MENU ZINFOS
National

Gestes barrières moins appliqués : Le conseil scientifique craint une reprise épidémique


Le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, a mis en garde sur une possible deuxième vague de Covid-19 en Europe dans les prochains mois. Une reprise qui pourrait même intervenir avant la fin de l'été en France si les gestes barrières ne sont pas respectés.

Par Aurélie Hoarau - Publié le Jeudi 9 Juillet 2020 à 15:51 | Lu 1335 fois

Gestes barrières moins appliqués : Le conseil scientifique craint une reprise épidémique
Jean-François Delfraissy, président du conseil scientifique, a fait part de "très grandes inquiétudes" au sujet de la Covid-19. "Il y a un certain nombre de risques qu’il y ait un retour du virus à l’automne" en Europe, a-t-il mis en garde dans un entretien accordé au Monde.

Le médecin estime en effet que beaucoup d’éléments font craindre cette reprise fin octobre ou ou en novembre, mais précise tout de même que "ce n'est pas une certitude". 

Jean-François Delfraissy pointe aussi risque d’une reprise, "un peu différente, avant la fin de l’été" en France, si les mesures barrières ne sont pas respectées. Il regrette d'ailleurs la "perte quasi complète des mesures de distanciation", en particulier chez les jeunes, et incite à continuer à porter le masque.

Le président du conseil scientifique souligne quand même qu'en cas de nouvelle vague, "on sera évidemment beaucoup plus prêts" qu'en février dernier.




1.Posté par une réunionnaise 97410 le 11/07/2020 01:42

je confirme, car ce matin je suis allée à un marché dans un patelin du tarn, car en visite dans la famille, j'ai fait le marché.Il n'y avait plus de personnes sans masques qu'avec masques, des personnes qui parlent forts en postillonant partout.Quant à la vendeuse de légumes et fruits elle éternuait et s'essuyait sa "bave" avec sa main et tout un "carnage sanitaire" sur les légumes et fruits.elle me prenait les légumes, melons, pasteque, les peches, tomates, sont les plus dégoutantes.Personnes n'étaient dérangés par tout ce spectacle, sauf moi, si bien,que je me suis dis que corona m'a beaucoup sensibilisé.
on devrait quand meme obliger meme sur les marchés que les vendeurs vendeuses portent de masques et des gants je ne sais pas, mais j'ai été dégouté ce matin.
on n'a pas à manger des peches remplir de la salive des autres quand meme, çà m'a dégouté qu'elle eternue dans ses mains et prennent les peches après.je pense que je vais laisser passer 1 ou 2 jours et je vais tout les mettre à la poubelle, tant pis pour les sous, surtout les tomates, poivrons tout çà.
je m'étais faite un plaisir d'aller faire le marché avec un panier et tout, raté la sortie.
a saint paul où je fais le marché en vacances ou en face de score st gilles, je ne sais pas comment çà se passe, je verrais sur place.

2.Posté par etonnant le 11/07/2020 14:17

Dans une analyse rétrospective à grande échelle de 2541 patients hospitalisés entre le 10 mars et le 2 mai 2020 dans les 6 hôpitaux du système, l'étude a révélé que 13% des personnes traitées avec l'hydroxychloroquine seule sont décédées de la maladie COVID-19, contre 26,4% non traitées. avec l'hydroxychloroquine.

La grande majorité de ces patients de Henry Ford ont reçu le médicament peu de temps après leur admission, 91% dans les 48 heures suivant leur admission à l'hôpital. L'âge médian était de 64 ans et 56% afro-américain.

De plus, aucun des patients de cette étude observationnelle n'avait documenté de graves anomalies cardiaques.

L'étude a été publiée le 2 juillet 2020 dans l' International Journal of Infectious Diseases , la publication en ligne en libre accès à comité de lecture de la Société internationale des maladies infectieuses.

"Les résultats ont été hautement analysés et examinés par les pairs", a déclaré le Dr Marcus Zervos, chef de division des maladies infectieuses pour le système de santé Henry Ford, qui a co-écrit l'étude avec l'épidémiologiste Henry Ford, le Dr Samia Arshad, dans un communiqué de presse.

3.Posté par Mwin la pa di le 11/07/2020 18:57

Nous voyons ici l'incohérence entre le discours des médecins et pro de la santé et les dirigeants, à tous niveaux Gouvernement, Préfets, élus, qui n'envisage toujours pas le port du masque obligatoire dans les commerces, administration ou encore lieux publics... Incompréhensible et affligeant !!!
Nos dirigeants préfèrent l'économique à la santé et doivent avoir un mode de calcul basé sur l'acceptation d'un certain nombre de morts en contrepartie de la remontée des affaires...

Merci !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes