MENU ZINFOS
Océan Indien

Fuite des athlètes comoriens : Un journaliste sportif responsable de la situation ?


Des dizaines de handballeurs comoriens venus participer à une compétition à La Réunion ne sont pas rentrés chez eux à la date d’expiration de leur visa. Ils sont donc en situation irrégulière dans le département. Une affaire qui fait également grand bruit dans l’archipel où les responsabilités sont recherchées.

Par - Publié le Jeudi 21 Juillet 2022 à 15:26

Inoussa Houmadi et Naïlati Silahi, dirigeants de l’équipe de Kazampassani - Crédit photo : Al-watwan
Inoussa Houmadi et Naïlati Silahi, dirigeants de l’équipe de Kazampassani - Crédit photo : Al-watwan
Lundi dernier, la préfecture confirmait que des handballeurs comoriens venus participer à la Ligue des Champions de l’océan Indien n’étaient pas repartis et se trouvaient en situation irrégulière. Selon les chiffres avancés par les médias de l’archipel, ils sont 73 sur 76 à ne pas avoir pris le chemin du retour. Une actualité qui a interpellé à La Réunion, mais qui fait grand bruit aux Comores.

Depuis, chacun essaye de comprendre comment cette situation a pu se produire. Interrogé par le média Al-watwan, Inoussa Houmadi et Naïlati Silahi, tous deux dirigeants de l’équipe de Kazampassani, ont donné leur sentiment sur ce fiasco. Selon eux, la faute incombe "à tout le monde".

Le ministre et un journaliste dans l’œil du cyclone

Le premier visé est le ministère de la Jeunesse et des Sports des Comores. S’ils reconnaissent au ministre le fait d’avoir réussi à obtenir les visas pour les athlètes, le manque d’organisation est pointé du doigt. Le premier faux pas vient de l’obtention tardive des visas alors même que la compétition avait été avancée. Leur équipe féminine n’avait donc pas fait le déplacement.

“Il n’y avait pas de comité d’accueil à l’aéroport, les hébergements ont été annulés, qu’est-ce qu’il restait à faire ? Tous ceux qui avaient un endroit où aller sont partis. Le ministre a fait son devoir, en grande partie. Si nous avions eu les visas à temps, si le gouvernement nous avait soutenus financièrement, si nous avions été accueillis sur place comme il se devait, alors je ne dis pas qu’il n’y aurait pas eu de fuites, mais elles n’auraient pas été massives”, affirme Nailati Silahi, la présidente de Kazampassani.

Pour la dirigeante, une autre personne a également des responsabilités dans l’affaire. Selon elle, c’est “la fausse alerte de fuite d’un journaliste sportif comorien qui a provoqué la pagaille et incité les athlètes à fuir effectivement”. 

Si ce journaliste ne devrait avoir aucun compte à rendre à la justice française, ce n’est pas le cas des personnes en situation irrégulière.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par nene le 21/07/2022 18:20

76 personnes pour un petit tournoi de handball ?pourquoi autant de visaS l'équipe de france ne se déplace pas avec autant de personnes
plus de sportifs comoriens ici

2.Posté par Choupette le 21/07/2022 18:20

"... la faute incombe "à tout le monde"".

Mais bien sûr ... .

C'est toujours la faute aux autres. Aucun encadrement, zéro organisation, l'occasion était trop belle.

76 handballeurs ! Ils sont venus avec la famille, pour des vacances indéfinies dans la famille ?

Incroyable.

3.Posté par ⌐╦╦═─ ✧zₐzₐₘₐₕₑₗₗ ▄︻̷̿┻̿═━一 le 21/07/2022 18:38

Prochaine rencontre sportive il faudra juste les exclure de la compétition ou les loger directement à domenjo en confiscant tout leurs papiers dès leurs arrivés ! 73 personnes ont fait passer le préfet pour un bouffon !

4.Posté par Michel Baret le 21/07/2022 18:57

Il suffit de faire un tour autour des mosquées et de contacter les associations comoriennes de l'île et on les retrouvera bien vite .

5.Posté par Créole le 21/07/2022 19:04

Certainement qu'ils sont très heureux chez eux, c est pour cette raison qu'ils veulent rester en France....

Honte aux politiques comoriens qui ne font que parler et en réalité ne font rien du tout pour leur pays.

6.Posté par Bob le 21/07/2022 19:57

I faut un bouc émissaire...

7.Posté par Mamadou le 21/07/2022 20:08

Comme si on en avait déjà pas assez ! N'oubliez pas et jamais, que le TROP EST NUISIBLE !
Ce feuilleton devrait faite la " une " de tous les médias français !

8.Posté par Mamadou le 21/07/2022 20:31

53 ? 76 ? Bref, c'est le flou le plus complet jusqu'à sur le nombre des fuyards ! Mais aucun autre pays au Monde ne ferait ce genre de blague !
Les français sont de plus en plus nuls, et ce, dans tous les domaines !
On est là risée du Monde bordel ! Plus aucun sportif, ou autre mouvement venant des Comores ne devrait obtenir de visas ! Il faut fermer la porte bande de nazes ! Vous vous rendez compte, 76 individus dans la nature, qui vont tout faire pour toucher les aides sociales, avoir un logement et j'en passe !
Ce n'est plus possible ce genre de choses ! Et le Fontaine après dira qu'il faut construire, construire encore des logements, oui mais pour qui ?

9.Posté par Nico le 21/07/2022 20:41

Du coup Jacques a été limogé pour cette affaire ?

10.Posté par SETENG le 21/07/2022 21:36

Post 1 . Néné : Et encore, ils n'ont pas pu faire venir leur équipe féminine , selon l'auteur du texte.

11.Posté par Monique le 21/07/2022 23:44

Pourquoi n avait il pas de billet AR ?

12.Posté par Loozap le 22/07/2022 02:38


13.Posté par Loozap le 22/07/2022 02:41


14.Posté par Harry le 22/07/2022 04:02

Du coup les sry lankais peuvent le bateau pour venir la porte est ouverte.

15.Posté par Bibou le 22/07/2022 05:46

Pour le peux de temps nous reste à vivre ! Laisser c'est gens tranquille, c'est un peuple comme tout
le monde

16.Posté par Taloche le 22/07/2022 06:43

Il faut qu'ils se dépêchent à faire leur demande d'aide aux étrangers car les temps sont durs.

17.Posté par Mi lé fier le 22/07/2022 07:55

Bin la métropole se traîner des boulets depuis un bon moment déjà...drol quand tu nous tiens...ce n'est quelques personnes de plus qui feront la différence d ailleurs ils valent oeut être certainement mieux que les gratel pei nou lé fier du 5.....

18.Posté par riverstar974 le 22/07/2022 07:57

evidemment il y a les allocs ici... et c'est nous qui payons

19.Posté par MôvéLang le 22/07/2022 08:01

Si ces sportifs ont un bon niveau, il ne faudra pas compter sur les autorités pour les rechercher et les expulser, en France, ils rêvent d'une immigration qui ne sera choisie que dans son propre intérêt.
Si on enlève tous les étrangers ( non-français de souche ) de ses équipes sportives, au niveau compétions, elle tomberait derrière bien des pays les plus pauvres.

20.Posté par JORIlapoudrée le 22/07/2022 08:45

Que fait la PAF la reunion est devenue une passoire n'importe qui débarque et fait danser police préfet ainsi va la vie sous les tropiques, je me cache sous le lit de mon cousin qui est le cousin du cousin il me présentera la soeur de sa cousine qui donnera naissance à un futur petit français et je coulerai des jours heureux sous le nez du système. Vous réunionnais venez aux comores je vous mets au défi de faire la même chose , qui est plus sérieux votre système ou celui des comores?

21.Posté par SETENG le 22/07/2022 10:53

" 18.Posté par riverstar974 le 22/07/2022 07:57

evidemment il y a les allocs ici... et c'est nous qui payons "
Non, non, il y a ici un certain nombre d'employeurs peu regardants qui vont les exploiter comme du bétail pour 200 à 300 euros par mois...

22.Posté par Taloche le 22/07/2022 11:20

Pour que 73 personnes puissent s'évaporer dans la nature sans se faire repérer, il faut penser que l'équipe receveuse est bien structurée et assez nombreuse. Un tel attroupement ne passe pas inaperçu. Il doit y avoir des antennes un peu partout dans l'île et voir même une imprimerie "marron" afin de confectionner des pièces d'identité car ils ne vont pas toujours rester cachés. Pour calmer le système, il faudrait d'abord que la police met la main sur ces trafiquants. Ce sont eux les plus grands coupables dans cette affaire

23.Posté par M.ANNICK le 22/07/2022 12:17

la faute à la LRHB.

Petit tournoi de merde Ramène encore plus de l'insécurité ici.

bien joué

24.Posté par jojo le 22/07/2022 14:05

où ça zot i lé ? rodee coté ml

25.Posté par jojo le 22/07/2022 14:08

rode coté mafate, roche écrite ... zot y peut être spr que les bougres lé pas abrités ni par le préfet ... ni par Tiic-Tak..... (... enfin, mi crois !)

26.Posté par Choupette le 22/07/2022 16:35

21.Posté par SETENG

"... les exploiter comme du bétail pour 200 à 300 euros par mois... ..." ???

C'est négociable ?

27.Posté par Reunionnais le 22/07/2022 19:18

Ils sont sûrement pas dans la nature..!

28.Posté par Pamphlétaire le 23/07/2022 02:51

73 habitants de plus à la Réunion...

29.Posté par Olivier le 23/07/2022 13:37

Etre sans pitié envers eux est une priorité pour l'équilibre culturel créole.

30.Posté par Dignité le 26/07/2022 09:24

La Réunion est une passoire.
Mayotte est une passoire.
Ces deux îles passent pour des jeunes femmes faciles qu'on peut pénétrer facilement.

Pour Mayotte il y a des circonstances atténuantes car l'arrivée des personnes venant du rivage le plus proche peut être considérée comme un regroupement communautaire.

Mais la Réunion a une autre histoire. Et l'arrivée sur son sol de comoriens qui n'y sont pas nés de manière aussi facile est un camouflet pour les autorités concernées.

De plus la recherche de ces clandestins dans des familles d'accueil de même origine qu'eux s'avère difficile pour des questions de noms et d'apparence physique.

La police, si prompte à verbaliser lors d'un contrôle de voiture conduite par un simple quidam au profil banal, n'affiche pas une grande détermination pour rechercher ces clandestins qui se sont assis sur nos lois en nous faisant un gros doigt d'honneur.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes