MENU ZINFOS
Société

Françoise Andro-Cohen, ancienne présidente du TGI de St-Denis, n'est plus


Par Nicolas Payet - Publié le Mercredi 11 Décembre 2019 à 08:26 | Lu 8728 fois

L'ambiance sera lourde dans les travées du tribunal de grande instance de Saint-Denis. Comme rapporté par la presse écrite locale, son ancienne présidente entre 2015 et 2017, Françoise Andro-Cohen, est décédée en début de semaine des suites d’une longue maladie.

Elle avait été pendant de longues années dans l’île juge des enfants avant d’endosser le rôle de présidente du TGI, jusqu’à son départ à Angers en 2017.

Comme le rappelle Le Quotidien, Françoise Andro-Cohen "a notamment enclenché le raccourcissement des délais d’attente des justiciables en référé et, devant la chambre civile, développé la communication électronique ou la dématérialisation des enquêtes pénales pour se passer le plus possible de papier".




1.Posté par Ramanga le 11/12/2019 06:34

Oui elle est partie mais il y a des centaines des milliers de morts par jour qui partent dans l'anonymat le plus total et en parle t on non alors un peu de décence ...

2.Posté par DOGOUNET le 11/12/2019 10:11

Paix à son âme et condoléances aux proches.

3.Posté par TICOQ le 11/12/2019 11:01

Contrairement à beaucoup de fonctionnaires de passage chez nous, elle aura laissé une trace positive et de bons souvenirs pour ceux qui ont travaillé avec elle.

4.Posté par Huhu le 11/12/2019 11:18 (depuis mobile)

@1, que Dieu m'évite de te rencontrer, triste sire...

5.Posté par A mon avis le 11/12/2019 12:42

@1.Posté par Ramanga
La décence serait de ne pas faire de commentaire stupide comme le vôtre !

6.Posté par LAMPION le 11/12/2019 14:21

Un jour ou l'autre je vous rejoindrais, le plus tard possible je l'espère.
Partez en paix Madame.

7.Posté par Pamphlétaire le 11/12/2019 14:27

R.I.P. et condoléances à sa famille et ses amis.

1.Posté par Ramanga le 11/12/2019 06:34

Une médisance anonyme est peut-être plus honteuse qu'une calomnie signée.
Hugo (Victor) 1802-1885, Littérature et Philosophie mêlées, p. 32.

8.Posté par Philippe974 le 11/12/2019 16:11

Quelqu'un peut m'expliquer pourquoi, en 2019, on parle encore de quelqu'un "décédé suite à une longue maladie" ? Expression désuète et ridicule qui stigmatise ceux qui sont atteint d'un cancer ou d'une autre pathologie à l'issue fatale ! Comme si c'était honteux... Et cela dit, la "longue maladie" peut être très courte, nous avons tous des exemples autour de nous de personnes décédées d'un cancer foudroyant.

Cela dit, cela n'a rien à voir avec cette dame qui en tant que personne humaine, mérite tout le respect, comme chacun de nous. Une mort prématurée est une souffrance supplémentaire à la séparation pour ceux qui restent.

9.Posté par Modeste le 11/12/2019 17:49

post 1, c'était une personne connue de personnes fréquentant le milieu de la justice et c'est normal qu'on en parle, quand à vous tête de noeud vous auriez pu nous éviter votre commentaire stupide!

10.Posté par anonyme le 12/12/2019 11:55

A POST 9 : Vous avez raison c'était une dame qui était à la tête du TGI de Saint-Denis et ce n'est pas n'importe qui. Condoléance à cette dame qui aimait beaucoup notre Ile. Elle a gardé de très bons souvenirs du travail fourni par les personnes qui sont des agents d'accès au droit dans les Antennes de Justice et des Points d'Accès au Droit de la Réunion.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes