MENU ZINFOS
Faits-divers

Gendarme traîné : "C'est de la graine de criminel" fustige le parquet


Après une interpellation musclée et 10 jours de cavale, la réponse pénale est enfin tombée : 4 ans de prison avec maintien en détention pour le jeune homme de 25 ans qui avait traîné un gendarme sur une vingtaine de mètres le 27 juillet dernier à Saint-Paul.

Par - Publié le Mardi 8 Septembre 2020 à 07:06 | Lu 3151 fois

Une première fois renvoyée sur demande du prévenu pour préparer sa défense le 10 août dernier, l'audience tant attendue par les parties civiles s'est enfin tenue ce lundi.

Soutenu par la présence de son commandant de compagnie, le gendarme était également accompagné de sa compagne et de quelques collègues. Les faits, d'une extrême gravité, rappellent le danger qu'encourent les hommes de la gendarmerie et de la police lorsqu'ils sont sur le terrain. 

À la barre, Mathias T. réitère qu'il n'avait pas compris l'ordre de descendre du véhicule qui lui était intimé par le gendarme. Il explique à la présidente qu'il avait acheté le véhicule à un "gars" dans le Bas de la Rivière. Il devait le payer 50.000€ avec les 55.000€ qu'il avait gagnés en jouant aux cartes. Il était en possession de la carte grise et des clés lors du contrôle, raison pour laquelle il affirme ne pas avoir compris l'attitude du militaire. "Pour moi, la voiture n'était pas volée, j'avais les papiers de la voiture" affirme-t-il au tribunal. "J'ai paniqué, j'ai appuyé sur l'accélérateur et quand j'ai appuyé, je n'ai pas vu le gendarme", ajoute-t-il pour expliquer la scène. 

À voir la carrure du militaire - l'homme est particulièrement costaud - on ne peut que le croire ! Comment ne pas faire confiance à un jeune homme de 25 ans, qui fait montre de 13 mentions à son casier dont la plupart pour vol ou recel de vol, et qui n'a jamais passé le permis de conduire. Concernant les 10 jours de cavale, il a bien entendu une explication : "J'ai cherché le gars qui m'avait vendu une voiture volée pendant 10 jours. Je venais de sortir de prison, j'avais peur d'y retourner !"  

"Je lui ai demandé de sortir du véhicule, il a refusé"

"Le moteur était éteint, mais il y avait de la musique. Je lui ai demandé de sortir du véhicule, il a refusé. Je lui ai passé les menottes sur une main, mais quand je veux lui prendre la main droite, il se débat. Je n'ai pas eu le temps de serrer et en se débattant, il a réussi à se dégager. Il a démarré et mon intention était de lui faire stopper le véhicule. Il est absolument impossible qu'il ne me voie pas !" déclare la victime à la barre. 

"Mes clients sont particulièrement déçus ! Ils attendaient au moins des excuses", déclare l'avocate défendant les intérêts du gendarme et de de sa famille. "Ses explications, c'est n'importe quoi ! Il a mis la vie de cet homme en danger. Vous imaginez la violence de la scène lorsque vous voyez la vidéo ! On lui demandait juste de sortir du véhicule, mais tout a basculé. Il est essentiel pour cette famille d'être reconnue en qualité de victimes par le tribunal", conclut l'avocate. 

"Les faits sont parfaitement caractérisés même s'il ne reconnaît pas et n'assume pas ses actes" assène la procureure. "Il est bien connu de nos services et de son point de vue, la loi on s'en moque. Il nourrit plus que du mépris, il a un sentiment d'impunité ! Ce n'est pas un petit délinquant, c'est de la graine de criminel ! Il nous appartient de rappeler que le costume bleu a de la valeur et  qu'on ne peut pas tolérer ce comportement" conclut la procureure qui requiert une peine de 5 ans avec maintien en détention. Et d'ajouter : "je note l'aplomb de monsieur T. qui ne baisse pas les yeux"

"Il a paniqué et quand il a compris qu'il avait fait une grosse connerie, c'était trop tard"

"Il a paniqué et quand il a compris qu'il avait fait une grosse connerie, c'était trop tard. Il n'a jamais su exprimer l'expression de ses sentiments, il ne sait pas maitriser cela. Il fait le "cador", mais derrière ça, il y a un gamin qui est perdu mais qui essaye de s'en sortir. Cela ne fait pas de lui un criminel comme je viens de l'entendre" plaide la défense du prévenu. Le tribunal finalement condamne Mathias T à 4 ans de prison assorti d'un maintien en détention. 

Lors de cette audience, il y a eu un fait de séance particulièrement cocasse. Alors que la procureure de la République requiert, un jeune homme se fend d'un commentaire à voix haute pendant qu'elle parle du respect de l'uniforme. La présidente lui demande expressément de se taire mais pour la procureure, c'est loin d'être suffisant. Elle demande aux policiers de le sortir de la salle ainsi que son identité. Lors de la suspension d'audience, nous apprenons qu'il s'agit d'un jeune homme venu attendre la mise en place d'un bracelet électronique pour une période de 4 mois. 

En attendant d'être reçu par le juge d'application des peines, il était venu à l'audience soutenir son dalon. Il aurait mieux fait de s'abstenir car en lieu et place de 4 mois de surveillance sous bracelet électronique, c'est menottes aux poignets et direction Domenjod qu'il est parti purger sa peine après l'intervention de la procureure ! 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par PEC-PEC le 08/09/2020 05:54

Le signal est dans le bon sens bien qu’encore léger pour ce tueur en puissance . Quant à l’imbécile qui commente la procureure a eu la réaction que nous attendons tous de l’autorité judiciaire.

2.Posté par Domi le 08/09/2020 08:17

La justice doit nous mettre à l’abri de ces vermines qui rongent notre société . On trouvera toujours des crétins pour critiquer ces décisions de justice rapides et appropriées.
Si seulement cela pouvait servir d’exemple !

3.Posté par le taz le 08/09/2020 16:13

la france gauchiste et sa magistrature débile qui ornent encore des murs quand les autres condamnent aurait du dire :

c'est un sentiment de de graine de criminel fustige le parquet !!!!

ce pays est perdu et l'avocat qui a été nommé ministre de la justice ne fera qu'aggraver la réalité en ne parlant que de sentiments d'insécurité....

et l'inutile darmanin se la boucle dans son coin...

4.Posté par Rue la gare le 08/09/2020 20:06

Et tous élus qui se serve dans les caisses de leur mairie ou dit quoi
Et faisant profiter leur amis proche et
Ses présidents d association avec toute sorte d avantage voyage bon essence favoritisme
Eux rien toujours haut dessus des lois

5.Posté par Marc Raymond Fougeron le 08/09/2020 23:23

Ne mélangez pas tout posté 4 rue de la gare si vous voulez être crédible .

6.Posté par Coucou de la Cressonnière le 09/09/2020 04:01

4 ans ? Trop clément. 10 ans mini, 20 ans max. Là, il aurait vraiment compris la hauteur de ses responsabilités.

7.Posté par Dignité le 09/09/2020 09:12

Je ne comprends pas ces commentaires débiles de ceux qui cherchent à excuser les comportements voyous de ces jeunes branleurs, oisifs , agressifs , incultes, parasites, dangereux etc.. en évoquant la délinquance en col blanc à leurs yeux impunis.
Ce n'est pas parce qu'un col blanc ( parfois un élu) a commis un délit et qu'il arrive à s'en sortir à l'aide d'un avocat talentueux qu'un petit merdeux, rôdeur et voleur, doit se croire permis de faire un bras d'honneur à la loi.
N'est ce pas post 4 "Rue la gare"?

8.Posté par X le 09/09/2020 15:13

post 7 DIGNITE
cela en est tellement désolent ce " canard" que je survole rapidement les infos mais là vous dépassez l'entendement .
donc pour vous un élu ,parce que il gruge tous les jours la population , a le droit de s'en sortir selon vos écrits et ce grâce à une loi qu'ils se sont votés et octroyées qui leur permets la gratuité et le choix libre d' un avocat de renom mais forcement ferreux , donc avec nos impôts ils grugent ,volent impunément sachant que le procès éventuel va durer 5 ans , 10 ans toujours à nos frais . On m'a toujours appris que l’exemple viens du HAUT , il y a très longtemps que ces gens là ont oublié de montrer l'exemple ..
parlons de la justice , pourrie jusqu'à la moelle , aucun JE DIS BIEN AUCUN représentant de la dîtes justice ne se souvient de " LIBERTÉ- ÉGALITÉ- FRATERNITÉ " ils sont à la botte des politicards ...
dont vous faîtes partie peut-être .
On voit souvent sur ce journal des intervenants " ouais , si la RUN , si la FRANCE , ne te plait pas , t'as qu'à y aller ..."
oui j' ai 70 ans , j'ai quelques bons restes en anglais , je pourrais , et surtout c'est un choix et UN COURAGE car dans le dit pays que vous choisissez ( Russie , Corée du nord , Taiwan , etc) vous connaissez le fonctionnement , donc pour faire bref aucune excuse ( d'autres l'on fait , ont eu des couilles au cul et ne sont pas morts mais heureux) or en FRANCE on passe son temps à vous leurrer , 14000 disparus /an ( pour les familles oui c'est un malheur pour d'autres tel que l'état moins certains) sous prétexte d'un pays démocratique on vous défonce la gueule parce que vous avez osé défier JUPITER , simplement parce que vous en avez marre de payer, payer , payer . Aujourd'hui un politicard est AMOUREUX d'un RMIste , et l'entretien dans ce tunnel car c'est sa future élection ....
bref , monsieur DIGNITÉ , je ne protège pas les cagnards , surtout pas , mais si nous avions une justice digne de ce nom et un gouvernement qui REPRÉSENTE LE PEUPLE nous n'en serions pas là .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes