Courrier des lecteurs

Gilets jaunes: "
Les Réunionnais suffoquent, moi avec eux"

Samedi 24 Novembre 2018 - 07:48

Gilets jaunes: "
Les Réunionnais suffoquent, moi avec eux"
Comme beaucoup d’autres depuis mon canapé, je vois ce qu’il se passe, je comprends ce qu’il se passe. 
Les Réunionnais suffoquent, moi avec eux. 

Comment ne pas comprendre la colère d’un peuple qui croule sous les dettes? 
 Qui repaie le droit de vivre dans un logement pour lequel ses parents ont déjà sué eau et sang à payer.
 Qui a le malheur de travailler suffisamment pour payer toutes les charges plein pot (revenus, habitation, foncier, ordures ménagères, audiovisuel, TVA, carburant, carte grise, gaz, eau, électricité, assurances, mutuelles, loyer, billets d’avion, cantines...) mais qui travaille trop pour bénéficier d’aides, de remises, d’abattements, d’exonérations.
 Qui n’a pas le sésame "CDI" pour avoir le privilège de contracter un crédit à un taux faramineux pour acheter une voiture "propre" et aller travailler, ou entretenir son foyer pour qu’il conserve sa décence. 

Les messages diffus, mais pourtant tellement légitimes des gilets jaunes se perdent dans une ambiance tendue parasitée par la violence. Mais de quel autre moyen dispose une partie de la population qui n’a pas d’autre outil pour s’exprimer que celui-ci? 

Où est la classe "vache à lait"? Celle qui paie pour un peu moins de misère chez les miséreux et un peu plus de richesses chez les riches? Celle à qui on "offre" une année fiscale blanche pour mieux la saigner sur tout le reste? Celle qui a les moyens, les mots, la compréhension nécessaires pour revendiquer ses droits? Celle qui serait pleinement légitime à centraliser les revendications et à les défendre bec et ongle face aux "décideurs"?
 Où sont les leaders, issus du peuple, formés et éduqués qui sont en mesure de parler aux médias, de faire passer un message clair et concis, de se faire entendre et comprendre, de faire bouger les choses pour tous?
 Où sont ceux qui ont le plus à perdre? Que font-ils? 

Peut-être sont-ils comme moi, sur leur canapé, grondant de colère, mais terrifiés à l’idée de perdre le peu qu’il leur reste.
 Mais que nous reste t-il finalement? 
Le droit de nous précariser toujours un peu plus, pour payer toujours plus pour d’autres, le droit d’entrer dans le moule au risque d’être censurés, malmenés, critiqués, étiquetés, culpabilisés? Le droit d’être terrorisés à l’idée de perdre la moitié de rien?
 
Que se passera t-il quand la vache sera maigre? 
Parce qu’à force de nous presser, viendra un jour, pas si lointain, où il ne restera rien à nous prendre. Peut-être alors, est-ce la parole que nous prendrons. Vache à lait en colère.
FF
Lu 1796 fois



1.Posté par Vache à lait. le 24/11/2018 08:59 (depuis mobile)

Arrêtons de vouloir vivre au dessus de nos moyens. Eduquons nos enfants à gérer leur argent et revoir leurs priorités.

2.Posté par Modeste le 24/11/2018 10:51

pour moi la vrai misère se trouve ailleurs à Mada par exemple, peut être envoyer ces personnes y passer quelques mois, cela permettrait peut être de prendre conscience du bonheur qu'ils ont d'être en France....!

3.Posté par Zarin le 24/11/2018 11:27

"depuis mon canapé"

essayez plutôt "LA POSITION DU LOTUS" !

plus sage ?...

4.Posté par MARTIN LANE le 24/11/2018 16:05

Oui, allons à Mada, fouiller les poubelles des riches (et moins riches), payons le loyer de nos propriétés acquises par nos pères, marchons à pied pour rejoindre nos lieux de travail.
De quel bonheur de vivre en France parlez-vous ? Celui de travailler et de peiner à payer ses factures, de renoncer à payer une mutuelle et rester avec des trous dans la mâchoire pour pouvoir payer à temps la facture d'électricité ?
Si vos revenus sont si importants qu'ils vous permettent d'aller visiter la misère de nos voisins, comprenez bien que les gilets jaunes n'attendrons pas plus longtemps la mise en servitude par un gouvernement trop gourmand .
Et si vous étiez un peu plus " visionnaire", vous vous apercevriez de la lente descente aux enfers des gens autour de vous !!

5.Posté par L'Ardéchoise le 24/11/2018 16:55

Vous faites quoi, exactement ?
De la pub pour une marque de lait ? Ou d'autre chose peut-être...
Vive Zinfos, que vous devez vous dire, puisque vous n'avez pas été "modéré" !

6.Posté par Targie le 24/11/2018 18:33 (depuis mobile)

Martin Lane, ça fait du bien de lire des gens qui ont de vrais choses à dire, 👍👏✌ !!!

7.Posté par JORI le 24/11/2018 18:42 (depuis mobile)

4. Martin lane. Pourquoi croyez vous que super cumulard didix robertix dépense 75 millions pour la continuité territoriale si ce n'est pour que les plus miséreux de l'île puissent aller " bat karé" à droite, à gauche et voir la misère qui les attend

8.Posté par JORI le 24/11/2018 18:42 (depuis mobile)

4. Martin lane. Pourquoi croyez vous que super cumulard didix robertix dépense 75 millions pour la continuité territoriale si ce n''est pour que les plus miséreux de l''île puissent aller " bat karé" à droite, à gauche et voir la misère qui les attend

9.Posté par hoarau le 26/11/2018 17:25

na pi lait la run

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Septembre 2019 - 17:51 Lettre ouverte à Didier Robert