MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

François Hollande touchera 90% de plus que Jacques Chirac...


Par - Publié le Jeudi 17 Mai 2012 à 19:47 | Lu 9103 fois

François Hollande touchera 90% de plus que Jacques Chirac...
C'est LA mesure annoncée aujourd'hui à grands renforts de publicité à l'issue du premier conseil des ministres de l'ère Hollande : Le nouveu président de la République va diminuer son salaire de 30%.

Très bien, ne boudons pas notre plaisir. Ce n'est pas ça qui va redresser les comptes de la France, mais on est dans le domaine du symbole et Deu seul sait si la symbolique est aujourd'hui importante en politique. Nicolas Sarkozy a peut-être perdu pour ne pas l'avoir assez compris...

Revenons aux salaires de nos présidents. Jacques Chirac touchait 7.084 euros net, ce qui était nettement moins que ce que percevait son Premier ministre. A son arrivée, Nicolas Sarkozy a souhaité un alignement, ce qui a entrainé une augmentation de 172%, le faisant passer à 19.331 euros.

La Gauche s'était déchainée à l'époque et François Hollande avait promis de revenir sur cette décision si jamais il était élu.

Chose promise, chose dûe et le conseil des ministres a donc annoncé aujourd'hui une baisse de 30%. Dorénavant, le président de la République ne touchera "que" 13.500 euros net.

13.500 euros, c'est mieux que 19.331. Mais on est encore loin des 7.084 de Jacques Chirac. C'est même très exactement 90% de plus... Quant à faire dans le symbole, pourquoi n'est-on pas allé jusqu'au bout et n'est-on pas revenu au salaire précédent? A la limite agrémenté d'une augmentation réflétant l'augmentation du coût de la vie...

Je ne dis cela que pour une question de principe car, personnellement, je ne suis absolument pas choqué qu'un président de la République touche 20.000 euros par mois.

20.000 euros, c'est moins que ce que touchent certains élus locaux qui cumulent des mandats nationaux avec des mandats locaux, plus quelques émoluments provenant de diverses SEM ou autres sociétés semi-publiques moins visibles pour le grand public. Alors même que leurs responsabilités ne sont en rien comparables...

Et c'est surtout énormément moins que ce que touchent -de manière scandaleuse- certains grands patrons du privé qui sont d'ailleurs parfois d'anciens politiques reconvertis à la tête de grandes sociétés internationales grâce à l'appui de leurs amis restés au pouvoir. C'est plutôt dans ce domaine qu'il faudrait agir...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par E. Delest le 17/05/2012 20:30

Bien vu.

Entendu hier René Dosière, député apparenté socialiste, interrogé sur itélé sur ce que coute les anciens présidents.
Il a répondu : 5 à 6 millions € par an pour les 3.

Comme le journaliste trouvait ça énorme il a ajouté : ce montant c'est ce que la France doit payer chaque heure comme intérêts de sa dette.

Si c'est vrai il y a vraiment de quoi de poser des questions. C'est même tellement énorme et délirant que je suppose qu'il s'est trompé.
Si quelqu'un peut confirmer ou infirmer ...

2.Posté par Sansblague le 17/05/2012 22:11

Perdre l’élection présidentielle n’aura pas été la plus mauvaise affaire de Nicolas Sarkozy, selon le magazine «Challenges», qui a détaillé la retraite qu’il va toucher. Comme tous les anciens pensionnaires de l’Elysée, il percevra une indem­nité mensuelle se montant à 6000 euros brut. S’il décide de siéger au Conseil constitutionnel, où les anciens présidents sont nommés à vie, il touchera 11'500 euros net de plus.

Comparée aux 18'500 francs versés aux ex-conseillers fédéraux, la note semble raisonnable. Sauf que les anciens dirigeants suisses n’ont droit, par ailleurs, qu’à la gratuité dans les trains CFF et à un an de protection policière.

Une flopée d'avantages

Les anciens présidents français bénéficient de la gratuité non seulement des voyages en train, mais aussi des vols en classe affaires chez Air France. L’Etat leur offre aussi un appartement de fonction meublé, deux policiers pour leur protection et sept collaborateurs (assistants, secrétaires, etc.). Enfin, il verse une prime, dont on ne connaît pas le montant, en guise d’indemnisation des contraintes liées à la fonction de chef d’Etat.

Selon «Challenges», la note finale se monte à 1,5 million d’euros, soit l'équivalent de 1,8 million de francs. la facture est calculé par an et par ex-président.

3.Posté par chikon le 17/05/2012 23:14

et par rapport a rené coty? il touchera combien en plus? en anciens francs c'est enorme !!!!

4.Posté par katia trans le 19/05/2012 07:36

(...)

ce calcul est basé sur la rémunération décidée par l ex consul qui se voyait napoléonisé de son seul accord
on va qd même pas repprocher aFrançois de gagner DIX fois plus que Léon Blum ou 5 que MON général
c est par rapport au nain qui se voulait + gros que le monde ..
bravo François pour cette 1ere action
et bravo pour la 2eme : le mariage GAY

5.Posté par Je profite ... le 19/05/2012 14:46

Socialo pour que les autres partagent, mais modérément socialo pour soi-même quand il s'agit de partager ...
Ce socialo tendance gauche dure, fils de grands antiquaires de la rue de Rivoli : le Fabius en avait été l’illustration (exonérant les oeuvres d'art de la base de calcul de l'ISF).
Hollande n'échappe pas à la règle ... il se place dans la même mouvance. Il sait déjà agir avec les tortuosités de Mitterrand : Profiter pour soi-même de ce que la droite a fait d'impopulaire ...
Quand un président de la Raiepublique, fixera un salaire avec un effet pour la mandature suivante, nous commencerons à avoir un peu plus de respect.

6.Posté par Ndldlp le 19/05/2012 19:13

3.
Excellent..

7.Posté par JMT97400 le 19/05/2012 20:58

@1: environ 45 milliards d'€ d'intérets annuels de la dette divisés par 8760h par an = 5.137.000 €/h

concernant le "salaire" du président c'est une aimable habituel "marronnier" car l'Elysée coûte plus de 112 millions d'euros par an (un millier de personnes) contre les 240.000€ de salaire de Sarkozy et les 168000€ d'Hollande: le président a tous ses frais "publics" payés , le salaire est pour sa vie privée, il peut très bien ne pas dépenser 1 cent pendant les 5 ans (suffit qu'il n'ait plus ni logement ni véhicule privé)

http://www.elysee.fr/president/la-presidence/le-budget-de-la-presidence-de-la-republique/le-budget-de-la-presidence-de-la-republique.7112.html

8.Posté par Emaï Bonel le 20/05/2012 09:02

Au-delà des comptes en comparaison, c'est le symbole qui est attaché à cette mesure qui importe. En cette période de crise, les citoyens à la base sont touchés dans leur pouvoir d'achat, il y a moins d'argent et les prix augmentent. Donc, les petites gens sont obligées de se serrer la ceinture. Mais tout le monde doit "payer" pour le redressement du pays. En retirant 4000€ voire plus aux ministres, ces derniers seront obligés de se restreindre aussi et ainsi prendre leur part dans les efforts demandés. Mais il faudrait encore élargir la mesure aux élus - il y en a à la Réunion qui touchent près de 3000€ sans qu'il y ait l'obligation de fournir un travail précis et évalué. À eux aussi de faire un geste symbolique! Il faut espérer que François Hollande ne s'arrêtera pas en si bon chemin... que les hautes rémunérations dans le secteur public soient aussi touchées. Et si ces hauts fonctionnaires s'en vont dans le secteur privé, on trouvera facilement de bons éléments pour les remplacer...et qui accepteront les efforts demandés. Toujours pour donner l'exemple.

9.Posté par polo974 le 20/05/2012 17:22

Mais si on compte les frais de bouche, ça donne quoi ? ? ?

10.Posté par Thierry le 20/05/2012 20:32

Moralité : Vive un Président élue à VIE ...ou retour à la monarchie ... comme ça une seule et unique dépense ....

Cela finira par arriver à ce rythme ...d'avancée de l'extrémisme ....

La prochaine promesse pour dans 5 ans ...ramener son salaire au SMIC.....

11.Posté par bertel le 21/05/2012 17:12

"13.500 euros, c'est mieux que 19.331. Mais on est encore loin des 7.084 de Jacques Chirac. C'est même très exactement 90% de plus... Quant à faire dans le symbole, pourquoi n'est-on pas allé jusqu'au bout et n'est-on pas revenu au salaire précédent?

... savez plus quoi écrire ? Lol

Chiche ? Et on aurait demandé à sarkozy de rembourser le trop perçu sur cinq ans ?

Bertel de Vacoa

12.Posté par bibi le 22/05/2012 10:07

Durant sa campagne, François Hollande avait promis un État exemplaire, notamment s'agissant de son coût de fonctionnement. D'où l'adoption le 17 mai d'un décret abaissant de 30% le traitement du Président de la République et des ministres.

Avec 35 membres contre 21 pour le premier gouvernement de François Fillon (Premier ministre compris), le gouvernement socialiste coûte 58 500 € de plus par mois que celui mis en place en mai 2007, malgré la réduction de salaire imposée par François Hollande.

Un chiffre de toute façon incomplet car il ne porte que sur les seules rémunérations des ministres. Or un ministère a bien d’autres dépenses : salaires des collaborateurs, loyer, frais de fonctionnement…

1. Les rémunérations des ministres

En tenant compte de la baisse de 30% des traitements des membres du gouvernement, le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault touche quelque 15 000 € par mois. Ses ministres et ministres délégués perçoivent quant à eux près de 10 000 €.

Le Gouvernement Ayrault comptant un Premier ministre, 18 ministres et 16 ministres délégués, le montant global mensuel des salaires des ministres est d’environ 355 000 €.

2. Les salaires des collaborateurs

Durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy, les effectifs des cabinets ministériels étaient (théoriquement) limités à 20.

Pour le gouvernement Ayrault, le nombre de collaborateurs pour chaque ministre a été réduit à 15 (-25%), et à 10 (-50%) pour chaque ministre délégué.

Dans L’argent de l’État, René Dosière, député de l’Aisne et spécialiste du train de vie de l’État, a calculé qu’en 2010, les dépenses moyennes de personnel pour un ministère s’élevait à environ 583 000 € par mois.

35% de cette somme allaient aux salaires des 20 membres du cabinet ministériel et 65 % à ceux des 100 "personnels de soutien" (secrétariat, administration, chauffeurs, sécurité ...).

Si ces effectifs de soutien restent inchangés (François Hollande ne s'est pas prononcé sur cette question), en moyenne, les dépenses de personnel d’un ministère du gouvernement Ayrault atteindront 531 000 € par mois, et 480 000 € pour un ministère délégué.

Et c’est sans compter sur le cas particulier du Premier ministre, qui comptait selon René Dosière 52 membres de cabinet et 403 personnels de soutien en 2011.

Si le cabinet du Premier ministre subit la même cure d'amaigrissement que les ministères (-25%), les salaires du personnel de Matignon hors Premier ministre coûteront 1,9 millions d'euros par mois.

En tout, un peu plus de 19 millions d'euros seront dépensés chaque mois par l'État dans les traitements du personnel des ministères du gouvernement Ayrault (18 ministères et 16 ministère délégués).

3. Les loyers

En retenant le chiffre de 20m² par poste et les prix moyens de l'immobilier dans les quartiers où se trouvent les ministères, René Dosière a estimé que le loyer moyen d'un ministère est d'environ 192 000 € par mois.

Le montant total des loyers mensuels du gouvernement s'élèverait donc à 6 720 000 €.

4. Les dépenses de communication

Entre les actions de valorisation de ses mesures, la participation à des salons, l’achat de titres de presse ou la commande de sondages d’opinion, un ministère dépense quelque 442 000 € pour sa communication.

Soit près de 15 500 000 € mensuels pour tous les ministères de l’actuel gouvernement.

5. Les dépenses de fonctionnement

Les dépenses d’exploitation (nettoyage, maintenance, dépenses énergétiques et en eau), les frais postaux et de télécommunications d’un ministère est d’environ 83 000 € par mois.

Pour l’ensemble du gouvernement Ayrault, la facture s’élève donc à 2, 91 millions d’euros.

6. Les frais de véhicules

Chaque ministère consacre 20 000 € par mois à l’amortissement et à l’entretien de son parc automobile, composé en moyenne de 2 voitures pour le ministre et de 10 pour le cabinet.

Une somme mensuelle s’élevant à 700 000 € pour la totalité des ministères du gouvernement.

Total

Si l'on additionne l’ensemble de ces principaux postes budgétaires, la facture est (très) salée : le gouvernement Ayrault coûte un peu plus de 45 millions d’euros par mois.

Source : L'argent de l'État de René Dosière, éditions du Seuil, février 2012.

13.Posté par b2zen le 23/05/2012 20:50

claudio a écrit :
Sarkozy a supprimé les fonds secrets et rendu publiques les dépenses de l’Elysée.

Dommage… !
Coût de la journée d’investiture de François II à l’Elysée le 15 mai.
Voici les Chiffres :
- Réception Élysée + Réception Hôtel de Ville de Paris : 17 000 bouteilles de Champagne ont été bues soit un total de 612 000 € (1 bouteille de champagne = 8 coupes)
- Petits Fours, Amuses Gueules : 423 657 €
- Jus de fruits, Soda : 147 231 €
- Repas des Anciens Ministres Socialistes : 97 215 €
- Grands Crus : 82 012 €
- Bière, Whisky et alcool divers : 347 523 €
- Services, Extras : 94 212 €
- Décors et Aménagements : 510 031 €
- Défraiement des personnalités, Transports : 1 245 234 €
- Total (hors primes sécurité estimé à 943 000 €) :
3 559 115 € sous réserves et omissions
A savoir que l'investiture de Nicolas Sarkozy avait coûté 1 123 298 €.

> > > Le contribuable français payera donc après facturation définitive entre 5 et 6 000 000 € de frais d'investiture de François II
> > > Ces chiffres ont été vérifiés et sont vérifiables, ils seront disponible en Février 2013 après vérification de la cour des comptes.
> > >
> > > François II avait promis une investiture « sobre et peu coûteuse ».
Carton ROUGE à HOLLANDE !!!




14.Posté par dada le 24/05/2012 10:24

Et 30% de moins que SARKOZY, lui c'était du lourd.

15.Posté par b2zen le 24/05/2012 14:17

Billet d’humeur d’un journaliste anonyme* – Passation de pouvoir : quand les journalistes en font trop !
24/05/2012By Danielle ROMERO
33
Trop c’est trop !

Cela fait des mois que je veux le dire mais je ne l’écris que maintenant. Et puis, après tout, la plupart des choses que je veux dire aujourd’hui ont déjà été publiées sur quelques sites et blogs ici et là.



Premier constat de cette Election française : François Hollande doit tout aux journalistes. Ce sont eux qui l’ont élu. Même s’ils parlent du principe d’objectivité, j’aimerais profiter de ma tribune du jour sur JSSNews pour donner une anecdote inédite. Inédite, mais réelle ! Le soir du 6 mai, après l’élection, François Hollande est parti de Tulle en jet privé vers Paris. Ca, tout le monde le sait.

Mais 15 minutes plus tard décollait un autre avion. J’étais dedans. C’était l’avion des journalistes de la campagne. Et bien que je sois obligé d’écrire ici sous pseudo (je ne veux pas perdre mon job !) je dois admettre avoir été pendant de longs moments sous état de choc, en voyant la très grande majorité des journalistes présents dans l’avion, faire une bataille de coussins et faire la fête comme s’ils venaient de gagner eux-mêmes l’Election !

Il y en a qui ne croiront pas mes paroles. Mais c’est une vérité que je raconte : oui, les journalistes, ceux qui ont suivi la campagne, ont tous fêté la victoire de François Hollande.

Dès lors, quel crédit apporter à toutes les critiques que ces journalistes ont fait envers Nicolas Sarkozy pendant son mandat ? Et si, enfin, les journalistes reprenaient une petite dose d’éthique ?

Mais revenons au sujet du jour. J’ai voulu me plaindre de deux petites choses et j’écris cet article alors que sur France 2, on fait du lèche-babouche en direct.

Se rend-on vraiment compte du ridicule des journalistes et des intervenants de la chaîne publique quand on entend : »voilà, c’est le changement ! Le président arrête sa voiture au feu rouge ! »

Mais de qui se moque-t-on ? Vraiment ! Soit les journalistes sont ignares soit ils sont dignes d’un emploi en Corée du Nord : la raison pour laquelle un convoi présidentiel ne s’arrête pas au feu rouge est uniquement sécuritaire ! Alors peut-être qu’il a » fait de l’image » pour son investiture, mais on verra bien dans deux semaines pour voir s’il roule encore à 45 dans Paris !

Et puis, quelle comédie tout le reste. On ne retrouve dans l’Elysée que la Cour du Roi. On avait critiqué largement Sarkozy pour se prendre pour un Monarque. Qu’en est-il de Hollande ? Il n’a invité que ses amis. Que ses proches.

Et alors qu’il dit vouloir rassembler les français, il est déplorable de voir que parmi les invités de ce matin, pas un seul ne gagne moins de 10.000€ net par mois !

Et ce même François Hollande, ancien de HEC (Ecole des entrepreneurs), pourquoi n’a t-il pas invité des entrepreneurs, lui qui veut pourtant á relancer l’économie à ? Non, là où Obama se faisait photographier avec Steve Jobs il y a 4 ans lors de sa prise de pouvoir, François Hollande invite lui ses amis directeurs des entreprises… D’état ! Belle image d’une France qui va de l’avant !

Allez va… On verra bien de quoi sera fait demain. Si je ne souhaite au nouveau Président que du bonheur et beaucoup de réussite dans les affaires branlantes de notre nation, je ne peux qu’espérer que les journalistes, mes chers confrères, se remettent sérieusement au travail dans les plus brefs délais.

Par Monsieur Denis – JSSNews L’auteur est un journaliste politique d’un grand quotidien français.

*Information reçue par mail anonyme à la rédaction d’Opposition Républicaine Source photo : l’Express.f







Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes