MENU ZINFOS
International

Gaza : La trêve rallongée de cinq jours


- Publié le Jeudi 14 Août 2014 à 12:18

Mercredi soir, l'Egypte, médiateur du conflit entre le Hamas et Israël, a annoncé que la trêve entre les deux belligérants serait prolongée de cinq jours.

L'annonce officielle de cette trêve n'a cependant pas empêché l'aviation israélienne de mener quatre raids sur la bande de Gaza. Selon l'armée israélienne, ces raids sont une réponse aux tirs de six roquettes d'origines palestiniennes.

En un mois de conflit, on compte près de 2.000 morts côté palestinien et 67 côté israélien, dont 64 soldats. Hier, dans la matinée, Simone Camilli, 35 ans, vidéaste d'Associated Press, et son traducteur palestinien, Ali Abou Afash, 36 ans, sont morts lors du désamorçage d'un missile israélien. Bien que ce soit le premier journaliste étranger tué en un mois de guerre, Reporters sans frontières dénombre au moins 15 acteurs de l'information ayant péri depuis le début du conflit.

La levée du blocus, l'objectif essentiel

Avant mardi à 0h01, heure locale, soit la fin de la trêve, les négociateurs devraient entamer de nouvelles discussions dans l'espoir de pérenniser la trêve mais surtout, d'aborder le sujet fondamental de la levée du blocus imposé depuis 2007 par Israël. Pour Ismaïl Haniyeh, le dirigeant du Hamas à Gaza, ce dernier point est la condition essentielle à un cessez-le-feu définitif car "les sacrifices" du peuple palestinien interdisent de "brader" les "exigences".

Selon un document que l'Agence France-Presse a pu consulter, "les Égyptiens proposent, après l'obtention d'un cessez-le-feu permanent, de nouvelles discussions dans un mois". Elles permettront d'aborder les différents points de blocage, comme "l'ouverture d'un port et d'un aéroport pour alléger le blocus et la restitution par le Hamas des corps de deux soldats israéliens tués contre la libération de prisonniers palestiniens".

Ils espèrent aussi que "la zone tampon le long de la frontière de la bande de Gaza avec Israël soit graduellement rétrécie et placée sous la surveillance des forces de l'ordre de l'Autorité palestinienne". Quant à la levée du blocus, le document fait surtout état d'ouvertures de points de passage aujourd'hui fermés.

L'avenir de l'ensemble de ces points dépendront d'accords entre l’État Israélien et l'autorité Palestinienne, le Hamas, qui ne reconnait pas l'État d'Israël, étant boudé par celui-ci.
Gaza : La trêve rallongée de cinq jours




1.Posté par noe le 14/08/2014 16:39

Il faut qu'on arrete cette guéguerre de toute urgence !

Les peuples ont le droit de vivre dans la dignité et la confiance ...

"Le mensonge est une arme à deux tranchants. Il semble une réponse adéquate à la viabilité à court terme sans penser qu'on devra, un jour, faire face à l'illogisme de son existence et aux tourments de sa conscience." - (Pierre B)

2.Posté par L’INDÉPENDANT le 15/08/2014 11:00

Comme d'habitude, le Hamas n'a pu s’empêcher de tirer des roquettes sur ISRAËL, dans l'espoir que la riposte Israélienne soit médiatiquement exploitable, comprendre, des femmes et des enfants ensanglantés à exhiber...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes