MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

GPL ou la représentante d’un gouvernement illustre en inégalité


Par Max Techer - Publié le Vendredi 24 Avril 2015 à 09:33 | Lu 543 fois

GPL ou la représentante d’un gouvernement illustre en inégalité
Avocate et député à Paris, député, conseillère régionale, conseillère à la mairie de paris, membre du parti national du parti socialiste, collaboratrice de cabinet du maire de Paris, enseignante au centre de formation des barreaux pendant plusieurs années, enfin bref, le CV de notre ministère laisse sans voix.

Elle a su imposer sa marque dans les questions relatives aux outre-mer : déléguée générale à l'outre-mer à la mairie de Paris, Directrice générale à l'Agence nationale pour l'insertion et la promotion des travailleurs d'outre-mer, Membre correspondant de l'Académie des sciences d'outre-mer, Ministère des outre-mer aujourd’hui.

Malgré ces compétences reconnues, force est de constater que pour une ancienne ministre déléguée chargée de la Réussite éducative elle oublie les fautes du gouvernement auquel elle appartient. Question réussite de nos futures générations, le gouvernement me laisse perplexe.

Difficile pour conseil général, régional ou les intercommunalités de répondre aux besoins de nos jeunes. Le département en tant que responsable des collèges, la région des lycées et les intercommunalités des transports scolaires subissent de plein fouet la politique gouvernementale. Force motrice, l’éducation de nos enfants en prend un coup. Puisque qui dit diminution des dotations générales de fonctionnement dans un souci d’économie dit économie de dépense sur la rénovation des établissements scolaires, mais aussi diminution des coûts liés à l’exploitation des transports scolaires, et les économies ne vont pas s’arrêter là.

Le gouvernement de notre ministre des outre-mers fervente défenderesse de l’égalité nous a mis pourtant dans une situation inégale, voire discriminatoire. Nous accusons des décennies de retard face au territoire métropolitain sur tous les plans. Lorsque nos communes portent l’effort pour l’avenir de nos jeunes, nous prenons un grand coup de massue socialiste, et les conséquences sont graves. Demain lorsque nos communes ne pourront plus supporter la rénovation et le transport de nos enfants vers les écoles, que fera le gouvernement qui se désengage à l’égard des outre-mers.

Certains me diront qu’un effort doit être fait. Oui nous ne devons pas oublier notre solidarité, mais lorsque les outre-mers subissent du retard, à qui il faut demander un effort ?
Pour conclure, le gouvernement tourné vers le social est totalement déconnecté de la réalité qu’est la nôtre. Le gouvernement socialiste nous a lâchement abandonné, sur la continuité, avec la diminution des dotations aux collectivités locales, sur la diminution du chômage nous attendons toujours le résultat, sur l’augmentation de l’égalité des outre-mers. Pire encore votre gouvernement participe à l’appauvrissement des réunionnais, à leur isolement.
Vous êtes dans le mauvais gouvernement madame le Ministre. 




1.Posté par GIRONDIN le 24/04/2015 13:04 (depuis mobile)

Et dire que ces cochons de socialiste veulent faire 60 milliards alors que l'UMP ne demandait que 130 milliards!!!!

2.Posté par LES outre-mer ??????? le 24/04/2015 13:28

Vous aussi, vous parlez DES outre-mer.
Pourriez-vous nous instruire et nous dire combien il y en a svp ?
A. Gunet

3.Posté par Trop le 24/04/2015 14:11 (depuis mobile)

En fait elle a fait trop d études , de métiers et de mandat ! Sa tête est trop pleine elle n'est plus capable de refleclir

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes