Société

Fraude et Incivilités: 16 caméras surveillent la gare routière de St-Paul

Mercredi 12 Juillet 2017 - 19:57

Une vaste opération de contrôle, mais aussi de médiation, s'est tenue ce mercredi après-midi en gare routière de Saint-Paul, peu après une présentation des nouveaux dispositifs de lutte contre les incivilités et la fraude.


Joseph Payet, Erick Gangama et Françoise Lambert présentent les mesures destinées à faire chuter les actes d'incivilité et de fraude en gare de Saint-Paul et sur le réseau de bus du TCO
Joseph Payet, Erick Gangama et Françoise Lambert présentent les mesures destinées à faire chuter les actes d'incivilité et de fraude en gare de Saint-Paul et sur le réseau de bus du TCO
Ce midi, en gare de Saint-Paul, le TCO et la SEMTO tenaient conférence de presse afin de présenter leur dispositif de sécurisation et de lutte contre la fraude.

Françoise Lambert, vice-présidente du TCO en charge du transport, a tout d'abord évoqué le chiffre de 53 incidents déplorés l'année dernière dans cette gare routière, centre névralgique du réseau ouest. Un chiffre à mettre en perspective avec les quelque 2 millions de voyageurs y transitant chaque année, mais néanmoins problématique. En effet, le sentiment d'insécurité est très présent chez les usagers des bus, et, rappelle Françoise Lambert "le droit à la sécurité est un droit de l'Homme".

"On doit pouvoir prendre le bus sans avoir la peur au ventre"

Un constat que fait aussi le président de la SEMTO, Érick Gangama : "On doit pouvoir prendre le bus sans avoir la peur au ventre". Puis il insiste sur l'importance du transport en commun sur l'île, disant que "la voiture ne pourra répondre à l'ensemble des besoins de nos concitoyens". 

Joseph Payet, directeur général de la SEMTO, donne quelques ordres de grandeur : "La gare routière de Saint-Paul, ce n'est pas moins de 10.000 passagers et 1000 passages de bus par jour. Le comportement des gens change, nous devions faire évoluer nos moyens de lutte contre l'insécurité".

Des rondes sont effectuées dans les gares routières en alternance, par la police municipale, la police nationale, et la gendarmerie
Des rondes sont effectuées dans les gares routières en alternance, par la police municipale, la police nationale, et la gendarmerie
Plus de 2 millions de voyageurs empruntent chaque année la gare routière de Saint-Paul, aussi, pour sécuriser ce lieu de grand passage, second après Saint-Denis en terme de fréquentation, 16 caméras ont été installées, en partenariat avec la ville de Saint-Paul, le TCO, et la SEMTO. Il s'agit de surveiller la gare dans sa globalité, pour éviter les actes de vandalisme, vols, et autres incivilités, que le regroupement de personnes favorise.

La fraude estimée entre 400.000 et 600.000 euros par an

Par ailleurs, afin de lutter contre la fraude, et les 400.000 à 600.000 euros de perte estimés chaque année, une démarche innovante de collaboration entre les forces de l'ordre et les réseaux de transport partenaires a été mise en place en ce début d'année avec le CMS (Contrôle - Médiation - Sécurité). Une mutualisation des moyens qui permet d'effectuer des opérations "coup de poing", comme celle de cet après-midi, en 5 points stratégiques (Le Port, Boucan-Canot, Plateau-Caillou, Saint-Paul, et l'Étang). Des rondes sont effectuées dans les gares routières en alternance, par la police municipale, la police nationale, et la gendarmerie, afin de couvrir un maximum de plages horaires.

Durant la période des vacances, avec l'afflux supplémentaire de voyageurs inhérent, un renforcement des lignes est instauré, afin de permettre un meilleur service, mais aussi une évacuation plus rapide des personnes, pour éviter le risque d'incivilités.

[VIDEO]​ Joseph Payet, directeur général de la SEMTO :

Bérénice Alaterre
Lu 7049 fois



1.Posté par TICOQ le 12/07/2017 22:06

16 caméras pour une gare ! La délinquance va se déplacer vers le centre-ville, le front de mer... y a-t-il autant de caméras là-bas ?

2.Posté par Louis Pariot le 13/07/2017 00:44

Et le vivre ensemble tant vanté... il est où ?

3.Posté par mortier le 13/07/2017 07:21 (depuis mobile)

Il y a un peu désordre dans les chifftes.

4.Posté par saint paulois le 13/07/2017 08:43

et quelle caméras nous protegeras de la familiocratie, derive du gendre de la fille, pression etc..

5.Posté par jef le 13/07/2017 09:19

Comme si la vidéo-surveillance servait à quelque chose, mis a part vendre du matériel, qui sera en panne rapidement, qui va couter les yeux de la tête en maintenance.
Un rapport intéressant :[ http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2009/11/13/un-rapport-prouve-linefficacite-de-la-videosurveillance/]

6.Posté par ZembroKaf le 13/07/2017 09:27

D'abord mettre une caméra dans le bureau de "sini" (chutttt).......!!!

7.Posté par mi dit sake mi pense le 13/07/2017 09:40

Ce boug là, monsieur PAYET, lui il utilise les transports en commun ou bien il roule en grosse berline à l'abri de la racaille qui traînent dans les cars et les gares? tant que la répression ne sera pas dissuasive (sanctions dures et sévères) tout ça c'est de la poudre aux yeux! juste pour faire parler de ces politiques qui ont peur de fâcher leur électorat!

8.Posté par GRONDIN le 13/07/2017 10:18

Les cameras ne seront que de peu d'utilité car les voyous se feront un plaisir de mettre une coiffe avant d etre identifié ...
















9.Posté par Réveillez vous le 13/07/2017 20:15

tant que une arrestation ne suis pas a une punition sévère. ...a quoi ca sert ?

10.Posté par Réveillez vous le 13/07/2017 20:15

tant que une arrestation ne suis pas a une punition sévère. ...a quoi ca sert ?

11.Posté par klod le 13/07/2017 21:35

merci sini .ouaffffffffff ! c'est comme le flores ..............ouafffffffffff ! belle équipe !

12.Posté par La photo le 13/07/2017 22:56 (depuis mobile)

Ca donne envie non ?

13.Posté par Neige le 15/07/2017 09:12 (depuis mobile)

Merci pour les caméras mais avant les caméras il y avait, et il y a toujours, les agents de sécurité de la gare routière qui font un boulot formidable. Merci à ceux qui font les veillées nocturnes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 16 Décembre 2018 - 15:50 Les migrants sri-lankais souhaitent demander l’asile