MENU ZINFOS
Faits-divers

Fraude aux emplois aidés à Saint-Benoit: 1,7 million d'euros pourraient avoir été détournés


Ouverte en 2016 suite à une dénonciation, l'enquête concernant le recours frauduleux à des emplois aidés est sur le point de se terminer. Des auditions de dirigeants d'entreprises, d'élus et de fonctionnaires bénédictins se sont déroulées ces dernières semaines. Reste celles des principaux mis en cause avant d'éventuelles poursuites judiciaires. La fraude s'élèverait à 1.7 million d'euros.

Par Isabelle Serre - Publié le Lundi 16 Août 2021 à 18:02

En février 2020, la mairie de St-Benoit avait été discrètement perquisitionnée par les services d'enquête
En février 2020, la mairie de St-Benoit avait été discrètement perquisitionnée par les services d'enquête
Une affaire de fraude aux emplois aidés plane depuis 2016 au-dessus de la tête de dirigeants d'entreprises et d'associations, d'élus et de fonctionnaires de Saint-Benoît.

Elle ne date pas d'hier puisque c'est en août 2016 que le procureur de l'époque, Eric Tufféry, avait ouvert une enquête préliminaire suite à la dénonciation d'une mère de famille auprès de l'inspection du travail et un signalement effectué par cette dernière. En litige avec l'entreprise de nettoyage SDHP Action Pro dont elle était employée, la Saint-Pauloise avait révélé qu'au moins cinq sociétés, basées pour certaines dans l'ouest mais surtout dans l'Est de l'île, avaient recours aux emplois aidés sur des postes qui auraient dû être attribués à des salariés. Elle avait également pointé des formations subventionnées qui en réalité n'étaient jamais dispensées.

Des associations fantômes pour fournir de la main-d'oeuvre à bas prix

Plusieurs associations à vocation d'insertion auraient ainsi été créées de toutes pièces (Ouest Intégration, Association Action Pro...) afin d'embaucher des personnes dans le cadre du dispositif des contrats aidés. Un dispositif largement subventionné (à 90%) et piloté par les pouvoirs publics. Cette main-d'oeuvre à très bas coût était ensuite mise à la disposition des entreprises appartenant à ceux-là mêmes qui avaient monté les associations.

D'après nos informations, l'enquête menée par les enquêteurs financiers de la section de recherches de la gendarmerie touche à sa fin.

Ces dernières semaines, des auditions se sont déroulées dans les locaux de la caserne de la Redoute. D'ici la fin du mois, celles des principaux mis en cause, dont Teddy Rehamonja patron de plusieurs sociétés de nettoyage soupçonné d'avoir eu recours à ces manoeuvres frauduleuses, devraient clôturer le dossier.

Une dizaine de fraudeurs mouillés

Selon une source proche du dossier, une dizaine de personnes pourraient être inquiétées et se retrouver à la barre du tribunal correctionnel de Saint-Denis. Dans cette affaire de fraude, le préjudice s'élèverait à près d'1,7 million d'euros.

Cet argent public détourné l'aurait également été dans le domaine de la formation. En effet, les emplois aidés sont en théorie réservés aux demandeurs d'emploi de longue durée, aux bénéficiaires de minima sociaux, aux personnes de plus de 50 ans au chômage ou à des personnes sans aucune qualification.

Afin de remettre ce public en selle, le gouvernement avait prévu qu'il bénéficie de formations. Pour certains, l'opportunité de monter des organismes de formation pour récupérer les marchés était trop belle. Et dans l'histoire qui nous intéresse, les formations auraient bel et bien été financées par des fonds publics. Pour autant, elles n'auraient jamais été suivies, les stagiaires étant invités à signer de fausses attestations de présence.

Pour rappel, en février 2020, la mairie de St-Benoit avait été perquisitionnée par les services d'enquête. Des documents censés matérialiser les faits et confirmer les suspicions avaient été saisis.

Dans les prochaines semaines, le parquet dionysien pourrait enfin désigner les suspects - les têtes pensantes et leurs complices - ainsi que les infractions commises.




1.Posté par domenjod le 16/08/2021 18:25

La coupe déborde mett ts ça domenjo et les faires rembourser avec TIG trop corruption su noute tizile on est la 6eme régions polluer par des pilleurs c'est là que le passe à lieu d'être qu'ils montre patte blanche.

2.Posté par Damnatio memoriae le 16/08/2021 18:31

Une affaire de plus due aux élus pourris locaux.

3.Posté par wtf le 16/08/2021 19:22

Ces enquêtes sont trop longues n'empêche.

Du coup, ils faisaient quoi avec ce fric détournés ? Campagne, partis politique, trains de vies...
Toute façon ces gens ne pourront sans doute pas rembourser les indus, du coup, encore procédures sur procédures. Même si leur canard is black pour un bon moment, cela ne résout pas le problème de fonds : trop de pouvoirs aux mains de personnes indignes.

4.Posté par MôvéLang le 16/08/2021 19:43

Et quand il mourra, ils diraient tous que Jean Claude fruteau était un saint homme

5.Posté par Zarin le 16/08/2021 20:15

Mentalité "NIQUE LA FRANCE" !!!

6.Posté par TICOQ le 16/08/2021 20:17

Pourquoi ce genre d'article ne m'étonne plus ?

7.Posté par DOGOUNET le 16/08/2021 20:30

La fin de règne d'un certain Fruteau, socialiste du temps d'avant, explique sans doute cette déliquescence. Rappel: pour nos zélis-la-mok, voler l'argent public n'est pas voler ! Encouragements à la JUSTICE de Marianne !

8.Posté par Ste suzanne le 16/08/2021 20:42

Et les fraudes pour les élections européennes concernant le maire de ste Suzanne et ses accolites à quand
Le jugement de tout ses pourris de la société et c est du temps de se même procureur c est quand même bizarre concernant des élus

9.Posté par Titine le 16/08/2021 20:58

Encore et encore!!!
Après la Sodiac, ce week-end, voilà maintenant st benoit
Mme la procureur ouvrer des enquêtes et mettez ce petit monde derrière les barreaux avec de grosses amendes .

10.Posté par DIDIER NAZE le 16/08/2021 21:20

Euh ça prouve bien une chose ...😕😨😲😱....qu' on soit hétérosexuel....ou pansesexuelle. ..ou autre...on peut faire des choses illégales !!!.😨😲....Zinfos c est publiable ça !!??...

11.Posté par LadiLafé le 16/08/2021 21:34

'' .Post 8 Ste suzanne le 16/08/2021 20:42 ''
Et pour les 1 500 000 000 € dilapidé par didier domirout, .
Je me demande s'il n'y a pas eu de malversation pour l'installation des feux tricolores de sainte Anne/ chemin du cap

12.Posté par té bana le 16/08/2021 22:15

Détourner 1.7 millions d'euros? Mais c'est un bande de malfrats!
Les deux directeurs de cabinet de Saint Benoit de l'époque sont mêlés à ça? La DRH et la DGS (la mère térésa de la mairie) en savaient beaucoup plus que l'on croit?
Le trou à la mairie, toujours les mêmes?

13.Posté par ljo le 16/08/2021 23:56

Se sont les finances des 24 communes de l île y compris les CCAS et les syndicats intercommunaux qu il faudrait faire l objet d un audit financier pour découvrir le pot aux roses comme a la région d ou l importance de ne pas réélire les mêmes personnes qui magouilles les finances publiques .

14.Posté par oté la Réunion le 17/08/2021 05:53

C'est la période où Fruteau était malade et où son cabinet, DGS et DRH faisaient régner la terreur. Il n'y a pas de fumée sans feu... Mais la présomption d'innocence... Attendons les résultats de l'enquête !

15.Posté par Taloche le 17/08/2021 08:54

4. Movelang
7. Dogounet.

Sans parti pris, je ne pense pas que Fruteau est pour quelque chose là dedans. Malade, il avait un bon moment laissé la gérance de la commune à ses adjoints.

16.Posté par Le Jacobin le 17/08/2021 13:04

Taisez vous SVP !!!

Ouvrez moi la boite à SURSIS il y a de nouveaux membres qui arrivent.

La Prison de Domenjod est réservée aux voleurs de poules.

17.Posté par Davidgoliath le 17/08/2021 13:57

La maladie de Jean Claude Fruteau ne constitue pas une excuse puisqu'il est responsable du choix de ses collaborateurs dont la fameuse DGS et il n'était pas obligé de s'accrocher au pouvoir. Ce n'est pas un mandat de trop qu'il a fait mais les deux derniers étaient de trop.

18.Posté par Ère lumière 974 le 18/08/2021 08:34

MOCHE ET DÉGOÛTANT.

19.Posté par Bénédicte le 18/08/2021 09:07

Où est passée l’ancienne DRH sans diplôme ?? Qui embauchait soeur, qui titularisait sœur, amis.........
vive la préférence régionale et familiale !!!!

20.Posté par Ticalote le 18/08/2021 11:56

Dommage ou t pas son famille Bénédicte !! Norai embauche out soeur ek ou camarade... halala !!!
Didier Robert Gilbert Annette personne y embauche zot famille... mdrrr

21.Posté par Bénédicte le 18/08/2021 13:03

Post 20

Votre commentaire est stupide et me donne une idée de votre personne !!!
Ce n’est parce que d’autres le font qu’on ne doit pas s’indigner !!!
Oui je crois qu’il y a des calottes qui se perdent !!

22.Posté par ZARBOUTAN974 le 18/08/2021 16:32

Les cadres de l'époque de Fruteau méritent d'être convoqués par les flics notamment l'ancienne DGS, laquelle à priori émarge toujours à la Mairie sans être présente.
Il est inadmissible qu'une Mairie ait des dettes sociales, la même chose dans une entreprise le patron se retrouve en garde à vue rapidement.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes