Courrier des lecteurs

Françoise Lambert : "Osons le génie Réunionnais !"

Jeudi 7 Septembre 2017 - 09:47

"Après la déclaration du Président de la République aux Préfets le 05 septembre dernier, le mouvement CREA se réjouit de la feuille de route donnée au Préfet de La Réunion de procéder aux consultations en vue d'accompagner la réforme territoriale en marche depuis plusieurs années.

Au CREA, nous portons un vrai projet de territoire pour notre île, tourné vers le Développement durable, l'ouverture internationale et l'innovation en politique. Nous devons en finir avec plus de 70 ans de mimétisme avec la France métropolitaine qui a engendré un apartheid économique et social et une fracture environnementale notamment dans l'aménagement de notre territoire, les énergies et dans les transports.

C'est pour cette raison que le mouvement CREA  soutiendra à l'occasion des prochaines échéances et notamment sénatoriales la proposition de la création d'une convention démocratique territoriale. Cette instance sera chargée de mettre en place une nouvelle organisation administrative réellement adaptée aux réalités de notre territoire, au lieu de se contenter d'assises ponctuelles pour l'outre-mer décidées depuis Paris dans les Ministères. 

C'est aux Réunionnais de prendre en main leur destin et de s'unir pour proposer un projet de territoire ambitieux pour répondre aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux de notre l'île à l'horizon 2050. Cette convention sera constituée des représentants de chaque Commune, de chaque intercommunalité, du Département, de la Région, des parlementaires, des acteurs de la société civile, des chambres consulaires. Ils se réuniront tous les mois pendant la durée nécessaire qu'il faudra afin d'élaborer ensemble ce projet à long terme pour notre île qui sera soumis ensuite à l'approbation populaire.

L'avenir de La Réunion se joue ici et maintenant, Osons le génie réunionnais !"

LAMBERT Françoise,
Membre du Mouvement CREA
Candidate aux élections sénatoriales.
Lambert Françoise, Membre du Mouvement CREA
Lu 784 fois



1.Posté par klod le 07/09/2017 10:08

hum......."croire et oser" ?

2.Posté par JORI le 07/09/2017 10:36

"aux enjeux sociaux", quand on voit l'assistanat en tout genre qui règne ici, j'attends avec impatience les propositions de ce CREA dans ce domaine!!.

3.Posté par Dark vador le 07/09/2017 10:48 (depuis mobile)

Le mouvement crea(reunion en action) propose une liste aux senatoriale uniquement composée de possessionnais membres de la majorité municipale donc où est le rassemblement reunionnais?occuper vous plutot de terminer votre mandat municipal c deja bien

4.Posté par GIRONDIN le 07/09/2017 11:52

Oui OSONS, OSONS, OSONS !

Un vieux slogan des guignols de l'info !

exemple d' inventivité : hausse des impôts contre carrière ?
Résultat = finalement carrière + impôt

OSONS !

MiLiKe et dieu créa les femmes

5.Posté par Samem le 07/09/2017 12:53 (depuis mobile)

LA POINT TRAVAIL POU FAIT LA CASE....I FAIT PAS CUIT MANGER.

6.Posté par Dan Run le 07/09/2017 13:34

@ LAMBERT Françoise, Membre du Mouvement CREA
Candidate aux élections sénatoriales.
“ Quelle époque terrible où des idiots dirigent des aveugles “ William Shakespeare

7.Posté par La Réunion en action, La Possession en panne! le 07/09/2017 17:19

Et la génisse réunionnaise (possessionnaise), on ose l'essayer aussi??

8.Posté par Pamphlétaire le 08/09/2017 01:27

Ce qui suit ou le lien est du concret et non utopique...
Diminution des contrats aidés : la FHF (Fédération hospitalière de France) dénonce la « double peine » pour les EHPAD publics

.../Contrat aidé homme d'entretien en Ehpad, 59 ans, coût pour la collectivité 600 € par mois. Si non renouvelé, inscription au chômage : coût pour la collectivité 1 100 € par mois. Belle économie pour les finances publiques. Bien sûr, contrat aidé pour un jeune, une obligation d'embauche devrait être obligatoire pour un ratio de 25 à 33% après une formation validante.

9.Posté par koko le 08/09/2017 06:41

oté lambert ko ti vien faire là ? to brile toute di moune pou permi de construire . to donne permi gro zozo pou fé commerce , pou fé lécole privé mai quan particilier domande toi permi to trouve touzour inne zfère po dire . par contre to bien donne lo permi lR du temps . sirtou to fine fé zoli voyage lile maurice !!!!

10.Posté par Boa Bill le 08/09/2017 11:10

Osons le génie réunionnais ! a dit la dame !

OUI ! OSONS ! N'ayons pas peur ! Osons dénoncer la main-mise des "zélus" carriéristes et cumulards sur l'avenir de ce DOM !.... et cela dure depuis plus de 50 ans !!!

OSONS dire que nous n'avons nul besoin de 7 députés et que les sénateurs ne servent à rien, seraient même presque illégitimes amha... parce que non élus au suffrage direct !

OSONS ! Moi le premier postulant à un poste d'élu qui dénoncera tout ce cirque et expliquera est passé l'argent investi par La France dans ce DOM depuis la départementalisation.... ce postulant est assuré de mon vote !

"Au CREA, nous portons un vrai projet de territoire pour notre île, tourné vers le Développement durable, l'ouverture internationale et l'innovation en politique." .... Pffff ... cela fait 50 ans qu'on nous sert la même soupe ! Si vous êtes jeune.... INNOVEZ !

Cordialement, cela va de soi !

11.Posté par Boa Bill le 08/09/2017 11:24

"Les 348 sénateurs sont élus pour 6 ans, au suffrage universel indirect . En effet, ils ne sont pas élus directement par les Français mais par les « grands électeurs ». Ce sont des députés , des conseillers municipaux, des conseillers généraux, des conseillers régionaux..."(c)

C'est CELA qui est inadmissible et qu'il faut dénoncer ! Le jeu des chaises musicales et les retours d' ascenseur incessants font que l'on retrouve toujours aux commandes du pays les mêmes "zélus" ou leurs soumis qui gravissent les barreaux de l'échelle du pouvoir progressivement sans avoir JAMAIS à TRAVAILLER comme tout citoyen digne de ce nom... et ils sont censés LES représenter... ces citoyens !!! Pftttt ! Fermez le ban !

Alors vous voulez OSER ? OSONS ! OSEZ !

12.Posté par JOLACAILLE le 08/09/2017 14:41

Il est certain q'une nouvelle organisation territoriale est nécessaire car deux assemblées pour un seul département quel gâchis d'argent surtout qu'on retrouve parfois les mêmes cumulards grassement payés pour une somme de travail limitée, plus des sénateurs inutiles mais là c'est au niveau national qu'il faut les supprimer comme les italiens l'ont fait, car ils ne font que ralentir le processus législatif et ne sont pas des élus du peuple. certes il existe des filières à développer mais après des décennies d'assistanat ce sera dur, subventions, caf, petits boulots pour asseoir la mainmise des potentats communaux, cela va être difficile mais...il faut croire

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:37 Jusqu’où l’hybris ?