Economie

Gilets jaunes : 2565 TPE ont déjà fait appel à l’aide d’urgence régionale

Jeudi 21 Mars 2019 - 14:19

Pour venir en aide aux nombreuses TPE affectées par la crise des "gilets jaunes", une aide d’urgence de 20 millions d’euros doit être débloquée par la Région Réunion à la fin du mois. 2565 Tpe ont déjà déposé des demandes auprès de la CCI. Mais les entreprises restent pessimistes pour l’année 2019, comme l’indiquent les résultats de l’enquête menée par la Chambre de commerce et d’industrie de La Réunion.


Le mouvement des "gilets jaunes" et ses nombreux barrages ont causé une paralysie partielle de l’économie sur notre île d’au moins 11 jours. Durant cette période, la Chambre de commerce et d’industrie évalue les pertes pour l’ensemble des entreprises Réunionnaises entre 600 et 700 millions d’euros, avec près de 30 000 salariés impactés.
 
Les Tpe de moins de 10 salariés représentent 77% des entreprises ayant déclaré des pertes auprès de la CCIR suite au mouvement des "gilets jaunes". Elles sont 2565 a avoir déjà déposé une demande d’aide d’urgence auprès de la CCIR, majoritairement dans le sud puis dans le nord de l’île, dont 1416 commerces.
 
"Les commerces dans les centres-villes ont été les plus impactés, puisque beaucoup d’entre eux ont carrément dû baisser le rideau pendant plusieurs jours lors des manifestations" explique Ibrahim Patel, président de la CCIR.
 
Les premières demandes d’aide d’urgence devaient être déposées avant le 1er mars dernier, mais de nouvelles sessions sont prévues suite à l’allongement de l’enveloppe accordée : 6 millions d’euro avaient d’abord été annoncés en janvier, mais la Région s’apprête à voter un allongement de 14 millions d’euros à la fin du mois pour une aide totale de 20 millions d’euros.

"Cette aide vient alléger la souffrance des petites entreprises réunionnaises, […] mais 2019 va être une année difficile" selon la CCIR.
 
C’est en tout cas ce qu’indiquent les résultats de l’enquête menée par la CCIR sur près de 650 entreprises. Le sondage révèle que 70% de ces entreprises déclarent être pessimiste pour l’année 2019. D’autant que pour une majorité d’entre elles (93%) les soldes du début d’année n’ont pas permis une reprise de l’activité.
 
Les principales difficultés pour ces entreprises en ce début d’année concernent surtout les paiements des dettes sociales et fiscales, les dettes aux fournisseurs et enfin le paiement des salaires.
 
"Le mouvement des gilets jaunes reste un événement traumatisant pour les entreprises, puisque 90% d’entre elles déclarent craindre une nouvelle mobilisation".
 
La Chambre note également une perte de vitalité importante sur la période de novembre 2018 à février 2019, avec 76% de nouvelles entreprises en moins par rapport à l’année dernière : "dans un tel climat, ceux qui avaient pour projet d’ouvrir une entreprise ont probablement reporté le lancement de celle-ci" estime Ibrahim Patel.
 
"On ne pourra pas parler de sortie de crise avant deux ou trois ans, parce que les 700 Millions d’euros de chiffre d’affaires perdus sur un laps de temps si court, ne seront jamais rattrapés", affirme le président de la CCIR, "dans trois ou quatre mois, on aura une idée plus précise du nombre d’entreprises qui n’ont pas pu résister, et qui devront mettre la clé sous la porte".
Charlotte Molina
Lu 1295 fois



1.Posté par Titoune le 21/03/2019 14:54

Aide d"urgence? définition du mot urgence svp car nous sommes au mois de mars est toujours aucune nouvelle.
J'ai déposer mon dossier le 14 janvier et j'attend cette aide afin de relancer mon activité.
Si elle n'arrive rapidement je ferme comme beaucoup de personne autour de moi.

2.Posté par petit patron en colere le 21/03/2019 15:54

tout a fait d accord moi aussi j ai depose en janvier et depuis plus rien!!!!
bravo la reactivite!!!!!!!

3.Posté par Zeb BULO le 21/03/2019 16:24

Laissez-moi rire.
La CCIR envoie par mail des enquêtes de conjoncture trimestrielle qu'il vous faut remplir et envoyer. Après l'envoi, un message vous signale que la CCIR vous contactera rapidement. Depuis déc.2018, des commerçants attendent toujours.
Question au condamné IP et toute sa clique, vous ne prêtez qu'aux riches ?

4.Posté par GIRONDIN le 21/03/2019 16:45

La nouvelle doctrine : 1 homme 1 mandat UNE condamnation.

5.Posté par Fredo974 le 21/03/2019 16:53

On dit merci qui ?
Merci aux GJ !

6.Posté par Fredo974 le 21/03/2019 17:08

POST 1 ET 2

Allez tous en coeur : " Merci au GJ , excellent boulot de destruction ! "

7.Posté par Veridik le 21/03/2019 17:12 (depuis mobile)

@1 er @2
Bienvenu dans l''administration française , doucement le matin , pas trop vite l''après midi

8.Posté par Jp POPAUL54 le 21/03/2019 17:45

Pourtant avec le nombre de cousins qui doivent s'occuper du dossier du cousin.....
ça devrait être traité à allure expresse !!!

9.Posté par Martin le 22/03/2019 09:06 (depuis mobile)

Pouvez-vous svp me dire comment déposer une demande et surtout les coordonnées? merci

10.Posté par Savanna le 22/03/2019 09:18

Les grandes gueules aux rond-points sont fieres de leurs blocages de merde ????? Et ça veut defendre "le pouvoir d'achat" ! Pitoyables. Facile de bloquer tout le monde, indisctinctement, durant plus d'un mois. Et ça continue de saccager, piller, faire licencier des employés en metropole ! Ici, On les entend pas quand il faut assumer les consequences. Tout ce que les meneurs de ce mouvement de clowns en jaune a réussi, c'est La recuperation du desespoir des gens . Certes il faut lutter, le "Systeme" est injuste, mais en detruisant les entreprises locales, ce sont des familles entières plongées dans le drame. Plus question de se laisser piéger par la violence (Car non, les barrages ne se passaient pas du tout dans une ambiance "bon-enfant" comme trop souvent relatés dans les médias !!!). N'en deplaise aux grater de ki qui n'avaient rien a perdre (meme pas le RSA) et qui ont précipités l'ile dans le chaos, les réunionnais ne sont pas couillons au point de tout casser dans leur propre ile ! Une minorité de crétins ne devrait plus jamais faire la loi comme on les a laissé faire. Economiquement, c'est du suicide. Et on veut vivre !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie