Politique

Gélita Hoarau défend la coopération régionale au Sénat

Jeudi 24 Novembre 2016 - 16:55

Gélita Hoarau est intervenue mercredi au Sénat pour défendre la proposition de loi du député martiniquais Serge Letchimy portant sur "l'action extérieure des collectivités territoriales et coopération des outre-mer". Une proposition qui a été adoptée à l’unanimité.

Lors de son discours la sénatrice qui remplace Paul Vergès à la suite du décès du fondateur du PCR, a également tenu à lui rendre hommage. Face à l’hémicycle, elle a défendu sa vision d’une meilleure coopération entre les "4 vieilles colonies" et leur environnement régional.

Soulignant la position politique et économique presque exclusivement tournée vers l’Hexagone et l’Europe pour des raisons historiques, la Guadeloupe, la Martinique, Mayotte et La Réunion doivent passer à "une diplomatie économique territoriale". 
Le texte prévoit de "donner la possibilité aux exécutifs d’outre-mer (Région comme Département, ou collectivité unique pour la Guyane et la Martinique) d’établir un programme cadre d’actions extérieures". 

"Les outre-mer, en négociant directement avec les pays de leur environnement géographique, couperont le cordon économique avec la  'France hexagonale'", a-t-elle indiqué. "Par exemple, en matière d’accords commerciaux, La Réunion pourra acheter des produits alimentaires provenant de son environnement  (à moins de 3 heures de vol), et non de Paris (à 12 h de vol). Cela va contribuer à faire baisser le coût de la vie. Tout en améliorant le bilan carbone."

Un texte qui jette les bases d’un nouveau contrat économique entre la France et "ses ex colonies" mais qui ne résout pas tout pour autant: "les Accords de Partenariat Économique, les APE,  signés entre l’Europe et ses anciennes colonies, ont été ratifiés sans qu’il y ait eu d’une part, une étude d’impact sur les économies d’outre-mer, et d’autre part, sans que les outre-mer n’aient été consultées. Quant à leur contenu, il reste – comme le TAFTA – soigneusement protégé". Une problématique à laquelle Paul Vergès s'était aussi attaqué. 
Lu 909 fois



1.Posté par Pierre Balcon le 24/11/2016 22:03

L'art 1 de la proposition de loi ( initiative parlementaire donc et non pas initiative gouvernementale ) est (rédigé comme suit :

L'article L. 1115-5 du code général des collectivités territoriales est complété par quatre alinéas ainsi rédigés :

« L'interdiction mentionnée au premier alinéa ne s'applique pas aux conventions conclues pour les besoins d'une coopération territoriale ou régionale et dont la signature a été préalablement autorisée par le représentant de l'État lorsqu'elles entrent dans l'un des cas suivants :

« 1° La convention met en oeuvre un accord international antérieur approuvé par l'État ;

« 2° La convention a pour objet l'exécution d'un programme de coopération régionale établi sous l'égide d'une organisation internationale et approuvé par la France en sa qualité de membre ou de membre associé de ladite organisation ;

« 3° La convention met en place un groupement de coopération transfrontalière, régionale ou inter-territoriale autre que ceux mentionnés au premier alinéa, quelle que soit sa dénomination. L'adhésion à ce groupement est soumise à l'autorisation préalable du représentant de l'État. »

Il faudrait qu'on m'explique en quoi le cadre de la coopération se trouve réellement bouleversé par ce texte .
Toujours cette manie bien française de penser que le réel et l'histoire peuvent être changés avec des textes alors que l'on sait que l'action précède toujours la loi .
La COI qui date de plus de 30 ans constitue déjà un cadre très ouvert aux actions de coopération . Il n'a été exploité que pour des "machins " de technocrates sans réelle portée ni politique ni économique , servant de surtout d'argument pour pomper , de manière totalement asymétrique ,l'argent de l'Europe ou de la France .
Pour quelle raison ? Parce que nos économies et nos modèle de développement ( façon de parler ) ne sont que très peu complémentaires .
Quant aux échanges de biens ou de services je crois que notre sénatrice va un peu vite en besogne. Les freins aux échanges sont de plusieurs ordres .
Quand ils sont de nature douanières ( très faibles en l'occurrence) il faudra plus que cette loi pour faire mieux que l'OMC qui est actuellement le chef d'orchestre en la matière .
L'octroi de mer chez nous constitue pour l'heure le principal outil protectionniste et je ne vois pas nos élus toucher au "grisbi ".

2.Posté par pos le 25/11/2016 07:42 (depuis mobile)

Enfin, la pauvre femme à pu prendre ce poste depuis tant d''années ce monsieur verges n''avait plus le droit de prendre l''avion il fallait attendre mourir pour qu''elle puisse prendre ce poste toucher de l''argent entend que sénateur sert à quoi aujourd''

3.Posté par populaire le 25/11/2016 10:36

il y a longtemps que le PCR parle de cooperation régionale sans jamais l'avoir mise en pratique , basta , vous debarquez pour saluer les actions engagées , allez encore une marionette.

4.Posté par Miro le 25/11/2016 10:36

Vous m'en direz tant ! .... OH! Mme G.H c'est du temps perdu et de l'énergie gaspillée pour faire parler de vous . Ne laissez pas votre mentor voyager seul sur le chemin de l'oubli !

5.Posté par pickachou le 25/11/2016 10:49

La pauvre la pauvre c est un bien grand mot ,je pense qu elle attendais ce moment depuis longtemps pour enfin ce faire parler d elle

6.Posté par Le Jacobin le 25/11/2016 10:50

Elle au moins elle fait le Job, ou sont les autres, qui touchent le salaire?

7.Posté par Franck le 25/11/2016 11:01

Avant tout je tiens à saluer sa position d'ouverture pour les Outre-mer. Cependant, elle ne fait que rabâcher ce qu'on sait depuis toujours. Les Outre-mers sont limitées par Paris sur la coopération. En ce sens, à la Réunion nous avons quand même un président de région qui a entamé un combat réel et non pas un brassage d'air comme nous avons ici. FAUT ARRÊTER de squatter les sièges des assemblées pour rien dire!

8.Posté par Valérie le 25/11/2016 11:35

L'octroi de mer crée des emplois je crois !!!!

9.Posté par Nathalie le 25/11/2016 11:42

Je pense que Madame Hoarau devrait davantage se préoccuper de la Primaire à Gauche.
Votre annonce semble plutôt séduisante, mais quand on va au fond de votre proposition comme le dit Pierre Balcon (post 1), il n’y a rien !
Au lieu de faire ce genre d’annonce démagogique, vous devriez vous préoccuper de l’avenir de votre Président Hollande : Arnaud Montebourg appellerait déjà les électeurs de droite et de gauche à participer à la primaire PS pour dégager François Hollande de la compétition.

Ce sont bien là des méthodes de Gauche, de la petite politique politicienne !

10.Posté par reunionnaise pei le 25/11/2016 11:43

si verges savait de quoi il parlait et comment défendre son pays, cette dame aura du fil à retordre BONNE CHANCE

11.Posté par polo974 le 25/11/2016 13:27

c'est marrant, je croyais qu'une bonne part de la bouffe arrivait par bateau,
que pas mal de fruits venaient d’Afrique (du Sud), que de la viande venait du Botswana.
que de la bouffe venait directement d'asie (avec déjà des doutes sanitaires)...

et oups, on ne parle que d'importation...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 20 Septembre 2018 - 18:16 Sport pour tous, tous pour le sport