humilier publiquement son ex-partenaire va publier sur internet des images intimes", a indiqué l'un des patrons de la recherche de Google, Amit Singhal. Il évoque également des "histoires de hackers qui distribuent des images après les avoir volées sur les comptes de leurs victimes". Google est devenu, malgré lui, un relais aux deux phénomènes.

"Certains images se retrouvent utilisées sur des sites de chantage où l'on force les personnes à payer pour que les clichés soient retirés", ajoute Amit Sighal. Le groupe a donc décidé de retirer des résultats de son moteur de recherche les images de personnes nues ou sexuellement explicites, lorsque ces dernières le demandent.

Retirer les images du moteur de recherche "ne va pas résoudre le problème", déplore-t-il. "Ces images vont rester sur les sites. Mais répondre aux requêtes des personnes qui veulent les retirer des résultats de recherche peut aider."



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes