MENU ZINFOS
International

Gabon: La réélection d’Ali Bongo contestée dans la violence


Le Gabon est au bord du chaos. La réélection du président sortant, Ali Bongo, est vivement contestée. La vague de violences continue à faire des ravages.

- Publié le Jeudi 1 Septembre 2016 à 14:50

Gabon: La réélection d’Ali Bongo contestée dans la violence
Plus de 200 pilleurs ont été arrêtés depuis mercredi par la police à Libreville, la capitale gabonaise. Les violences se multiplient au Gabon après la victoire contestée d’Ali Bongo à l’élection présidentielle. Le président sortant est pointé du doigt par son rival Jean Ping, notamment pour des fraudes électorales supposées. Les émeutes et les pillages ont eu lieu dans plusieurs quartiers de Libreville.
 
Le commandant en chef de la police nationale, Jean-Thierry Oye Zue, a révélé que six policiers ont été blessés. Des blessés ont également été enregistrés dans le rang des civils mais leur nombre reste à déterminer pour le moment.
 
Dans le camp de l’opposition, Jean Ping a déclaré que deux personnes ont été tuées durant les émeutes de ce jeudi matin. Le candidat malheureux à la présidentielle a également précisé que plusieurs personnes ont été blessées. Cet ancien président de la commission de l’Union africaine a aussi dénoncé l’assaut lancé ce jeudi par les forces de sécurité contre son quartier général (QG).  




1.Posté par Dazibao le 01/09/2016 22:53

Vivement que MAM soit nommée ministre des affaires étrangères pour y envoyer des renforts pour mâter les manifestants en cette "possession française" de France -Afrique (En 2001, elle avait proposé à l'Assemblée nationale, l'envoi de policiers, c'est à dire le savoir-faire français à la police tunisienne pour "régler les situations sécuritaires".

2.Posté par Le Corbeau le 03/09/2016 14:22

POUR QUI SONNE LE GLAS

Il semble qu'avec l'Europe et sa monnaie l'euro,la France s'est laissée enfermer dans une nasse ( comme Vercingétorix à Alésia par César.
Elle a perdu sa Liberté, ses pouvoirs régaliens, sa monnaie, sa réputation et tout le reste.
De révolutionnaire , elle est devenue soumise - à tous ses détracteurs - comme un mouton.
En effet, dans la création de la zone euro, il faut 6fr55 pour un euro soit une forte baisse du pouvoir d'achat.
Ajoutez à cela, la suppression des acquis sociaux, la fermeture des usines et leur délocalisation à l'étranger pour réaliser plus bénéfices et vous aurez une vue d'ensemble de la situation, où est le patriotisme ???
Tout comme dans la Rome antique - qui si riche - avec les luttes politiques internes ( les Romains avaient perdu le goût du travail et l'amour de la liberté.. D'où la chute.
Il semble que c'est ce qui nous menace.
Dans ce contexte, il faut s'attendre à la fin d'un règne.
Aujourd'hui , demain.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes