MENU ZINFOS
Communiqué

Glyphosate : "La triste culture du plus petit compromis finira par nous tuer" (Y.Omarjee)


Par A.D - Publié le Mardi 24 Octobre 2017 à 15:40 | Lu 1944 fois

Glyphosate : "La triste culture du plus petit compromis finira par nous tuer" (Y.Omarjee)
A la veille de la décision tant attendue des Etats membres sur le glyphosate, le Parlement européen a adopté une résolution qui prévoit une sortie du glyphosate en 5 ans.
 
Le député européen Younous Omarjee, membre de la commission environnement, dénonce ce vote qui envoie aux Etats membres un mauvais signal.
 
" C’est une question extrêmement importante, qui concerne tous les citoyens européens. Il s’agit de savoir si l’Union européenne va, ou non, renouveler l’autorisation de mise sur le marché du glyphosate, cette substance très nocive du pesticide Roundup fabriqué par la firme américaine Monsanto et qui est l’un des plus vendu au monde " indique le député.
 
Or aujourd’hui, malgré l’avis du Centre International de Recherche sur le Cancer de l’OMS, l’alerte d’éminents chercheurs et médecins, et celle de milliers de malades de cancers et de malformations congénitales liées à l’utilisation de ce pesticide, mais aussi malgré les révélations des " Monsato Papers " des connivences entre Monsanto et les agences de l’Union européenne et de près d’un demi-siècle de scandales sanitaires étouffés, la Commission européenne propose le renouvellement de l’autorisation du glyphosate pour 10 ans.
 
Pour Younous Omarjee, " cela pose un problème très grave pour la protection de la santé par l’Union européenne, pour le respect du principe de précaution, mais aussi pour la démocratie, qui exige transparence et absence totale de conflits d’intérêts et de connivence entre les institutions et les lobbys industriels ". Et d’ajouter " ce n'est pas parce que Monsanto est en passe d'être racheté par la firme allemande Bayer, que cela est de nature à rendre le glyphosate moins dangereux. Il ne faudrait pas donner l'impression que l'on finisse par s'accommoder d'un produit toxique pour les hommes, la terre, l'eau, la faune et la flore, au motif qu'il pourrait bientôt servir les futurs bénéfices d'une entreprise européenne ".
 
Le Parlement européen se prononçait ce matin sur la proposition de la Commission européenne à la veille d’une discussion décisive entre les Etats membres. Mais des amendements des groupes S&D (socialistes) et PPE (droite) sont venu affaiblir la position de la commission environnement pour demander une sortie du glyphosate en seulement 5 ans.
 
C’est pourquoi Younous Omarjee a voté contre ces amendements et contre la résolution telle que modifiée. " Cette triste culture européenne du plus petit compromis finira par nous tuer ", s’est exprimé le député à l’issu du vote.Cette triste culture européenne du plus petit compromis finira par nous tuer.Cette triste culture européenne du plus petit compromis finira par nous tuer.
 
Cette résolution, adoptée à une faible majorité, envoie un mauvais signal aux Etats membres qui se réuniront demain à Bruxelles pour décider du sort de ce pesticide.

" Je crois qu’aujourd’hui, le moment est venu, pour l’Union européenne, de cesser de trembler devant les lobbys industriels et Monsanto. Nous avons besoin d’une décision forte, avec un effet le plus immédiat possible. Une décision courageuse, prise dans l'intérêt des citoyens européens, de leur santé, de la biodiversité et de la planète. Sans quoi, ils seront tous tenus responsables demain d’un des plus grands scandales sanitaire de notre siècle ", conclut le député Younous Omarjee.




1.Posté par klod le 24/10/2017 17:33

total soutien , de nombreux agriculteurs cultivent sans glyphosate .Question de respect du consommateur , la route est longue ............ Bové revient !

2.Posté par klod le 24/10/2017 17:41

TRES bonne nouvelle : "Le Parlement européen pour la disparition du glyphosate d'ici 5 ans" , certains agriculteurs devront faire des efforts .....et c'est bien . Monsanto ,assassin !

moins de pesticide est tout à l'honneur des agriculteurs .

3.Posté par PATRICK CEVENNES le 24/10/2017 19:02

fukcd473
1.Posté par klod le 24/10/2017 17:33
Et quels sont ces agriculteurs qui cultivent sans glyphosate ?
Et si ces agriculteurs ne l'utilisent plus, utilisent-ils des produits bio ou bien des produits chimiques bien pire que le glyphosate.

4.Posté par klod le 24/10/2017 20:31

m. Cevennes , je ne suis pas "espécialiste" en agro , mais je sais que "certains agriculteurs" ont prouvé que l'agriculture biologique est pensable ,faisable et mieux pour tous ........................ je vous laisse chercher les "références " ...........

la fnsea n'est pas d'accord ?????????????? étonnant non ? quand on connait les "références de la "fnsea" en framce ...........: productivisme à outrance ............. encouragé par certains pendant tant d'années avec les encouragements de l'Europe .les temps changent et c'est bien , merci pour les générations futures et pour notre santé


Bové revient !!!!

5.Posté par PATRICK CEVENNES le 25/10/2017 09:53

fukcd473
4.Posté par klod le 24/10/2017 20:31
Salut. Comme vous je ne suis pas un spécialiste de l'agriculture.
FNSEA = MEDEF de l'agriculture. Donc pas étonnant qu'il soit contre. lol !
Je sais que dans certains secteurs de l'agriculture des solutions "bio" existent pour combattre les maladies.
Mais avec cette méthode, atteint-on les mêmes rendements que dans le conventionnel ? Bien obligé d'évoquer le rendement, puisqu'il faut nourrir la population.
Et peut-on actuellement utiliser le terme "bio" en agriculture quand on sait que les terres ont été souillées pendant des décennies par la chimie, que l'eau de pluie qui tombent de nos jours est forcément souillée, que le nuage de Tchernobyl ne s'est pas arrêté aux frontières de la France.
J'ai vu à la télé un truc sur le Golf du Mexique. Des scientifiques ont montré avec des images une eau limpide, une faune et une flore aquatique à un instant t donné. Puis de nouvelles images à Δt avec une eau de couleur verdâtre, eau polluée, en raison de la culture intensive. Que les agriculteurs responsables de cette pollution n'en ont rien à foutre, l'essentiel pour eux le rendement et le FRIC. Et je pense qu'en France nous en avons qui ont le même état d'esprit.

6.Posté par Babeuf le 25/10/2017 12:39

Glyphosate ou non!
Hier aux infos en France un agriculteur qui n'a jamais utilisé de glyphosate précisait.

Pour une dizaine d'hectares Il lui fallait huit heures de labour ou sarclage supplémentaires pour palier à l'absence de glyphosate.
De plus pour certaines variétés de plante à récolter il semait en même temps des plantes qui étouffaient les mauvaises herbes.
Ces plantes ne nuisaient pas aux plantes à récolter.
Finalement il concluait qu'il récoltait un peu moins sans traitement qu'avec traitement mais qu'économisant l'achat de pesticides il s'y retrouvait financièrement.
J'ai trouvé cette argumentation convaincante.

7.Posté par zendte974 le 25/10/2017 12:45

Cet élu est trés fort pour le BLABLABLABLA
Mais en pratique....c pas du gateau!

8.Posté par Comment être informé ? le 25/10/2017 13:16

Comment être informé sur l'utilisation du glyphosate dans la canne ?
Merci

9.Posté par klod le 25/10/2017 18:50

je plussoie à mister Cevennes post 5, triste monde , non ? ! post 8 : l'INRA 974 ou , au pire, la fnsea endémique ( sic!, "le medef de l'agriculture locale" comme dit notre ami Patrick) , pourraient vous répondre , il faut aller à "la source" .

10.Posté par PATRICK CEVENNES le 25/10/2017 20:54

fukcd473
Peut-être que la chimie fut très utile dans les années 50. Mais à l'époque avaient-ils conscience des risques. Là est la question.
Et si on cherche à comprendre pourquoi la FNSEA ne veut pas lâcher le glyphosate, grattons un peu, et on s'aperçoit que les principaux adhérents sont les céréaliers, les grosses coopératives qui ont des intérêts dans les laboratoires phytosanitaires. En clair, la santé publique ils s'en contre-foutent à la puissance Gogol, l'essentiel sont les dividendes. Les fric, rien que le fric.
Je doute que les adhérents de la FNSEA veuillent se taper 8 heures de boulot en plus et acheter des semences supplémentaires pour pallier au glyphosate.
Et pour le bio, il faudra bientôt taper la "mef". Les industriels, les gms sont en train de racheter les enseignes bio, du plus petit au plus grand. Le fric le nerf de la guerre commerciale. Mdr !

11.Posté par VIEUX CREOLE le 26/10/2017 12:12

YONOUS OMARJEE EST , TRÈS VRAISEMBLABLEMENT , L'Un DES MEILLEURS PARLEMENTAIRES RÉUNIONNAIS ! je prends position dés maintenant: Il mérite d'être reconduit dans son mandat (quand celui-ci se terminera !!! Très pondéré , par ses interventions très argumentées , il sait défendre avec efficacité les intérêts de son Pays - et de son île notamment - devant l'Assemblée de l'Union Européenne !! Il a totalement raison dans son communiqué ci-dessus publié et , devrait tenter de convaincre le Ministre Nicolas Hulot de faire ’accélérer la procédure de l'interdiction définitive du glyphosate , pesticide dangereux connu sous le nom de" ROUND UP" !!
- Un lobby extrêmement puissant international et européen existe pour le maintien de l'utilisation de ce produit dangereux . Beaucoup d'Agriculteurs en Métropole , comme dans notre île ne souhaitent pas son nterdiction !!!

- IL FAUT SAVOIR QUE LE SKRI -LANKA ,ÎLE DE SUPERFICIE ASSEZ MODESTE du sous- continent indien ( 1 / 9é de la superficie de la France hexagonale ) INTERDIT- depuis deux ou trois ans - l'utilisation DU ROUND-UP ( "Reporterre " quotidien écologique du 03/ 2106 ) !! Le Chercheur de l'université skri -lankaise Channa Janna Sumanaa a su convaincre le Gouvernement de son pays qu'il était urgent de prendre des raisons sanitaires sérieuses ... Non seulement le round-up empoisonne le sol pendant un temps plus ou moins long mais est la cause de maladies rénales ... Par lui-même ,il n'est pas néphrotoxique ... Mas , quand il se combine à l'eau plus ou moins calcaire et à de l'engrais ,le glyphosate devient extrêmement toxique pour les reins! !!!

Ce qu'un pays de la taille du Skri- Lanka a réussi à faire ,il est incompréhensible que des Pays comme la Grande Bretagne ,l'Allemagne , la FRANCE , L'EUROPE... SOIENT INCAPABLES DE LE FAIRE !!!

- MAIS C'EST CELA AUSSI " LE CAPITALISME ET L’ULTRALIBÉRALISME" !!!!!

12.Posté par Honte! le 26/10/2017 19:54

Je plussoie à la puissance 100 à tout ce qu'a écrit Patrick Cevennes.

Le glyphosate qui est le principe du Round Up et d'autres saletés chimiques: il est cancérigène et tératogène (crée des déformations et des monstres)...

Faut--il encore le démontrer (tout comme le réchauffement climatique d'origine humaine essentiellement)? Non! C''est établi.

Et que la FNESER (traduction : La Fédération Nationale des Syndicats d'EMPOISONNEURS Agricoles) continue de défendre ce type de poison, est-ce étonnant? Je ne suis pas étonné.

Car l'agriculture française et européenne pour ne pas dire mondiale est devenue hyper "chimique" depuis des décennies, et a tué tous les sols, au nom du rendement économique et financier, et donc au nom du FRIC.

Qui n'a vu des agriculteurs enfermés dans la cabine de leur tracteur moderne (bonjour l'endettement) épandant des jets à gogo de saletés et poisons chimiques sur les cultures, ou des avions arroseurs...?

Et qui consomme tout ça ensuite???

Ben le CON-sommateur de base, pardi !

Ah ben oui, dame, ça a dopé les rendements. Mais depuis quand la terre est destinée à produire quasiment du FRIC via des produits pleins d'engrais et arrosés aux pesticides?

Je veux bien qu'au départ, l'utilisation des engrais et pesticides, ça a pu duper les gens, et alors que le "bio" (le vrai bio) n'existait plus et en tous cas n'avait pas le vent en poupe, donc quand il n'y avait pas d'autres alternatives pour les agriculteurs (certains) qui voulaient survivre ou vivre décemment.

Mais maintenant que l'alternative bio et donc que les consommateurs bio existent, ce n'est plus pareil, et continuer à EMPOISONNER et CONTAMINER les gens via des légumes , fruits et céréales gorgés d'engrais et pesticides ou ayant en tous cas des résidus (empoisonnement lent, par accumulation), non, non, non!

Et dire qu'il y a aussi des agriculteurs affectés de maladies et problèmes graves si ne c'est de mortalité du fait des engrais et pesticides...

Alors pour toute cette "société" du chimique et du profit qui nous EMPOISONNE LA VIE ET LA NOURRITURE à petite ou haute dose, depuis des décennies: honte, honte, honte!

HONTE A MONSANTO ET BAYER
HONTE AUX PSEUDOS SCIENTIFIQUES ACHETES PAR EUX
HONTE AUX LOBBIES QUI VENDENT MONSANTO ET BAYER
HONTE AUX DECIDEURS NATIONAUX ET EUROPEENS OU INTERNATIONAUX
HONTE A LA FNESEA.
HONTE AUX AGRICULTEURS "CHIMIQUES"..

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes