MENU ZINFOS
Economie

Frédéric Vienne appelle de ses voeux le développement du bio "aujourd'hui très mal accompagné"


Deux ans après avoir changé de gouvernance, la Chambre d’agriculture entend s’investir davantage dans son rôle d’accompagnement et de développement des productions agricoles et compte miser sur l’innovation. Fabriquer du sucre bio, installer des ateliers de diversification tout en soutenant la filière canne sont quelques-uns des projets à mettre en place pour cette année 2021.

Par - Publié le Vendredi 29 Janvier 2021 à 15:11 | Lu 1712 fois

Le président de la Chambre verte a présenté ses voeux ce vendredi sur une exploitation cannière et maraîchère à Saint-Pierre. Une exploitation sur laquelle un planteur a fait le pari réussi de la diversification. En plus de la canne, cet agriculteur a entrepris de planter des fruits qu’il transforme désormais dans son atelier pour en faire des confitures. Une démarche qui permet d’éviter le gaspillage, d'assurer une nouvelle source de revenus et de l’emploi se réjouit Frédéric Vienne. 

Ainsi, afin de développer la consommation de produits locaux et les circuits courts - dont la pertinence s’est révélée durant le confinement -, la Chambre d’agriculture en partenariat avec la Banque alimentaire va ouvrir d’ici la fin du premier semestre 2021, un atelier de transformation à Montvert. Dans les locaux, les agriculteurs trouveront les moyens nécessaires à la stérilisation, la surgélation ou encore la déshydratation de leurs productions.

"La demande de financement devrait être approuvée la semaine prochaine", précise Frédéric Vienne. En contrepartie, les agriculteurs s’engageront à céder 10 % de leur production à la Banque Alimentaire. D’autres ateliers sur le même modèle devraient ouvrir à Bras Panon et Saint-Joseph. 

"Nous commençons à voir les fruits de notre travail"

Diversifier les cultures sans pour autant oublier la canne. La nouvelle majorité réaffirme son soutien à la filière alors que la convention canne devra être réexaminée. Une filière "pivot de l’agriculture réunionnaise", insiste Bruno Robert, vice-président de la Chambre d’agriculture qui veut également la pousser vers l’avenir. En partenariat avec la SPL Horizon, la Chambre travaille toujours à la valorisation de la bagasse. Une convention a également été signée avec Carrefour pour produire du sucre bio. "Pour faire du sucre bio, il faut faire de la canne bio", intervient Frédéric Vienne. 30 planteurs ont pour le moment été initiés à la pratique très peu connue à La Réunion où l’utilisation des produits phytosanitaires reste encore la norme malgré une baisse. 

De manière générale, le président de la Chambre verte déplore que "le bio soit très mal accompagné. L’agriculteur doit payer par exemple pour obtenir la certification bio. Encourager les gens à produire mieux devrait être gratuit".  L’équipement mécanique pour palier le désherbage dans les champs de canne pour autre exemple a également un coût, rappelle-t-il.

"Nous n’avons pas été entendus sur ce sujet dans le plan de relance", regrette-t-il. Malgré la crise Covid qui impacte forcément le fonctionnement de la Chambre et une "trésorerie que nous avons récupérée très affaiblie", le président se félicite d’avoir remis l’organisme "au centre de l’agriculture réunionnaise". Après deux ans à la tête du monde agricole , "nous commençons à voir les fruits de notre travail". 
 


Prisca Bigot
En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Aïl landeur le 29/01/2021 15:25

Les sols réunionnais sont parmi les plus pollués par la bonne action de nos agriculteurs pays..

Donc faire du "bio".. Sur des parcelles sur lesquelles la pollution est bien présente.. Quelle foutage de g..?

2.Posté par GIRONDIN le 29/01/2021 19:54

.... Encourager les gens à produire mieux devrait être gratuit". ..
👍🏻

Du coup je suis pour encourager les gens à mieux consommer et ça devrait gratuit ! 💪 Advienne que pourra !

3.Posté par GIRONDIN le 29/01/2021 19:58

1.Posté par Aïl landeur
C'est comme ça que aïl landeur i coze avec ail péi.... 😁



.......La Réunion est le deuxième département de France qui utilise le plus de glyphosate dans l'agriculture. Les conséquences sur la santé de la molécule sont sujettes à controverse même si l'Oms a classé dès 2015 le glyphosate "cancérogène probable", les études sur le sujet divergent.28 oct. 2019
reunion.orange.fr

4.Posté par Aïl landeur le 30/01/2021 03:29

3.
Un pronostic sur le devenir de l'arlesienne de la production bio vertueuse ?

5.Posté par GIRONDIN le 30/01/2021 09:37

4.
Si nos impôts le financent, une belle réussite. Si cela est financé par les fonctionnaires de l'agriculture je crains que......

Ton pronostick ?

6.Posté par GIRONDIN le 31/01/2021 13:29

Ah oui...... Légume i sa augmenter..... Les conteneurs la partie Maurice et Sri lanka..... Bin c'est la crise..... Faut bien augmente le prix.....

7.Posté par Habitant le 05/02/2021 16:19

2021: un responsable agricole réunionnais aborde enfin ce sujet!! Il était temps.
Après, il s'agira de joindre l'acte à la parole

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes