Océan Indien

Francophonie à Madagascar : Des cas de corruption dénoncés par Transparency International

Jeudi 24 Novembre 2016 - 17:06

Francophonie à Madagascar : Des cas de corruption dénoncés par Transparency International
L’Organisation de la société civile (OSC) a dénoncé des cas de corruption pour l’octroi de plusieurs marchés relatifs au sommet de la francophonie, à Madagascar. Cette organe de la société civile agit sous la houlette de Transparency international, une organisation internationale spécialisée dans la lutte contre la corruption des gouvernements et institutions gouvernementales.

" 62 % de ces marchés présentent un danger sérieux de corruption, compte tenu du processus dans lequel s’est déroulé la passation de ces marchés ", indique le communiqué transmis à la presse. L’organisation internationale a pris l’exemple du marché relatif à la restauration et au dîner officiel du Sommet plus précisément. 

" C’est le cas par exemple du dîner, attribué à un soumissionnaire unique pour 297 millions d’ariary (85 000 euros) alors que le montant du budget initial est estimé seulement à 189 millions d’ariary (54 000 euros)", poursuit l’organisation de lutte contre la corruption.

Ces enquêteurs ont procédé suivant une méthodologie rigoureuse éprouvée et se sont procurés les 107 marchés passés dans la réalisation du sommet de la francophonie. Ils auraient passé au crible la méthode d’attribution utilisée, le montant du marché, le nombre de soumissionnaires et la nature du contrat, selon un journal local. 

Frédéric Lesné, directeur exécutif de TI et son équipe soulignent qu’à ce stade, il n’y a pas encore eu de faits de corruption avérés. Ils comptent mener leur enquête à terme. 
Lu 736 fois



1.Posté par GIRONDIN le 24/11/2016 21:49

Visite des OLAF ?

En attendant

..... « Insuffisance alimentaire critique », voilà les termes employés jeudi 22 septembre par le président malgache à la tribune de l'Assemblée générale des Nations unies à New York. Dans le grand sud de Madagascar, les épisodes récurrents de sécheresse au cours des deux dernières années plongent désormais les habitants dans une situation de vulnérabilité extrême. La quantité des aliments de base disponibles sur les marchés a encore diminué tandis que leur prix ne cesse d'augmenter. Les résultats de la dernière campagne agricole sont désastreux : en cause, des conditions climatiques défavorables mais aussi un manque criant de mesures structurelles à long terme. Cette semaine, une mission d'observation de la situation humanitaire a été menée sur le terrain par des agences onusiennes. Et les conclusions, alarmantes, ont été rendues au gouvernement malgache. Reportage dans la région Androy......
RSI septembre 2016


..... Le sud de Madagascar confronté à l’une des pires crises alimentaires de l’histoire du pays.

Une récente évaluation conjointe ministère de l’Agriculture, FAO et PAM, a montré qu’environ 1,4 million de personnes dans le sud sont en insécurité alimentaire et qu’au moins 600 000 vivent dans une insécurité alimentaire aiguë.....
Africanews novembre 2016

2.Posté par Ah,ah,ah! le 25/11/2016 07:46

Mais d'où ils sortent ces mecs pour " découvrir " la corruption à Mada ...demandez au malgache de base, et il vous le dira...les politiques ( absolument tous) les flics , le moindre fonctionnaire, TOUS sont corrompus , certains par nature ( les politiques) d'autres pour survivre ...
Bien entendu , un sommet , de la francophonie ou autre , c'est une manne qui en plus vient de l'extérieur, donc on. Fonce , et comme les contrôles sont inexistants , bingo!

3.Posté par legadiamb le 25/11/2016 08:49

Ah bon, corruption à Madagascar?...

4.Posté par Nono le 25/11/2016 11:46

@2 Et pourtant, quelques béats n'hésitent pas à venir ici même nous chanter les louanges de la 'coopération régionale'. A ceux là, allez 'coopérer' la bas si vous le voulez, mais avec votre fric, et on en reparlera.

5.Posté par Babeuf le 25/11/2016 13:09

Madagascar-La Réunion

Allez faire un tour d'internet sur Transparency International France en fouillant un peu vous verrez dans notre petite île qu'une vingtaine d'hommes et femmes politiques du département tous partis confondus ont été pris la main dans le sac Tous ont été condamnés parfois sévèrement et pourtant la moitié d'entre et pas des moindres eux sont revenus au pouvoir.
Quelle honte pour la France et La Réunion!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues