Courrier des lecteurs

Gob bless the Republic of Ireland!

Enfin une réponse libérale à cette crise....

L'Irlande se prépare à annoncer un collectif budgétaire d'austérité

Mercredi 8 Avril 2009 - 08:04

Gob bless the Republic of Ireland!
Le gouvernement irlandais, confronté à une grave récession, doit dévoiler mardi un collectif budgétaire d'austérité, marqué par une augmentation de la fiscalité et des coupes claires dans les dépenses pour tenter d'endiguer un déficit public en expansion.
Premier pays de la zone euro à être entré en récession, l'Irlande a vu son taux de chômage grimper à 11% en mars --du jamais vu depuis près de 15 ans--, tandis que les dépenses de consommation se sont effondrées de 20%. L'explosion de la bulle immobilière s'est traduite, pour l'instant, par une chute des prix de 40%.
Le Premier ministre Brian Cowen a d'ores et déjà prévenu que ce collectif budgétaire ne serait que la première étape d'un chemin ardu placé sous le signe de l'austérité pour lutter contre les problèmes économiques du pays et ramener le déficit public d'ici 2013 sous le seuil de 3% du Produit intérieur brut (PIB), exigé par les instances européennes.
Le collectif budgétaire vise à contenir le déficit à 9,5% du PIB cette année, comme le pays s'y est engagé vis-à-vis de Bruxelles. L'objectif est jugé toutefois peu réaliste par de nombreux économistes qui redoutent qu'il dépasse 10%. "Il n'y a pas de recette magique... pour résoudre le problème en une nuit", a déjà expliqué M. Cowen, qui s'apprête à réduire le nombre de ses sous-secrétaires d'Etat de 20 à 15. Ils perçoivent 150.000 euros de salaire annuel, et n'étaient que 7 en 1978.
En présentant son collectif budgétaire devant le Parlement à partir de 15h00 GMT, le ministre des Finances Brian Lenihan va s'employer à rétablir la confiance du consommateur international et domestique dans l'économie de l'ancien "Tigre celtique" qui affronte la pire crise de son histoire.
Selon les estimations du gouvernement, le PIB du pays devrait reculer de 6,75% en 2009. La Banque centrale d'Irlande table, elle, sur -7% en 2009 et -3% en 2010. Les recettes fiscales se sont effondrées de 23% au premier trimestre alors que les dépenses publiques étaient de 6% supérieures aux prévisions. Le déficit atteignait au premier trimestre 3,72 milliards d'euros, soit plus de dix fois celui de la même période de 2008 (354 millions d'euros).
Rossa White, chef économiste de la maison de courtage Davy Stockbrokers, s'attend à ce que M. Lenihan vise une économie nette de 3,5 milliards d'euros en 2009 et dévoile une feuille de route pluri-annuelle sur la façon de remettre les finances publiques sur les rails. "Ils vont devoir faire davantage en base brute donc ils vont sans doute envisager des augmentations d'impôts et des réductions de dépenses d'au moins un milliard d'euros en plus des 3,5 milliards" d'économie nette, a-t-il souligné.
Les analystes s'attendent également à ce que le collectif budgétaire donne des détails concernant un établissement bancaire ou une société de gestion d'actifs qui reprendrait les actifs "toxiques" des banques irlandaises afin d'expurger leurs bilans. L'Irlande a versé 7 milliards d'euros pour recapitaliser deux des plus importants établissements de prêts du pays, Allied Irish et Bank of Ireland.
Les ministres des Finances européens, réunis vendredi à Prague en Eurogroupe, se sont inquiétés de l'ampleur de la crise économique irlandaise, le président du groupe et ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker évoquant "le problème grave" qui se pose en Irlande.
L'agence de notation financière Standard & Poor's (S&P), qui évalue la qualité de crédit des emprunteurs, a retiré fin mars à l'Irlande sa note souveraine "AAA", la meilleure possible, l'abaissant à "AA+" et s'inquiétant de la dégradation de ses finances publiques et de la récession qui la frappe. Le premier pays de la zone euro à perdre son triple A avait été l'Espagne en janvier.
maverick888@hotmail.fr
Lu 750 fois




1.Posté par Aero Freins le 08/04/2009 09:49

Bordel ! Ce type est invraisemblable...

Alors faire des économies, et établir une politique d'austérité, c'est être libéral, réagir à une crise financière mondiale où l'Irlande peut apparaitre comme un des pays les plus touchés de la planète, c'est être libéral, diminuer le budget de l'Etat par rapport à cette situation catastrophique, et augmenter les impôts, c'est être libéral...

(!!!?!!!!?!!)

Il prd chez vous toutes les facettes possibles ce terme de libéral, vous le confondez gaiement avec perspicacité, sagacité, bon sens, évidence ????

L'économie de ce pays reposait énormément sur les activités financières et de construction. L'effondrement du marché immobilier et l'implosion du système financier ont lourdement pesé dans la balance. Dublin a d'ailleurs volé à plusieurs reprises au secours de ses banques, qui restent parmi les plus fragiles du vieux continent. Ensuite, les économistes de Natixis expliquent que la croissance a été artificiellement soutenue par un gonflement de la dette des ménages et la bulle immobilière, comme cela fut le cas en Grande-Bretagne par exemple, un autre pays européen qui déchante aujourd'hui. Enfin, le boom économique irlandais a rendu le pays très dépendant des Etats-Unis, qui y investissaient lourdement. La récession américaine a donc eu un effet démultiplié sur la République.
Source: La fin du miracle irlandais

Et admettre ses erreurs..... c'est être libéral ???

Chauvin va !

2.Posté par boyer le 09/04/2009 09:54

le mythe liberal de l'irlande en faillite s'est ecroulé:

Après S&P, Fitch abaisse la note souveraine de l'Irlande

i[mercredi 8 avril 2009
L'agence de notation est ainsi la deuxième, après Standard & Poor's, à baisser la note du pays, qui a annoncé plus tôt dans la journée, par la voix du ministre des Finances Brian Lenihan, que l'Etat pourrait prendre la majorité du capital de certaines banques du pays. [ID:nL8200519]

Fitch, qui avait placé la note irlandaise sous surveillance avec implication négative au début du mois de mars, s'est refusé à tout commentaire.]i

3.Posté par Aero Freins le 09/04/2009 11:54

Enfin une réponse libérale à cette crise.... : (..) L'Etat pourrait prendre la majorité du capital de certaines banques du pays.

Tout et N'importe Quoi ??!?

Qu'est-ce qu'on entend pas comme bêtise... 'par dessus' la jambe... ou le Marché...?! ah le charme des bonimenteurs... du Campo de Fiori... venez lire mes salades...!!

=) !

4.Posté par Cambronne le 09/04/2009 13:09


3. Posté par Aero Freins le 09/04/2009 11:54

Effectivement vous pouvez dire
Tout et N'importe Quoi ??!? Mais vous connaissons maintenant je sais que nous avons affaire à quelqu’un de très orgueilleux, car vous êtes du même moule formaté qu'un Boyer très sûr de lui. Il faudra veiller à ménager un peu votre susceptibilité qui va de pair avec votre genre de narcissisme.
Car nos gauchiste Jacobins eux continueront à accentuer leur entreprise du déclin de la France suffit d'apprécier la considération des derniers confettis de l'empire colonial je vous rassure il y en aura toujours pour toutes les bourses et pour tous les goûts, toutes les attitudes. D'ailleurs rien que sur le constat brièvement tracé je vous rassure je n’épargnerais personne au passage simple provocation sur les faits car les faits sont têtus qu'ils disait l'autre .
"tintamarre de l'ignorance crasse et de la malignité anticléricale pire que des autistes ".

Je sais faut bien admettre et reconnaitre les performances techniques ainsi que votre habileté graphique a concevoir vos réponses dans votre formatage de programmation l'on pourrait laisser penser que nous avons affaire à plusieurs intervenants sauf qu'il n'en est rien au contraire votre masque ne fait rire que vous même entre un Copernic et de Cues .Mais remarquez venant de vous plus rien ne m'étonnera fallait quand oser le faire que de sortir la statue de Giordano Bruno comme l'emblème suprême de l'axe du mal l'on comprend pourquoi les francs Maçons ont su trouver en lui comme un symbole du savoir et de la sagesse...D'autant que Saint Patrick est le Saint patron de l'Irlande et des ingénieurs par respect sur les croyances ancestrales, n'aura pas le même châtiment...En conclusion même ce pauvre Aristote fut l'un des premier se formaliser sur ce genre d'exemple, "Tous les hommes sont mortels, or les Grecs sont des hommes, donc les Grecs sont mortels" est un syllogisme

Par contre pour revenir sur l'actualité du sujet d'économique de l'Irlande comparativement à la France
Auriez-vous, les capacités de nous donner une simple définition sur le principe du taux d'emploi employé visionné par l'INSEE et le BLS, s'il vous plaît sans vous obliger ? .

5.Posté par Aero Freins le 09/04/2009 16:11

Mais vous n’avez pas tort : moi je m’amuse bcp par ici !! …et garde le sourire, et sans trop me prendre au sérieux, je veille à ne pas raconter trop de sornettes, non plus... Tssss !

J’ai passé un peu plus d’un an en Irlande, et je peux vous assurer que j’ai particulièrement apprécié ce pays !!! J’y ai d’ailleurs soigneusement évité de bosser avec les froggies, ds ces call centers et autres, et du coup me suis retrouvé kitchen porter ( le pire taff de ma vie!!!) manœuvre ds la construction comme ils disent, manutentionnaire pour Nestlé, ou encore ouvrier sur la chaine de production des eServers d’IBM à Mulhuddart ds le Nord de Dublin (un des meilleurs taffs de ma vie !!!) : L’usine fonctionne 1 mois ½ ss arrêt, les trois 8, choisis ton shift, overtime à gogos, double or triple paid -lorsqu’on bosse le jour de la Saint-Patrick par exple- et on était nombreux (nigerians, polonais, baltes, russes, espagnols, italiens, peu de français…) à bien gagner notre vie, mieux en tout cas, que ds notre pays d’origine. Alors je peux vous dire, le miracle irlandais je l’ai bien touché, et de près, et j’ai bu quelques pintes croyez moi, à la santé de son économie… !! Pdt les 2 à 3 semaines d’arrêt cyclique de l’usine, j’pouvais m^me prdre le luxe de visiter d’autres Counties et me payer des virées à London.

De très bons moments donc, ce qui ne m’a pas empêché de garder un œil critique, je veux dire observateur :

On ressent assez vite finalement que le développement y est récent, car quitté Dublin ou limite Cork, peut-être Galway, c’est tout de suite la Pampa par la bàs, on dirait m^me la Plaine des Palmistes… il y a 15 ans !!! Autour de l’usine IBM notamment, implantée durant la présidence Clinton, et pour laquelle une ligne de bus a été spécialement établie, on voir encore lièvres et ahuris hagards, en pantalon kaki comme dit le créole, et à la moustache jaunie.

De m^me, la situation sociale ou la santé, de bcp d’irlandais est médiocre. Qud on a mal aux dent la bàs, …on fait avec… et une mauvaise grippe, c’est Fervex !! Et j’étais bien rassuré avec mon formulaire E 111, m^me si je n’en n’ai pas eu besoin : les huitres au pti dèj, c’est vrai que ça éloigne les médecins.

Et donc, apparait un fossé assez important entre une grande partie de la population, populaire, post rurale… pas forcément très ouverte, très catholique, 'every sperm is needed' se moquait les Monty Pythons.... où des gamins très jeunes cranent, trainent, baragouinent ou fument… sous le regard vitreux et absent de leur parents, trop habitués à la loi de l’emmerdement maximum, ET cette génération qui a réussi, perdu son accent, et bien souvent issue des milieux huppés d’Irlande, revoyez le film de John Huston, et qui affiche un enrichissement certain, seule à résister un cout de la vie plutôt élevé (logement, alimentation, transport…)

Fatalement se pose ainsi, la question de la répartition des richesses (et oui !) et l’appréciation bien sûre toute relative, de cette notion de réussite économique… et de progrès. Une façon de vous dire que je ne prétends pas être contre la mondialisation, et le mouvement de capitaux et d’investissements, mais aspire simplement qu’il n’y ait pas que l’argent, qui soit soumis au libre échange, ou au partage. One Love by Playing For Change !

Enfin, tout ça n’excuse pas votre sévère plantage ici, et votre lecture svt biaisée de l’actualité. Et c’est vrai que sous mon masque je me marre et qu’avec vous je m’amuse bcp ( !!!) Surtout lorsque vous me comparez à Copernic ou de Cues, alors là mon égo surdimensionné se réjouit… D’autant que (lol !) mes liens habiles, comme vous dites, ne font qu’encourager vos inepties et vos relectures douteuses du contenu wikipediesque.

Alors avouez le nous carrément : vous êtes un romanesque, certainement pas un analyste économique… on vous lira plus avec plus d’indulgence.

God(s) bless everyone of us !!

6.Posté par boyer le 09/04/2009 22:07

un romanesque....

ouaf ouaf!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 9 Novembre 2019 - 15:42 Etre utile durant le mandat municipal 2020-2026