MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Société

Frissons et vengeances : Événements inexpliqués au cimetière de l’Est


Les traditionnelles gerbes de fleurs viendront fleurir les tombes des disparus, ce lundi, date de la Toussaint. Dominique, lui, s'occupe de ces lieux de recueil tout au long de l’année, au cimetière de l'Est à Saint-Denis. L’ancien fossoyeur se souvient de quelques événements mystérieux survenus sur ce site...

Par Sophie Fontaine - Publié le Dimanche 31 Octobre 2021 à 17:04

S’occuper des allées du cimetière de l’Est à Saint-Denis, accueillir les familles des défunts, veiller à l’entretien général des lieux de sépulture, c’est le quotidien de Dominique, ancien fossoyeur, aujourd’hui chef d’équipe. En 23 ans à la tâche, il a vu les allées se peupler et les histoires étranges se succéder. “Quand nous sorte un peu tard, nous sent n’a des présences", affirme l’ancien fossoyeur...
 


Trois blessés pour un enterrement

Parmi les événements qui ont le plus marqué Dominique : un enterrement sanglant. Durant la cérémonie, le gendre de la défunte a perdu des doigts. “Mi souviens, c’était un vendredi. Le genre l’a eu trois doigts coupés, sa femme et ses enfants l’a tombe à terre coté la tombe, comme si n’avait l’esprit. Arrivé dehors, la femme la tombe su le trottoir, l’a perce un trou dans la tête".

Une proche présente à l’enterrement lui aurait alors confié : “Zot l’a fait passé le martyre à la maman. Le jour là, l’a tape à zot"...

L’homme enterré vivant

Des événements étranges ? Il en a aussi entendu plusieurs, comme celle contée par un ami, sur un homme probablement enterré avant l’heure :

Y doit remont’ aux années 1970. Dix ans après avoir mis un corps, quand les fossoyeurs l’a rouv’ le caveau pour met un nouveau corps dan’ un caveau, zot la trouv’ un squelette, assis devant la porte. Sûrement li té encore vivant quand l’a enterre a li. Li l’a dû essay’ sortir, mais li n’avait aucune chance...” 

Profanations en série

Il n’est pas rare de voir des sacrifices dans les cimetières. À l’approche du soir d’Halloween, rituels sataniques et offrandes sont découverts à l’entrée du cimetière, devant la croix jubilé ou sur les tombes.

Nous l’a fini trouve des dizaines de têtes de coqs, des cobayes piqués, de l’alcool. Une fois nous l’a trouve un cabris mort et entier devant une tombe, la tête coupée. Une fois n’a quelqu’un un soir l’a coupe toutes les têtes des statues de la Vierge”.

Avec l’expérience, Dominique et ses collègues ont appris à gérer leur ressenti face à ces phénomènes. “Des fois n’a des trucs devant le portail, personne y touche, y faut évite toucher. On ne sait jamais”, avoue-t-il avant de poursuivre : “Nous dit que nous fait nout’ travail, nous cherche pas plus"
 




1.Posté par GUILLERON le 31/10/2021 19:16

Bonjour.je souhaiterais faire une formation.
Une remise a niveau.
Sur mon permis poids lourds.
Cordialement

2.Posté par Zarin le 31/10/2021 19:37

UNIVERSITÉ D’ANTANANARIVO

DES GENERALITES SUR L’INFRACTION DE SORCELLERIE

UNE VISION GLOBALE DES DIFFERENTES CONCEPTIONS DE
LA SORCELLERIE EN EUROPE ET EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE
L’IDENTIFICATION DE L’AUTEUR ET LA QUALIFICATION DE
L’INFRACTION

ETUDE D’UN CAS SPECIFIQUE DE SORCELLERIE A MADAGASCAR :
‟L’AMBALAVELONA”
Vazimba et esprits helo

3.Posté par Choupette le 31/10/2021 19:44

Quelqu'un qui travaille dans un cimetière m'a raconté qu'un jour, sa femme qui était venue l'assister occasionnellement est accourue vers lui, apeurée, car elle avait entendu les pleurs d'un bébé là où elle était auparavant.
Les pleurs semblaient venir de nulle part ... .

Pour la première "anecdote", pourquoi ces enfants sont venus aux funérailles, vu qu'ils ont fait endurer le martyre à leur mère de son vivant ?

Cela devrait arriver plus souvent.

Terrain propice aux aficionados d'Halloween et toutes sortes de trucs macabres; tout en ayant à l'esprit que "si vous vous amusez avec le diable, le diable ne s'amuse jamais avec vous" !

4.Posté par DIDIER NAZE le 31/10/2021 19:52

Bien évidemment, je ne me permettrais pas de mettre en doute les propos de cette personne....ceci étant dit quand j étais enfant....donc insouciant à cet âge là....j habitais non loin d un cimetière ou à l'époque il n y avait pas je dirais de clôture, et il m arrivait assez souvent d aller m amuser dans ce cimetière.....et il y avait d nombreux caveaux totalement abandonnés, complètement ouverts ...et probablement par curiosité je rentrais dans ces caveaux....ou il y avait quelques ossements.....et je n ai jamais ressenti quoique que se soit....et j ai jamais été confronté JUSQU'ICI à des phénomènes bizarres, étranges.....voir autres.....je voulais juste partagé mon expérience d enfant.....

5.Posté par DIDEuIER NAZE le 31/10/2021 20:53

EUH BIEN QUE CA N A RIEN À VOIR AVEC LE SUJET....POURQUOI ZINFOS N A PAS PARLÉ DU SALON DE LA MAISON !!?😨😲😐☺......

6.Posté par Ella le 01/11/2021 02:00

D'ailleurs j'aimerais bien que les apprentis Harry Potter laissent mon grand-père reposer en paix.
@ 4.Posté par DIDIER NAZE : ce ne sont pas les lieux mais les gens qui sont " hantés ". Tout le monde n'est pas sensible à ce genre de chose.

7.Posté par Grangaga le 01/11/2021 07:12

Alé simityièrr' marin Sin-Pol', zot' va trouv' in bon bougu' ki pé rakontt' a zot' in livv' z'is'twarr' èk' toutt' sortt' z'anèk'dott' déssi satt' y ès'pass' an d'dan é déorr' so simityièrr'.

Et pi....mi profitt' l'okazyion po di la méri Sin-Pol' ke li lé touzourr' pa titilèrr' aprè pliss' de 25 z'ané de ser'viss'....

Antt' parantèz'....li lé pa mon famy di tou.....

8.Posté par Kevin le 01/11/2021 07:27

Mi rappel 1 zistoir y pass le 5, domon y fer disparaître beaucoup l'arzen ki pa pour zote...depuis histoire y répète y répète y répète

9.Posté par Taloche le 01/11/2021 08:03

@ 3 chouette.

Je crois à rcette femme qui aurait entendu des pleurs de bébé car par expérience, j'ai appris qu'il y a 2 sortes d'hallucinations (visuelle et auditive). Une personne peut-être atteinte d'une des 2 ou les 2 à la fois.

10.Posté par sinapouralenaralungom le 01/11/2021 09:08

Mète kaméra nou trape à zot pou fé nettoye à zot les lieux pou enlève l'obscurité dans le coco

11.Posté par Taloche le 01/11/2021 09:23

Si quelqu'un l'affirme d'avoir vu de petites boules de feu dans un cimetière, je le crois. Car cette endroit, après les fêtes de la Toussaint surtout regorge de vases remplis d'eau usée qui produise ce phénomène. On l'appelle "feu follet".

12.Posté par eizus ledure le 01/11/2021 13:00

ah ouais!! comme j'aimerais bien que ceux qui m'ont fait du mal de leur vivants, viennent me dire qu'ils grillent dans la braize !!!!

13.Posté par Kayam 🖊 le 01/11/2021 17:15

Être seule dans un cimetière ! waouh ! La sensation que cela dégage est juste indescriptible.

Quand j'étais beaucoup + jeune, 14-15 ans et même moins, j'allais souvent au cimetière et très souvent je me retrouvais toute seule. Je pensais que si j'étais à côté de la tombe de Maman, (décédée beaucoup + avant), elle me ferai signe...de quoi...j'sais pas.

Alors avant de repartir à lakaz, je cueillais une fleur sur sa tombe et je ressortais avec. Je prenais ça pour une protection. Il faut dire qu'en +, il fallait avoir "l'esprit fort" pour pouvoir habiter dans notre maison. Bien longtemps après, je me suis retrouvée avec uniquement mon dernier frère + jeune que moi, dont je me suis occupée et entre autre, j'ai refusé de le laisser seul pour aller en Métropole suite à un concours que j'avais réussi. Je m'étais dit qu'il devait m'avoir comme soutien et que je devais l'aider le + possible. Je n'avais pas encore 20 ans. Après la sortie du lycée et arrivée à lakaz, je lavais les vêtements car on n'avait pas la machine à laver, je faisais à manger et souvent, mon frère restait en internat alors qu'il était en BEP génie civil à St-Denis. Quand il ne rentrait pas le soir, seule, j'allais dormir chez une tante (belle personne).

Dans cette maison, des actions, des bruits et des sensations étaient intenses. De l'eau qui coulait sans raison dans la salle de bain, le bruit des vieux fauteuils (jamais pu être remplacés par des nouveaux) qui poussaient, la lumière qui s'allumait dans le maudit salon alors que personne n'appuyait sur le contact et le bruit des chaînes qui faisait le tour de la maison. Quand il nous arrivait mon dernier frère et moi de dormir dans cette maison, il me disait qu'il y avait des choses qui lui arrivait et il m'avait confié beaucoup.

Je raccourcis de tout ce qui est arrivé dans la maison, à tous les frères et à ma sœur car souvenirs très et trop douloureux.
Une amie m'avait dit : un jour il faut que tu écrives un livre ! Bien + tard, ayant trouvé le plaisir d'écrire, j'ai noirci dans les 2 sens, oui, quelques pages et j'ai donné comme titre : Le salon des veillées mortuaires.

Plus tard, à 20 ans, je suis allée habiter à St-Denis. Pour des raisons d'actes malsains à mon égard et aussi j'en avais marre de toujours me battre contre des fantômes et des mauvais esprits qui habitaient et hantaient cette maudite maison.
Mes frères + grands - qui avaient énormément souffert aussi - avaient pris leur particulier et presque seule et démunie (p'tain la perte d'une maman est incommensurable !!) j'ai repris une vieille pièce occupée avant par une connaissance. Une seule pièce pour dormir. Pas de coin cuisine, pas de WC, pas de coin pour se laver. J'empruntais ces endroits utiles et nécessaires à cette connaissance bien mieux lotie que moi. Pas pour longtemps car la femme de mon frère m'a obligée de venir chez elle. Trop de love que j'ai pour elle !
Mon dernier frère lui avait trouvé quelqu'un, j'étais contente et je me suis dit que maintenant, j'allais penser à moi. J'avais eu un petit contrat à la bibliothèque universitaire rue de la Victoire et ti pa ti pa, j'avançais et le soleil brillait mieux. Les idées noires, les souffrances avaient commencé à diminuer.

Les années ont passé, les vieux démons ont repris possession de l'esprit de mon dernier frère car il était retourné dans la maison malgré tous nos désaccords et la séparation d'avec sa chérie...il n'a pas pu se remettre.
L'alcool était devenu son refuge et il buvait comme un puits. Frères et sœur, (beaucoup envient notre entente) nous avons essayé de l'aider au max mais c'était quasi impossible. Il a trouvé un peu de sérénité lorsqu'il a été mis dans une autre maison mais c'était trop tard. Il avait encore reçu trop de mauvais coup dans la maudite maison.

Il comptait encore beaucoup sur moi et malgré la présence des mes grands frères, c'était toujours moi dont il avait le + besoin.
Combien de fois il m'appelait pour me dire qu'il n'avait plus rien à manger ? Les autres aussi l'aidaient.

Je ne le laissais jamais seul pour les fêtes et combien de fois il m'avait appelé pour me dire que ses vêtements étaient plein de kk parce qu'il ne pouvait plus tenir ses intestins ?? Alors je les lavais à grands coups de tuyau d'eau.
Quelques jours avant sa mort, il m'avait appelé pour me dire de préparer un carry porc + encore 2 autres carry en même temps. Je ne me rappelle plus ce que c'était. Et il voulait un mille feuille.
J'ai préparé à la maison et je les lui ai amenés. Il n'a pas pu manger. Avant de redescendre à la maison, j'ai laissé son plat à côté de son lit pour le retrouver tel quel le lendemain. Il n'avait jamais voulu aller à l'hôpital (père et mère morts à cet endroit, il n'avait pas confiance).

Alors qu'il était branché à l'hôpital en dernier recours malgré lui, personne n'avait le courage d'aller le voir dans la salle. J'ai regardé tout le monde en leur disant qu'ils manquaient de courage. Je suis allée, ma sœur venue de Marseille m'a suivie et en parlant avec lui, au seuil de la mort, inconscient, ma main sur son visage, c'est à moi qu'il a versé ses dernières larmes. (je pleure aussi là !)
Le lendemain, le médecin réanimateur m'a téléphoné pour me dire qu'il était décédé. Tout le monde s'était réuni à la maison pour parler de tout ce qu'il y avait à faire.

Nous sommes venus dans cette foutue maison en 1979. Après les décès successifs, hard violents XXL et les répercussions indéniables dans nos têtes à tous, cette maison est toujours dans le même état de délabrement aujourd'hui. Nous n'avons jamais et jamais pu la rénover. Cette maison pue la mort et si quelqu'un a un esprit faible comme on dit, il passe de sales mauvais quart d'heure dedans. Il m'était déjà arrivé de me retourner brusquement en sentant quelqu'un derrière moi et de sortir de la maison en courant... Sensation fo viv pou konète !

J'avais toujours dit que je n'avais pas besoin et envie d'une grande maison. Je m'en fichais complètement car en avoir une grande comme la nôtre en 1979 et conduire en un laps de temps au cimetière, des personnes chères, vaut mieux avoir une cabane. Le bonheur doit y est + présent.

Au bout de 15 mois j'ai pu re-acheter un mille feuille. Avant d'aller à l'hôpital, il m'avait donné un briquet de Bob Marley........................(longue pause) Un jour ce briquet partira avec moi. Sa valeur est inestimable.

Je reste persuadée que ce qui s'était passé dans le cimetière contre nous par X n'est pas étranger à tout ce qui s'était produit dans la maison.

Il m'est déjà arrivé d'aller à une veillée et de revenir à la maison, seule et à pieds. Même si ce n'était pas loin, je me suis entendue dire : oté ? komen ou la fé ? Des expériences comme la mienne forge le caractère !

Je ne ris jamais du malheur des autres. Jamais.

14.Posté par DIDEuIER NAZE le 01/11/2021 20:22

Post 6 , Ella.....vous avez tout compris..merci pour votre commentaire....Bien à vous.

15.Posté par What? le 04/11/2021 08:19

Juste écoeurant que des humains ne respecte ni les morts ni les endroits qui leurs sont réservés, vous semerez ce que vous avez récolté, vous verrez.
Aller dans le cimetière juste comme ça pour le fun non mais la tête ça va ? Vous trouverez ça drôle ? Vous croyez c'est Carrefour ? Y'a des promos ? C pas un musée, aller vous faire soigner.

16.Posté par Sérieux le 04/11/2021 08:22

Veuillez placer des caméras de surveillance à l'entrée et à l'intérieur et ce genre de choses se fera de moins en moins. Des eenfants qui visitent un cimetière juste pour le fun, sérieux ? Elle est où l'éducation, elle est où le respect ?

17.Posté par Jojo la plime le 04/11/2021 08:26

Il y'a des personnes dans ce monde qui refusent de croire à l'existence de Dieu, ok y a pas de soucis chacun crois ce qu'il veut mais par contre croire au démons et pratiquer de la sorcellerie pour nuire autrui ça non.
Vous ne mériter pas votre liberté.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes