MENU ZINFOS
International

Fusillade à Las Vegas : Daesh revendique l'attaque


Par Zinfos974 - Publié le Lundi 2 Octobre 2017 à 18:28 | Lu 4433 fois

Capture d'écran CNN
Capture d'écran CNN
L'attaque est déjà présentée comme la fusillade la plus meurtrière de l'histoire des États-Unis. Un homme a ouvert le feu depuis l'hôtel-casino Mandalay Bay à Las Vegas alors que se jouait un concert en plein air. La fusillade a fait au moins 50 morts et plus de 400 blessés.

Ce lundi en fin d'après-midi, le groupe état islamique a revendiqué la fusillade via son agence de propagande. Daesh y affirme que le tireur était converti à l'islam depuis plusieurs mois.

L'auteur de l'attaque a tiré depuis le 32e étage de l'hôtel. Il a été abattu par les policiers. L'identité du tueur a rapidement été révélée. Il s'agit de Stephen Paddock, âgé de 64 ans, "résidant de la ville", avait indiqué la police.




1.Posté par thierrymassicot le 02/10/2017 19:00

Et jamais Daesch ne revendique s'il n'est pas de prés ou de loin à l'initiative de ces abominations faut surtout pas qu'il se discrédite en faisant une fausse rendic ...En même temps,nous les afficionados du post, du tweet, faudrait que l'on fassent tous un peu attention même sur ce genre de blog...Récupérer une adresse mail, une IP d'un posteur est toujours faisable en s'introduisant par une faille et elles sont nombreuses...
Quel Monde de merde, vraiment.

2.Posté par dieu le 02/10/2017 19:06

stefen paddock de l alabama bravo vraiment merci rien a ajouter car ce soir le diable a un nom et oui le diable existe bel et bien ..........

3.Posté par Fidol Castre le 02/10/2017 19:23

C'est faux. C'est le pape François qui a revendiqué l'attentat car c'est un catholique qui a tiré en criant : " Jésus Akbar". Comme d'habitude.

4.Posté par Fidol Castre le 02/10/2017 19:24

2.Posté par dieu le 02/10/2017 19:06

stefen paddock de l alabama bravo vraiment merci rien a ajouter car ce soir le diable a un nom et oui le diable existe bel et bien ..........


Oui, il existe. Et on dirait qu'il aime bien la couleur verte...

5.Posté par poitre le 02/10/2017 20:33

On dit merci qui? Merci la gauche medef

6.Posté par Bibi la bicrave le 02/10/2017 22:05

@post.5 poitre

C'est quoi le rapport entre la gauche, le Medef et le mec qui a fait cette dinguerie à Las Vegas ?

7.Posté par Gogote le 03/10/2017 05:05 (depuis mobile)

Une revendication opportuniste...

8.Posté par SPARTACUS974 le 03/10/2017 06:19

Ces revendications à postériori doivent etre prises avec des pincettes car elles créent le lien entre l'acte et une possible origine.
Sachant qu'il convient de diaboliser l'Islam,ces revendications alimentent parfaitement l'islamophobie ambiante depuis le 11 septembre qui avait "justifié" l'invasion de l'Afganistan et la guerre contre l'Irak.
Aux Etats unis,des attentats déjoués avaient en réalité été montés à l'origine par certains services bien obscurs.Avant d'etre diabolisés,Daesh et al Qaida avaient reçus des soutiens de certains pays quelques années auparavant.
Les revendications "signent" l'origine des attentats mais nous pouvons douter de leur authencité ,surtout si elles ne sont pas dénuées d'intentions plus ou moins malveillantes. Le Monde.fr avec AFP | 21.07.2014 à 17h55 • Mis à jour le 21.07.2014 à 18h49
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/07/21/le-fbi-a-pousse-des-americains-musulmans-a-commettre-des-attentats_4460774_3222.html#ogMV54uofAVFd7Qv.99
Selon l'organisation Human Rights Watch, le FBI a "poussé et parfois même payé", des musulmans américains pour les inciter à commettre des attentats. LEXPRESS.fr avec AFP , publié le 21/07/2014 à 18:22

9.Posté par Fifi le 03/10/2017 05:01

La propagande fait partie de la stratégie de cette organisation mais le FBI a démenti aucun lien !

10.Posté par dieu intervient le 03/10/2017 09:39

LE PARADOXE DU BIEN ET DU MAL

Dans l'une de ses épîtres, saint Paul dit que la société humaine est régie par des "principautés et des pouvoirs" - son expression pour signifier "le démoniaque". Que nous interprétions le démoniaque comme une force extérieure ou simplement comme notre nature humaine et "péché originel", il y a quelque chose de foncièrement vrai dans l'idée que le diable gouverne le monde. Comme le montrent les guerres, les génocides, la pauvreté, la famine, les inégalités criantes dans la répartition des richesses, le racisme et le sexisme, le désespoir, la toxicomanie, la délinquance en col blanc dans nos institutions, le crime dans nos rues et la maltraitance des enfants et des femmes dans nos maisons, on peut estimer que le mal est à l'ordre du jour.

Du moins, c'est l'impression que l'on a la plupart du temps, car les forces du mal sont réelles et variées. Certains religieux prétendent que les facteurs perpétuants le mal trouvent leur origine dans le péché. Les explications psychologiques soulignent le plus souvent l'absence de conscience individuelle et collective. Bien des commentateurs voient dans le chaos de notre culture, avec l'effondrement des valeurs familiales et l'accent mis sur le matérialisme et le confort à tout prix, le principal déterminant du mal. On reproche souvent aux médias leur mauvaise influence. Jetons un oeil sur chacun de ces facteurs pour faire ressortir la réalité paradoxale du bien et du mal qui a un impact important sur nos choix de société.

Originellement, le mot "Satan" veut dire adversaire. Dans la théologie chrétienne, Satan est aussi appelé le diable. Lorsque nous jouons le rôle de l'adversaire, nous sommes précisément "l'avocat du diable". Mythologiquement, Satan ou le diable est un ange déchu qui expulsé du ciel pour désobéissance et orgueil ; il est devenu l'incarnation du mal et l'adversaire de l'homme. Une certaine dose d'antagonisme est bonne pour notre réflexion et notre développement. Mais l'excès en la matière peut receler un soupçon de perfidie. Toute attitude antagoniste qui est systématiquement contraire au développement de l'homme - et directement opposée au divin - contient les ingrédients de base pour la perpétuation du mal.

Parmi ces ingrédients, il y a la nature humaine elle-même. Je ne sais pas précisément quel rôle le diable joue en ce bas monde, mais comme je l'ai dit assez clairement dans Les gens du mensonge, étant donné la dynamique du péché originel, la plupart des gens n'ont pas besoin du diable pour faire le mal. Ils sont parfaitement capables de se débrouiller tout seuls. Dans Le Chemin le moins fréquenté, j'ai suggéré que la paresse est peut-être l'essence de ce que les théologiens appellent le péché originel - par paresse, je ne veux pas tant dire la léthargie physique que l'inertie mentale, morale ou spirituelle. Le péché originel englobe aussi notre tendance au narcissisme, à la peur et à l'orgueil. Combinées, ces faiblesses humaines ne contribuent pas seulement au mal mais empêchent les gens de reconnaitre leur part d'ombre. Déconnectés de leurs propres péchés, ceux qui n'ont pas l'humilité leur permettant de voir leurs faiblesses, sont les plus à même de contribuer au mal, volontairement ou involontairement. Ce sont ces individus ou ces groupes sans conscience et dépourvus d'intégrité qui sont en général à l'origine des guerres. J'ai parlé de ceci dans Les gens du mensonge, me servant du massacre de My Lai comme étude de cas. J'y montrais comment le mal, à un niveau institutionnel et de groupe, apparait lorsqu'il y a fragmentation de la conscience.

Dans Plus loin sur le chemin le moins fréquenté et Different Drum, j'ai parlé du fléau de la compartimentation. Je racontais à l'époque, vers 1970, où je travaillais à Washington et déambulais dans les couloirs du Pentagone, parlant de guerre du Vietnam à qui voulait l'entendre. On me répondait : "Docteur Peck, nous comprenons votre inquiétude. Oui, vraiment, nous vous comprenons. Mais voyez-vous, ici nous nous occupons seulement des approvisionnements, et notre seule responsabilité est de faire en sorte que le napalm soit fabriqué et expédié au Vietnam à temps. Nous n'avons absolument rien à voir avec la guerre. La guerre est la responsabilité du département politique. C'est eux que vous devriez voir."

J'ai donc rendu viste aux gens du département politique et ils m'ont dit : "Eh bien, voyez-vous, docteur Peck, nous comprenons votre inquiétude. Si, si, vraiment. Mais ici, au département politique, nous ne sommes pas réellement responsables de la politique que nous menons. Nous ne faisons qu'exécuter les décisions politiques, nous ne les prenons pas. C'est la Maison-Blanche qui s'en occupe." On aurait dit que personne au Pentagone n'avait rien à voir avec la conduite de la guerre au Vietnam.

On trouve ce même type de cloisonnement dans toute organisation d'une certaine taille, dans les affaires, dans l'administration, dans les hôpitaux et les universités, dans les églises. Lorsqu'une quelconque institution se développe et se compartimente, sa conscience devient le plus souvent si fragmentée et si diluée qu'elle disparait virtuellement ; l'organisation a alors le potentiel de devenir intrinsèquement mauvaise.

Le mot "diabolique" vient du grec diabellein, ce qui veut dire séparer, fragmenter ou compartimenter. Parmi les aspects les plus diaboliques de la fragmentation de notre conscience collective, on trouve des choses si ordinaires qu'elles ont été institutionnalisées, comme le racisme, le sexisme, le jeunisme et l'homophobie. Là où elles règnent, les mécanismes de l'oppression et de la déshumanisation sont à pied d'oeuvre. Lorsque certains groupes humains sont considérés comme inférieurs, non pertinents, ou sont traités avec dérision, des conséquences dramatiques pour la société dans son ensemble sont inéluctables.

Pour combattre le mal social institutionnalisé, nous devons nous rappeler que ce qui nous semble bon doit l'être pour la majorité des gens, la plupart du temps, et pas simplement "bon pour nous". [...]

Source : Livre Au delà du chemin le moins fréquenté de Scott Peck, pages 228 à 232

11.Posté par Fredo974 le 03/10/2017 11:20

POST 5 POITRE

On ne te dit pas merci pour ta nullité !

12.Posté par DIMI le 04/10/2017 16:05

bientôt daesh revendiquera le chien qui a mordu ,la voiture qui se plante dans le caniveau ,en bref il s'approprie des faits qui ne sont pas religieux

13.Posté par thierrymassicot le 04/10/2017 19:34

@12 DIMI :

"bientôt daesh revendiquera le chien qui a mordu ,la voiture qui se plante dans le caniveau ,en bref il s'approprie des faits qui ne sont pas religieux "

Ce qu'ils ont revendiqué à toujours été prouvé sauf une fois ou deux comme la fusillade dans un casino aux Philippines,le 1er juin 2017 où un doute subsiste quant à l'implication de Daesh....Bon, maintenant je ne veux par corréler, peut-être simple coïncidence mais le salopard de Paddock avait effectué un versement de 100 000$ quelque temps avant de commettre son crime odieux...aux Philippines.Ok sa compagne était dans sa famille, dans son pays d'origine, mais bon, l'enquête dira ce qu'il en est...

Enfin ce qui me fait surtout te répondre, c'est la dernière partie de ta phrase : " en bref il s'approprie des faits qui ne sont pas religieux " Ben, ce qui est sur, c'est que toutes les actions commises par Daesh ne sont pas des faits religieux, jamais, nulle part!!! Je pense que pour toi, un mec qui tire dans la foule du 32ème étage et, s'il n'a pas crié " allahu akbar " ou s'il l'a crié mais que l'on n'a pas entendu, ce n'est pas un fait religieux...... Et bien moi, je vais te dire que la salope de Marseille qui a assassinée froidement ces deux jeunes filles, les meurtres commis par les frères Kouachi, ainsi que toutes les autres atrocités perpétrées par ces barbares, qu'ils hurlent " Pour venger le Prophète", "Allahu akbar" jamais ce ne seront des faits religieux, ni de prés, ni de loin! Ce ne sont que des crimes, des meurtres de voyous sanguinaires... Et le plus triste de l'histoire c'est que, comme après la mort, il n'y a rien, jamais, il ne sauront après s'être fait abattre comme des chiens,que ce fut au nom de rien, qu'ils ont agit pour nothing, nous, nous le savons, mais ces galeux ne s'en douteront jamais, même aux confins de l'Eternité

14.Posté par Ripaille le 08/10/2017 18:55

Pendant que les bourges s'occupent de siphonner l'arabie, les français se cachent la tete dans le sable

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes