MENU ZINFOS
National

Gironde: Invoquant ses convictions religieuses, un pharmacien refuse de vendre des contraceptifs


- Publié le Mercredi 16 Mars 2016 à 11:09

Bruno Pichon, un pharmacien de Gironde, refuse de vendre des contraceptifs au motif que cela heurte sa morale. Le conseil de discipline de l’Ordre des pharmaciens a prononcé une interdiction provisoire d’exercer à l'encontre du professionnel, rapporte la presse nationale. 
 
Le planning familial de Gironde avait été alerté par deux clientes qui s’étaient vues refuser la remise de leurs contraceptifs. Après avoir vérifié les faits, l’association en avait informé l’ordre des pharmaciens, lequel venait justement de suspendre le pharmacien après une plainte similaire.
 
L'homme a déjà fait l’objet d’une condamnation pour les mêmes faits en 1995. Selon le journal Sud Ouest, l’affaire était allée jusque devant la Cour européenne des droits de l’homme, laquelle avait statué que Bruno Pichon "ne pouvait faire prévaloir ses convictions religieuses pour justifier ce refus de vente."




1.Posté par Eno2016 le 16/03/2016 14:30

Il y a quand même des pharmaciens vraiment C.O.N.s

2.Posté par lol ! le 16/03/2016 15:00 (depuis mobile)

A quand les pharmaciens refusant les femmes sans burquas ? Lol

3.Posté par Contraception animale: une bonne alternative à la stérilisation et au braumure de potassium (GS) le 16/03/2016 15:12

Assurément, il doit certainement s'agir d'un malentendu, car même sans une ordonnance d'un vétérinaire, tout pharmacien de bonne et haute moralité comme le docteur Bruno Pichon, peut vendre des préservatifs pour les animaux.
Sachant qu'il est naturellement recommandé de consulter un vétérinaire, et qu'une contraception animale est sans doute nettement préférable au bromure de potassium dans l'eau comme dans tout autre aliment pour chien ou pour chat.

Par ailleurs, concernant les humains, rappelons que, par exemple, l'utilisation du bromure de potassium faite à l'insu ou en violation du libre consentement de la personne (violations courantes dans les sectes) qui absorberait tout produit médicamenteux, constituerait une grave infraction pénale et carcérale.
Laquelle grave infration pénale et carcérale serait toujours pratiquée dans des sectes, principalement dans les sectes inciviles et armées qui avilissent les hommes et les femmes, comme d'autres tortionnaires civils ou incivils maltraitent les animaux.

Etant considéré aussi que, sans une prescription médicale préalable, voire également d'une autorisation du juge ; toute personne civilisée et respectant le droit, se doit de refuser de se laisser corrompre et manipuler par quiconque, par exemple, en administrant du bromure de potassium à l'insu de son prochain ou en violation du libre consentement de sa victime.

Enfin, toute personne civile ou incivile ayant été victime d'une tentative d'empoisonnement, d'une tentative de corruption ou d'une manipulation, se doit de saisir rapidement le procureur de la République.

Source portant sur la contraception animale Pet in the city du 03/10/2013 : http://petinthecity.fr/2013/10/03/des-capotes-pour-chien-et-chat-ca-existe/

4.Posté par môvélang le 16/03/2016 15:44

Mercredi 16 Mars 2016 - 11:09, il est déjà 15 heures 44, aucun commentaire encore, on voit que c'est plus un catholique ou un juif mais pas un arabe !

5.Posté par Une pharmacie est un lieu privé, professionnel et civil (GS) le 16/03/2016 19:58

Une entreprise privée, un commerce, une pharmacie sont des lieux privés, professionnels et civils.
Ce ne sont pas des cloîtres publics et incivils dans lesquels des incivils y portent parfois, par exemple, une cagoule intégrale, incivile et avilissante surtout pour les femmes.
Alors, c'est pour quand le respect des principes civils et des valeurs civiles, par des incivils, dans le domaine public et CIVIL ou PRIVE et CIVIL ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes