MENU ZINFOS
Faits-divers

Fusil en main et bagarreurs, rien ne les arrête au bar "Halte-là"


Trois hommes comparaissaient mercredi en comparution immédiate pour des faits de violences avec arme. Le 2 octobre dernier, ils arrivent, en état d'ivresse, dans un bar de la Possession, puis sèment la terreur. L'un d'entre eux sort un fusil de calibre 12 et l'exhibe fièrement effrayant tous les clients présents.

Par - Publié le Jeudi 8 Octobre 2020 à 15:22 | Lu 5416 fois

Le 2 octobre dernier, il est 23h15 lorsque les gendarmes interviennent au bar "Halte-Là" dans la commune de La Possession. Trois hommes ont commis des violences sur des clients et, pour couronner le tout, l'un d'entre eux a volé un scooter. Les gendarmes constatent également la détérioration du véhicule d'un client en stationnement. La victime du vol de son scooter, a aussi reçu des coups. 

 Jean-Rodrigue M., 30 ans, Sébastien R., 27 ans et Dylan S., 22 ans débarquent en voiture fortement alcoolisés pour boire un verre. Tout dérape lorsque Dylan S., aperçoit le copain de son ex dan le bar. Il lui reproche de lui avoir piqué sa copine lorsqu'il était en prison et pour ne rien arranger, de lui avoir fait un enfant ! Le jeune homme détale pour éviter la bagarre qu'il sent venir. Les 3 dalons n'en restent pas là pour autant, ils veulent absolument boire. Le patron qui refuse de les servir au départ, finit par céder face à leur agressivité. 

Sébastien R., s'empare d'un fusil calibre 12 dans la voiture

Ils poursuivent leur show en effrayant les clients mais montent d'un cran lorsque Sébastien R., s'empare d'un fusil calibre 12 dans la voiture. Comme l'attestent les caméras de surveillance de la ville, le fusil passera de main en main devant le regard apeuré des témoins de la scène. Ils se battent ensuite avec des clients du bar. Jean-Rodrigue M. et Sébastien R., repartent en voiture, alors que Dylan S., préfère prendre le scooter qui est là. Il n'a pas les clés mais qu'importe, il le laisse "glisser jusqu'en bas" indique t-il à l'audience. 

À la barre, les 3 dalons sont presque d'accords sur tout. Jean-Rodrigue M. conduisait la voiture sans être titulaire du permis, Sébastien R. est propriétaire du fusil qu'il avait acheté le jour des faits. Quant à Dylan S., il a volé le scooter. Tous s'accordent aussi sur le fait qu'ils ne cherchaient pas la bagarre, ils se sont fait insulter et ont donc réagi. Selon un témoin, "il y a 10 à 15 minutes où c'est parti dans tous les sens".

Pour la petite histoire, Jean-Rodrigue M. fait montre de 12 mentions à son casier, Sébastien R. 7 mentions et Dylan S., le plus jeune d'entre eux, 19 mentions au compteur !

"Panique, peur et confusion ! tel est le climat ce soir là !"

"Panique, peur et confusion ! tel est le climat ce soir là !" assène le parquet. "Les témoins identifient les prévenus, de plus, la vidéosurveillance a filmé la scène. 3 personnes arrivent dans une voiture, agressives, à tel point que le gérant ferme le bar avec les clients à l'intérieur. Les témoins, la vidéo, tout concorde ! Ce sont des faits extrêmement graves, vous n'aurez aucun problème à entrer en voie de condamnation. Je vous demande une peine de 4 ans de prison assortis d'un maintien en détention pour les trois, ainsi que la révocation des sursis précédant les concernant et la confiscation des scellés dont la voiture", requiert le procureure. 

"Nous avons le rôle bien précis de chacun, de plus, il s'agit plus d'une exhibition de l'arme que de menaces. Ils reconnaissent les faits et avaient extrêmement bu. Ils n'ont jamais menacé personne directement, ce sont des violences mais pas avec arme. Je vous demande de ne pas les placer en détention et de différencier les faits pour chacun d'eux", plaide la défense.

Mais après vérification des enquêteurs, il s'avère que l'arme était chargée, le cran de sureté enlevé et une cartouche dans la chambre, rien que ça ! 

Le tribunal, après en avoir délibéré, condamne les trois dalons à 2 ans de prison avec maintien en détention. S'ajoute à leur peine, la révocation des sursis qui était au-dessus de leur tête puisqu'ils étaient tous en état de récidive. Jean-Rodrigue M. et Dylan S. feront 6 mois de plus, Sebastien R. fera 5 mois supplémentaires. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Tania le 08/10/2020 20:49

Encore une belle brochette de cas sociaux.... Zamaliens, alcoolique, chômeurs... "Des chances pour la France" comme dirait l'autre.... Foutez-moi tout ça au trou.

2.Posté par France 98 le 08/10/2020 23:01

« .... lorsqu’il été en prison.... » AÏE 😓

3.Posté par babar ©® le 09/10/2020 06:57

"fusil acheté le jour des faits"......moi j'ai voulu un jour acheter une carabine a air comprimé parce que je suis empesté par des pigeons......il a fallu un tel patacaisse que j'ai abandonné.......comment ils font ??? que l'on me donne l'adresse....
est ce que ca veut dire que ces mecs ont des permis de chasse ??? terrible....

il y en a marre de ces gratelles....

4.Posté par patpiman le 09/10/2020 07:25

Déchets, rebuts, mauvaises graines... ils finiront un jour aux assises s ils ne tombent pas avant !

5.Posté par domingos le 09/10/2020 08:10

@1 : il n'a jamais été mentionné du zamal dans cette histoire.

arrête de mêler le zamal à ces cassos, s'ils avaient fumé plutôt que picoler, ils seraient restés chez eux tranquillement.

6.Posté par Bourik le 09/10/2020 10:03

Ils recommenceront

7.Posté par sèga maloya le 09/10/2020 14:07

Ah ! ils sont forts armés d'un fusil, mais en prison ils auront en plus les balles !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes