Education

Frédéric Cadet heureux de retrouver ses étudiants

Mercredi 21 Janvier 2009 - 13:48

Frédéric Cadet est de retour à la Réunion.
Une sorte de retour aux sources pour ce chantre de la mobilité. Après avoir exercé les fonctions de recteur en Métropole, il se dit heureux de rentrer dans son île natale, pour pouvoir transmettre son expérience à ses jeunes étudiants.


L'homme n'a pas changé: toujours aussi brillant, toujours aussi mesuré dans ses propos. Impossible de lui faire avouer les raisons réelles de son retour au pays: règlement de compte politique ou envie réelle de retrouver les bancs de l'université. Même si, malgré tout, on sent une pointe d'amertume quand il regrette qu'il n'y ait pas plus de Réunionnais qui puissent accéder aux postes à responsabilités...

(Interview vidéo réalisée par Pierrot Dupuy)
Melanie Roddier
Lu 3892 fois



1.Posté par kikouyou le 21/01/2009 15:59

tous mes vœux de succès et de réussite . En, espérant vous voir occuper très prochainement des fonctions à la hauteur des enjeux qui sont les nôtres

2.Posté par Responsabilité aux Réunionnais, Une vérité bien vraie : Le c le 21/01/2009 17:05

Bienvenue à Monsieur Cadet, bon retour sur notre terre.
L'article parle d'amertume. Mais c'est une terrible vérité, c'est ainsi. Sans vouloir revenir sur un débat zorey kréol, il est facile de constater le peu de responsables issus de cette terre.
Plusieurs explications peuvent être données, mais il est une explication sur laquelle personne n'ose s'exprimer, il s'agit du communalisme zorey.
Une minorité se soude naturellement et devient ainsi solidaire. La solidarité de cette minorité entraîne par elle même la situation d'aujourd'hui. Faut il lancer le débat, sans règlement de compte mais pour éviter le pire qui est devant nous.

3.Posté par Gaviero le 21/01/2009 18:09

2/ A "responsabilité aux réunionnais" :
Arrête out char bonhomme !
Le communalisme zorey me semble davantage un phantasme pour aigris qu'autre chose. N'y-a-t-il pas d'autres communautés, si pittoresques pour les guides touristiques, qui constituent, comme les zoreils, la population de notre belle île. Ne parle-t-on pas de communauté chinoise, zarabe, malbar, etc....? Quelle affinités particulière à la Réunion entre le commissaire corse, le fonctionnaire toulousain, le prof breton ? Pas plus qu'entre les autres.
Faut arrêter de distiller de la rancœur contre "l'autre".

4.Posté par paleolithic974 le 21/01/2009 18:12

Bravo Professeur Cadet pour votre parcours. Vous êtes un modèle pour beaucoup de jeunes comme moi. Et merci de ré-investir votre expérience dans la jeunesse réunionnaise.


5.Posté par kasèr lé kuy le 22/01/2009 07:20

Bravo Gaviero,
ou monte anou la ke ou fé pa de diféranss ant lo breton, le Corse, lo toulousain, élo lo zarab, lo sinwa ou ankor lo malbar, ou la oubliyé lo yab ek lo kaf - qui sont et reste le soubassement fondateur du peuple réunionnais contrairement aux autres derniers importés dans les malles de la départementalisation des Vergès and co et Debré, les serviteurs de la politique coloniale dans notre pays la Réunion. Le zorey, ressenti par l'ensemble des réunionnais comme le symbole de l'occupation ne peut être considéré comme faisant parti de la nation réunionnaise. A bon entendeur salut...

6.Posté par Domtom le 22/01/2009 09:45

Bonjour,

A Gaviero :

Ah oui ? Un fantasme?

Il y a quelques mois, dans l'administration dans laquelle je travaille, une métropolitaine sur un poste à responsabilité me disait : "Il faut avouer que vous les réunionnais, vous êtes indolents. Il faut vous pousser pour faire avancer les choses. Et puis quand c'est un métro au poste, quand même, on voit la différence, il y a plus de qualité, c'est plus sérieux"

Quelques mois plus tôt, cette dame accompagnée de certains de ses acolytes, tous métros aux postes de responsabilité, critiquaient ouvertement la nomination de monsieur CADET Frédéric comme recteur de l'académie de Poitiers.
"Pas assez de poigne, niveau intellectuel insuffisant..." disaient-ils. Tout en sachant qu'aucun d'entre eux n'avait le niveau intellectuel de l'intéressé...

Un fantasme, disais-tu ?
Je suis au regret de te dire que même si ce n'est pas partout, cela existe bel et bien malheureusement.

Ecoute et lis ceux qui parlent et écrivent sans la moindre haine, mais en gardant les yeux rouverts si possible.

7.Posté par OLIVIER le 23/01/2009 09:09

Frédéric CADET est quelqu'un de brillant et nombre de ceux qui le critiquent sont loin d'avoir son niveau intellectuel et son charisme. Il a montré que le travail et le mérite payaient. On est bien là aux antipodes de la discrimination positive basée sur le critère d'origine. J'espère que le nouveau recteur n'a pas été choisi pour ses origines marocaines mais bien pour ses compétences.
La Réunion n'a pas vocation à servir de laboratoire de la "diversité"...

8.Posté par Anonyme le 12/03/2009 00:59

Lol bien d'accord avec Olivier... entre un président de l'université et un recteur lui aussi d'origine marocaine, la Réunion a l'air d'être un vrai labo pour la discrimination positive de Sarkozy !!

Il nous manque plus qu'un préfêt marocain, pourquoi ne pas téléphoner a Aïssa Dermouche ? on aura ainsi le trio :)

Bon retour à vous M. Cadet, je trouve dégueulasse que le gouvernement ait changé de recteur peu après l'élection de Mohammed Rochdi, car cela vous aurait permis d'être revenu a temps pour reprendre la place qui vous revient !!

Un réunionnais, compétent, a la tête de l'université !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter