MENU ZINFOS
Faits-divers

Gillot : 682 g de cocaïne dans 56 pochons, 3 ans de prison


Une jeune femme a été interpellée dimanche matin en possession de cocaïne à son arrivée à l'aéroport Rolland Garos. Placée en garde à vue puis déférée, elle a été jugée ce mercredi dans le cadre d'une comparution immédiate.

Par - Publié le Jeudi 18 Novembre 2021 à 10:41

Ce dimanche matin, à l'arrivée du vol Corsair, deux amies débarquent en provenance d'Orly pour des vacances à La Réunion. L'une d'entre elles est immédiatement marquée par le chien des douanes, synonyme de détention de stupéfiants. Les agents la contrôlent et trouvent, scotchées sur elle, trois poches de cocaïne. Au total, ce sont 682 g qui sont saisis, répartis en 56 ovules à ingérer. Son amie est également interpellée un peu plus tard mais rien n'est trouvé sur elle. 

En difficulté financière, elle accepte mais refuse d'ingérer les capsules

Après 96 heures de garde à vue, Rajaa E., 20 ans, et Nadia T., 24 ans, sont jugées pour détention, transport et acquisition de produits stupéfiants. À la barre, les deux jeunes filles indiquent qu'elles sont très copines depuis 4 ans. Nadia a accepté de suivre sa "go" en vacances à La Réunion tous frais payés. Le schéma est toujours le même : on propose à Rajaa de transporter de la drogue en échange de 6000€. En difficulté financière, elle accepte mais refuse d'ingérer les capsules et décide de les scotcher sur elle. Résultat, le chien la marque et elle risque 10 ans de prison. 

Pour la procureure "il y a une co-action"

Lors de la longue audience, les débats ont été animés autour de Nadia. Rien n'a été trouvé sur elle et aucune information de son téléphone ne permet de la relier à la drogue. Rajaa a, de son côté, entièrement reconnu les faits et jure que sa copine ne savait pas. Ce n'est pas l'avis du ministère public pour qui les deux femmes sont coupables des mêmes faits. Pour la procureure "il y a une co-action". Elle requiert 4 ans de prison, un mandat de dépôt et une interdiction de territoire français pendant 5 ans pour Nadia. En effet, la jeune fille, qui a toujours vécu en France, est en instance de naturalisation. 

"Si oui, il faudrait être demeurée !"

Pour Rajaa, les réquisitions sont plus simples, elle a reconnu. Le parquet requiert une peine de 4 ans, un mandat de dépôt et une interdiction de séjour à La Réunion pour une durée de 5 ans. La défense de Nadia, Me Nacima Djafour, s'offusque et le fait savoir :"Rien n'a été trouvé sur elle, il n'y a aucun contact dans son téléphone en rapport avec un trafic à La Réunion. Dès son arrivée, elle s'est présentée aux douaniers pour leur présenter sa carte de séjour. Est-ce le comportement de quelqu'un qui transporte de la drogue ? Si oui, il faudrait être demeurée !", plaide la robe noire qui demande la relaxe de sa cliente. 

"On a tous fait des erreurs et on a tous droit à une seconde chance !"

Me Marius Rakotonirina, qui défend Najaa, s'agace tout autant des réquisitions : "Elle a assumé sa responsabilité à chaque instant. C'est une personne entière qui a fait un acte irréfléchi. Les narcotrafiquants ciblent des femmes fragiles mais ces salauds ne sont pas devant vous ! Vous parlez de "mules", mais c'est le croisement entre un âne et une jument, un animal à qui on donne des ordres, qui doit obéir ! Je trouve ça déshumanisant, je préfère "transporteur". On a tous fait des erreurs et on a tous droit à une seconde chance ! Je vous demande une peine plus juste". Le tribunal relaxe Nadia T. et condamne Rajaa E. à la peine de trois ans de prison avec un mandat de dépôt. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Romy le 18/11/2021 11:28

Mais relachez les, c'est pas si grave déjà, c'est que de la coke, si il y de la demande autant y répondre, c'est de la logique economique. Personne ne force personne à en prendre, ce sont des personnes consentantes. Elles ont fait du mal à qui ces 2 jeunes filles ??
Voilà en attendant, c'est nul comme action policière, laissez les gens qui en ont envie se droguer, cesser d'infantiliser la société comme ça.

2.Posté par Kafrouge le 18/11/2021 12:13

Vu le nombre de mules et mulots pris avec de la coke, je pense que les autorités policières et de la justice devraient commencer par faire le tour des bars et autres lieux prédisposé à la vente et prise de cette catégorie de stupéfiants....à moins que les acheteurs se trouvent également dans les catégories précitées, ce qui, hélas est tout à fait possible !
On n'en est plus à une absurdité de plus !

3.Posté par KDAF le 18/11/2021 13:00

NOMEN EST OMEN !!!!!!!!!!!!!!

4.Posté par jeje le 18/11/2021 14:47

a Romy : Alors toi , t'es vraiment les dernier des couillons

5.Posté par Hardcore le 18/11/2021 20:25

Si des personnes influentes étaient derrière un gros trafic, je pense qu'elles s arrangeaient pour que des petits transporteurs se fasse arrêter de temps en temps histoire que les médias s emparent de l affaire et espérer que le peuple croit que la lutte contre les narcotrafiquants est efficace. Sinon nos chiens renifleurs sont meilleurs que ceux de Paris ?

6.Posté par Chromos le 19/11/2021 10:22

Post 1
Si c'est ironique précise le car certains comprennent pas le second degré

7.Posté par Katch Anka le 19/11/2021 16:51

Il est peut être pas ironique...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes