Blog de Pierrot

Géraldine : "Même avec un cancer en stade 4, on peut guérir. La preuve..."

Au début, j'ai été en contact avec Géraldine au titre de ses fonctions de présidente du Rotary Club Saint-Pierre Rivière D'abord. Mais quand elle m'a dit qu'elle avait eu un cancer qui avait été diagnostiqué "stade 4" et que les médecins ne lui donnaient plus que trois mois à vivre... il y a 5 ans et demi de cela, je lui ai tout de suite dit : "Il faut que je vous interviewe pour redonner de l'espoir aux malades. Leur montrer que même au stade 4, on peut s'en sortir".
Géraldine a accepté et j'ai passé deux heures à l'écouter me raconter sa vie et surtout sa maladie.
C'était vendredi dernier.
Depuis, il y a eu le week-end et mes autres occupations à Zinfos m'ont empêché de rédiger l'article hier. Je comptais le faire cet après-midi.
Mais Géraldine est comme ça, impatiente.
Ce matin, j'ai trouvé un texto sur mon portable m'annonçant qu'elle avait rédigé elle même l'article et qu'elle me l'avait envoyé par mail...
C'est donc son témoignage que je vous livre ci-dessous.
Puisse-t-il redonner espoir à tous ceux qui sont confrontés à cette p... de maladie et leur donner cette force intérieure sans laquelle il est beaucoup plus difficile de s'en sortir.
Il est une phrase, une seule, que Géraldine n'a pas rapportée dans son courrier et qui me semble essentielle car elle résume à mon avis parfaitement le caractère de ce petit bout de femme que j'ai reçue dans mon bureau : "Quand j'arrivais en salle d'attente pour subir ma radiothérapie, les infirmières me disaient qu'elles savaient que j'étais arrivée car elles m'avaient entendu rire avec les autres patients"...
Ceux qui sont passés par là apprécieront le sens de cette petite phrase...
Pierrot Dupuy

Mardi 20 Octobre 2015 - 17:25

"Si tu n'espères pas l'inespéré, tu ne parviendras pas à le trouver" (Héraclite). Cette phrase est gravée en moi depuis de très nombreuses années et c'est une ligne de conduite que j'applique surtout dans les moments difficiles que certains parmi nous traversent parfois...
 
Aujourd'hui, j'accepte de témoigner car j'ai conscience que mon histoire peut redonner de l'espoir à ceux qui n'y croient plus! Ceux qui baissent les bras car ils pensent qu'ils ont perdu !

Je souhaite donc trouver les mots justes pour vous donner l'envie d'avancer et ne pas renoncer! Car je suis convaincue que nous possédons tous en nous des clés pour ouvrir certaines portes mais que c'est à nous de le faire!

Cela justifie et motive le fait que je me dévoile au grand jour tout en sachant que beaucoup d'amis vont être bien surpris !!! Car on ne voit des êtres parfois que ce qu'ils veulent bien vous montrer....
 
Un jour, j'ai reçu un coup violent dans le sein pendant que je bricolais. Comme la douleur ne passait pas après plusieurs jours. J'ai donc décidé de consulter mon médecin traitant. J'ai passé des examens à la radiologie mais on ne voyait rien car il y avait un hématome suite au coup reçu.

Un mois plus tard, je refais des examens et là on voit deux kystes. Ils ne semblent pas dangereux! Mais je commence à perdre du poids... aussi on fait une ponction au laboratoire sur un des deux kystes. Malheureusement, là où va l'aiguille, il n'y a que des cellules saines. Je rentre donc chez moi rassurée.

Cependant la douleur devient insupportable et je ne peux plus dormir la nuit car la position allongée devient trop pénible! Je continue à perdre du poids. 13 kg en deux mois. Mon médecin est très inquiet et m'envoie consulter un spécialiste. Cet oncologue voit les kystes mais il n'est pas inquiet, lui ! J'insiste pour passer une IRM. Et de nouvelles ponctions sont faites à l'hôpital. Quand les résultats reviennent, catastrophe!
 
Les deux kystes sont cancéreux et différents. Un a vascularisé et diffusé un peu partout et l'autre, "une autre qualité encore", mais fulgurant... Et quand vous entendez cette phrase : "Tout le staff d'oncologie de la Réunion s'est penché sur votre dossier" là , je vous prie de croire que vous vous faites toute petite sur votre chaise !
 
Résultat, première opération où le sein et la chaîne ganglionnaire sont enlevés. Mais cela aurait été trop simple et en opérant, le chirurgien a vu qu'il y avait un problème aussi dessous, au muscle.
 
Dix jours plus tard, nouvelle intervention pour enlever une autre tumeur dans le muscle. Ce dernier est complètement infecté et tout le muscle pectoral du côté gauche est donc enlevé. On laisse juste un petit bout pour que je puisse garder l'usage de mon bras. Et là, cette phrase qui résonne encore en moi : "Vous êtes passée en stade 4 et maintenant seule la hargne de vivre que vous avez peut faire la différence".
 
C'est là que je prends conscience que j'ai besoin d'aide davantage encore! Je décide de faire appel à tout ce qui est possible pour m'en sortir !
 
J'ai bénéficié de deux opérations, 23 séances de chimio pendant presque deux ans, 10 semaines de radiothérapie et d'hormonothérapie. Ça, c'est une partie du traitement! Et je dois d'ailleurs remercier toutes cette équipe merveilleuse du CHU du Sud qui s'est occupée de moi car le protocole dont j'ai bénéficié a été le meilleur qui existe et nulle part au monde on n'aurait fait mieux ! Que ce soit du grand professeur à la femme qui venait faire ma chambre et à l'écoute, tous ont été géniaux et je les remercie et suis très reconnaissante.
 
Et puis ma participation de mon côté : Je respire, je médite et pratique le taÏchi depuis des années. Une aide précieuse pour retrouver le calme et faire entrer la lumière en vous! Je fais aussi appel à mes anges gardiens pour qu'ils me sortent de là. Et si vous savez prier et demander, c'est le moment! Et tout va fonctionner !!!
 
En avril 2015, les fameux cinq ans sont passés ! Et même si je vais toujours chez le kiné chaque semaine pour décoller la peau des côtés m'empêchant parfois de respirer normalement. Même si je ne peux plus utiliser mon bras gauche comme avant et suis encore handicapée pour faire beaucoup de choses... Mais je le cache bien  ;-)
 
Aujourd'hui malgré ces inconvénients,  JE SUIS GUERIE et je suis là avec l'amour de mes enfants et de mes amis autour de moi. Et je sais qu'après la pluie, toujours le soleil brille... C'est le message que je souhaite vous faire partager et j'espère que certains d'entre vous feront comme moi. Ainsi mon témoignage aura été utile...
 
Et pour finir par une autre phrase importante à mes yeux également :"Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort" ;-)
 
Géraldine
Présidente 2015-2016 du Rotary Club Saint-Pierre Rivière D'abord

Lu 164406 fois
Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur




1.Posté par Tip top le 20/10/2015 18:48

Je suis admirative et heureuse pour elle ! Cependant j'ai des amies courageuses et aimant la vie qui n'ont pas survécu à 38 et 39 ans .Je pense à elles souvent pour avoir suivi de près leurs combats vains .

2.Posté par gros kafrine le 20/10/2015 18:57

Bravo madame

3.Posté par Thierry le 20/10/2015 18:58

Dans impossible, il faut surtout lire "POSSIBLE" ... et vivre la vie du coté vivant.

Cette leçon de vie nous amène à nous demander pour tant d'humains s'attachent à tuer, à torturer, à faire souffrir ... ou tout simplement à perdre leur temps à ne rien faire pour aider les autres et à s'aider soi-même ?

La mort est surtout là pour nous faire prendre conscience que nous sommes VIVANTS tant que nous ne sommes pas morts ... Ne dit-on pas étant qu'il y a de la vie, ..." Vous connaissez tous la suite.

Surtout, le symptôme de la mort, c'est de cesser de respirer. C'est bête, mais c'est cela. Alors RESPIRONS ... Nous oublions chaque jour de bien RESPIRER.

De plus, la première chose que nous faisons quand nous venons au monde, c'est de RESPIRER d'une grosse bouffée d'air ... et nous le faisons très bien.

Prochaine taxe que l'Etat va créer : "la taxe sur la consommation de l'air".

Merci madame de partager votre expérience de vie. C'est POSSIBLE.

4.Posté par William le 20/10/2015 19:08

Ca fait du bien cette histoire !
Bravo.

5.Posté par didi le 20/10/2015 19:36

Merci pour votre témoignage !
Vous avez mené un combat dans lequel vous avez remporté la victoire !!! Et ceci grâce à votre foi en vous et votre force de vivre!
Bravo!

6.Posté par Dk le 20/10/2015 20:21

Bravo ! garder toujours la foi , la foi c'est se que personne ne pense, voit etc

La foi peut tout sans exception ! on l appelle un Miracle ! alors que c'est puissance de la foi de l esprit

7.Posté par petitepomme le 20/10/2015 20:34 (depuis mobile)

J ai bien aimer votre histoire sa me ressemble un peu j usque au lieu d être un can
cer du sein c.est au ovaire stade 3c je m en suis bien sorti des foi j aimerais bien rencontrer des gens qui on la même maladie sa FAI aujourd''hui hui 4ans

8.Posté par Effé ralgan le 20/10/2015 20:35

je vous A D M I R E chère madame u[ que votre témoignage dope ceux et celles qui sont perdus dans la main du crabe je tacherai de répandre votre message autour de moi car bien souvent les touchés baissent les bras et se terrent dans le silence
je vous embrasse et Clap clap clap !!!!!!

9.Posté par philippe le 20/10/2015 20:53

je connais très bien aussi:
le 5 octobre 2010 on m'enlève le larynx et les cordes vocales(tumeur stade 4) et je me retrouve handicapé à vie.
je fais 15 jours de caisson hyperbare:aie aie aie dur dur
le 4 novembre 2010,nouvelle opération:pose d'un lambeau(genre d'autogreffe)opération dont je dois encore supporter ces douleurs immenses.
et je suis toujours là !!!!!!

10.Posté par kld le 20/10/2015 21:01

de l'optimisme, de l'optimisme, bravo !!!!!!

11.Posté par noe le 20/10/2015 21:13

« Dans la brume ou la tempête, le phare éclaire et réconforte le marin. Le monde a besoin de réconfort et d’apaisement. Soyez un « phare » dans la vie." (Hervé Desbois)

Quand le cœur y est , on peut tout vaincre !

12.Posté par Katniss le 20/10/2015 21:32

Bravo Géraldine et bon taichi.
Courage à tous ceux qui l'ont attrapé.

13.Posté par kld le 20/10/2015 21:47

ha noé .....

14.Posté par Boulgoum le 20/10/2015 22:03

Une bouffée d'oxygène cette histoire. Merci de la partager......

Votre phrase "Et si vous savez prier et demander, c'est le moment! Et tout va fonctionner !!! "
devrait pousser les mécréants à méditer......

15.Posté par decheminonsmieux le 20/10/2015 23:53

sa recette c'est le taichi !? et acheter son bouquin ?

(Réponse de Pierrot Dupuy : Elle n'a pas écrit de bouquin et, à ma connaissance, n'a pas l'intention d'en écrire? Cette réflexion m'amène à m'interroger : Pourquoi certaines personnes voient-elles le mal partout? On vous montre quelque chose de positif et vous ne cherchez que le négatif, le mauvais, le méchant... Ouvrez-vous à la vie... Il fait beau, il y a du soleil dehors...)

16.Posté par la marraine le 21/10/2015 05:54

mon pere a etais attein dune tumeur au cervaux en 2009 .avec des examens plus approfondis ont lui a trouvé un cancer au poumon gauche ainsi que des ganglions cancereux situer dan son cou!!en 2015(toujours en vie dieu merci)ont nous previen kil a a une tache suspect au poumon droit (le seul quil lui reste),attriste une fois de plus par le mauvais sort qui sacharne sur lui,papa decide dareté tous les traitment!il se laisse mourir,ne marche plus,ne salimente plus( je ne souhaite mm pas a mon pire ennemi de vivre cet e fer)je decide donc avc lequipe medicale de le mettre en maison de convalescance a st joseph!jai deprimer je men suis voulu!!mai une 15aines de jours papa se remet a marcher alors on quon le voyais déja en fauteuil roulan!!rentré chez lui depuis le 1er octobre,il va au marché forain de saint pierre tt les samdi matin et va manger au restaurant tt les jeudii!!javais perdu tte cet confiance que papa vaint cette maladie qui nous rongent!!mais avec le témoignage de cette femme je garde espoire.merci Madame vous etes un ange😇

17.Posté par gros kafrine le 21/10/2015 08:22

Bravo pierrot bien répondu 'c'est vraie que certaines personne se plaises a voir que le mal partout et sont incapable de positiver Pour ma part il y a 6mois on ma diagnostiquer une tumeur au foie heureusement bénin mais c'est vrai que j'ai eu très peur et toute sorte de pensés m'a traverser l'esprit alors que je suis jeune ne boire pas ne fume pas et je voudrais dire a tout ceux qui ont cette saleté d y croire et de se battre et de ne pas rester seule bon courage a tout les malades tien bo larg pas

18.Posté par gros kafrine le 21/10/2015 09:40

Poste 16 bon courage a vous et a votre père et aux autres

19.Posté par Jacky le 21/10/2015 09:56

Le post 15 est désespérant. Empli de méchanceté, ou inconscient ? Je vous livre à vous-même...

20.Posté par PECPEC le 21/10/2015 10:39

Post 15, ce qui m’intéresse c'est la remarque de Pierrot.
Tu es passé par là, moi aussi, jusque là ça va, heureusement pour nous.
Heureusement pour Géraldine.
Nous comme bien d’autre avons chacun eu des démarches différentes, mais un seul point commun, l'envie !
Envie de s'en sortir, envie de vivre, envie de continuer la route.
Parlant pour moi, mais je pense rejoindre, Géraldine et tous ceux qui se battent, une foie en l'homme et en notre courage pour nous surpasser et franchir l'obstacle. Ne plus regarder derrière, vivre ce jour dans toute sa plénitude et puis demain, c'est demain ! ! !

21.Posté par Tip top le 21/10/2015 10:41

Thierry a raison il faut respirer et faire respirer ses cellules en cela le sport rien que marcher régénère tout .

22.Posté par L'Ardéchoise le 21/10/2015 10:51

Le pouvoir du mental sur la maladie , l'entourage , aides précieuses pour vaincre cette sal.perie ! Beau témoignage et l'on ne peut qu'être heureux qu'elle s'en soit si bien sortie .

Parce qu"hélas , il n'en est pas toujours ainsi .

23.Posté par Thierry le 21/10/2015 11:14

Et pour rejoindre ce que Pierrot dit en fin du post 15 " il fait beau ... du soleil..." J'ajoute, même quand il pleut, il fait beau... quand on arrive à vivre comme ça, par temps de pluie, d'orage ou autre, notre conception de la vie dans la maladie nous fait regarder et vivre dans la partie qui n'est pas malade et que nous avons tendance à négliger en focalisant notre attention que sur ce qui ne va pas.

Dans les déserts, la pluie est un miracle... quand on a soif d'eau ... et de vie.

C'est vrai que la douleur fait mal mais nous ne devons pas lui donner la force d'être plus fort que nous... Rester vivant et rire jusqu'au dernier souffle... Dans les hôpitaux, des enfants malades ... jouent et rient de ce qui leur est possible de rire et de jouer pendant que des adultes en pleine santé s'entretuent ou font du mal à ses semblables, aux animaux, à la nature... à la vie tout simplement.

@ post 21, c'est surtout Géraldine qui dit de RESPIRER vers la fin "Et puis ma participation de mon côté : Je respire, je médite et pratique le taÏchi u["

24.Posté par Thierry le 21/10/2015 11:18

Une pensée pour mon Ardéchoise ... et surtout pour son "hélas" ... la vie vie c'est aussi cela... l'acceptation ... de ce qui n'est pas acceptable.

Nous ne sommes que des hommes. Les arbres ont cette chances de vivre centenaires ou millénaires... jusqu'à ce qu'un homme le coupe par avidité (exit Saint-Paul et ailleurs).

Pensées de violette ... dans leurs parterres.

25.Posté par CHRISTIAN le 21/10/2015 13:32

Merveilleux petit bout de femme et bon courage à tous ceux qui luttent (je pense plus particulièrement à une personne très proche qui a dû passer par tout l'arsenal thérapeutique et qui maintenant se porte bien, fait beaucoup de marche, etc.). Merci à Pierrot d'avoir souligné la méchanceté d'un post (certains, en ce monde, sont vraiment d'une nullité désespérante, espérons qu'ils n'auront jamais à affronter l'angoisse de la maladie, quelle qu'elle soit!).

26.Posté par kld le 21/10/2015 20:44

"(certains, en ce monde, sont vraiment d'une nullité désespérante, espérons qu'ils n'auront jamais à affronter l'angoisse de la maladie, quelle qu'elle soit!)". effectivement , bravo à cette dame.

27.Posté par espoir le 21/10/2015 21:54

moi aussi je confirme qu'on peut s'en sortir d'un cancer stade 4 j'étais touchée dans mon enfance par un cancer avec de très faible pronostique de vie mais aujourd'hui + de 25 ans après. je mène une vie quasi normale j'ai certes quelque contraint, mais je peux mener ma vie comme je l'entends.
Il arrive que parfois dans des salles d'attentes, ou même dans la rue, j'entende les gens dire:
"la dit c un cancer! de toute façon quand y dit cancer lé fini ou lé mort y guérri pu!"
Ces personnes qui disent n'importe quoi sans savoir de quoi ils parlent c'est désolant. La médecine à évolué et va continuer à évoluer. C'est vraiment une belle chose de pouvoir lire ce type de témoignage, j'espère qu'il pourra redonner de l'espoir aux malades et aussi aux familles. La force mentale compte aussi énormément pour la guérison

28.Posté par la marraine le 22/10/2015 02:50

je narrerete pas de relir cet article tellement quil est plein despoir

29.Posté par Pascal Buisso le 22/10/2015 15:57

Pierrot je souhaite à cette dame une vie longue et heureuse. Tu connais Laurence a qui on avait aussi prédit 3 mois pour une leucémie Myéloïde aiguë , Apres un lymphome a cellules géante. Apres 18 mois de chimio , radiothérapie, 3 opérations sur la colonne vertébrale ( les métastases s'étaient logés sur les vertèbres), 10 jours en soins intensif, 72 heures de dyalise, del'embolisation sur le nerfs sciatique, etc etc. Cette prédiction à trois mois c'était en février 2013 . Et depuis Laurence se porte pas trop mal. Bien sûr rien n'est comme avant mais quand on compare elle va moins bien qu'il y a dix ans mais beaucoup mieux qu'il y a trois ans. Tout cela pour dire, que rien n'est jamais joué, que la force que vous mettez à vous sortir de cette épreuve a aussi une influence sur votre traitement, que l'optimisme est aussi une thérapie non scientifique. Ne jamais baisser les bras.....

30.Posté par Joëlle le 20/05/2016 06:49 (depuis mobile)

J''ai eu un cancer du pancréas en 12/2010, j''ai été opérée le 5/1/ 2011 d''un duodéno pancreatectomie céphalique, stade 2, j''ai été réopérée le 10/1:2011, d''une péritonite chirurgicale, ensuite 6 mois de chimio. Les années suivantes ont été difficiles

31.Posté par Joelle le 20/05/2016 07:00 (depuis mobile)

Car je faisais des angiocholites. Bref, au bout de 4 ans et 11 mois récidive 2 ganglions sur les vertèbres, opération, 1 mois plus tard 6 ganglions metastasés un peu partout, stade 4. Depuis je suis en grosse chimio le jeudi ! Et j''ai peur !!

32.Posté par Brachet le 22/05/2016 22:30 (depuis mobile)

Bonjour,
J ai 39 ans, le 24 juillet 2015 on M a opéré d un cancer des ovaires stade 4, cela fera bientôt un an, j ai appris que j étais porteuse de la mutation génétique du gène Brca1, j essaie de profiter de la vie differement maintenant.

33.Posté par Nicole le 02/05/2017 23:19 (depuis mobile)

Nicole 53 ans moi aussi j''ai un cancer du colon avec métastases aux poumons je déprime je pleure tous les jours je me cache pour pleurer la nuit pour ne pas réveiller mon mari et tous ces témoignages mon donner du courage pour continuer merci à vous

34.Posté par Liza le 15/05/2017 14:23

Je lis tous ces commentaires et c'est difficile de voir comment les gens souffrent de ce putain de mal. gardons espoir car sans lui, on a tout. je fais moi aussi le cancer de sein et j'avoue que j'ai peur. mais voyez-vous, il m'arrive de l'oublier. je veux vivre, j'ai envie de vivre et je vivrais plaise à Dieu. armons-nous de courage et faisons en sorte que le cancer soit comme un ptit rhume qui finira à tout les coups.

couraga courage et courage, le pire est derrière nous...

35.Posté par Naomi le 29/09/2017 18:32 (depuis mobile)

Bonjour à tous
Je suis au plus mal, mais vos témoignages me redonne espoir,
Ma mère à un cancer du poumons depuis presque 2
Ans, elle suivait une chimio par voie orale(tarceva) pdt 1ans puis ensuite par( tagrisso) et voilà maintenant que tous cela ne

36.Posté par Perez le 24/11/2017 18:46 (depuis mobile)

Bonjour
Coup dure pour moi aujourd''hui mauvaise surprise perdu dans ma tête désorienté...

37.Posté par Delansay Marie-Line le 26/12/2017 11:41 (depuis mobile)

Bonjour. Je viens d''appeler que mon mari avait un cancer aux poumons avec un ganglion et metastase osseuse (stade 4) c''est la première fois qu''il consultait pour une bronchite "qui ne passait pas. Peut on espérer quelque-chose ? Une prolongation ?

38.Posté par Stéphan le 14/01/2018 08:40

b[Bonjour à tous . Je suis très content d'avoir découvert cette page. J'ai ma très chère amie qui souffre d'un cancer du sein stade 4. Elle possède un moral de FER. On lui propose des chimio palliatives. Nous ne voulons pas continuer dans cette voie. Pouvez-vous nous proposer des idées?

39.Posté par Sylvie le 04/02/2018 22:23 (depuis mobile)

Bravo Géraldine
J''ai moi-même survécu à un cancer stade4 il y a maintenant 7ans....je sais à quel point il faut du courage....

40.Posté par Nana le 20/03/2018 01:58 (depuis mobile)

Bonsoir
Mon mari a un cancer des poumons à petites cellules diagnostiqué en janvier 3018
Il est sous chimio et commence les rayons jeudi .
Vos témoignages me réconforte mais j ai peur c est les petite cellules qui me font peur il a 59 ans.

41.Posté par Roxana Prenveille le 06/06/2018 00:11

Merci pour ce témoignage plein d'espoir. J'ai moi-même guéri d'un cancer (une tumeur dans le sein droit de la taille d'une mandarine) en devenant actrice de mon parcours de retour vers la santé parallèlement aux soins officiels. Comme vous, ce n'est pas un combat que j'ai eu à mener. J'ai accueilli le message que mon corps cherchait à m'envoyer à travers cette "mal-à-dit" et j'ai accepté de m'engager sur la voie de changements profonds. La médecine nous met en rémission en nous débarrassant de la tumeur. La guérison en revanche est une affaire personnelle. Le cancer, comme toute épreuve de vie, est une invitation à se ré-aligner, à passer d'un semblant d'équilibre auquel on s'accroche vers un équilibre plus harmonieux. Après un cancer, un ailleurs est possible, et cet ailleurs peut même être bien "mieux qu'avant" !

42.Posté par Nabila(Algérie) le 23/08/2018 15:23 (depuis mobile)

Vous m''avez donné un nouveau espoir pour ma belle soeur qui a se fichue cancer elle est en stade 4 et qui a fait une chirurgie, compression molaire cervicale et qui va peut-être faire de la radiothérapie. J''espère qu''elle va se rétablir. Bravo.

43.Posté par Micheline Deschênes le 01/11/2018 16:59 (depuis mobile)

J''ai un cancer stade 4A de l''utérus . Cela m''a assommé. Je viens de lire votre expérience et votre détermination à vivre. Je suis certaine que je peux trouver en moi une certaine détermination à vivre encore quelques années grâce à vous.

44.Posté par blancher marie le 10/11/2018 22:19

Bonjour à vous tous,
Et un énorme bravo au combattantes de cette foutu maladie.
moi aussi j ai eu un cancer du sein en 2015 , du moins 2 cancers à 40 ans .
Je me suis battue comme une lionne pour vivre et voir grandir mes 3 enfants .
Mon problème est l après cancer ,j ai tellement peur qu il revienne .
à Curie hôpital de Paris ils m ont dit qu il fallait que je me fasse à l idée que j allais avoir un autre cancer et que j apprenne à vivre avec .
Je me reveille la nuit en pleurant car je n ai pas passée le cap des 5 ans ou 7 ans ,.
combien de temps vais je pouvoir vivre en bonne santé avec ma famille ?
je voudrais tellement protéger ma famille ,mon mari .
je vais lutter le plus longtemps possible .
mais je suis tellement triste parfois , c est dur.

45.Posté par didi le 13/02/2019 16:50

C'est un belle espoir que vous mettez là, vous pouvez en être fier. Je sais que beaucoup de gens abandonnent mais grâce à cet article, de nombreuses personnes ont repris goût à la vie. Alors qu'on se croyait bientôt partis, des personnes luttent et résistent pour leur famille mais aussi avec l'espoir qui remplis ce merveilleux texte.
Encore mille fois merci pour tout ce que vous avez fait et que vous nous avez redonné foi en nos rêves et nous même.
Je sais de c'est très dur de rester dans un hôpital et de surtout voir la tête des médecins lorsqu'ils vous annoncent les nouvelles du jour, mais vous venez de changer la donne. On a repris confiance et on sait que même si il y a une chance de guérir, même minime, on s'y accroche avec espoir.
Merci pour tout

46.Posté par Winslow le 14/03/2019 08:21 (depuis mobile)

Bonjout,j''ai lu vos histoires tellement emouvantes mais dites moi,combien de temps en moyenne peut on vivre d''un cancer non traité ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie