MENU ZINFOS
Gilets Jaunes

Gilets jaunes: Le Medef demande de "stopper immédiatement cette asphyxie des entreprises"


Le MEDEF Réunion fait savoir qu'il demande "aux élus, au gouvernement, aux représentants de l'ensemble des socio-professionnels et à des porte-parole clairement identifiés et légitimes de la société civile de se réunir pour travailler sur un cahier des charges et une méthode de concertation devant aboutir à des propositions communes et propose que la concertation soit menée directement par le Premier Ministre et le Président de la République, afin de garantir la légitimité des décisions qui seront entreprises". Voici le communiqué :

Par N.P - Publié le Samedi 24 Novembre 2018 à 20:53 | Lu 4200 fois

Gilets jaunes: Le Medef demande de "stopper immédiatement cette asphyxie des entreprises"
Les revendications des gilets jaunes traduisent un réel mal-être et une nécessité de se mettre tous ensemble autour d’une table pour rétablir les équilibres et trouver des solutions afin de bâtir un territoire où tout le monde pourra trouver sa place mais les blocages ne peuvent perdurer.

Nos entreprises sont asphyxiées, et certaines ont dû totalement fermer, nos salariés ne peuvent plus travailler, et les commerces menacés d’être vandalisés lorsqu’ils ouvrent !

Nous en appelons à la responsabilité collective pour stopper immédiatement cette paralysie de l’économie et cette asphyxie de nos entreprises, sans quoi notre territoire ne s’en relèvera pas et des milliers d’emplois seront totalement détruits.

Nous demandons à ce que les conditions de libre circulation soient rétablies afin que nous puissions recommencer à travailler dès lundi matin.

Nos entreprises, et particulièrement nos petites entreprises, nos artisans, ne pourront supporter une semaine supplémentaire de blocages sinon ce sont des milliers de personnes qui vont se retrouver en précarité, perdre leurs emplois, et cette catastrophe sera irrémédiable.

Ne détruisons pas définitivement tous les efforts que nous avons entrepris depuis 10 ans pour tirer la Réunion vers le haut, nous développer, nous relever de la crise et nous ouvrir sur le monde.

La Réunion est reconnue mondialement pour son savoir-vivre ensemble, ses paysages à couper le souffle et commence à rayonner mondialement par son savoir-faire économique dans des domaines tels que l’industrie de transformation issue de nos matières premières, l’agriculture, le tourisme, le digital, les énergies renouvelables, des premières mondiales dans le BTP … des perspectives d’une île à la fois moderne et respectueuse de son environnement, qui vont s’envoler en fumée si les blocages persistent.

Oui il est temps de dialoguer pour trouver de vraies solutions, et nous, acteurs économiques, sommes favorables à l’organisation de tables rondes, mais de façon responsable, structurée, cohérente. Force est de constater l’échec des précédentes consultations, États Généraux, Conférence Économique et Sociale, Assises des Outre-mer.

Nous, représentants des entreprises, proposons aux élus, au gouvernement, aux représentants de l’ensemble des socio-professionnels et à des porte-parole clairement identifiés et légitimes de la société civile de se réunir pour travailler sur un cahier des charges et une méthode de concertation devant aboutir à des propositions communes.

Ce travail doit et ne peut se faire que dans le calme et le respect, et non par des méthodes d’intimidation et de blocages. Nous demandons, enfin, à ce que la concertation soit menée directement par le Premier Ministre et le Président de la République, afin de garantir la légitimité des décisions qui seront entreprises.




1.Posté par JORI le 24/11/2018 20:58 (depuis mobile)

Ce n'est pas grave s'il y a des destructions d'emplois puisque certains veulent que tout soit quasiment gratuit ici. Plus besoin de travailler !.

2.Posté par GROS KER le 24/11/2018 21:13

On en parle des patrons qui sous paye leurs employés, qui les asphyxient, qui mettent la pression sur ses derniers: RAVATE, GHANTY, MINATCHY, CAROUPAYE, NARAYANIN...et j'en passe ses grandes familles réunionnaises qui ont bâti des empires, et qui se croient au dessus de tout, avec la complicité du MEDEF, aucune de ses entreprises vous entendrez des gens en grève pourquoi? A quand de vraie enquêtes au sein de ses entreprises, qui achètent pour certains des franchises à ne plus finir...

3.Posté par Marie le 24/11/2018 21:18 (depuis mobile)

Enfin , un truc un peu sensé.

4.Posté par cathy le 24/11/2018 21:49

c'est exact ce que dit ROS KER
je confirme, je travaille dans une de ces grosses société (non citée ci dessus), mais qui fait partie d'une des plus riche de l’île.
comme j'étais demandeur d'emploi longue durée, ils ont des aides de pole emploi, une réduction de charge, pendant un an, les charges sur mon salaires sont pour eux de 200 euros environ par mois, j'en donne plus qu'eux, et c'est pas pour ça que je suis payée plus que le smic, faut pas rêver, j'ai que le minimum, c'est des putains de radins! et ils se plaignent encore en plus.

5.Posté par La vérité vraie... le 24/11/2018 21:53

Juste pour emmerder le MEDEF, ça devrait durer jusqu'au début février !

6.Posté par menfin le 24/11/2018 22:21 (depuis mobile)

D'accord avec gros ker, des réunionnais qui abusent d autres réunionnais qui jusqu ici se fesait entuber avec le sourire et continueront après du moment du ils ont un CDI au smic pour pouvoir faire un crédit à 20% pour acheter une caisse neuve.

7.Posté par menfin le 24/11/2018 22:24 (depuis mobile)

D'accord avec gros ker, des réunionnais qui abusent des réunionnais qui se font entuber avec le sourire. Accepte des CDI au smic pour pouvoir faire un crédit à 20% pour acheter une caisse neuve 40% plus chère au en métropole.. mdr

8.Posté par OCÉAN MAGNIFIQUE 974 le 25/11/2018 00:04

Il semblerait qu'en matière d'intelligente, sage, franche et directe communication pour des solutions intelligentes,satisfaisantes, concrètes et durables, il y aurait un vide immense entre les représentants politiques et le peuple qui, apparemment, aujourd'hui, souhaite fortement combler ce vide. Il semblerait que, face à un gouffre, le peuple s'est réveillé et a décidé de dire STOP, ON AVANCE PLUS.

A notre niveau, est ce trop demandé, à nos représentants politiques, notre gouvernement, notre Président, que de permettre aux réunionnais et réunionnaises, français, dans un beau pays démocratique et développé, la France;

de pouvoir travailler et vivre dignement, équitablement
manger et boire à leur faim
profiter de la vie
subvenir aux besoins de leur famille, leurs enfants
construire un avenir dans les vraies valeurs (liberté, égalité, fraternité, respect, amour, paix, sécurité, équilibre, solidité...)

sans être sans cesse cerné et bloqué de tous les côtés par des taxes, des augmentations financières diverses, des produits alimentaires chers, plus chers qu'en métropole, des produits et matériels de qualités, meilleurs pour l'environnement et la santé mais chers, bref... LA VIE CHÈRE

Est ce trop demandé que de baisser de manière fixe et durable le prix du carburant

SINON
PUISQUE TOUT AUGMENTE, TOUT EST CHER, QU'ON DAIGNE AUSSI AUGMENTER LE POUVOIR D'ACHAT DU PEUPLE, RÉTABLIR UN JUSTE ÉQUILIBRE FINANCIER ENTRE LES PÔLES ÉCONOMIQUE ET SOCIAL.
UNE MEILLEURE TRANSPARENCE POLITIQUE SERAIT AUSSI TRÈS SOUHAITABLE CAR ON A BESOIN DE SAVOIR ET COMPRENDRE CE QUI SE PASSE. ON A BESOIN DE DONNER NOTRE AVIS DANS DES DÉCISIONS POLITIQUES POUVANT IMPACTER FORTEMENT ET NÉGATIVEMENT NOTRE HUMANITÉ, NOS ENFANTS, NOTRE AVENIR, NOTRE SOCIÉTÉ, NOTRE ILE, NOTRE MONDE...

9.Posté par Ikki le 25/11/2018 01:53 (depuis mobile)

On ne demande que ça. Et plus tôt le gouvernement sautera, plus tôt l'activité reprendra. Yakafocon. D'ailleurs le Medef était derrière Macron pour taper sur les employés. Voilà le résultat ! Plus jamais ça ! Retenez la leçon mdrrrr.

10.Posté par ova le 25/11/2018 05:44 (depuis mobile)

le medef ou la pas honte rouve out bouche pou di la merde c’est ton faut aussi si créol nana travail précaire si na la misére social

11.Posté par le medef dans toute sa splendeur le 25/11/2018 05:50

Le MEDEF s'enfraisse sur notre dos à les 40 milliards annuels de CICE, est exonéré d'ISF supprimé par leur employé et se permet de donner des lecon à la pouplation qu'il saigne pendant qu'i truande ses impots en toute IMPUNITÉ comme CAHUZAC ET CARLOS GHOSN.

12.Posté par Ralbol le 25/11/2018 07:30 (depuis mobile)

Je commence à avoir RAL bol de leurs grève sans queue ni tête car ce sont des ingras ils osent leurs filmer à griller leurs barbeuques pendant que certains de la populations sont dans les enmerdes et n''ont rien pour leurs gamins

13.Posté par Tam le 25/11/2018 07:34 (depuis mobile)

Ah enfin le patron du Medef se réveil !!
Vous étiez où depuis 10 jrs !
Il va vraiment falloir retrouver un vrai patron !!ou le faire revenir .... ( pas le petit roi )
Sinon pour ceux qui se plaignent de leur patron , des grosses ets .. changez

14.Posté par Gratel le 25/11/2018 08:59

"Le Medef demande de "stopper immédiatement cette asphyxie des entreprises."

Réponse :

Le peuple demande au Medef
- de "stopper immédiatement cette asphyxie des citoyens.
- de prendre conscience que vous avez une large responsabilité dans ce qui se passe
- d'arrêter de vous goinfrer sans vergogne
- d'arrêter d'abimer la planète
- de partager les richesses avec vos salariés qui la créent
- d'arrêter vos magouilles
- de payer des impôts à proportion de celle que paye la classe moyenne
- d'être SOLIDAIRES. (Un mot que vous ne connaissez pas)

Créateur d'emploi, mon fût. Créateur d'esclavage oui.

Ce sont les TPE et les petites PME qui ont besoin, d'aides et de respects.

Pas les gros, les monopoles, aspirateurs du porte monnaie des travailleurs pauvres.

15.Posté par pas cool le 25/11/2018 11:47

pourquoi le maire du port a fait profiter a vindémia la rénovation du marché au port ,un artisan réunionnais i peu pas s'installer ds ses locaux ,40m2 gros oeuvres 2000e par mois ,6000e caution achève de rénover le local 80000e ,est ce qui a la place pour les portois modestes qui veux investir NON......Et l'agrandissement de vindémai avec cap sacré coeur c' est de la poudre aux yeux il y a rien d'extraordinaire, a part la publicité tout est foute chère il y a des produits qu'on trouvent a center pour 10 fois moins , c' est de prendre les réunionnais pour des kouyons le medef avec leurs prix qui sont trés chères et ,ils ont déja bénèficier de DE NE PAS PAYER L'IMPOT SUR LEURS FORTUNES .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes