Archivages - Zinfos974

François Perraut a été licencié pour faute grave

Mardi 4 Août 2009 - 12:54

Suite à son action symbolique devant les grilles d’Antenne Réunion, le journaliste François Perraut a reçu le 28 juillet une lettre de licenciement pour faute grave. Son erreur ? Avoir alerté la presse pour parler du litige qui l’opposait à son employeur. Aujourd’hui l’affaire prend une tournure juridique avec le lancement de la procédure devant les prudhommes.


"Il m’a été reproché d’avoir prévenu la presse"… François Perraut a été licencié pour faute grave au motif qu’il a porté une "atteinte grave à l’image de votre employeur en le présentant comme une entreprise peu respectueuse de la dimension humaine de ses salariés, en contradiction totale avec les valeurs qu’elle affiche et qu’elle applique".

Le 13 juillet dernier, le journaliste sportif décidait de faire une action symbolique devant les locaux d’Antenne Réunion, action qu’il avait intitulé "ma chaine m’enchaîne" ([voir l'article précédent]urlblank:http://www.zinfos974.com/Le-journaliste-sportif-Francois-Perraut-en-conflit-avec-Antenne-Reunion_a8545.html ). Le jeu de mots n’a pas beaucoup fait rire les dirigeants de l’entreprise qui dans la lettre de licenciement ont rappelé que "sans attendre le résultat des contacts que nous avions, vous êtes passé à l’acte le 13 juillet en vous enchaînant devant les grilles des locaux d’Antenne Réunion et en convoquant la presse".

Assise ce matin aux côtés de son mari, la femme de François Perraut déplore le manque de reconnaissance dont fait preuve la chaîne privée et souligne même que "cela pose un cas de conscience pour tous les employés qui se démènent pour des employeurs qui profitent d’eux. Mon mari a travaillé 813 week-end, sans roulement. C’est un passionné qui aujourd’hui n’a aucune reconnaissance pour le travail qu’il a effectué alors qu’il part à cause d’un problème de santé".

Les internautes de Zinfos974 dans le collimateur de la direction d’Antenne Réunion

Mais Antenne Réunion reproche à son désormais ex-salarié le fait d’avoir alimenté la polémique : "vous avez suscité par votre action médiatique, tout un ensemble de réactions d’internautes", notamment sur Zinfos974 précise le courrier, "ce qui a entrainé un déballage d’internautes très critiques à l’égard d’Antenne Réunion, sans que ces internautes aient en main tous les éléments de la problématique", peut-on lire dans la lettre de licenciement.

François Perraut l’admet, il ne pensait pas un jour en arriver à un tel stade. Ce dernier demandait un licenciement à l’amiable, dit rupture conventionnelle de contrat, qui lui aurait permis de soigner son hernie discale en toute tranquillité et de partir d’Antenne Réunion, 18 ans après avoir démarré, en bons termes avec sa direction.

"On donnait nos congés"

Entre deux explications, ce dernier se remémore quelques souvenirs du début de la chaine : "Début 1991, je me souviens qu’on donnait nos congés ! A une période, on mettait de l’essence dans les véhicules pour pouvoir aller faire des reportages et on payait nos appels téléphoniques. Je ne me suis jamais plains", rappelle avec une certaine amertume François Perraut.

La chaine réprouve la position qu’il se donne de "victime d’Antenne Réunion alors que cette société ne souhaitait pas vous licencier mais aménager un poste de journaliste sédentaire"… François Perraut, à qui on proposait un poste d'archiviste, dit avoir longtemps attendu un document écrit lui proposant un poste plus adapté à sa situation. Il n’en verra pas la couleur.

Le licenciement pour faute grave décidé par Antenne Réunion l’incite à partir devant les prudhommes pour obtenir des indemnités.

Melanie Roddier
Lu 5143 fois



1.Posté par NS le 04/08/2009 13:29

Après le licenciement abusif et anti-démocratique de l'ancien animateur Raoul, voilà que cette chaine de télévision en abuse pour sa notoriété cachée par des faits juridiques, qu'alors même M. Perrault n'a fait que s'exprimer en toute démocratie, là on comprend mieux encore la dimension inhumaine de cette chaine de télévision, une fois de plus.

2.Posté par maronaz le 04/08/2009 13:33

tyinbo avek franswa!!! larg pa lokor!!!! out sél fot sé davoir travay si in télé i mét pa ditou nout kiltir kréyol an avan....la prév i vir kréol....va touzour trouv domoun pou gard anténfrans...ma trompé....

3.Posté par thierry le 04/08/2009 13:35

il l'a bien cherché, qu'est ce qui lui a pris de partir en vrille si près de la retraite ?....bagarre aux prudhommes en perspective mais il risque de passer pour un enfant gâté aux yeux des juges !

4.Posté par bwaro le 04/08/2009 13:41

Bonjour, c’est étrange, le Journal Antenne fait régulièrement état de conflits sociaux. Sûrement ils sont immunisés contre ce genre d’action médiatique sans violence ni entrave à l’ordre publique, non ? Quant aux valeurs d’Antenne : rediff, programmes de TF1 et pipolisation de leurs animateurs dans un effort désespéré de faire du TF1. Antenne ronron (puisque c’est son nouveau nom) semble aussi oublier qu’elle a vu le jour grace à un mouvement populaire. Sans le bruit de la rue pour TV freedom, Antenne n’existerait probablement, alors virer un gars pour un bruit de casserole, c’est vite oublier l’histoire...

5.Posté par Lyz le 04/08/2009 14:06

C'est cool , journaliste... Quand on pense au nombre de gens qui croient que c'est un boulot de privilégiés, voilà la preuve que malheureusement , c'est un taff comme un autre, même pire : tu protestes en public, tu préviens les confrères ? T'es viré !

En passant, beaucoup de journalistes travaillent dans des conditions semblables sur l'île, c'est à dire dans de mauvaises conditions, mais bon, chut, faut pas jeter la pierre.. (après t'es viré, sinon!)

Tout mon soutien à ce grand chroniqueur sportif qu'est François Perraut.

6.Posté par looping974 le 04/08/2009 14:18

il manque une rubrique sports sur zinfos974.....c'est une occasion en or Pierrot !!

7.Posté par etjosedire le 04/08/2009 14:54

Je ne suis pas certain que Antenne Réunion ait fait le bon choix en optant pour la faute grave. le droit d'expression existe, et les journalistes en sont même jaloux. Je ne vois pas en quoi cette maladresse spectaculaire, qui a permis à certains zinfonautes d'exprimer tout haut ce qu'ils pensent tout bas, soit une faute grave.

Blessure d'amour propre pour Antenne, c'est certain. Mais il n'y a pas eu préjudice grave pouvant justifier la décision prise. Les indemnités contractuelles qui lui ont été refusées risquent d'être payées sous forme d'indemnités de licenciement sans cause réelle et sérieuse ou même de dommages et intérêts pour rupture abusive. Et la la loi ne précise que le minimum, 6 mois. Imaginez si c'est 5 ans de salaires qu'il demande sous forme d'indemnités ou de Dommages et Intérêts ?

Je crois qu'il n'est pas trop tard pour qu'une médiation soit mise en place et ce dans l'intérêt des deux parties. Surtout ne comptez pas sur l'audience de conciliation comme démarche de médiation, car le plus souvent les conseillers ne font pas le boulot, par incompétence, et préfèrent jouer aux petits juges en renvoyant en jugement, les conseils sont rarement favorables à ce que les choses en restent au stade de la conciliation, plus la procédure dure plus les plaignants raquent...

Je continue à penser que c'est la médiation qui doit dénouer cette situation plutôt que des procédures qui laisseront toujours un goût amer.

8.Posté par PiouF le 04/08/2009 15:10

Pierrôt, vous qui lisez et corrigez chaque post avant édition, comment pouvez-vous laisser un post comme celui de "maronaz" tel qu'il est ??..
Ca me fait mal aux yeux rien que d'essayer de déchiffrer...

9.Posté par grandgolette le 04/08/2009 15:10

un bon journaliste aux commentaires haut en couleur qui faisait du LOCAL .... les roussel et con.... sorts sont moulés dans le c.... des chaines nationales et en position de monopole !!!! A quand une réelle libéralisation des chaines locales ?????

BON COURAGE FRANCOIS !!! Tu auras mieux
LARGUE PAS !!!

10.Posté par narvusa le 04/08/2009 15:10

dommage d'en arriver là pour François. le privé ne fait pas et ne lui fera pas de cadeaux; souhaitant que les juges des prud'hommes l'entendent et le rétablissent dans ses droits; ce retour de bâton est un avertissement aux autres employés qui voudraient s'attaquer à la "maison"; alors avis aux amateurs. quand tu entres à antenne : regarde ce que tu fais !!!

11.Posté par FRANCO le 04/08/2009 15:15

Antenne Réunion n'est pas née d'un mouvement populaire mais est née d'une aspiration populaire reprise par les possédants et ceux qui avaient une main-mise économique et politique de classe sur la Réunion.

Cette chaîne a toujours été et est toujours étroitement liée aux intérêts des capitalistes et de leurs suppôts politiciens à la Réunion. Elle est très redevable au monde économique et politicien et se garde la plupart du temps de donner véritablement la parole aux combats de la société civile contre tous les abus et toutes les scandaleuses exploitations dont sont victimes les Réunionnais, surtout les plus démunis d'entre eux.

Comme bon nombre d'entreprises capitalistes de l'île, Antenne ronron n'est pas au service des Réunionnais, ce sont les Réunionnais qui sont au service de sa prospérité. Comment penser une seconde que Antenne ronron serait une entreprise plus sociale à l'égard de ses salariés que "Témoignages" , ce grand défenseur des travailleurs Vergès Françoise, Carpanin Marimoutou, Jérôme Vellayoudom, et tant d'autres ?

Certains à la Réunion n'ont, semble-t-il, pas encore bien compris dans quelle société de despotisme, de népotisme, d'affairisme, de clientélisme, d'allégeance alimentaire, nous vivons aujourd'hui. Observatoire des prix, COSPAR, Etats Généreux, toutes ces mascarades n'ont-elles pas encore ouvert les yeux des citoyens qui croient encore aux valeurs de la République Française en passe de devenir endémiques si nous ne réagissons pas ?

12.Posté par ti baba le 04/08/2009 15:19

Honte à vous dirigeants d'Antenne Réunion ! Vous qui avez vocation d' afficher au grand jour les conflits en tout genre ! C'est finalement très grave lorsque cela se passe devant sa porte et sous son toit ??
Vous avez perdu de fidèles auditeurs en agissant de la sorte, le divorce était déjà à moitié consumé quand vous avez agis de la même façon ou presque... avec Virginie de l'émission O feminin.
Courage François Perraut, soignez vous et revenez nous vite vos chroniques et commentaires nous font vibrer ! Ailleurs l'herbe sera forcement plus belle !

13.Posté par Jojo le 04/08/2009 15:23

Oh, les pauvres dirigeants d'Antenne sont vexés !! François a osé critiquer la maison Antenne ! Oh , les chochottes !! Ils feraient mieux de s'inquiéter de leurs programmes et de pense à créer un peu !! Pomper TF1 et M6 , ce n'est pas du domaine du génie !!

14.Posté par HD le 04/08/2009 16:01

Ducasse, Roussel and C°, s'inquiétteraient de l'image de leur t.v.... Qu'ils ne s'inquiéttent plus, car à diffuser en boucle des nullités de feuilletons et d'émissions débiles et vulgaires , il y a belle lurette que l'image de télé de proximité est définitivement perdue. Certains téléspectateur n'ont pas attendu "l'affaire Perraut" pour zapper 80% de vos programmes. Mrs Ducasse et Roussel regardez vous de tant en temps votre TV ou n'êtes vous préocupez que par votre compte d'exploitation, la vente de produits dérivés ou le chiffre d'affaire réalisé par les SMS? Mais peu être regardez vous RFO?

15.Posté par JUSTAIN COURT le 04/08/2009 16:28

Bonjour Francois Perraut,

Je ne cautionne pas votre action mais se faire virer pour ca... en plus par une chaine de TV, c'est presqu'aussi incroyable que la 'programmation' locale d'Antenne Ronron. J'envoie régulièrement des courriers au CSA pour leur signaler les entorses aux différents articles de la convention Antenne / CSA. Pourriez vous me faire parvenir votre courrier de démission svp? Je voudrais l'ajouter au dossier Ronron / CSA...serait-il possible aussi d'avoir le témoignage du grand Alain Hoarau sur les conditions de son départ svp?

Bon courage,


16.Posté par ASSENJEE.M le 04/08/2009 16:40

cela fait bien longtemps que j'ai zappé ANTENNE,il n'y avait rien de bons à regarder.Reprendre les programmes de TF1à la c...pour remplir le cerveau des téléspectateurs,non merci,très peu pour moi.Je me suis enfin décider à m'abonner à un bouquet satellite et maintenant j'ai vraiment du choix pour moi-même d'une part car je suis un passionné de sport mais également pour mon fils et mon épouse pour leurs nombreux très bons reportages.
Je souhaite bon courage à François PERRAUT,car excellent journaliste qui n'a pas hésité à couvrir un évènement pour lequel j'avais fait appel à ses services.
Bon vent François!

17.Posté par pilplat le 04/08/2009 17:03

eh ben c est une drole de façon de faire un audit sur ce que pense reellement les gens de votre Antenne ! faites comme les autres médias des sondages ou des audiométries mais virer quelqu'un de bien pour entendre ce que les gens pensent de votre télé est surement plus couteux
courage François

18.Posté par ana le 04/08/2009 17:55

comme plusieurs fois dans la journée, je consulte zinfos afin de m informer des dernières news tres souvent bien relatées. et quelle surprise quand en début d'après midi j apprends que Mr PERRAUT a été viré d'antenne pour avoir raconté son histoire d'employé. si je me souviens bien de son histoire il avait souhaité provoqué une réaction de son employeur Mr DUCASSE après 6 mois de mutisme. un journaliste viré pour ça on dirait une mauvaise blague ou encore le comble de la presse ! que risque t il aujourd hui maintenant qu il osé ranconter la manière dont il a été remercié (apparement lettre de licenciement à l appui!) des coups de fouets sur la place publique ou pourquoi pas la prison soyons fous ! pourquoi antenne ronron craint tant les réactions d internautes si ils n ont rien à se reprocher les roussel et compagnie. Vive la liberté d expression et d opinion ! Merci internet et tout particulièrement zinfos

19.Posté par alain BLED le 04/08/2009 17:57

On connaissait déjà le manque d'humour des dirigeants de cette chaine, par ailleurs spécialisés dans le décervelage des téléspectateurs. Le sommet est atteint par ces pubs pour des voyantes, et autres numéros taxés bidon qui vous permettent de savoir quelle sera, par exemple, le meilleur moment pour être enceinte ! On devrait virer les dirigeants d'Antenne pour autant de mépris du téléspectateur et de nivellement par le bas. Mais il est vrai que pour ces gens là, seul le fric compte, comme pour les héros pathétiques de leurs jeux télévisés !
Il est vrai qu'ils ne sont pas les seuls. La nullité des médias dans l'île ne fait que se confirmer d'année en année. C'est Perraut qui est enchainé, mais le boulet, c'est son patron ! Au fait, on aimerait bien sa réponse, à celui-là. puisqu'il prétend avoir raison, qu'attent-il donc pour convoquer lui aussi la presse ?

20.Posté par Bibe le 04/08/2009 18:53

Je ne comprends quelles sont les raisons de partir de FP ?

Si c'est pour des raisons de santé pourquoi ne pas avoir pris tout simplement un congé sabbatique d'un an telle que la loi le permet puisque l'employeur refusait la rupture conventionnelle ? L'avantage est que l'employeur ne peut pas refuser, il peut juste le repousser avec une limite de délai (de 6 mois je crois). Cela aurait laissé à l'employeur le temps de se retourner pour le remplacer pendant cette période, et lui assurait un travail et un revenu un an plus tard. Et puis un an c long, ça laisse le temps de se poser, se reposer et se retourner. En plus je crois qu'il existe un dispositif d'indemnisation via le pole emploi.

Au final il se retrouve en conflit avec son employeur, l'a médiatisé donc tous les autres employeurs sont au courant et va devoir passer par les prud'hommes (ce qui long et loin d'être agréable).

Quel gâchis pour un si bon éléments !


21.Posté par Gaviero974 le 04/08/2009 19:18

Encore un patron à l'égo surdimensionné, qui n'accepte pas que l'on n'aille pas dans le sens du vent (le sien). Pourtant il doit savoir qu'un arrangement est toujours préférable à un procès. Mais ça doit lui taper sur les nerfs quand on est pas dans le moule, alors , se croyant tout puissant, il sabre. Sans pitié pour la situation personnelle du salarié. C'est courant hélas ! Ce genre de "patron", ça doit quand même savoir qu'un jour il sera peut-être dans une tel situation après 50 ans. Heureusement que les prudhommes font souvent la part des choses, au delà du droit, avec un peut d'humanité pour le salarié victime de tel comportement. avec tout mon soutien, courage François Perrault !

22.Posté par faldo_f le 04/08/2009 19:49

bonjour,moi je crois qu'entenne ronron ,dans cette histoire n a jamais voulu lui payer les indemnités de depart en cas de licenciment a l'amiable du coup antenne ronron s est engouffrer dans une faille pour le licencier pour faute grave juste pour éviter de lui filer ses indemnités, a force de prendre les programmes de TF1 ,ANTENNE RONRON,a aussi pris leur mentalité,quand ou frequente lo chien,ou attrappe carapates.

23.Posté par faldo_f le 04/08/2009 19:58

mais au faite ,ca s est passé comment pour florence vendome?

24.Posté par nicolas de launay de la perriere le 04/08/2009 22:14

antenne reunion n'ayant pas rendu compte de cette affaire à l'époque, peut elle arguer de la médiatisation de la chose alors qu'elle l'a passé sous silence sur son antenne, et qu'elle est l'un des deux opérateurs télévisuel localement.. ? si elle n'en a pas parlé, et qu'il s'agit d'une rédaction professionnelle (comment pourrait on en douter par ailleurs..) et composés de professionnels, il faut en déduire que cette affaire n'a pas mérité de retenir leur attention, et qu'ils ont fait le choix de ne pas la raconter à l'antenne puisque cela ne méritait pas cela..comment dès lors arguer d'une chose, et en interne prétendre son contraire face aux téléspectateurs par la non diffusion de ce qui constitue pour sa direction, une "médiatisation"...?

voilà un argument à utiliser en tout cas pour la défense de monsieur Perraut..

25.Posté par nicolas de launay de la perriere le 04/08/2009 22:19

autrement dit , en refusant de rendre compte de cette affaire à l'antenne, la rédac d'antenne réunion et par là même, sa direction, a considéré implicitement que ce n'était pas une affaire médiatique..(rappelons qu'antenne est privée, et qu'à ce titre, elle se doit d'exploiter tout filon médiatique pour faire de l'audience, qui est et demeure le nerf de la guerre en matière audiovisuelle..)

26.Posté par ORTODOXA le 05/08/2009 00:08

"atteinte grave à l’image de votre employeur en le présentant comme une entreprise peu respectueuse de la dimension humaine de ses salariés, en contradiction totale avec les valeurs qu’elle affiche et qu’elle applique".

Une telle motivation me paraît juridiquement contestable. Par contre le refus opposé par ce journaliste, d'être reclassé à raison de ses problèmes de santé ( dans le cas où l'employeur a pris la précaution de demander l'avus du médecin du travail) constitue une faute grave. On ne peut refuser un reclassement alors même que l'on est malade.

Toutefois, s'enchaîner, faire grêve de la faim pour dénoncer un conflit avec un employeur ne constitue aucunement une atteinte à l'image de l'employeur tant que l'employé n'a fait que dénoncer les raisons du litige l'opposant à l'employeur .

A mes yeux c'est "tiré par les antennes" mais il fallait bien mettre une motivation pour le licencier. Cette télé doit pourtant avoir un conseiller juridique autre que le DRH . En l'espèce, ce journaliste n'a pas critiqué son entreprise mais a critiqué une décision le concernant directement et NON PAS LA VIE DE L'ENTREPRISE, ce qui est différend.

De même, les autres motifs tiennent de l'ubuesque. Les termes :
"vous avez suscité par votre action médiatique, tout un ensemble de réactions d’internautes", notamment sur Zinfos974,ce qui a entrainé un déballage d’internautes très critiques à l’égard d’Antenne Réunion, sans que ces internautes aient en main tous les éléments de la problématique", constituent un véritable aveu de colère à ne pas supporter la place que prend Zinfos974. Par ces termes cette télé, reconnait implicitement que Zinfos est une épine dans leurs pattes. Et puis ces réactions, elles ne pas outrancières.

Le fait d'y faire référence dans la lettre de licenciement me paraît encore constituer" un motif totalement infondé" étant donné que le Perrault n'est pas le maître d'oeuvre de ces réactions. Comment reprocher à un employé des réactions écrites par d'autres personnes non dictées par l'employé ? Imaginer le nombre de licenciement pour de tels motifs à chaque fois que la presse s'empare d'un conflit.

En tout état de cause, Pierrot DUPUYfaut continuer, visiblement "où fé mal" alors même que ton but n'est simplement que d'informer mais manifestement Antenne Reunion aurait aimé que tout reste "dans leur bocal". Plutôt bizarre pour une télé habituellement prompte à montrer du doigt et même à commenter des mouvements sociaux, des conflits entre employeurs/employés bref à informer. Antenne Reunion la télé qui informe sur les autres mais pas sur elle...

J'ai en mémoire le souvenir de plusieurs employés qui soit se sont enchaînés aux grilles de la préfecture, soit qui ont fait grêve à Gillot, devant l'hôtel de police, mais jamais ils n'ont été mis à la porte sous couvert de tels motifs ,alors même que ces employés avaient raconté leurs problèmes à la presse, aux télés dont notamment Antenne Reunion.




27.Posté par flashbenet le 05/08/2009 08:36

Antenne Réunion relaye avec des détails dégoutants les drames et fait divers qui ont ces derniers temps frappé la réunion.

Mais aucune information sur cette affaire, le sakifo, c'est quoi ? un nouveau dentifrice ? Bref l'information est devenu un bizness, normal que le bon François ne rentre plus dans ce shéma.

Le Zoreil qui présentent les émission est plus mignon, plus star ac, plus secret story. Plus nian nian, plus lisse. J'ai encore en mémoire un épisode ou je regardais antenne et ou un direct a été diffusé par mégarde, on voyait ce pseudo journaliste jouer au présentateur en moukatan toutes les nanas qui pouvaient passer. Bref c'était pathétique.

Il y a de la place pour une vrai information à la réunion, et c'est ce qu'essaye de faire Zinfos974.

Cela me rappelle beaucoup les débuts de radio freedom.


28.Posté par David CARABINE le 05/08/2009 08:41

P'Tain le planage !? Ben c'est quoi le train sérieuuuuux !!? Vous voulez dire...que par les malheureux kilo octets que j'ai pu poser ici ou ailleurs, par ces commentaires qu'il m'arrive d'écrire ici, par ces "ptits rien du tout" ou "pas grd chose" ...(!!!) j'ai fait condamné et licencié François PERRAUT ...un certain casseur le cui... mais un journaliste certain !!! .....et ce, pour faute grave !!!?!

Wow ?! Et c'est irrémédiable ou quoi ?!! Hein ?!!

Bon, et bien j'essaye qud même, pr voir....(?!) : Ceci est un post ouvert à la direction d'antenne révolution : je retire TOUT ce que j'ai écrit sur vous !! C'est pas vrai !! Vous êtes trop bien !! Ne changez RIEN !!!

29.Posté par François PERRAUT le 05/08/2009 09:11

Merci pour ces précisions Philippe, voici les miennes.
Effectivement, je gagnais (au terme de 19 ans d’expérience) 2907,46 euros nets par mois, les meilleurs mois. C’était très bien.
Je ne relèverai pas les points fantaisistes de ton communiqué qui ne sont jamais apparus par écrit : les 80 000 euros d’indemnité ( !), les longues négociations, ce fameux poste d’archiviste, le départ en 2010, la voiture de ‘fonction’ etc. C’est de bonne guerre et je comprends ton exaspération: je suis moi aussi surpris par cette avalanche de messages contre Antenne Réunion.
Pour le reste, c’est justement parce que mes collègues et moi nous sommes beaucoup investis pour Antenne qu’il est indécent de proposer 2900 euros par mois pour que je travaille 2 jours et demi par semaine à l’archivage puisque j’aurais été en mi-temps thérapeutique. 2900 euros pour 2 jours et demi d’archivage par semaine c’est un gaspillage et un affront pour ceux qui cherchent un emploi et pour mes collègues journalistes à Antenne. 2900, si j’ai bonne mémoire, c’est aussi le salaire de deux jeunes journalistes qui débutent. Dans une île où il y a presque 30 pour cent de chômage, dans un contexte de crise économique, il est inconcevable de votre part de proposer un tel poste pour une telle somme. Je salue aussi ta créativité, quand l'archiviste devient journaliste sédentaire 'valoriseur de news', la placard devient une tour dorée. J’ai aussi hâte de voir l’offre d’emploi que vous ne manquerez pas de publier pour ce poste d’archiviste tout d’un coup indispensable. Nul n’est irremplaçable, surtout pas moi !
Mes indemnités légales auraient été de 56 000 euros (soit 15 mois de salaires bruts selon la convention collective), environ 10 fois moins que ce qu’Antenne aurait dépensé sur 10 ans (parce que oui il me restait bien 10 années de travail avant une supposée retraite)pour un ‘vieux’ comme moi qui bloque quand il éternue. Un calcul assez simple, je crois.
Merci pour tout et surtout pour ce dernier communiqué de presse qui vient contredire ta lettre de mise à pied. Ma seule menace était une grève de la faim, signe de ma lassitude face à votre mépris. Dieu merci, mes enfants m’en ont dissuadé. C’est aussi grâce à ce communiqué que j’apprends – officiellement - le titre du nouveau poste qui m’était réservé.
Finalement, en lisant ce communiqué, j’apprends aussi que Christophe Ducasse est toujours aux commandes puisqu’il sort de son mutisme pour signer celui-ci.
Sans rancunes et bonjour à Christophe Ducasse, le grand bonhomme, le grand absent.
Merci aux nombreux internautes.
François.

30.Posté par Maronaz le 05/08/2009 10:39

arét vir kréol antenne zorey, mét inpé domoun nwar dann télé la té, kopié si télé rénion mét zémision kréol té!!!! tyinbo lokor franswa , ou va nyabou fé kapot banna.

31.Posté par ZOIRO le 06/08/2009 01:03

INQUIETE PAS PERRO §§§ LA LOI EST AVEC TOI DE TOUTE FACON (VOIR CODE DU TRAVAIL ET CONDITIONS DE REPRISE DES SALARIES EN RETOUR DE MALADIE....). PRENS UN BON AVOCAT ET DORS TRANQUILLE§

BRIGHTON 1996

PS / APPELLE PIERROT DUPUIS ET IL ME TRANSMETTRA TES COORDONNEES SI TU LE VEUX BIEN...

32.Posté par ZOIRO le 06/08/2009 01:06

MAIS CE SERA LONG-DUR MORALEMENT...TU RISQUES DE PERDRE AU PRUHOMES CAR CEST UNE INSTANCE ALEATOIRE DE PART LA FORMATION DES CONSEILLERS ET LES INTERACTIONS DE CI ET DE LA...MAIS TU AURAS TOUTES TES CHANCES EN APPEL OU EN CASSATION SI JAMAIS TU DOIS Y ARRIVER....

FAIS LE VIDE-PART EN VACANCES A LONDRES ET REVIENS DANS 6 MOIS...MANCHESTER EST SYMPA AUSSI....PRENDS UN BON AVOCAT ET LACHE PRISE MON AMI §

33.Posté par ZORRO YAB le 06/08/2009 01:17

OUI CE SERA LONG....MAIS L'ATTENTE VA FINIR PAR T'USER...FAIS CONFIANCE A BARRE ET PARS EN VACANCES....ILS ONT DE TRES BONS MEDECINS A LONDON...MOI JE TE CONSEILLERAI PLUTOT LE CABINET DU MAITRE ABOUT A SAINT PAUL MAIS TU CONNAIS TON ZISTOIRE. ALLEZ COURAGE MON AMI ... ET N'ATTENDS PAS LA FIN POUR POURSUIVRE TA VIE PROFESSIONELLE;;;;;ANTENNE SE FREEDOMIIZE DEPUIS PEU....ET ON A PERDU L'AME DANTENNE LONGTEMPS§§§§ JE PREFERE REGARDER LE JOURNAL DE ZINFOSFOURSEVENTYFOUR (FSF) ET M6....i[u[b[

34.Posté par Stéphane le 07/08/2009 11:40

TIen bo ensemb François, un cassér lé kui kom ou i gaign pa perdre !!

SHEFFIELD 1998

35.Posté par Zoiro le 08/08/2009 07:25 (depuis mobile)

Ote post 34. Do you know about the university of sussex at Brightom in 1995-1996? Arent you perrault's son?see you later. Take care.

36.Posté par Stéphane le 08/08/2009 16:36

Sorry mate, I was in Sheffield from 1998 to 1999 and had the opportunity to meet François' children, great memories and wonderful time spent out there ! Then later I met François and his wife, very kind and humble people...



Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop