Courrier des lecteurs

Gilbert Pounia et Ziskakan… jusqu’à encore longtemps

Mercredi 10 Avril 2019 - 11:26

Ces 12 et 13 Avril, au Téat plein air de Saint-Gilles les Bains, Ziskakan célèbre 40 années d’un engagement en bien des points remarquable pour la culture profonde de notre petit bout de terre.

Gilbert Pounia a su donner à ce groupe une dimension qui plonge dans l’Histoire de notre île pour nous rappeler ce que nous n’avons pas le droit d’oublier. 

On comprendra que je ne sois pas indifférent à l’évocation des évènements qui, un soir de Mars 1978, ont eu pour théâtre le quartier du Cœur Saignant au Port. « Romans pou Rico » remet en mémoire l’assassinat de Rico Carpaye lors de provocations post-électorales. On pourra encore apprécier combien Gilbert et son groupe, avec « Batou fou », nous invite, avec des garçons comme Axel Gauvin, pour ne citer qu’un seul alors que la liste est longue, à une vraie prise de conscience de notre identité créole. Une pensée créole que, longtemps, la pensée dominante a voulu réduire au silence. Ziskakan et Gilbert  nous invitent là à la nécessité de dire que nous sommes bien avec tout le monde quand nous mettons en avant ce que nos anciens nous ont apporté comme valeur.

Ce qui fait que j’aime aussi chez Gilbert Pounia cette volonté de sortir de son île pour aller porter ailleurs son message de fraternité comme ciment de l’unité des Hommes de toute notre Terre.

C’était il y a deux ans, le 11 Juillet 2017. J’ai eu alors le privilège, me trouvant alors à Québec où réside une partie de ma famille directe, de constater, à l’occasion du Festival d’Eté de cette ville, combien Gilbert et ses amis de Ziskakan pouvaient faire vibrer une foule qui n’était pas composée que de réunionnais. Sur la Place Youville, dés 18 heures, un gros millier de spectateurs étaient rassemblés.

L’occasion et le moment pour eux de vibrer dans les yeux, dans le corps et sans doute dans leur âme, au son des guitares et autres caïambes d’un Gilbert et de ses copains dont les voix nous transportaient tous vers cette petite île devenue pour chacune des personnes présentes un de ces petits villages qui, juste derrière la ligne d’horizon, composent notre planète. J’en avais le cœur tout rempli de reconnaissance. Place Youville à Québec, c’était après Montréal et avant les USA pour une tournée mémorable…

C’est pourquoi, mon cher Gilbert, La Réunion toute entière, je le crois, est avec Ziskakan pour fêter vos 40 ans de militantisme. Et pour te dire : « Ziskakan, pour encore longtemps…. ».
Raymond Lauret
Lu 781 fois



1.Posté par Kayam le 10/04/2019 14:50

Excellent week-end musical en vue. J'espère seulement qu'il n'y aura aucune coupure de courant et de gros orage vendredi et samedi
🎵 🎶 🎤❤️💛💚

2.Posté par Targie le 11/04/2019 19:24 (depuis mobile)

Très belle représentation pr notre MAGNIFIQUE petit caillou, bijou, chouuuuuuuu !!! Merci Gilbert et sa troupe pr se don de PARTAGE, d''AMOUR et VIBRATIONS INTENSES !!! Là ou il y a du kayam il y a de l''esprit !! N''est ce pas Pst 1 !💖🎵🎷🎸🎹🎻🙌

3.Posté par klod le 11/04/2019 19:28

Ziskakan : un souffle de résistance musicale dans les années 80 , loin de l'angélisme d'autres à l'époque . Mais il en faut pour tout le monde , certes , atchoum ................ depuis les années 80 mi suivent à zot , grand merci pour la RUN , un zarboutan , un zarlor mon tipéi de "Rico Carpaye" à "Bato fou" en passant par "20 désamb " et tant d'autres comme le rappelle M. Lauret !

"music is the weapon of the future" comme disait le grand FELA ,

Ziskakan et les auteurs des paroles de ses chansons comme Gauvin et toujours astér, et Alain Armand du mwin , le Armand d'avant , astér lu fé "la politique", drole de parcours ........... ....................... bref , ILS ont apporté leur pierre à la résistance pacifique musicale du "monde comme il va " de la Réunion , une grande parti de l'écoute musicale de mon enfance .

merci à eux et la descendance lé là , bravo à Maya ! y fé frémi mon cœur créole !

les artistes sont, des fois, la meilleure résistance aux bassesses du monde comme il va .

.

4.Posté par klod le 11/04/2019 19:41

Et merci pour les coeurs ( de l'époque et encore maintenant !) de Ziskakan : "sak y chante y chante la misère , sak y chante y chante la colère ....................... la pa la rak y fé chante à nous ..............Maloya y casse ...... " o twa ..........


oté ............ merci ZISKAKAN . met enkor la pa sé !

on soulignera que d'autres groupes on pris le relais d'une "chanson réaliste et lucide" à la RUn , on ne les citera pas pour ne pas faire de jaloux ; merci aux artistes "réalistes " de mon ti péi .

5.Posté par Kayam le 12/04/2019 07:51

@ Targie

"One good thing about music, when it hits, you feel no pain" >>> Une bonne chose à propos de la musique, quand elle frappe, cela ne te fait pas mal dans Trenchtown Rock de Bob Marley

Disons que pour ce week-end, l'esprit -en effet- le kor, le kèr sra là 😉

Klod : One step forward, many others around ❤️💛💚 ?

6.Posté par klod le 12/04/2019 11:16

Kayam : ............... two steps backwards ( Max Romeo est également sur l'ile ce week y parait ............) mais restons positifs Kayam Many others prefer one step forward ,,,,,,,,,,, alefa , en avant , en nou allé , met enkor la passé !

mangé pour le cœur ce week end , avant l'entrée à Jérusalem ce dimanche , lol de relol ...........

music, music , music , now and forever .

7.Posté par Kayam le 12/04/2019 16:13

Oui, Klod, restons positifs ! pour encourager, tu peux pas ne pas être là, quand même. Et à chaque chanson que chantera Max Roméo et les autres, on s'fera des coucous télépathiques. Feeling irie ! 🙂

8.Posté par klod le 12/04/2019 18:19

yes , feeling irie 💛💚

9.Posté par Kayam le 13/04/2019 11:23

AAAAAAAAAAAhhhh ! ZISKAKAN !! 😘 😘 mais quel plaisir ! Quel fon'nkèr la rive ziska dan'n kré mon kèr aussi !! ---- Il y a des moments où seul compte l'instant présent et dont on gardera de merveilleux souvenirs.

Par contre, quelle idée de venir à un événement pareil avec un coussin pour s'asseoir ? 😮Certains ont oublié de recharger leurs batteries avant de venir...vraiment !
-----
It's you...just you I'm talking to now : C’est bien d’avoir gardé le p’tit cœur rouge plein d’amour pour celle (celui ?) que tu aimes…mais en même temps, tu me prives d’une partie de mon dress-code là.

Je te renvois ça : BM : “I find beauty in all the positive people I meet. There's no greater beauty than sharing a moment with people who make you feel good inside.💖 ” j'te laisse traduire 🙂

10.Posté par klod le 13/04/2019 19:05

kayam , on est pas la course au plus "dress code" ??????????????? la course : "rat race" ?

are you sure you feeling irie ? 'aswad posse'.


en tout cas Ziskakan a forgé une résistance de part ses chansons via également Carpanin que personne n'a encore cité , Gauvin ...................... même si je préfère le ziskakan d'avant que celui de maintenant., une autre époque sans doute , les paroles de Ziskakan sont plus "douces" qu'avant et pourtant pas grand chose a changé ....................

un tit "mahaveli" , un tit "4 mot" créole la télé ................... c'est déjà ca ......... on avance si tant dousman , l'endormi, bel animal, devrait d'ailleurs être l'emblême de la RUN, lent mais "éveillé" pour certains .................. oulà , oulala .

bon concert à "chacun" .

"no need traduction " comme disait un deux trois certains .

11.Posté par Kayam le 14/04/2019 12:55

Sure feeling irie... dressed in ❤️💛💚(in my heart) but not inna rat race...

J'avoue que j'ai pas compris les 2 phrases et les ?? mais du moment qu'on s'parle, c'est bon.

Bel aprèm klod.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Septembre 2019 - 16:52 Va-t-on retrouver la Veuve ?

Lundi 16 Septembre 2019 - 14:24 Ensemble vivons la paix