Economie

Frédéric Brette, un nouveau patron pour le Crédit agricole

Mercredi 31 Octobre 2018 - 16:44

Frédéric Brette a pris son poste de directeur général du Crédit agricole à la Réunion. Une maison qu'il connait déjà puisqu'il y occupait encore, il y a trois ans, les fonctions de directeur général adjoint.

Le Crédit agricole, c'est le 1er réseau bancaire à la Réunion. Plus de 180.000 clients, dont 108.000 sont sociétaires de la société, c'est à dire actionnaires. Et 49 agences, à la Réunion et à Mayotte.

Lors d'une conférence de presse cet après-midi, au siège de la banque, Frédéric Brette a insisté sur le côté coopératif et mutualiste de son établissement.

Coopératif, cela signifie que le Crédit agricole appartient à ses sociétaires au travers du capital de ses caisses locales et de ses sociétaires. Ce qui entraine une gouvernance très démocratique : ce sont les sociétaires qui élisent les administrateurs qui vont diriger la société aux côtés du directeur général et de ses équipes. L'actuel président du Crédit agricole est Karl Técher.

Mutualiste car tous les projets se font au profit des sociétaires.

Autre particularité du Crédit agricole : c'est la seule banque dans laquelle toutes les décisions sont prises localement.

Enfin, dernier argument qui devrait particulièrement intéresser ses clients, ou ceux qui envisagent de le devenir : si à une certaine époque, le Crédit agricole a pu avoir la réputation d'être une banque chère, ce n'est plus le cas. Elle est aujourd'hui, selon son directeur, celle dont les frais sont les moins élevés de l'ile. Et même, sur certains produits, elle figurerait parmi les moins chères au niveau national !

Pierrot Dupuy
Lu 2293 fois



1.Posté par Réveillez vous le 31/10/2018 18:46

des directives moins voleur pour le client j espere ...

2.Posté par hug le 31/10/2018 20:01

les frais de tenu de compte a 3.50 pour le CA qui dit mieux...

3.Posté par Ma sonnerie le 31/10/2018 20:05 (depuis mobile)

Un role de banquier ..vraiment? On rigole à Mayotte de cette posture..
Aucun creole pour ce poste sinon..?

4.Posté par Réveillez vous le 31/10/2018 21:58

hug

Ing direct 0 de frais tenu compte...depuis 2003 et avant c étais loin d être 3.50 au ca ...
et la main lourde avant sur les frais rejets ou autre dépassement plafond....avec leur frais dossier / forçage ....

5.Posté par CRCA974 le 01/11/2018 09:21

C'est surtout une banque de riche qui prêtes aux riches, dont des flux restent opaques, à la limite de ...... Quel merveilleux pays que les Seychelles.
Bref, si vous avez besoin de rien, appelez votre conseiller, il vous dira comment vous en passer.

6.Posté par le credit agricole a pu beaucoup d''''avenir... le 01/11/2018 11:33

"Frédéric Brette a insisté sur le côté coopératif et mutualiste de son établissement. "

MDR Cela fait des décennies que le credit agricole n'a plus rien de mutualiste.

"Crédit agricole appartient à ses sociétaires au travers du capital de ses caisses locales et de ses sociétaires. "
MDR. Le credit agricole qui appartient à ses sociétaires MDR. Je dirais plutôt le credit agricole appartient au actionnaire de CASA.

"Autre particularité du Crédit agricole : c'est la seule banque dans laquelle toutes les décisions sont prises localement. "
Ah bon ce n'est pas CASA qui donne des ordres au caisses régionales. C 'est le credit agricole reunion qui a décidé de changer de système informatique par exemple MDR.

Mais quel clown ce mec. Et si il nous parlait de son salaire de + 20 000 euro plus avantage et prime. Au lieu de nous raconter n'importe quoi.

Vivement l tubérisation complète du système bancaire qu'on en termine avec ces guignols qui mentent à leur client sans la moindre honte.

7.Posté par GIRONDIN le 01/11/2018 20:06

Donc c'est lui qui va avaler les couleuvres ?

C'est qui le vrai patron ?

8.Posté par un sociétaire le 02/11/2018 08:15

Post 6 vous critiquez le côté mutualiste et vous prenez en exemple le changement informatique des caisses : le changement informatique appartient à la mutualisation des moyens des caisses, le côté mutualiste existera toujours au sein du crédit agricole car le capital des caisses appartient aux sociétaires donc aux clients.
La Caisse de Saint Denis donc la régionale appartient aux caisses locales : donc CQFD la Caisse de la Réunion appartient à ses sociétaires de la Réunion en totalité car CASA ne possède plus rien dans les caisses régionales.
Le Crédit agricole de la Réunion est piloté par son conseil composé uniquement des administrateurs des caisses locales avec le Directeur de la Caisse Régionale : donc décisions prises localement.

Casa appartient aux caisses régionales pour plus de la moitié de son capital social.
Qu'un directeur soit payé, c est normal : M. BRET est le bienvenu à la Réunion.

Le Crédit agricole prête aux riches certes mais prête à tous ses clients soit 180 000 donc à plus d'un quart de la population de la Réunion.

9.Posté par le credit agricole a pu beaucoup d''''''''''''''''avenir... le 02/11/2018 13:22

@ 8 Toute la politique commerciale, économique et tous le fonctionnement des caisses régionales est décidé par CASA. Les directeurs des caisses régionales sont en réalité nommé par casa.
Tous le fonctionnement commerciale des caisses régionales est décidé par CASA.

Le Credit agricole est rentré en bourse depuis belle lurette et les caisses servent uniquement à couvrir les nombreuses pertes qu'a connu le credit agricole à ce petit jeu ( investissement en grece et en Italie etc

Valeur de l'action du credit agricole = 11,65 euro au cour du jour mdr.

Comment oser parler de mutuel alors que l'entreprise est coté en bourse? MDR

Osé dire que le credit agricole est une banque mutualiste est un non sens absolu vu que le credit agricole est coté en bourse. Faire croire que le credit agricole appartient au sociétaire est une vaste blague et ce n'est que la communication.

180 000 clients mdr. Et combien de comptes inactif. Apres je n'ai rien contre la rémunération du directeur générale de la caisse renyonez mais nous sommes dans une société de transparence donc autant que les gens ai une idée du montant de la rémunération de ce type de dirigeant. D'ailleurs sa rémunération doit dépasser les chiffres que j'indique au vu des avantages qu'on souvent les directeurs de caisse régionale
Mais peu importe.

Le credit agricole ne va pas bien si bien que cela mais une banque ne peut jamais dire le contraire.

Et surtout le credit agricole n'est plus une banque mutualiste depuis bien longtemps.

PS: décision prise localement MDR. La blague absolue.Un exemple Est ce que se sont les sociétaires qui ont choisie ce directeur? MDR.

10.Posté par le credit agricole a pu beaucoup d''''avenir... le 02/11/2018 13:36

reps:
Sinon pour en revenir à la personne qui a parlé du Credit "agricole" ( qui devrait changé de nom en réalité car cela fait belle lurette que le CA ne vie plus des sous des agriculteurs) comme de la banque des "riches", celui ci se trompe lourdement.

Quelques exemples de banque de personne aisée = Oddo, Lazard, etc.

Et en ce qui concerne le projet NICE, celui ci a crée plus de problème au sein des caisses régionales qu'autres choses. Sachant que les caisses avaient des programmes différents... Mais bon le CA a tenté tant bien que mal de refaire son retard sur la digitalisation de la banque mais continue à avoir un retard terrible en la matière...

11.Posté par Banque le 02/11/2018 13:44

@4 : j'ai essayé ING et ils sont vraiment très mauvais... quand ils font une erreur, ils sont incapables de la corriger! Pas étonnant qu'ils aient autant de mauvais avis sur internet ^^

12.Posté par Blacko le 02/11/2018 14:31 (depuis mobile)

J''espere qu''il sera meilleur que l''autre

13.Posté par Reese le 02/11/2018 17:25 (depuis mobile)

Dans une île à plus de 30% de chômage je rêve de voir encore des gens appeler à prendre des trucs gratuits qui n’investissent que dale à la reunion voir en France.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Novembre 2018 - 20:51 Ça flambe à Beauséjour